FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum

FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement
Finance Européenne, Crise de la Dette, Banques, Zone Euro, Forum temporaire pour analyser l'activité , informer donner des nouvelles à ceux qui en ont envie .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

ARGENTINE, FLORANGE, même combat !!!!
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Dernier BILLET: Face aux Faiseurs de Guerre: l'armée des ombres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Lun 10 Déc - 12:29 (2012)    Sujet du message: ARGENTINE, FLORANGE, même combat !!!! Répondre en citant

  1. Cristal d'Arques Paris
    www.cristaldarquesparis.com/ - Translate this page
    Arts de la table, verres en cristal, oenologie, décoration, accessoires.





  2. Cristal d'Arques - Wikipédia
    fr.wikipedia.org/wiki/Cristal_d'Arques - Translate this page
    Cristal d'Arques Paris est une des grandes marques du groupe Arc International, basé sur la ville d'Arques dans le Pas-de-Calais.





  3. Cristal d'Arques Arts de la table
    www.delamaison.fr/cristal-darques-m-49-c-67.html - Translate this page
    Cristal d'Arques, spécialiste des verres en cristal, propose une collection variée : flûte à champagne Cristal d'Arques, verre à vin Longchamp Cristal d'Arques...





  4. ARC INTERNATIONAL - Site Corporate
    www.arc-intl.com/ - Translate this page
    Cristal d'Arques® Paris Paris by Night Cristal d'Arques Paris présente “Paris by night”, une forme unique, moderne et pure rehaussée de motifs trendy !



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 10 Déc - 12:29 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Jeu 13 Déc - 16:54 (2012)    Sujet du message: ARGENTINE, FLORANGE, même combat !!!! Répondre en citant

Florange : le site serait "l'un des plus rentables" d'ArcelorMittal
http://tempsreel.nouvelobs.com/france-la-crise-sociale/20121213.OBS2348/flo…


La CFDT remet en cause l'excuse du "manque de compétitivité" invoquée par le groupe, en s'appuyant sur un document interne."Ce ne sont pas les syndicats qui le disent mais la direction elle-même", a-t-il ajouté, affirmant s'appuyer sur un document interne d'ArcelorMittal, qui compare les coûts de production à la tonne de l'acier produit par les sites du groupe à Florange, Gand, Dunkerque, Liège et Brême.
Selon le "Républicain lorrain" daté de jeudi 13 décembre, qui a pu consulter ce document, "en mai 2011, juste avant l'arrêt du haut-fourneau (de Florange) le coût de la bobine à chaud est équivalent à celle de Dunkerque". Déduction faite d'un surcoût lié au transport, "Florange est au même niveau que Gand, le meilleur élève de la classe ArcelorMittal", ajoute le quotidien, précisant que le document était "une simple feuille A4". France 3 Lorraine a également publié mercredi soir sur son site internet un graphique issu du même document.
Le groupe ArcelorMittal a dit qu'il ne s'agissait pas d'"un document officiel", sans commenter son contenu.


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Lun 17 Déc - 20:51 (2012)    Sujet du message: ARGENTINE, FLORANGE, même combat !!!! Répondre en citant

Jacques Sapir :
Florange : une occasion manquée de collaboration entre la France et la Russie 


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mar 18 Déc - 00:20 (2012)    Sujet du message: ARGENTINE, FLORANGE, même combat !!!! Répondre en citant

  1. Arcelor - Wikipédia
    fr.wikipedia.org/wiki/Arcelor - Translate this page
    Pour interdire la revente du sidérurgiste canadien en cas d'éventuelle réussite de l'OPAde Mittal (déjà très présent aux États-Unis, Mittal a promis la revente de ...

    Histoire - Métiers - Direction générale au 1 er ... - Données chiffrées





  2. Arcelor Mittal : issue d'une OPA d'abord "hostile" - Bourse - Trader ...
    bourse.trader-finance.fr › ... › Formation Bourse - Translate this page
    Retour sur l'histoire de l'OPA Arcelor Mittal... Retrouvez toute l'information dans les dossiers formation bourse de Trader-Finance.fr.





  3. Les Echos - Arcelor-Mittal, nouveau géant de l'acier mondial - Archives
    archives.lesechos.fr/archives/.../200070891.htm - Translate this page
    8 août 2006 – Le groupe à capitaux indiens Mittal Steel, leader mondial de l'acier, est parvenu à ses fins. Son OPA sur l'européen Arcelor, lancée le 27 ...





  4. OPA : Mittal fait un carton - L'EXPRESS
    www.lexpress.fr/.../mittal-fait-un-carton_459410.h... - Translate this page
    26 juil. 2006 – Le numéro mondial de l'acier Mittal Steel a annoncé mercredi qu'il contrôle désormais 91,88% du capital du groupe européen Arcelor, dans le ...





  5. [PDF] 5. L'OPA de Mittal Steel sur Arcelor - OpesC
    www.opesc.org/analyses/doc/arcelor-mittal.pdf - Translate this page
    File Format: PDF/Adobe Acrobat - Quick View
    by FX Dudouet
    L'OPA DE MITTAL STEEL SUR ARCELOR. François-Xavier Dudouet & Eric Grémont. Les présents développements ont pour objet d'analyser l'offre publique ...





  6. [PDF] Sentinel 39-BAT - Infoguerre
    www.infoguerre.fr/.../arcelor_mittal_OPA_hostile.... - Translate this page
    File Format: PDF/Adobe Acrobat - Quick View
    L'industrie sidérurgique ne fait pas exception, mais pour autant, l'OPA de Mittal Steel sur Arcelor est emblématique car, comme EADS, Arcelor est l'un des rares ...





  7. Mittal-Arcelor, chronologie d'une OPA hostile - 20minutes.fr
    www.20minutes.fr › Article - Translate this page
    12 juin 2006 – Voici les principales étapes du raid du groupe Mittal sur l'européen Arcelor et des ripostes de ce dernier pour éviter le rachat.





  8. "Mittal - Arcelor" une OPA hostile - EGE
    www.ege.fr/.../-Mittal-Arcelor-une-OPA-hostile.ht... - Translate this page
    L'industrie sidérurgique ne fait pas exception, mais pour autant, l'OPA de Mittal Steelsur Arcelorest emblématique car, comme EADS, Arcelorest l'un des rares ...





  9. OPAMittal Steel, Arcelor -
    international.lefigaro.fr/opa-mittal-steel-arcelor.html - Translate this page
    LeFigaro.fr - L'homme d'affaires d'origine indienne Lakshmi Mittal s'est déclaré, hier soir, lors d'une interview sur la chaîne privée indienne NDTV, très attristé ...





  10. Mittal Steel défend son OPA, Arcelor réaffirme son refus
    www.lemonde.fr/.../mittal-steel-defend-son-opa-ar... - Translate this page
    30 janv. 2006 – Lundi, les PDG des deux groupes sidérurgiques ont chacun fait valoir ses arguments après l'OPA hostile lancée par le groupe indien sur ...















Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mar 18 Déc - 00:41 (2012)    Sujet du message: ARGENTINE, FLORANGE, même combat !!!! Répondre en citant

OPA DE MITTAL SUR ARCELOR
La sidérurgie européenne dans le chaudron
de la globalisation financière
Une étude réalisée
par Virginie Allaire,
Laurence Balmayer,
Hervé Basset,
François Desfournaux,
Silvio Lo Niglio,
et José Nangis,
auditeurs de la promotion 2005-2006 du certificat professionnel “Management
stratégique et intelligence économique” de l’École de guerre économique (EGE).


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mar 18 Déc - 00:45 (2012)    Sujet du message: ARGENTINE, FLORANGE, même combat !!!! Répondre en citant

  1. Avions ravitailleurs d'EADS, ultime rebondissement - Infoguerre
    www.infoguerre.fr/.../avion-ravitailleurs-d’eads-ult... - Translate this page
    9 mars 2010 – eads, boeing, pentagone, us air force, avions, ravitailleurs, bernard carayon.





  2. [PDF] EADS, l'Europe et la Russie. - Infoguerre
    www.infoguerre.fr/fichiers/Analyse_Russie.pdf - Translate this page
    File Format: PDF/Adobe Acrobat
    INFOGUERRE.COM. Novembre 2006. EADS, l'Europe et la Russie. L'auteur : Jean-Louis Constanza. Ingénieur Sup'Aéro, DEA à Dauphine en stratégie et ...





  3. infoguerre : Tous les messages sur infoguerre - Page 3 - Casus Belli
    meridien.canalblog.com/tag/infoguerre/p20-0.html - Translate this page
    Les analystes du CSP ont ainsi joué toute la gamme de l'infoguerre : origine étrangère du groupe EADS face au dogme "America first", rumeurs de pots-de- vin, ...





  4. Blog InfoguerreEADS découvre les limites du village planétaire
    infoguerre.blogspot.com/.../eads-dcouvre-les-limit... - Translate this page
    13 déc. 2004 – C'est ainsi qu'il arrive que des Airbus restent en panne durant des semaines sur des aires de stationnement d'aéroport parce qu'EADS n'a pas ...





  5. Infoguerre « Société européenne de l'Internet
    www.ies-france.eu/projet/tag/infoguerre - Translate this page
    J'ai participé à une étude d'intelligence économique pour EADS. Aujourd'hui je dirige deux ... en France auprès du gouvernement indien. Tags: Inde, Infoguerre ...





  6. Infoguerre.com - libéralisme ou démocratie : accueil
    liberalisme-democraties-debat-public.com/spip.ph... - Translate this page
    C'est également l'auteur d'un article remarqué dans Les Echos : Les Russes chezEADS ou l'or des farfadets (27/09/06). Pour Infoguerre, Jean-Louis ...





  7. EADS North America begins voluntary flight... - Infoguerre ...
    friendfeed.com/infoguerre/.../eads-north-america-begins-voluntary-fl...
    27 Sep 2012 – InfoguerreEADS North America begins voluntary flight demonstration of Armed Aerial Scout combat helicopters for U.S. Army ...





  8. [Spyworld Actu] Infoguerre
    www.spyworld-actu.com/spip.php?site45 - Translate this page
    Infoguerre décrypte tous les sujets qui touchent aux intérêts de puissance ...Cybercrime : Le FBI démantèle un botnet géant · Le patron d'EADS propose à Paris ...





  9. Infoguerre: « L'enjeu des ressources dans le discours ...
    glorieusefrance.fr/infoguerre-lenjeu-des-ressources... - Translate this page
    5 déc. 2012 – Infoguerre: « L'enjeu des ressources dans le discours ... à donner les clés d' EADS à l'Allemagne » · La Voie de l'Epée: « Retour à Timimoun » ...





  10. article infoguerre.fr 05/01/2011 | MANDRIVA (EX MANDRAKESOFT)
    www.boursorama.com/forum-mandriva-ex-mandr... - Translate this page
    13 févr. 2011 – http://www.infoguerre.fr/edito/russie-s'associe-entreprise-francaise-dans-batail le- contre-microsoft-mandriva/ ... EADSEADS, 29.795 (c), 1.34% ...



Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mar 18 Déc - 00:53 (2012)    Sujet du message: ARGENTINE, FLORANGE, même combat !!!! Répondre en citant

OPA Mittal


2. Analyse de l’OPA
2.1 Une campagne de communication bien
orchestrée
● Les différents échiquiers
La qualité de la communication d’une grande entreprise est au moins aussi
vitale que celle de ses montages financiers et juridiques, surtout lorsque
comme c’était le cas pour Arcelor, 85% de l’actionnariat est composé de petits
porteurs.
En effet, la difficulté pour Mittal n’est ni d’ordre économique, ni d’ordre
réglementaire. Les différentes autorités de concurrence ont toutes donné
leur accord à cette opération (États-Unis, Canada et UE). Une directive euro-


péenne d’avril 2004 pour rendre les
OPA hostiles plus difficiles n’aura
de traduction réglementaire au
niveau national en France et au
Luxembourg qu’en mars 2006 (voir
§ 4.3), autrement dit trop tardivement.
La question qui se pose est
donc bien d’amener le « flottant »
des actionnaires à adhérer au projet
de consolidation et d’expansion.
C’est pourquoi, outre le terrain
purement spéculatif auquel est
malgré tout sensible n’importe quel
actionnaire, le terrain d’affrontement
s’est déplacé vers l’échiquier
sociétal.
Mittal Steel et Arcelor vont donc
mettre des moyens considérables
pour s’affronter sur le plan de la
communication via leurs réseaux
d’influence respectifs. Le patron
d'Arcelor estime entre 80 et 150
millions d'Euros la facture qu'il
devra payer à la multitude de banquiers,
avocats et communicants
mobilisés sur l'opération, ce qui, at-
il précisé, représente l'équivalent,
pour son entreprise, d'une ligne de
galvanisation! 2 Selon l'estimation
de plusieurs banquiers, Mittal
devra, de son côté, acquitter une facture
de 150 millions d'Euros à ses
cinq banques conseils : Goldman
Sachs, Citigroup, Crédit suisse, Société
générale et HSBC.
● L’action d’Anne Méaux (Image Sept)
Mittal, par l’intermédiaire d’Anne Méaux, son conseil en communication,
a fait le choix d’une stratégie de communication multiple, sophistiquée,
jouant parfois davantage la carte de la perception et de l'affectif que celle des
faits, dans le but de tenter de convaincre les actionnaires d'Arcelor de la pertinence
de son projet industriel.
Plus que dans toute autre OPAle duel s’est joué en grande partie sur le terrain
de la communication : conférences de presse, communiqués, conférences
call, interviews, voyages de presse, visite des installations de Mittal
Steel à Chicago et dans le Nord de la France, pleines pages de publicité financière
dans les quotidiens, recours aux agences de communication…
●Communication à destination des syndicats. Dès février 2006, poursuivant
son offensive de charme sur l’Europe, le groupe Mittal Steel a annoncé
qu’il espérait rencontrer « dès que possible » les syndicats d’Arcelor car il se
disait « impatient d’expliquer quelle est la logique industrielle qui soustend
notre offre » espérant que les syndicats prendront conscience des
« avantages » de cette opération. De plus, Mittal Steel s’est engagé à « honorer
tous les engagements pris par Arcelor en matière d’emploi ».
●Communication à destination des actionnaires et de la presse. Image Sept
a orchestré une “campagne” de presse basée sur le côté “self-made-man”
de Lakshmi Mittal. De nombreux portraits de lui ont été publiés dans la
presse économique et financière afin d’asseoir, au fil des semaines, une vraie
crédibilité dans les sphères économiques et politiques européennes allant
au-delà de l'image “people” véhiculée par les magazines à grands tirages
relatant le goût du magnat indien pour les fêtes inoubliables.
Il faut également dire que Mittal a bénéficié des erreurs de communication
d’Arcelor spécialement lorsque la direction du groupe européen a attaqué
Mittal avec condescendance: «Arcelor,
c'est du parfum, Mittal de l'eau de
Cologne » ou « Mittal, cette société
d'Indiens » ou encore « l'offre de Mittal
en monnaie de singe ». Ce ton méprisant
vis-à-vis d'un groupe symbole de
la montée en puissance des pays émergents,
passera mal.
Autre atout pour Lakshmi Mittal : le
coup de pouce de François Pinault
(qui lui a été présenté par Anne
Méaux), lui aussi un self-made-man à
la tête d'un empire (PPR) et qui a
accepté d’entrer au conseil d’administration
de Mittal-Arcelor.
● Le lobbying
de Goldman Sachs
L’apport de GoldmanSachs a été déterminant
en réussissant à fédérer progressivement
la communauté
d’affaires autour de ce projet. Des
interrogations demeurent sur les ressorts
de ces rapprochements :
● Liens personnels entre les
conseillers d’affaires (les frères
Zaoui). Il faut noter que Morgan Stanley
a joué un rôle déterminant dans l’échec
du rapprochement entre Arcelor
et Severstal, en conseillant à Arcelor
d’organiser une consultation très formelle
des actionnaires : celle-ci, perçue
comme « non démocratique » aboutira
à l’échec du rapprochement.
● Liens entre les banques d’affaires qui sont aussi le cas échéant des
banques d’investissement.Ainsi, une vingtaine de fonds spéculatifs se sont
joints à la tentative de «passage en force » organisée par GoldmanSachs, lors
du conseil d’administration d’Arcelor du 26 mai. Ces fonds sont liés entre
eux puisqu’ils s’étaient déjà alliés en 2005 pour faire échouer la fusion entre
les Bourses de Londres et de Francfort.
2.2 Le point de rupture
On a pu dire de Guy Dollé qu’il avait pêché par “excès de vertu industrielle”,
préférant moderniser ses usines plutôt que de choyer ses actionnaires, en
étant indifférent au cours de bourse. Cette faille a été identifiée et exploitée
par GoldmanSachs qui a fondé toute sa stratégie sur ce gap stratégique ayant
reçu un appui efficace de la communication. Dans une telle bataille, les
seules forces qui comptent, ce sont les actionnaires et non pas les pouvoirs
publics, sur lesquels Arcelor a cru pouvoir s’appuyer.
● Arcelor sur la défensive
Arcelor a effectué une première tentative de séduction envers son actionnariat
le 16 février en doublant pratiquement son dividende 2005 pour éviter que
ses actionnaires ne cèdent aux propositions de Mittal. Le 4 avril, Arcelor gonfle
encore son dividende et promet de distribuer 5 milliards d'Euros à ses actionnaires.
Il met à l'abri sa nouvelle filiale canadienne Dofasco dans une fondation
aux Pays-Bas.
Le 26 mai, les dirigeants d’Arcelor choisissent de se rapprocher du sidérurgiste
russe Alexei Mordachov patron de Severstal (un proche du président
Poutine) en réalisant une OPRA(Offre Public de Rachat d’Actions)3 permettant
à Arcelor de distribuer à ses actionnaires 6,5 milliards d'euros. Alexei Mordachov,
propose un mois plus tard de réduire sa part prévue dans Arcelor de
32% à 25%, afin d’améliorer son offre contestée par les actionnaires.
Echiquier économique
ARCELOR
MITTAL STEEL
SEVERSTAL
Echiquier géopolitique
Autorités
Françaises
Autorités du
Luxembourg
Commission
Européenne
Echiquier sociétal
Opinion
publique
Actionnaires
Image Sept
Goldman sachs
Roman Zaleski
14


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mar 18 Déc - 10:52 (2012)    Sujet du message: ARGENTINE, FLORANGE, même combat !!!! Répondre en citant

ACTUALITÉS 
Ces vieux démons qui hantent l'Argentine
Par Isabelle Couet | 18/12 | 07:00

Décembre 2001. Buenos Aires se déclare en faillite sur près de 100 milliards de dollars. Onze ans après, l'Argentine continue d'en payer le prix. Banni des marchés financiers mondiaux, harcelé devant les tribunaux, le pays est de plus en plus isolé sur la scène internationale.




.../...


Depuis la crise de 2001, plus de 800 poursuites ont été engagées à l'étranger et d'innombrables procès instruits sur le sol argentin. Cette année, les événements ont pris une tournure funeste. Le 26 octobre, l'impensable s'est en effet produit. La cour d'appel des Etats-Unis a sommé Buenos Aires de rembourser Elliott et Aurelius, un autre fonds spéculatif qui achète des actifs dont la valeur de marché a fondu. Ces deux impitoyables créanciers détiennent des emprunts argentins en droit de New York, qui ont été émis avant les opérations de restructuration de dette de 2005 et 2010, auxquelles ils n'ont pas participé. La justice américaine exige qu'ils soient remboursés pleinement, chaque fois que Buenos Aires honore ses paiements à l'égard des prêteurs qui ont, eux, accepté de faire des sacrifices. La somme en jeu s'élève à 1,33 milliard de dollars. Un montant trop faible pour mettre le pays à genou, mais qui a pourtant failli provoquer un défaut de paiement le 15 décembre, si l'Argentine n'avait finalement bénéficié d'un sursis. Car, pour respecter le principe d'égalité entre ses créanciers, Buenos Aires risquait tout simplement de stopper tous ses remboursements. Une menace prise au sérieux par les agences de notation. L'intrépide Cristina Kirchner n'a-t-elle pas juré qu'elle ne verserait jamais rien aux fonds « vautours » ? « Aussi longtemps que je serai présidente, ils pourront garder la frégate mais personne ne portera atteinte à la liberté, à la souveraineté et à la dignité de ce pays », a déclaré avec emphase la veuve de l'ancien président Nestor Kirchner. Les plus radicaux qualifient de « crimes contre l'humanité » les agissements des fonds. Dans le camp adverse, on invoque plus prosaïquement le respect des contrats. Argument qu'a retenu la justice américaine. 

Le défaut n'a pas eu lieu, mais la bataille continue. Dans ce combat homérique, l'ancien élève modèle de l'Amérique latine s'est choisi un puissant allié : le cabinet américain Cleary Gottlieb, qui s'est forgé une noble réputation en prenant la défense des Etats en délicatesse avec leurs créanciers. Ses brillants avocats, qui ont aussi oeuvré à la restructuration de la dette grecque, ont influencé le droit de la dette souveraine des dernières décennies. Le cabinet épaule l'Argentine depuis le début, ce qui lui assure une confortable rente de plusieurs dizaines de millions de dollars par an, estiment des spécialistes. Mais la cuisante défaite du 26 octobre a fissuré l'idylle. Des députés argentins militent pour répudier tous les contrats avec Cleary Gottlieb. 

Malmené par les tribunaux américains, cible de plaintes devant le Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (Cirdi) - l'Argentine est citée dans 14 % des affaires en cours, impliquant entre autres EDFSuezVivendi et Total - le pays est aussi de plus en plus isolé sur le plan diplomatique. La nationalisation de YPF, la filiale de la compagnie pétrolière espagnole Repsol, en mai dernier, a choqué le monde entier. Ce n'est pas un hasard si, peu de temps après, l'Union européenne a saisi l'Organisation mondiale du commerce (OMC) au sujet des restrictions imposées par Buenos Aires sur les importations. La crispation est telle que récemment, l'Espagne, les Etats-Unis mais aussi l'Allemagne ont voté contre l'octroi d'un prêt de 60 millions de dollars de la Banque interaméricaine de développement en faveur de l'Argentine. Le prêt a quand même pu être accordé, mais la fronde a blessé l'ardente « Reina ». « Ils s'obstinent à nous punir parce que nous sommes le mauvais exemple d'un pays qui se construit et se lève sans la tutelle de quiconque », a réagi la présidente. Plus grave, le Trésor américain menace désormais de s'opposer à l'extension des crédits de la Banque mondiale, considérant que l'Argentine ne fait pas « son devoir vis-à-vis des créanciers et ne collabore pas avec les institutions internationales »

La France, elle, brille par son silence. La présence de plusieurs fleurons tricolores en Argentine, comme Renault, Total, Carrefour, ou Saint-Gobain, explique sans doute la réticence de Paris à hausser le ton, en dépit des promesses non tenues, comme le projet de TGV d'Alstom. A y regarder de plus près, l'attitude de la France est néanmoins ambiguë. Plusieurs groupes hexagonaux, à l'instar de BNP Paribas, se sont dressés contre Buenos Aires à la suite de la faillite de 2001 et n'ont rendu les armes qu'en 2010, lors de la deuxième opération d'effacement de dette. Quant au Club de Paris, cette association des pays créanciers les plus riches, présidée par le directeur du Trésor français, il n'a toujours pas renoncé à se faire rembourser son prêt d'environ 8 milliards d'euros. Les annonces de renégociation se succèdent depuis des années, mais les statuts du Club de Paris l'empêchent de procéder à un abandon de créances sans une intervention du Fonds monétaire international (FMI). Ce que Buenos Aires refuse catégoriquement. Car, entre le FMI et son ancien favori, les relations sont glaciales. 

La rupture remonte à 2001, mais les motifs de querelle sont sans fin. Dernier en date : les statistiques officielles. Le FMI a tapé du poing pour obtenir des chiffres d'inflation réalistes. « [L'Argentine] a un carton jaune et a trois mois pour éviter le carton rouge », a asséné Christine Lagarde, la directrice du Fonds, en septembre. Piquée au vif, la présidente argentine a eu ce trait mordant : « Nous ne sommes pas une équipe de football. Nous sommes une nation souveraine. Et la crise économique n'est pas un jeu[…]. Quant à parler de sport, il est clair que le président de la Fifa conduit sa mission de bien meilleure manière que les principaux dirigeants du FMI. » Le pays, dont l'orgueil a toujours irrité ses voisins, a-t-il les moyens de faire le vide autour de lui ? L'Argentine, qui a sombré dans la crise à la suite de deux chocs successifs à la fin des années 1990 - la crise russe et la dévaluation du réal brésilien -, avait un temps réussi à redresser la barre. Mais cette époque est révolue. Le modèle de croissance qui prévalait jusqu'en 2005-2007 s'est essoufflé. Plus de marges budgétaires, une banque centrale pillée par l'Etat, une inflation qui s'envole au-dessus de 20 % (contre 10 % selon les données officielles), érodant la compétitivité du pays et étouffant le peuple, encore traumatisé par le « corralito » (le gel des retraits bancaires)… 

« L'économie a fortement décéléré en 2012 en raison de l'interventionnisme de l'Etat[…]. Les récentes manifestations montrent que la population est mécontente à plusieurs titres : l'inflation élevée, les contrôles des changes très durs, des infrastructures qui se délitent et la corruption », pointe Fitch. Dans ce contexte, les entreprises souffrent d'un accès difficile aux capitaux. « L'Argentine a de grandes ambitions dans le secteur de l'énergie, mais elle ne peut pas s'autofinancer ; il faut qu'elle change d'attitude pour attirer des flux d'investissement », tranche un observateur. 

Onze ans après sa faillite, l'option que proposait l'Argentine, en s'émancipant du joug du FMI, ne fait plus rêver. La Grèce, dont les Européens redoutaient qu'elle ne suive l'exemple argentin, a choisi une autre voie. Athènes n'avait de toute façon pas les atouts du pays d'Amérique latine, notamment ses richesses naturelles. Une dévaluation consécutive à une sortie de l'euro - comparable à la fin du régime de taux de change fixe entre le peso argentin et le billet vert - aurait été une catastrophe pour son économie, même en établissant des contrôles de capitaux. Quant à l'effacement de dette, il a été savamment pensé pour éviter les écueils argentins. 

Les avocats-conseils ont cette fois étroitement serré les mailles du filet afin que des hordes de créanciers n'échappent pas à la restructuration. « Le cas argentin illustre comment tout faire de travers. Une décennie plus tard, le pays n'a toujours pas pu revenir sur les marchés internationaux et est plongé dans le pire imbroglio juridique qu'un Etat ait connu, confie Mitu Gulati, éminent spécialiste de la dette souveraine. Par contraste, la Grèce a sans doute procédé à la restructuration de dette la plus brutale de l'histoire et s'en est sortie relativement indemne. » 

Isabelle Couet


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Jeu 20 Déc - 02:33 (2012)    Sujet du message: ARGENTINE, FLORANGE, même combat !!!! Répondre en citant

Fitch ? Quelle est la neutralité de jugement d'une agence de notation sous influence américaine ? 
Un peu comme si l'on demandait à Dutroux de porter un jugement sur la manière dont les Etats se battent contre la pédophilie .. 


L'Argentine se bat , avec dignité , et ne se laisse pas influencer par les "soi-disant conseils" que les intérêts anglo saxons voudraient leur voir imposer .  Le plus curieux dans cet article est l'absence totale de référence aux relations actuelles de l'Argentine avec les Brics , comme si ceux ci n'existaient pas . 


Compte tenu de la mise sous protectorat de la Grèce  par ceux là même qui ont provoqué la situation actuelle , il vaut mieux faire confiance à l'Argentine sur sa capacité à s'en sortir par ses propres moyens  .. 


Les craintes évoquées dans le dernier MAP de Novembre 2012,  sont bien celles d'une invasion en Argentine .. Ce qui pourrait être la réponse des Conseils frustrés voulant imposer les recommandations qu'un Gouvernement souverain a refusé de suivre .  


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Jeu 20 Déc - 14:07 (2012)    Sujet du message: ARGENTINE, FLORANGE, même combat !!!! Répondre en citant

Tiens , on avait loupé çà :
En janvier 2012 Arcelor Mital a été déclaré en cessation de paiements en Algérie :


En raison d'une crise de trésorerie, Arcelor Mittal Algérie (AMA), qui emploie près de 7000 collaborateurs, a été déclaré en cessation de paiement dimanche 8 janvier  par la section économique du tribunal d'El Hadjar, dans la préfecture d'Annaba (600 km à l'est d'Alger). 
 
La principale raison de cette décision est le refus de la Banque extérieure d'Algérie (BEA) d’accorder un prêt sans garanties de 200 millions $ (157,2 millions d'euros) à AMA pour rénover les installations industrielles et  financer un remboursement d’un prêt de 120 millions $. 
 
Samedi 7 janvier, le premier ministre Ahmed Ouyahia a fustigé le géant indien de la sidérurgie : « ArcelorMittal n'a jamais été client de la BEA à laquelle il a préféré Société Générale, au temps de son aisance financière, pour contracter des crédits et transférer ses dividendes » 
 
M. Ouyahia a aussi précisé que, dans le cadre de son partenariat avec l’Etat, Arcelor Mittal n'avait pas respecté l’augmentation de capital de 150 millions $ alors qu’il détient 70% du capital de la filiale algérienne. 
 
Néanmoins, l’État algérien va intervenir pour empêcher une fermeture du complexe sidérurgique : « Je peux dire, et je le dis avec force, l'État algérien n'assistera pas sans réagir à la disparition d'El Hadjar », a déclaré M. Ouyahia. 

 
http://www.agenceecofin.com/entreprises/0901-2830-arcelor-mittal-algerie-en-cessation-de-paiement 


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Jeu 20 Déc - 19:16 (2012)    Sujet du message: ARGENTINE, FLORANGE, même combat !!!! Répondre en citant

From COMPANIES 12:55pmD Bahn sues ThyssenKrupp over price fixingScandal threatens to pile financial damage on German steel group

Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Mer 6 Fév - 11:56 (2013)    Sujet du message: ARGENTINE, FLORANGE, même combat !!!! Répondre en citant

Perte Arcelor 
Cette perte comprend notamment une dépréciation pour écarts d'acquisition de 2,5 milliards de dollars


ARCELORMITTAL: PERTE NETTE DE 3,7 MILLIARDS DE DOLLARS EN 2012


Encore une réussite Goldman Sachs : 
ils ont fait le montage financier pour que Mital puisse souffler arcelor sous le nez de severstal 
Ils ont prêté à Mital pour qu'il puisse se verser des dividendes en endettant l'entreprise .. 


Ou comment détruire un fleuron industriel Européen .. 


Il faut quand même leur reconnaitre un incontestable savoir faire sur ce sujet 


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 6 Fév - 12:19 (2013)    Sujet du message: ARGENTINE, FLORANGE, même combat !!!! Répondre en citant

Extraits :


.../...



Le premier sidérurgiste mondial a en effet bouclé 2012 sur une perte nette de 3,72 milliards de dollars, creusée par les dépréciations et les charges exceptionnelles . Cette perte comprend notamment une dépréciation pour écarts d'acquisition de 2,5 milliards de dollars « résultant de l'affaiblissement de l'environnement macro-économique et du climat du marché en Europe ». La division d'aciers plats carbone Europe, qui inclut le site lorrain de Florange (Moselle) et celui de Liège (est de la Belgique), a accusé une perte opérationnelle de 2,2 milliards d'euros au quatrième trimestre. 
 
  
Dépréciations
Sur l'exercice entier, le chiffre d'affaires atteint 84,213 milliards de dollars (-10,4% par rapport à 2011), l'Ebitda ressort à 7,08 milliards de dollars (-30%), la perte opérationnelle à 3,22 milliards de dollars et la perte nette à 3,726 milliards de dollars, soit -2,41 dollars par action. En 2011, le résultat opérationnel était positif à 4,89 milliards de dollars et le bénéfice par action était de 1,46 dollar. 
 
  
ArcelorMittal a intégré de lourdes charges sur son dernier trimestre. Il a déprécié 4,3 milliards de dollars de survaleurs, une écriture comptable sans sortie de liquidités, et pris 1,3 milliard de dollars de charges concernant « l'optimisation des actifs », dont 700 millions de dépréciations d'immobilisations et 600 millions de charges de restructuration, qui à l'inverse pèsent sur la trésorerie. Le n°1 mondial de l'acier voulait poursuivre son désendettement, et il y est parvenu : au cours des trois derniers mois de 2012, celle-ci a baissé de 1,4 milliard de dollars, à 21,8 milliards de dollars au 31 décembre. A cette date, les liquidités atteignaient 14,5 milliards de dollars. 
 
 
 
.../... 
 
  


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Mer 20 Fév - 13:01 (2013)    Sujet du message: ARGENTINE, FLORANGE, même combat !!!! Répondre en citant

Le cas Mittal : Excellent article du Monde 


Aujourd'hui, nous nous plaignons que Mittal n'ait pas respecté ses promesses de maintien de l'activité des hauts-fourneaux de Florange. En réalité, dès l'OPA de Mittal sur Arcelor, toutes les informations qui nous auraient permis de relativiserces promesses étaient à notre disposition. Mais nous n'avons tenu compte que des discours qui étaient prononcés devant nous et des chiffres inscrits sur les contrats. Nous aurions gagné à ouvrir notre regard plus largement.Lakshmi Mittal s'est présenté à nous comme un homme parti de rien et qui, seul, a construit un empire sidérurgique : une formidable "success story". Nous nous sommes laissés éblouir par ce discours. Nous sommes partis de l'a priori qu'un Indien se construit de la même façon qu'un Européen. Ethnocentriques, nous n'avons pas vu qu'une famille indienne, et en particulier hindoue, fonctionne traditionnellement dans le respect d'une trajectoire familiale spécifique.
Une très rapide recherche sur la famille Mittal nous aurait permis de voir que, de longue date, il s'agit d'une famille commerçante, particulièrement riche et puissante. Non seulement l'histoire de la "success story" de Lakshmi Mittal ne nous aurait pas éblouis, mais cela aurait pu nous inciter à relativiser d'autres histoires qui nous étaient contées.
Nous avons considéré qu'un Indien et un Européen sont guidés dans la vie par les mêmes valeurs universelles. Nous n'avons pas vu que, en réalité, les valeurs qui, dans la culture indienne, guident un hindou, les obligations qu'il doit respecter, sont relatives à sa caste spécifique.
COMMUNAUTÉ D'INTÉRÊTS
Le dharma de chaque hindou, c'est-à-dire ce qu'il doit accomplir pour réussir sa vie, diffère selon la caste à laquelle il appartient. Nous n'avons pas accordé attention au fait que la famille Mittal fait partie de cet ensemble de lignées toutes originaires du Rajasthan et que l'on appelle Marwari.
Elles constituent une communauté d'intérêts (même si elles peuvent être concurrentes entre elles) que défend leur journal bimensuel Marwar - Magazine for the Marwari Community, facilement lisible sur Internet. Ce sont des lignées de commerçants et de prêteurs.
Leur dharma, leur devoir, leur "vocation", est de s'enrichir. Quels que soient les moyens utilisés. Ce sont eux qui, en Inde, prêtent à des taux particulièrement usuraires et sont, à juste titre, la terreur des paysans. Un petit nombre d'entre elles (les Birla et Jindal, avec les Mittal) contrôlent trois des cinq majors steel companies (grandes entreprises sidérurgiques), une grande partie de l'industriemanufacturière et du commerce du thé et des textiles.
Le bien commun, le respect des contrats n'est en aucune façon dans leur dharma. Pour information, la famille Tata, qui est à la tête du groupe homonyme, fait partie de la communauté des Parsi, qui ont d'autres codes de conduite, et la gouvernance de leurs entreprises est donc toute autre. Eussions-nous prêté quelque attention à cela que nous n'aurions probablement pas accordé le même poids aux promesses qui nous étaient faites...


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 20 Fév - 14:45 (2013)    Sujet du message: ARGENTINE, FLORANGE, même combat !!!! Répondre en citant

La famille Tata effectivement est d'une autre qualité de valeurs.

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:19 (2016)    Sujet du message: ARGENTINE, FLORANGE, même combat !!!!

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Dernier BILLET: Face aux Faiseurs de Guerre: l'armée des ombres Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
Page 6 sur 9

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com