FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum

FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement
Finance Européenne, Crise de la Dette, Banques, Zone Euro, Forum temporaire pour analyser l'activité , informer donner des nouvelles à ceux qui en ont envie .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Austérité en Europe
Aller à la page: <  1, 2, 372, 73, 74, 75  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Revue de presse financière
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
BA


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2013
Messages: 280

MessagePosté le: Ven 5 Juin - 13:13 (2015)    Sujet du message: Austérité en Europe Répondre en citant

Le 5 juin, la Grèce doit rembourser 302,833 millions d’euros au FMI.
Le 12 juin, la Grèce doit rembourser 340,687 millions d’euros au FMI.
Le 16 juin, 567,812 millions d’euros.
Le 19 juin, 340,687 millions d’euros.
Total : en juin, la Grèce doit rembourser 1,552 milliards d’euros au FMI.

Mais il y a un petit problème : la Grèce est en faillite.

Solution ( ? ) au problème :

Jeudi 4 juin, c'est-à-dire la veille de l'échéance fatale du 5 juin, la Grèce annonce qu'elle remboursera au FMI les quatre échéances EN UNE SEULE FOIS, le mardi 30 juin.

«Les autorités grecques ont informé jeudi le Fonds monétaire international (FMI) qu'elles allaient regrouper les quatre échéances de juin en une seule, qui est maintenant celle du 30 juin», a indiqué le porte-parole de l'institution, Gerry Rice, à Washington.

Question :

la Grèce sera-t-elle capable de rembourser 1,552 milliard d'euros au FMI le mardi 30 juin ?

Et, si oui, avec quel argent ?

Quel suspens !

Mais quel suspens !

(Rappel : au total, la Grèce doit rembourser 32,1 milliards d'euros au FMI.)


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 5 Juin - 13:13 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
BA


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2013
Messages: 280

MessagePosté le: Dim 7 Juin - 16:16 (2015)    Sujet du message: Austérité en Europe Répondre en citant

Attention, article très important.


Un journaliste de SUD-OUEST, Jean-Claude Guillebaud, vient de publier un article explosif sur le fonctionnement réel de l'Union Européenne.


Dans cet article, Jean-Claude Guillebaud révèle plusieurs faits qui montrent le vrai visage de la construction européenne.


Dimanche 7 juin 2015 :


Europe, dans le cœur du réacteur.


L'épisode aura été à la fois passionnant et inattendu. A Bruxelles, j'ai eu la chance de participer à un long débat avec une vingtaine de confrères accrédités auprès de la Commission européenne. Il y avait là des Français, des Allemands, des Britanniques, des Américains et même une impétueuse consoeur venue d'Albanie et naturalisée belge. Tous ces journalistes avaient en commun d'avoir choisi de suivre la construction européenne et, pour cela, de s'installer à Bruxelles. Ils sont depuis des années dans le cœur du réacteur. Pro-européens au départ, ils ne peuvent être taxés d'euroscepticisme ou de populisme. A plusieurs reprises, ce jour-là, ils ont tenu à nous affirmer qu'ils y croyaient encore.


Admirable est la foi ! Pourquoi ? Parce que, au fil des échanges, nos confrères, parlant sans détour, nous ont décrit un univers kafkaïen, opaque, bureaucrtique, corseté par un fonctionnement étouffant et procédural.


Les conférences de presse, par exemple, sont si minutieusement codifiées qu'elles n'ont plus beaucoup de sens. Les porte-parole ne répondent aux questions des journalistes que s'ils y ont été expressément autorisés, par écrit. Même dans ce cas, dès qu'une actualité un peu plus chaude est en jeu, le porte-parole se contentera de lire le texte écrit que sa hiérarchie lui a préparé.


Ce qu'à l'échelon national nous appelons langue de bois acquiert à Bruxelles une opacité plus impénétrable encore. Le formalisme et le culte du secret paraissent avoir peu à peu asphyxié le fonctionnement de cette Commission européenne censée incarner, aux yeux du monde, la démocratie vivante du Vieux Continent et l'Etat de droit. C'est fou !


Prenons un tout petit exemple, il parle à lui tout seul. Le nombre de journalistes accrédités auprès de la Commission était de 900 voici deux ou trois ans. Aujourd'hui, ce chiffre n'est plus accessible. Il a été classé top secret, pour de prétendues raisons de sécurité. Formule commode. En fait, tout laisse penser qu'il diminue chaque année, le projet européen perdant son attrait médiatique. Inutile de crier cela sur les toits.


Nous avons débattu d'autres sujets, comme la puissance des lobbies. Elle est indéniable à Bruxelles. Elle court-circuite allègrement les logiques démocratiques de base, enlisées dans la pratique obligatoire du compromis. Alors que nous échangions à ce sujet, un confrère américain présent parmi nous est intervenu sur un ton amicalement rigolard :


« Il faut comprendre que le lobby le plus puissant ici, c'est l'Amérique du Nord elle-même. »


Devant notre surprise, il a renchéri en disant que les Etats-Unis chaperonnaient avec vigilance l'Europe en devenir. « Vous ne le saviez pas ? » a-t-il ajouté.


Une consoeur française a exprimé sans détour sa stupéfaction devant ce qu'elle entendait : « Ce que vous décrivez là, c'est une dictature douce en construction. Ce n'est plus du tout une démocratie. » Tout le monde s'est récrié poliment, pour la forme.


Parmi ces correspondants accrédités était présent le doyen, le patriarche, le chouchou de Bruxelles : Quentin Dickinson, directeur des affaires européennes à Radio France. Il a suivi stoïquement nos conversations, sans intervenir. C'est une estimable figure de la profession, mais ce n'est pas lui faire injure d'ajouter qu'il est plus militant que journaliste. Il s'est d'ailleurs présenté en mars 2014 aux élections européennes sous l'étiquette UDI – Modem. Les 9 % obtenus par les centristes n'ont pas été suffisants pour qu'il soit élu au Parlement européen. Il est donc redevenu journaliste. Assurément, lui y croit encore.


Bref, en quittant cette confraternelle réunion, nous étions à peu près tous convaincus qu'un (possible) naufrage était annoncé. Le pire n'est jamais sûr, je sais. Admirable est la foi, en effet …


Jean-Claude Guillebaud.


http://www.sudouest.fr/2015/06/07/europe-dans-le-coeur-du-reacteur-1943904-…


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Lun 8 Juin - 13:31 (2015)    Sujet du message: Austérité en Europe Répondre en citant

Grèce : 
http://blogs.mediapart.fr/blog/lucie-couvreur/040615/grece-demonstration-de-la-faille-de-la-structure-monetaire-de-lue?


Petit guide contre les bobards médiatiques 
http://blogs.mediapart.fr/blog/dwaabala/070615/grece-petit-guide-contre-les…


Discours de Tsipras du 5 Juin 2015 
http://blogs.mediapart.fr/blog/dimitris-alexakis/080615/discours-d-alexis-t…


Revenir en haut
BA


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2013
Messages: 280

MessagePosté le: Mer 10 Juin - 10:57 (2015)    Sujet du message: Austérité en Europe Répondre en citant

Dans l'hebdomadaire PARIS-MATCH, publié le 27 octobre 1951, page 18, le journaliste pose la question :


« Que pensez-vous de la fédération européenne ? »


Le général Eisenhower répond :


« Rien ne pourrait nous être plus agréable que d'apprendre que les Etats d'Europe occidentale ont décidé de réunir dans une ville d'Europe – disons à Luxembourg – des délégués responsables, avec mandat de rédiger l'acte constitutionnel de l'Europe, de désigner la capitale de l'Europe, etc. et qu'à partir du 1er janvier, l'Europe occidentale fonctionnera comme fédération. Aucune décision ne pourrait mieux nous aider dans la tâche que nous poursuivons. »


En 1951, les Etats-Unis avaient décidé de créer une fédération européenne.


Les Etats-Unis l'avaient rêvé, Jean Monnet a commencé à le faire.


A propos de Jean Monnet :


Concernant les participants aux réunions du Groupe de Bilderberg, Jean Monnet est sur la première page, à la dernière ligne :


http://www.danielestulin.com/wp-content/uploads/portraits_bilderberg.pdf


Sur la deuxième page, à la première ligne, nous pouvons voir la photo d'un certain George C. McGhee.


George McGhee a servi comme ambassadeur américain en Turquie en 1952-1953, où il a soutenu sa candidature réussie à l'adhésion à l'OTAN.
George McGhee a joué un rôle dans les relations américaines avec la République du Congo et la République dominicaine au début des années 1960.
De Novembre 1961 à Avril 1963, il a occupé le poste de sous-secrétaire d'État aux affaires étrangères, sous l'admnistration Kennedy.
George McGhee a été nommé ambassadeur en Allemagne de l'Ouest de 1963 à 1968.


(Source : Wikipedia, version en langue anglaise)


Une citation très importante :


« Je pense que vous pourriez dire, déclara un jour le diplomate américain George McGhee, que le traité de Rome, qui a créé le Marché commun, a été mûri pendant ces réunions de Bilderberg et aidé par le flot de nos discussions. »


Source : "L’Europe sociale n’aura pas lieu", de François Denord et Antoine Schwartz, édition Raisons d’agir, page 40.


George McGhee avait le mérite de la franchise : le traité de Rome a été mûri pendant les réunions du groupe Bilderberg dans les années 1954 – 1955 – 1956.


Dès le début de la construction européenne, le traité de Rome était voulu par les Etats-Unis.


Le traité de Rome est l'oeuvre de grands banquiers, de grandes entreprises multinationales, de diplomates et de militaires membres de l'OTAN.


Dès le début, la construction européenne était anti-populaire, anti-sociale, anti-démocratique.


Et ça continue encore aujourd'hui.


Revenir en haut
BA


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2013
Messages: 280

MessagePosté le: Sam 13 Juin - 14:14 (2015)    Sujet du message: Austérité en Europe Répondre en citant

Samedi 13 juin 2015 :


Grèce : le scénario du défaut de paiement se précise.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/06/13/grece-le-scenario-du-defa…


Rappel :

En Grèce, le bank run s'accélère.

Le graphique du bank run est ici :

http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-05-29/greek-bank-deposits-bleed…


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Lun 15 Juin - 11:05 (2015)    Sujet du message: Austérité en Europe Répondre en citant

China’s debt, not stocks, are ‘too big to ignore’ 

 Reuters 


Money streaming out of emerging markets, especially Asia

China is still an alluring target for M&A: survey

Is the world’s worst stock bubble about to burst?

Legend planning 
$1.96 billion IPO in Hong Kong


Revenir en haut
BA


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2013
Messages: 280

MessagePosté le: Mer 17 Juin - 11:48 (2015)    Sujet du message: Austérité en Europe Répondre en citant

Mercredi 17 juin 2015 :


Grèce : sans accord avec les créanciers, le pays sortira de l'euro et sans doute de l'UE.


La Banque de Grèce a mis en garde mercredi contre un échec des discussions entre Athènes et ses créanciers sur la poursuite du financement du pays, qui conduirait selon elle à un défaut de paiement, une sortie de la zone euro et, "probablement", de l'Union européenne.


"L'incapacité à parvenir à un accord marquerait le début d'un chemin douloureux qui mènerait d'abord à un défaut de paiement de la Grèce puis, au bout du compte, à la sortie du pays de la zone euro et, très probablement, de l'Union européenne", écrit la Banque centrale grecque dans son rapport annuel sur l'économie du pays rendu public mercredi.


http://www.boursorama.com/actualites/grece-sans-accord-avec-les-creanciers-…


Revenir en haut
BA


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2013
Messages: 280

MessagePosté le: Jeu 18 Juin - 06:29 (2015)    Sujet du message: Austérité en Europe Répondre en citant

Grèce : « le Comité pour la vérité sur la dette publique » a commencé à présenter son rapport au parlement grec.


Lisez cet article :


La dette grecque est illégale, illégitime et odieuse selon le rapport préliminaire du Comité sur la dette.



http://www.okeanews.fr/20150617-la-dette-grecque-illegale-illegitime-et-odi…


Revenir en haut
BA


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2013
Messages: 280

MessagePosté le: Lun 22 Juin - 12:47 (2015)    Sujet du message: Austérité en Europe Répondre en citant

2015 : une série de 25 raz-de-marée va venir s'abattre sur la Grèce.


Ces raz-de-marée, ce sont les échéances de remboursement.


L'un après l'autre, ces 25 raz-de-marée vont percuter la Grèce.


Dette publique de la Grèce : 317,094 milliards d'euros, soit 177,1 % du PIB.


Echéancier de remboursement : pour cette année, dans le menu déroulant, cliquez sur « 2015 » :


http://graphics.wsj.com/greece-debt-timeline/


30 juin : la Grèce doit rembourser 1,539 milliard d'euros au FMI.


10 juillet : la Grèce doit rembourser 2 milliards d'euros de bons du Trésor.


13 juillet : 450,475 millions d'euros au FMI.


17 juillet : 1 milliard d'euros de bons du Trésor.


20 juillet : 2,095 milliards d'euros à la BCE.


20 juillet : 1,360 milliards d'euros aux banques centrales nationales.


20 juillet : 25 millions d'euros à la Banque Européenne d'Investissement.


7 août : 1 milliard d'euros de bons du Trésor.


14 août : 1,4 milliard d'euros de bons du Trésor.


20 août : 3,020 milliards d'euros à la BCE.


20 août : 168 millions d'euros aux banques centrales nationales.


4 septembre : 300,317 millions d'euros au FMI.


4 septembre : 1,4 milliard d'euros de bons du Trésor.


11 septembre : 1,6 milliard d'euros de bons du Trésor.


14 septembre : 337,856 millions d'euros au FMI.


16 septembre : 563,094 millions d'euros au FMI.


18 septembre : 1,6 milliard d'euros de bons du Trésor.


21 septembre : 337,856 millions d'euros au FMI.


9 octobre : 1,4 milliard d'euros de bons du Trésor.


13 octobre : 450,475 millions d'euros au FMI.


6 novembre : 1,4 milliard d'euros de bons du Trésor.


7 décembre : 300,317 millions d'euros au FMI.


11 décembre : 2 milliards d'euros de bons du Trésor.


16 décembre : 563,094 millions d'euros au FMI.


21 décembre : 337,856 millions d'euros au FMI.


Question :


Avec quel argent la Grèce va-t-elle rembourser ces 25 échéances ?


Revenir en haut
BA


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2013
Messages: 280

MessagePosté le: Mar 23 Juin - 15:53 (2015)    Sujet du message: Austérité en Europe Répondre en citant

Dette publique de la Grèce : 317,094 milliards d'euros, soit 177,1 % du PIB.


Regardons l'année 2015 (sans même regarder les années suivantes).


Entre aujourd'hui et le 21 décembre 2015, la Grèce a 25 échéances à rembourser.


Jusqu'au 21 décembre 2015, la Grèce doit rembourser 26,648 milliards d'euros.


http://graphics.wsj.com/greece-debt-timeline/


Or en ce moment, toute la planète vit dans l'angoisse :


la troïka va-t-elle accepter de prêter 7,2 milliards d'euros supplémentaires à la Grèce ?


Mais qu'est-ce que ça changera ?


La Grèce a encore 26,648 milliards d'euros à rembourser, rien que pour l'année 2015 !


Je dis bien : 26,648 milliards d'euros !


Alors qu'est-ce que ça changera, ce prêt de 7,2 milliards d'euros de la troïka ?


Rien.


Même si la troïka finit par accepter de prêter ces 7,2 milliards d'euros, il faudra que la troïka prête encore à la Grèce 19,448 milliards d'euros supplémentaires avant le 21 décembre 2015 !


Et je ne parle que de l'année 2015 !


En plus, ces nouveaux prêts rajouteront des milliards d'euros supplémentaires de dette publique sur les épaules de la Grèce !


Plus la troïka « aide » la Grèce, plus la Grèce est en faillite.


Revenir en haut
BA


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2013
Messages: 280

MessagePosté le: Mer 24 Juin - 14:34 (2015)    Sujet du message: Austérité en Europe Répondre en citant

Mercredi 24 juin 2015, vers 14 heures 09 :


ALERTE - La Grèce a rejeté une contre-proposition des créanciers.



http://www.romandie.com/news/ALERTE--La-Grece-a-rejete-une-contrepropositio…


Revenir en haut
BA


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2013
Messages: 280

MessagePosté le: Mer 24 Juin - 15:01 (2015)    Sujet du message: Austérité en Europe Répondre en citant

Mercredi 24 juin 2015, vers 14 heures 33 :


La Grèce rejette une contre-proposition des créanciers, Berlin pessimiste.


Le gouvernement grec a rejeté mercredi une contre-proposition soumise par les créanciers à Athènes, comprenant surtout des souhaits du FMI, a indiqué à l'AFP une source gouvernementale grecque.


"Cette contre-proposition" qui insiste, selon Athènes, sur la hausse des recettes de la TVA et sur des coupes plus importantes dans les dépenses publiques, intervient deux heures après que le Premier ministre grec Alexis Tsipras eut déploré que le FMI n'accepte pas "les mesures compensatoires" proposées par Athènes lundi, lors d'une réunion des dirigeants des pays de la zone euro à Bruxelles, jugées alors positives par les créanciers.


A Berlin le pessimisme s'accentue avec la déclaration du porte-parole du ministre allemand des Finances affirmant qu'il "reste un long chemin" avant la conclusion d'un accord.


"Il ne peut y avoir une solution, que si elle est approuvée par les trois institutions", à savoir l'Union européenne, la Banque centrale européenne (BCE) et le Fonds monétaire international (FMI), a déclaré ce porte-parole Martin Jäger.


http://www.boursorama.com/actualites/la-grece-rejette-une-contre-propositio…


Revenir en haut
sinoué


Hors ligne

Inscrit le: 22 Nov 2012
Messages: 17

MessagePosté le: Mer 24 Juin - 15:35 (2015)    Sujet du message: Austérité en Europe Répondre en citant

Varoufakis et Tsipras sont d'habiles stratèges. 

La Troïka sous estime ses adversaires.


L'onde de choc est en route, d'autres pays suivront.


 Toutes ces dettes sont illégitimes, absurdes, n'ont de réalité que le pouvoir de mettre des populations ã genoux pour le profit d'une extrême minorité.


Revenir en haut
BA


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2013
Messages: 280

MessagePosté le: Mer 24 Juin - 20:41 (2015)    Sujet du message: Austérité en Europe Répondre en citant

Mercredi 24 juin 2015, vers 20 heures 10 :


La délégation grecque "pas d'accord" avec les nouvelles propositions.


La délégation grecque "ne peut pas être d'accord" avec les dernières propositions des créanciers, a indiqué mercredi soir une source gouvernementale à Athènes, tout en ajoutant que "les négociations continuaient à tous les niveaux".


Cette source est revenue sur les sources de désaccord : "la délégation grecque est venue discuter (à Bruxelles, ndlr) sur la base des propositions de lundi, les institutions de leur côté ont soumis une nouvelle proposition qui charge les employés et les retraités de manière injuste, tout en proposant des mesures qui épargnent les plus riches".


"La délégation grecque ne peut pas être d'accord avec cette proposition ; les négociations continuent à tous les niveaux", assure-t-elle.


http://www.boursorama.com/actualites/la-delegation-grecque-pas-d-accord-ave…


Revenir en haut
BA


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2013
Messages: 280

MessagePosté le: Jeu 25 Juin - 12:58 (2015)    Sujet du message: Austérité en Europe Répondre en citant

Jeudi 25 juin 2015, vers 12 heures 25 :


Grèce : et si Tsipras gagnait la partie ?


Et si, à la fin, c'était la troïka qui capitulait ?


Les institutions d’accord pour que les propositions grecques servent de base de négociations (responsable de l'UE).


http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/actus-des-marches/infos-…


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:40 (2016)    Sujet du message: Austérité en Europe

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Revue de presse financière Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 372, 73, 74, 75  >
Page 73 sur 75

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com