FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum

FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement
Finance Européenne, Crise de la Dette, Banques, Zone Euro, Forum temporaire pour analyser l'activité , informer donner des nouvelles à ceux qui en ont envie .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'OMT de Draghi, le bonneteau de la rentrée

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> ARCHIVES Billets -> Archives Shadok
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Sam 20 Oct - 23:31 (2012)    Sujet du message: L'OMT de Draghi, le bonneteau de la rentrée Répondre en citant






L'OMT de Draghi : Le Bonneteau de la rentrée
07 septembre 2012 | 


Ce matin, les Bourses du monde entier bruissent de rumeurs et de plaisir : Draghi a sauvé l'euro et l'Europe , il a sorti l'artillerie lourde ..
Les indices boursiers mondiaux se sont envolés , les matières premières aussi Il vient de créer l'OMT !!!! : Outright Monetary Transactions
L'OMT est un programme de rachat illimité d'obligations des pays Européens sur le marché secondaire , c'est à dire auprès des banques de la zone euro .
Ce programme ne déclenchera pas d'inflation précise-t-il car il va stériliser les montants en retirant l'équivalent en liquidités du marché .. Comment? çà on le saura sans doute plus tard ..
Par contre , pour pouvoir bénéficier de ce programme les pays devront demander officiellement son aide à la BCE .. Déjà une première question se pose qui est celle de la relation indirecte entre les banques et les gouvernements .. Prenons un exemple , pour que la BNP puisse se faire racheter ses obligations espagnoles par la BCE, il faudra que Mario Rajoy ait demandé officiellement l'aide de la Commission Européenne ..
Pourquoi cette obligation ? La raison en est très simple , à partir du moment ou la demande est faite officiellement, la Commission Européenne peut imposer ses plans d'austérité en vue du retour à l'équilibre budgétaire et en particulier , une privatisation accélérée des services publics qui intéressent beaucoup de gens et qui n'avance définitivement pas assez vite au goût des financiers . Voir sur ce sujet mon dernier billet de blog
Energie et trafic d'influences (3)
Rajoy qui n'est quand même né de la dernière pluie, n'a pas encore fait sa demande officielle : il tient d'abord à savoir à quelle sauce les Espagnols seront mangés . Il faut dire qu'au vu des résultats précédents des programmes exigés par la Troika , on comprend sa réticence. Rappelons que les financements sont alloués à partir du moment ou les gouvernements acceptent des contraintes qui peuvent désavouer les décisions des parlements nationaux , et qui grâce aux futurs traités européens auront une légitimité supra nationale . Le dessaisissement de souveraineté politique et budgétaire est total .
Mario Draghi vient donc d'inventer le financement perpétuel pour les pays qui veulent bien se faire diriger par lui .
Il rachète des obligations secondaires aux banques .. qui grâce à ces nouvelles liquidités pourront acheter des obligations aux Etats sur le marché primaire, tout en conservant à leur profit le différentiel de taux d'intérêt.







Bonne nouvelle pour les banques . Mais il y a mieux :
La BCE abandonne sa seniorité , ce qui veut dire qu'elle devient un créancier comme les autres (non privilégié) si un Etat venait à faire défaut.
ET pour permettre aux banques de bénéficier des liquidités dont elles ont besoin , et de renforcer les garanties qu'elles confient à la BCE en dehors de l'OMT .. la BCE diminue le niveau de risque exigé sur ces garanties , qu'on appelle les collatéraux . Elle va jusqu'à en supprimer la notion
La BCE va par ailleurs de nouveau alléger ses critères pour les garanties qu'elle exige des banques de la zone euro en contrepartie des prêts qu'elle leur accorde via ses opérations de refinancement. Elle va notamment "suspendre l'application d'un seuil de notation financière minimum" pour les garanties exigées ("collatéraux") dans le cas de titres de dette d'Etats membres de la zone euro, est-il détaillé dans un communiqué.(2)
L'abandon de la seniorité plus l'acceptation de recevoir désormais n'importe quoi en collatéral fait que les banques pourront se débarasser des produits toxiques qui les gênent , transférant ainsi la notion de Bad Bank à la BCE ..Mais il y a une grosse différence , en effet, si il s'avérait que la BCE doive être recapitalisée , cette recapitalisation se ferait à la charge des peuples
Européens . Le transfert de risques devient donc total.
Contrairement à ce qui a été dit , cela n'aura pas vraiment d'impact sur les taux d'emprunts des Etats qui en auront fait la demande, puisque la BCE ne fixe aucun taux pour cette nouvelle opération : ce sera au coup par coup .
la BCE ne va pas viser de niveaux spécifiques sur les écarts de taux d'emprunt (spreads) entre les Etats de la zone euro au-delà desquels elle interviendrait en achetant des titres de dette.(2)
Mais surtout il y a autre chose : cette opération est présentée comme destinée à stabiliser la zone euro en faisant diminuer la spéculation sur les dettes souveraines . En fait , sa structure même fait que c'est l'inverse qui va se produire . Quand Rajoy aura fait sa demande officielle, tous les établissements bancaires de la zone euro pourront apporter les obligations qu'ils détiennent pour les faire racheter au pair , de manière illimitée par la BCE ..
Les autres établissements, hors zone euro, les banques d'investissements US, les hedge funds qui ont acheté de la dette espagnole pour pouvoir spéculer sur ses rendements, vont s'empresser d'aller voir les banquiers Européens pour se faire racheter ces titres , puisque les banquiers Européens ont déjà la sortie !!!! .
Indirectement, cette nouvelle annonce va donc permettre aux banques hors zone euro de récupérer des liquidités dont elles ont cruellement besoin puisque la situation actuelle du dollar empêche la FED de procéder à tout nouveau "Quantitative Easing" (injections monétaires dans le circuit financier américain) en en tirant de plus, de substantiels profits !!! Ce qui les arrangera bien alors que le scandale dénoncé par Bernie Sanders à la suite de l'audit de la FED (4) ne leur permet visiblement plus de bénéficier des largesses de cette dernière . Il faut donc impérativement réduire les expositions aux dettes européennes pour récupérer des liquidités dont le besoin devient urgent .





Le nouveau programme de la BCE n'apporte rien à l'économie des pays Européens , au contraire , il va empirer les choses en faisant augmenter la bulle spéculative financière .. Il sauve incontestablement les banques en leur permettant désormais de transférer leurs risques sur le contribuable Européen .. Et il évite ce que Mario Draghi craignait le plus et qui commençait à être demandé par de nombreux politiques Européens: la monétisation directe aux Etats, court-circuitant les institutions financières et leur faisant perdre totalement leur pouvoir d'influence sur la politique de l'Union Européenne .
L'OMT est incontestablement un deal Gagnant Gagnant pour le système financier , y compris non Européen ... pour les peuples ce sera bien autre chose car il va amplifier les déséquilibres et l'irresponsabilité bancaire, tout en donnant un nouveau combustible à la spéculation, en particulier sur les matières premières dont le pétrole .
Il n'est pas certain que les Allemands soient tout à fait d'accord ..
Ce tour de bonneteau permet de minimiser l'impact de la non signature des traités , puisque les décisions de la commission s'imposeront quoiqu'il arrive pour qu'un pays puisse continuer à se financer si il est en "difficultés" . Par contre, leur ratification laissera les mains encore plus libres à la BCE, au vu de leurs contenus.
Un Mario Draghi n'aura même plus besoin de se justifier et le risque d'un audit comme ce qui vient de se produire pour la FED sera totalement anihilé par la signature du MES !!!.(4)
De plus avec la déclassification risques des collatéraux , les banques d'affaires, seront donc sauvées automatiquement par la BCE , sans qu'il soit désormais nécessaire de passer par une consultation parlementaire et budgétaire, puisqu'elles pourront lui transférer tous leurs toxiques. Et là je laisse la parole à l'AGEFI (5):
Les annonces de Mario Draghi constituent un changement radical dans la gestion de la crise souveraine européenne qui évacue le risque systémique engendré par la détérioration de la situation macro-économique. Les marchés apprécieront.


Sources
1. http://www.lepoint.fr/economie/comment-la-bce-veut-casser-la-speculation-su… souveraines-06-09-2012-1503322_28.php
2. http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20120906trib00… ce-qu-a-vraiment-dit-mario-draghi.html
3. Energie et trafic d'influences : http://blogs.mediapart.fr/blog/marie-caroline- porteu/050912/energie-et-trafic-dinfluences-des-courants-de-moins-en-moins-
4. Audit de la FED : http://www.sanders.senate.gov/newsroom/news/?id=9e2a4ea8-6e73- 4be2-a753-62060dcbb3c3
5. Agefi : http://communautes.agefi.fr/la-strategie-de-la-bce/un-changement-radical-da… gestion-de-la-crise-souveraine
















Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 20 Oct - 23:31 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> ARCHIVES Billets -> Archives Shadok Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com