FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum

FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement
Finance Européenne, Crise de la Dette, Banques, Zone Euro, Forum temporaire pour analyser l'activité , informer donner des nouvelles à ceux qui en ont envie .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Idées reçues et réponse à un dénommé Le Chiffre

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Billets d'humeur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Dim 6 Jan - 16:30 (2013)    Sujet du message: Idées reçues et réponse à un dénommé Le Chiffre Répondre en citant

Un abonné Mediapart ayant eu la gentillesse de me faire part des commentaires d'un dénommé LE Chiffre , je me permets ici d'apporter quelques débuts de réponses à sa désinformation et à ses contre vérités . 


La création monétaire est inflationniste .. 
Non ce qui est est inflationniste c'est l'excédent de monnaie en face d'une offre rare et mesurée . Si l'offre est pléthorique ,  la création monétaire rendue aux Etats ne génère pas d'inflation . Elle peut éventuellement générer de la déflation et des dévaluations .. En ce elle est effectivement inflationniste sur les produits importés .. et eux seuls . 


idées reçues : aucun Etat ne se finance auprès de la Banque Centrale 
Faux . De nombreux pays utilisent la Banque Centrale comme variable d'ajustement de leur politique monétaire . Cela ne se traduit pas forcément pas une injection directe , mais par des moyens détournés qui permettent aux états de conserver à la monnaie son rôle d'outil de politique économique : 
La Chine , le Brésil , L'Argentine , et la liste n'est pas exhaustive . 


Le Brésil est un très bon exemple car les créations monétaires lui ont permis de se constituer des réserves en dollars  . Les créations allaient à l'achat de Bons du Trésor US ... tout en renforçant les coefficients de réserves des banques Brésiliennes . Process assez identique à celui des Chinois avec sa stérilisation qui permet d'ajuster la masse monétaire en circulaition en fonction des besoins . 


Une création monétaire Européenne qui serait destinée aux développements et aux investissements  des infrastructures de services publics , particulièrement dans les domaines énergétiques ne serait pas créatrice d'inflation , mais d'emploi et de production de richesses réelles , contrairement à celle qui n'est destinée qu'à approvisionner les banques . L'énorme différence entre un service public et un service privatisé est l'absence de nécessité de retour sur investissement et de rentabilité du capital . A échéance de dix ans , non seulement l'injection ne sera pas  inflationniste , mais elle sera au contraire source d'indépendance et d'autonomie énergétique donc elle sera par définition : désinflationniste. 


Dans les années 70 , la ligne avances au trésor des comptes de la BDF correspondait à une ligne de trésorerie de 20 millards sans intérêts , mise à disposition de l'état français en cas de nécessité . C'est cette facilité de caisse , permettant de pallier aux difficultés temporaires , qui a été supprimée par la loi de 73 et cela a couté très cher à l'état français en termes d'intérêts financiers qui sont aujourd'hui le premier poste budgétaire du pays, ces intérêts ne faisant qu'alimenter les profits du secteur privé . 


Idée reçue : la création monétaire étatique ne crèe pas de richesse : 
Citation:
Citation:
A l'inverse, quand l'Etat est en déficit (récurrent) la création monétaire ("externe") correspondante n'aura pas de flux inverse. Elle est définitive












Si l'état crèe un poste de salarié grâce à sa création monétaire , il crèee au moins autant de richesse que la banque qui crèe de la monnaie grâce à un crédit puisqu'il crèe un emploi , les cotisations sociales qui lui sont liées .. Si ce poste est destiné à la création d'instrastructures  , ou de services d'éducation ou de santé , il est totalement créateur de richesse , bien plus qu'un poste d'entreprise privée . Le risque vient alors de la pléthore de postes et non pas de la création en elle même . 
Si pour un poste l'état en crèe trois .. là oui , il y  a danger ..  


Dire que la création monétaire dans les mains des Etats est source d'inflation résulte d'une méconnaissance des mécanisems économiques et de leur complexite ou peut être simplement , d'une volonté de rendre impossible une telle solution pourtant largement utilisée par le passé, parce qu'elle entrainerait juste la perte de pouvoir des financiers . 


Mais là on change de registre , il s'agit juste de désinformation et de propagande , mais il ne s'agit en aucun cas de débat économique . 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 6 Jan - 16:30 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Billets d'humeur Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com