FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum

FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement
Finance Européenne, Crise de la Dette, Banques, Zone Euro, Forum temporaire pour analyser l'activité , informer donner des nouvelles à ceux qui en ont envie .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Pourquoi le Qatar investit-il en Grèce ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Billets d'humeur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Lun 4 Fév - 11:46 (2013)    Sujet du message: Pourquoi le Qatar investit-il en Grèce ? Répondre en citant

La réponse est très simple est figure dans cette remarquable analyse publiée par RIA NOVOSTI sur les réserves Energétiques Grecques . 


En multipliant les acteurs, en faisant en sorte que ces exploitations soient satellisées et données à des PME  sous influence américaine , le contrôle sera beaucoup plus facile à effectuer . 


en fait le Plan de GS a échoué  (qui n'était sans doute pas uniquement le plan de GS si on regarde les liens que cette banque entretient avec la CIA . 


Faire rentre la Grèce dans l'Euro. 
La pousser à s'endetter un maximum (armement et infrastructure des jeux olympiques) 
Faire monter les taux de manière insensée pour achever le boulot (agences de notation)


Utiliser une main d'oeuvre bon marché puisqu'on fait baisser les salaires  et qu'on paupérise toute la population , ce qui aurait eu comme effet de booster les rendements des fonds de pension ayant mis la main sur ces ressources . 


Maintenant le pays en esclavage  via cette guerre économique hideuse faite de plus avec la participation et l'aide de ceux qui sont supposés préserver les intérêts Européens : La BCE  et la Troika . 


Ils vont essayer de faire la même chose en Espagne ... et ils ont du mal . Les Espagnols ne se montrent pas aussi dociles que souhaité 

Et la cible suivante c'est la France .. (tout le pourtour du bassin méditerranéen) . 

Les Russes et les Chinois qui réfléchissent aussi , se sont rendus compte du piège et ont réussi à faire capoter la première partie de ce processus . 

Si cette prise de conscience commence à se faire en Europe, l'Europe peut redevenir une Europe puissance . Mais pour ce faire il faudra mettre au chomage ou à la retraite les technocrates et les politiques qui ont travaillé contre les intérêts Européens ... 

Donc il faut relayer ces informations au maximum . Seule les vraies prises de conscience permettront à l'Europe de s'affranchir de ces influences et de faire capoter ces processus de mise sous tutelle .


L'actuelle envolée de l'euro n'est pas étrangère à ce processus . C'est comme çà qu'ils ont déjà réussi en 2007 .. Les pays touristiques et exportateurs hors zone euro n'ont pas résisté à un Euro/$ à 1,60 .. Et la timide reprise de l'immobilier Espagnol qui est en train d'avoir lieu risque de se retransformer en crise profonde  de ce fait . 






http://fr.rian.ru/discussion/20130129/197369141.html
 
Citation:
Nouveaux gisements pétrogaziers en Méditerranée, sources de rivalité


La Grèce saisit l'Onu
La Grèce pourrait devenir le 15ème plus grand détenteur de ressources de gaz naturel au monde. Selon les autorités, les gisements de gaz découverts sur le plateau du sud de la Crète permettront d'apporter à l'économie 427 milliards d'euros et régleront tous les problèmes énergétiques et financiers du pays. La Grèce est aussi à la recherche de gisements de pétrole dans les mers Ionienne et Egée, dont les ressources pourraient être également importantes.


Le ministre grec de la Défense a déclaré que l'heure était venue de se débarrasser de l'antiaméricanisme traditionnel. Dans un article publié par la presse occidentale, l'ex-premier ministre grec Georges Papandreou a suggéré aux Etats-Unis de former un nouveau "plan Marshall vert" pour la Méditerranée – une région "cruciale pour la sécurité internationale des USA".
Selon Papandreou, le projet européen est aujourd'hui menacé, la situation nécessite le retour du leadership américain et ce sont les USA qui doivent lancer une "large initiative énergétique, diplomatique et pacifique qui unirait le Proche-Orient, la Méditerranée et l'Europe grâce à la coopération énergétique".
Par ailleurs, les Etats-Unis et les pays européens cherchent à affaiblir l'influence de la Russie dans la région. Le 8 janvier, à la question de savoir ce qu'elle pensait de la vente de la compagnie gazière grecque DEPA et de sa filiale de transport de gaz DESFA à Gazprom, la porte-parole du département d'Etat Victoria Nuland a déclaré que la Grèce prenait des décisions autonomes dans le domaine énergétique, en conformité avec ses propres lois et les règlements de l'UE, mais que Washington suggérait à tous les pays de diversifier leurs sources d’énergie.
Selon Athènes, la Russie a officieusement mais clairement montré qu'elle devait remporter l'appel d'offres lorsqu'en novembre 2012 Gazprom a soudainement annoncé qu'il ne construirait pas en Grèce de déviation du gazoduc South Stream.
Quant aux Etats-Unis, ils ont intérêt que les compagnies gazières grecques se retrouvent entre les mains des entreprises locales, avec lesquelles les USA ont des relations étroites depuis longtemps. D'autant que le coût des entreprises en cours de privatisation augmentera fortement s'il devenait possible de convenir d’itinéraires de livraison du gaz à partir des nouveaux gisements.



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 4 Fév - 11:46 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Lun 4 Fév - 12:42 (2013)    Sujet du message: Pourquoi le Qatar investit-il en Grèce ? Répondre en citant

Le principe du "cheap labour" et du "Buy Cheap...Sell Dear" du capitalisme britannique depuis le 19° siècle et repris par les Etats-Unis.



Voir :

A Century of War: Anglo-American Oil Politics and the New World Order de F. William Engdahl (2 mai 2012)


Pétrole
Une guerre d'un siècle
William Engdahl

Cet ouvrage remet radicalement en cause l’idée que l’on se fait communément de la politique internationale et de ses enjeux. Il décrit les moyens extrêmes que les Anglo -Américains sont prêts à mettre en œuvre pour conserver une suprématie née en 1815 et renforcée au prix des deux Guerres mondiales. 
 
 


L'Empire anglo-américain 






 
 Par Nos Libertés le samedi 23 août 2008 En 2007, les Éditions Jean-Cyrille Godefroy ont publié "Pétrole Une guerred'un siècle" écrit par William Engdahl. Nous vous recommandons très chaudement l'achat de cet ouvrage, si vous souhaitez ne pas mourir idiot, etcomprendre dans quel monde vous vivez.Le projet de Charles de Gaulle d'une Europe unie de "l'Atlantique à l'Oural"était une ambition légitime, pour vivre dans une Europe souveraine et enpaix. Mais, comme vous pourrez le constatez, à la lecture de l'ouvrage de William Engdahl, le principal opposant à ce projet était l'Angleterre, épaulée par les États-Unis.
 
 
 
 
 
 
 
L'empire britannique, qui régnait sur le Commonwealth et n'avait pas de lien avec l'Europe continentale, n'avait aucun intérêt à ce qu'une Europe continentale, forte et unie, émerge et puisse lui faire concurrence dans ladomination du monde. Les aristocrates anglais associés aux milliardaires américains se sont donc trouvés en accord complet, pour imposer au monde entier la terreur militaire, la domination financière, le contrôle du pétrole et la destruction des économies nationales.  
L'empire britannique, qui régnait sur le Commonwealth et n'avait pas de lienavec l'Europe continental, n'avait aucun intérêt à ce qu'une Europecontinentale, forte et unie, émerge et puisse lui faire concurrence dans ladomination du monde. Les aristocrates anglais associés aux milliardairesaméricains se sont donc trouvés en accord complet, pour imposer au mondeentier la terreur militaire, la domination financière, le contrôle du pétrole etla destruction des économies nationales.


Extraits du livre :"En 1820, le Parlement britannique approuva une déclaration de principe qui,à travers une série d'évolution sur une période d'un siècle ou presque, eutpour conséquence majeure le déclenchement de la première guerre mondialeet ses suites tragiques. Cette déclaration avait pour but la promotion du soi-disant « libre-échange absolu », un concept élaboré quelques décenniesauparavant par l'économiste écossais Adam Smith. Dès 1846, cettedéclaration de principe se concrétisa, quand le Parlement abrogea lesfameuses lois sur le blé ("Corn Laws"), supprimant ainsi la protection del'agriculture nationale anglaise. L'abrogation des lois de protection des prixdu blé entraîna la ruine des fermiers et de l'agriculture nationale britannique."[...]"

L'abrogation des lois sur le blé étendit à tout l'empire britannique le principe de la politique de main-d'œuvre à bon marché. Après une déferlante de produits d'alimentation à bas prix, les seuls bénéficiaires de cette politique furent les gigantesques établissements londoniens de commerce internationa let les banques qui les finançaient. Le clivage social de la société britannique s'aggrava, entre une mince frange de population très opulente et une masse d'individus paupérisés, en nombre grandissant."[...]"Telle a été la politique qui continue de dominer la législation britannique. En pratique, elle a considéré la nation dans son ensemble comme un opérateur commercial géant face au reste du monde, gérant un formidable stock de biens destiné non pas à l'usage mais à la vente, s'efforçant de produire au plus bas prix afin de vendre en dessous du prix de la concurrence et considérant  les salaires comme un manque à gagner pour les nantis." 
 
"Une campagne idéologique fut lancée en 1851, à destination des classes dominantes qui, usant d'un argument malthusien, reportait les effets de cette politique sur une «prétendue surpopulation»."[...]"Depuis 150 ans, ces manœuvres libre-échangistes ont constitué le fondement de la stratégie économique britannique. Le génie britannique a résidé dans cette aptitude camélonesque à adapter sa politique à une réalité économique internationale fluctuante. Le cœur de la doctrine a subsisté : l'arme du libre-échange absolu d'Adam Smith opposée aux politiques économiques de souveraineté nationale des puissances rivales."
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Lun 4 Fév - 22:19 (2013)    Sujet du message: Pourquoi le Qatar investit-il en Grèce ? Répondre en citant

on comprend pourquoi Engdahl est aussi diabolisé !!! 

Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mar 5 Fév - 04:24 (2013)    Sujet du message: Pourquoi le Qatar investit-il en Grèce ? Répondre en citant

http://www.solidariteetprogres.org/documents-de-fond-7/histoire/article/com…

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:36 (2016)    Sujet du message: Pourquoi le Qatar investit-il en Grèce ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Billets d'humeur Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com