FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum

FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement
Finance Européenne, Crise de la Dette, Banques, Zone Euro, Forum temporaire pour analyser l'activité , informer donner des nouvelles à ceux qui en ont envie .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Europe Puissance ou Colonie ? Quel modèle politique et économique pour l'Europe
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Dernier BILLET: Face aux Faiseurs de Guerre: l'armée des ombres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 22 Fév - 15:12 (2013)    Sujet du message: Europe Puissance ou Colonie ? Quel modèle politique et économique pour l'Europe Répondre en citant

13:57 La Turquie souhaite que le futur président de Chypre favorise la réunification de l'île (AFP)

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 22 Fév - 15:12 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 22 Fév - 21:44 (2013)    Sujet du message: Europe Puissance ou Colonie ? Quel modèle politique et économique pour l'Europe Répondre en citant

February 21, 2013 6:04 pm
Cyprus is Europe’s golden opportunity
 
 Write down creditors instead of burdening the sovereign


 


It has been a long day’s journey into financial rescue for Cyprus. It may finally come to an end when the presidential election finishes on Sunday. Since the divided island lost access to financial markets in 2011, Russia has been tiding it over. A eurozone aid programme, in preparation for some time, may matter as much for the monetary union as a whole as for one of its tiniest members.
Previous rescues, often billed as bailouts of afflicted countries, really involved forced bailouts by those countries’ taxpayers of investors from elsewhere who had recklessly but voluntarily financed private banks in the euro periphery. The result was to make sovereign debt problems worse. Last June, eurozone ministers vowed to undo the lethal embrace between banks and sovereigns – an embrace that is nowhere tighter than in Cyprus.
  • More

ON THIS STORY

    The Cypriot banks are so big – with combined assets almost 10 times gross domestic product – that they make boomtime Ireland look underbanked. While Nicosia’s debt is near eurozone averages, the up to €10bn of extra capital banks require could increase the burden by more than half of GDP, well above what is manageable. There are three ways to make the numbers add up: for euro partners to bail out banks directly; for the government to do it, then restructure sovereign debt that this would make unserviceable; or to recapitalise the banks by writing down creditors. This is a choice of principle and precedent, not money: €10bn is a drop in the bucket.


    .../...
     
     
     


    Revenir en haut
    Danyves
    Groupe des Six

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Oct 2012
    Messages: 8 405

    MessagePosté le: Ven 22 Fév - 21:52 (2013)    Sujet du message: Europe Puissance ou Colonie ? Quel modèle politique et économique pour l'Europe Répondre en citant

    ANALYSE
    Europe : un Verdun économique et social
    PAR MARTINE ORANGE
    La reprise économique, espérée par Bruxelles, n’aura pas lieu. 2013 devrait être une nouvelle année de récession pour toute la zone euro. Le chômage s’annonce à des niveaux insupportables. Pour les économistes et les financiers, le risque social est devenu la prochaine menace de l’Europe.

    Lire la suite


    Revenir en haut
    Danyves
    Groupe des Six

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Oct 2012
    Messages: 8 405

    MessagePosté le: Ven 22 Fév - 22:33 (2013)    Sujet du message: Europe Puissance ou Colonie ? Quel modèle politique et économique pour l'Europe Répondre en citant

    Dimanche 3 avril

    Pierre Mendès-France ou une certaine idée de l'Europe...


    Dénoncer la construction d'une Europe basée sur le libéralisme et une direction technocratique vous fait hélas rapidement classer comme "anti-européen" et donc "d'extrême droite" puisque le FN est anti-européen. La déduction rapide fondée sur un manque total de réflexion (ou de cerveau) conduit en effet à ce genre de cliché !
     
    Dans ce cadre, je vous invite donc à étudier le cas particulier d'un dénommé Pierre MENDES-FRANCE, homme de centre gauche, modèle pour plus d'une personne aussi bien à gauche qu'au centre, Pierre MENDES-FRANCE a participé au rejet de la Communauté Européenne de Défense et s'est opposé au traité de Rome en 1957 votant contre celui-ci, 2 actions qui d'après les mentalités de certains l'auraient probablement classé de nos jours comme "anti-européen" donc "d'extrême droite".
     
    Voici ci-dessous le discours prophétique de Pierre MENDES-FRANCE à l'assemblée Nationale, puis un extrait du livre "choisir" où Pierre MENDES-FRANCE explique sa vision de l'Europe.
     
    "Le projet de marché commun tel qu’il nous est présenté est basé sur le libéralisme classique du XXème siècle selon lequel la concurrence pure et simple règle tous les problèmes. L’abdication d’une démocratie peut prendre deux formes, soit elle recourt à une dictature interne par la remise de tous les pouvoirs à un homme providentiel, soit à la délégation de ses pouvoirs à une autorité extérieure, laquelle au nom de la technique exercera en réalité la puissance politique, car au nom d’une saine économie on en vient aisément à dicter une politique monétaire, budgétaire, sociale, finalement une politique au sens le plus large du mot, nationale et internationale."
     
    Pierre MENDES FRANCE - Discours prononcé à l'Assemblée Nationale, le 18 janvier 1957
     
     
     « Une autre de leurs aberrations - de nos gouvernants - a consisté, sous la IVème comme sous la Vème République, à entreprendre une Europe libérale, fondée sur la seule concurrence. On a aboli les frontières douanières, les producteurs ont été appelés à s’affronter dans une sorte de compétition aveugle ; " le meilleur l’emportera sur les autres au profit des consommateurs" ; nous connaissons ce vieux thème, la sélection naturelle, la productivité globale, etc. C’est un raisonnement digne du vieux Zollverein d’il y a cent ans. Les faits, au XXème siècle, sont différents ; les grandes entreprises, loin de s’affronter, se sont concertées et cartellisées, au détriment des consommateurs et des travailleurs. Ce qu’on a appelé l’Europe des trusts. Bien entendu, on n’a pas pu ne pas prévoir dans le traité de Rome, en 1956, quelques clauses d’exception, de sauvegarde. On a aussi affirmé quelques idées générales qui n’étaient pas purement libre-échangistes, par exemple, en matière agricole. Mais la philosophie de l’ensemble, c’était celle de la suppression des frontières, des vases communicants, celle du marché libéral dont on attendait l’unité et la prospérité.
    J’avais une conception plus constructive que j’avais étudiée dès 1944, à Alger, comme je vous l’ai raconté. J’aurais préféré voir créer des unités de production communes puissantes dans les domaines situés en aval : trains de laminoir, industries atomiques, recherche, énergie...Je pensais à une politique collective et active de la reconstruction et des investissements. Il y aurait eu ainsi un ciment d’interdépendance et d’unification de plus en plus fort avec le temps. Je continue à croire à la valeur d’une approche de ce genre. Un grand programme d’investissements arrêté en commun pour les branches essentielles assurerait, en peu d’années, une diminution substantielle de nos faiblesses structurelles (le cas le plus net, c’est celui des centrales nucléaires qui donnent lieu aux contradictions que vous connaissez). Aujourd’hui, les grandes entreprises, et d’abord les sociétés multinationales, se développent au gré de leurs propres plans et ne contribuent pas du tout à nous défendre mieux contre les pressions et les à-coups du dehors, au contraire. »
        
    Extrait du livre "Choisir" de Pierre MENDES FRANCE, conversations avec jean Bothorel, le 8 janvier 1974
     
     
    Voila donc une certaine vérité rétablie, qui oserait prétendre que Pierre MENDES-FRANCE était anti-européen ? L'Europe peut en effet se construire de 2 façons: celle d'aujourd'hui basée sur le libéralisme, l'argent roi, la loi du marché détruisant ainsi nos emplois et nos services publics ou une Europe confédérale qui, elle, serait basée sur la solidarité renforcée des peuples et des nations.
      
    Pierre MENDES-FRANCE avait choisi, nous aussi, et nous le rejoignons également sur sa vision dont l'Europe doit se construire !!!
     

     
     



    Revenir en haut
    Danyves
    Groupe des Six

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Oct 2012
    Messages: 8 405

    MessagePosté le: Sam 23 Fév - 01:10 (2013)    Sujet du message: Europe Puissance ou Colonie ? Quel modèle politique et économique pour l'Europe Répondre en citant

    Moody's Strips U.K. of Triple-A Rating




    Faute de croissance, le Royaume-Uni perd son "AAA"
    22/02 | 22:55 | mis à jour le 23/02 à 00:01 | Les Echos 
     
    Moody's, qui s'inquiète de la "faiblesse" du pays en matière de croissance, dégrade le Royaume-Uni à Aa1, mais avec perspective stable. 


    Revenir en haut
    Danyves
    Groupe des Six

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Oct 2012
    Messages: 8 405

    MessagePosté le: Sam 23 Fév - 17:46 (2013)    Sujet du message: Europe Puissance ou Colonie ? Quel modèle politique et économique pour l'Europe Répondre en citant

    Les propositions radicales de Maurice Allais, par Pierre-Noël Giraud
    Par RST le vendredi, 11 décembre 2009, 20:10 - Citation - Lien permanent
    S’il y a bien une chose que j’ai retenue de la conférence surMaurice Allais à laquelle j’avais assisté, c’est que comprendre le seul économiste français ayant reçu le prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel n’est pas à la portée de tous. Et notamment pas des économistes amateurs. C’est donc un grand service que nous rend Pierre-Noël Giraud en proposant dans son livre "Le commerce des promesses", une  "traduction"  en langage accessible à tous, des propositions d’Allais qui trouvent une brulante actualité dans le contexte de la crise que nous traversons.
    A la fin des années 1990, constatant la tournure qu'avait prise la libéralisation financière, Allais se scandalisait de ce que l'on permette aux banques de «jouer à la Bourse avec leurs fonds propres et, encore pire, avec de la monnaie qu'elles créent pour cela». Il préconisait une séparation absolue entre la sphère de la monnaie et du crédit et la sphère de la finance de marché, ainsi qu'une création monétaire strictement réservée à la banque centrale. Formulées en pleine période d'euphorie, alors que le système venait de surmonter avec brio la faillite de LTCM, ces propositions n'ont naturellement pas été entendues. On les a balayées d'un revers de la main, affirmant que de telles mesures bloqueraient totalement tout le système financier et le rendraient gravement inefficace. Analysons cependant plus en détail les propositions d'Allais, car elles ont le mérite de bien poser les questions de fond.
    Pour Allais, dans le système actuel, des crises financières de plus en plus violentes sont inévitables. Une spéculation débridée sur les marchés financiers, à laquelle les banques elles-mêmes participent massivement, est en effet à ses yeux indissociable des modalités actuelles de création monétaire. Ce sont ces modalités qu'il suggère de réformer de manière radicale. II propose de découper les actuelles banques «universelles » qui, à la fois, créent de la monnaie et interviennent directement et indirectement sur les marchés financiers, en trois types d'institutions différentes aux rôles bien déterminés et contrôles. La première, ce sont de simples banques de dépôts, qui gèrent les comptes courants de leurs clients. II leur est interdit de faire crédit: aucun découvert sur les dépôts n'est donc autorisé. Leur fonction est uniquement celle de règlement, fonction qu'elles facturent aux déposants: l'émission de chèques, les virements, les paiements par carte bancaire sont donc facturés à leur coût réel. La deuxième, ce sont des banques de prêts. Elles sont contraintes à ne prêter que de la monnaie qu'elles ont préalablement empruntée, en particulier à la banque centrale, comme on va le voir. De plus, ces banques sont soumises à l'exigence de prêter plus «court» qu'elles n'empruntent et de se soustraire ainsi au risque de liquidité. Les banques de prêts n'ont donc aucun pouvoir de création monétaire. La troisième, ce sont des banques d'affaires, qui empruntent au public et aux banques de prêts pour acheter des titres. Ces dernières sont donc l'équivalent des actuels investisseurs institutionnels. Dans le schéma d’Allais, la création monétaire est exclusivement réservée à la banque centrale qui crée de la monnaie en prêtant aux banques de prêts. C'est d'elle et d'elle seule que dépend le rythme d'expansion des crédits aux acteurs économiques, donc de la masse monétaire en circulation. Ce rythme est décidé par le gouvernement.
    Le gouvernement fixe donc à la banque centrale des objectifs quantitatifs d'expansion de la masse monétaire. Il calcule ces objectifs de manière à ce que la masse monétaire augmente à un rythme légèrement supérieur (de 2 %) à la croissance attendue de 1'activité économique, ce qui fait que1'inflation tolérée est de 2 %.
    .../...



    Revenir en haut
    shadok
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Oct 2012
    Messages: 2 052

    MessagePosté le: Lun 25 Fév - 15:54 (2013)    Sujet du message: Europe Puissance ou Colonie ? Quel modèle politique et économique pour l'Europe Répondre en citant

    Les fonctionnaires Européens non élus , se comportent comme les pires charognars d'une Dictature bananière . 
    puisqu'ils se croient autorisés à bafouer ostensiblement tous les principes et les fondements de nos démocraties comme en témoigne le dernier accord signé entre l'Irlande et la BCE , qui transgresse les textes de traités qu'ils ont eux mêmes mis en place . 


    Ils échouent systématiquement dans tout ce qu'ils font .. 


    Ils coutent une fortune à l'Europe , ce qui pourrait à la limite se concevoir si leurs préconisations n'étaient pas devenues une garantie d'échec , ce qui est par contre le cas . 
    Dans une entreprise privée , ceux qui nuisent à l'entreprise sont licenciés pour faute lourde , sans indemnité . 
    L'égalité du citoyen devant la justice impose de prendre des mesures urgentes contre ce déchainement de ploutocratie irresponsable, les responsables devant bien entendu être les premiers à être désignés ... 


    http://ec.europa.eu/civil_service/job/official/index_fr.htm


    Une synthèse rédigée par Quatremer et reprise par Asselineau : 
    L'Europe c'est la paie 


    Nous avons besoin de l'Europe , mais nous avons besoin d'une Europe intègre et exemplaire .. qui respecte en premier lieu les fondements démocratiques qui ont fait la  richesse et la  puissance des pays qui la composent . 


    Revenir en haut
    Danyves
    Groupe des Six

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Oct 2012
    Messages: 8 405

    MessagePosté le: Lun 25 Fév - 16:06 (2013)    Sujet du message: Europe Puissance ou Colonie ? Quel modèle politique et économique pour l'Europe Répondre en citant

    BCE et UE : Début de Platerforme d'accusation ...
    PAR JERLAU



    Mettre en accusation la BCE :  equisse de la plateforme d'accusation
    Je ne  suis pas juriste  professionnel. Je  cherche  des associations  qui soient  intéréssées par cette  approche. Aux US  ils ont déjà mis en prison quantité de financiers. Ici mis à part d'avoir condamné les lampistes comme Kerviel, rien  n'a été  intenté au niveau des dirigeants de la  BCE. Par contre  il y a matière. Pour trouver les failles,  il faut lire le Traité de l'Union. C'est pas très lisible. Mais il faut ouvrir  pour qu'un avocat s'en empare.La pateforme d'accusation que je cherche  à établir pour démarrer, est la suivante:
    - collusion d'intérêts entre dirigeants de la BCE, les banquses  commerciales et les agences de notation  ( les dirigeants  passent d'un univers  à l'autre  sans aucune limitation, alors qu'en  France, par exemple la  Loi limite ce type de transfert)
    _non respect des engagements de l'UE touchant à l'Economie figurant dans l'article 2 du Traité de l'Union
    -non respect de l'article 123 de ce même Traité concernant l'interdiction faite à la BCE de prêter aux Etats,
    -non respect de l'égalité démocratique entre secteurs économiques: le secteur bancaire d'où sont  issus la quasi-totalité des dirigeants de la BCE a reçu des montants de prêts sans commune mesure avec  ce qui a été versé  aux secteurs  industriels et commerciaux,
    -non respect du principe d'égalité entre  les pays  ( Espagne,Portugal, Italie, Grèce,  n'ont pas été traités selon les mêmes règles que l'Irlande)
    - procédures à établir dans le cadre de l'article 340 du Traité de l'Union
    ................................................................................
     
     


    Revenir en haut
    shadok
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Oct 2012
    Messages: 2 052

    MessagePosté le: Lun 25 Fév - 17:41 (2013)    Sujet du message: Europe Puissance ou Colonie ? Quel modèle politique et économique pour l'Europe Répondre en citant

    Les sources sont d'autant plus à vérifier ... que le Trésor US vient de démentir violamment cette information Alors que lorsqu'on interroge la page signalée par le lien donné par silver doctor: on apprend juste que la page a été transférée ... 


    TREASURY RELEASES RESULTS OF NY FED GOLD AUDIT, INADVERTANTLY REVEALS US GOLD STORES AT NY FED ARE ONLY 466 TONS!
    http://www.silverdoctors.com/treasury-dept-releases-findings-of-ny-fed-gold…


    Le site donne un lien du Trésor qui contient des %20, qui sont en général des bots mis par les systèmes informatiques eux mêmes . 
    http://www.treasury.gov/about/organizational-structure/ig/Audit Reports and…


    Le clic arrive sur un document qui pourrait ressembler à un doc officiel 


    Si vous enlevez ces %20 , vous arrivez bien sur le site officiel du trésor et  cela donne 
    "Sorry, we recently made changes to our web sites and the page you are looking for may have been removed, had its page address changed, may not exist, or is temporarily unavailable."


    Le démenti se trouve ici : 
    http://www.blacklistednews.com/Treasury's_Audit_of_the_Federal_Reserve's_Go…


    Revenir en haut
    Danyves
    Groupe des Six

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Oct 2012
    Messages: 8 405

    MessagePosté le: Lun 25 Fév - 18:00 (2013)    Sujet du message: Europe Puissance ou Colonie ? Quel modèle politique et économique pour l'Europe Répondre en citant

    From GLOBAL ECONOMY 3:53pmBundesbank urges France to stick to budget
    Weidmann warns over need to hit deficit target


    Revenir en haut
    shadok
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Oct 2012
    Messages: 2 052

    MessagePosté le: Mar 26 Fév - 08:11 (2013)    Sujet du message: Europe Puissance ou Colonie ? Quel modèle politique et économique pour l'Europe Répondre en citant

    L'Europe des passoires et des frontières 
    http://blogs.mediapart.fr/blog/hubert-huertas/250213/europe-des-passoires-e…
    Ainsi les frontières ont-elles sauté dans un sens quand il s’est agi d’aller piocher dans la petite poche d’une Mme Michu ou d’un M. Dugenou français, italien, espagnol, grec, irlandais, mais sont-elles restées des forteresses quand on sollicite le trésor de Bernard (Arnaud), Gérard (Depardieu), Johnny (Halliday), Alain (Afflelou), Arthur et compagnie.
           L’exemple venant d’en haut, étonnez-vous ensuite que les peuples réclament leur part de protection, comme les puissant, et que le protectionnisme, CQFD, fasse partout des petits…


    Revenir en haut
    shadok
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Oct 2012
    Messages: 2 052

    MessagePosté le: Mar 26 Fév - 11:28 (2013)    Sujet du message: Europe Puissance ou Colonie ? Quel modèle politique et économique pour l'Europe Répondre en citant

    Très bon article et hypothèses sur la situation américaine actuelle . 
    http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent--a-y-est--c-est-la-fin-…


    Revenir en haut
    Danyves
    Groupe des Six

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Oct 2012
    Messages: 8 405

    MessagePosté le: Mar 26 Fév - 17:32 (2013)    Sujet du message: Europe Puissance ou Colonie ? Quel modèle politique et économique pour l'Europe Répondre en citant

    From COMPANIES 12:01pm‘Action plan’ for unified EU mobile marketKroes open to using treaty powers to force telecoms overhaul

    Revenir en haut
    shadok
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Oct 2012
    Messages: 2 052

    MessagePosté le: Mar 26 Fév - 22:03 (2013)    Sujet du message: Europe Puissance ou Colonie ? Quel modèle politique et économique pour l'Europe Répondre en citant

    Transports , télécom , chape de plomb ... 
    Elle est mal partie l'Europe puissance 


    Revenir en haut
    shadok
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Oct 2012
    Messages: 2 052

    MessagePosté le: Mer 27 Fév - 10:30 (2013)    Sujet du message: Europe Puissance ou Colonie ? Quel modèle politique et économique pour l'Europe Répondre en citant

    Deux articles essentiels dans la Presse Russe aujourd'hui : 
    Russie-France: bilan politique et économique - SYNTHESE


    Reflexions sur la Russie et son étranger proche


    Revenir en haut
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:58 (2016)    Sujet du message: Europe Puissance ou Colonie ? Quel modèle politique et économique pour l'Europe

    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Dernier BILLET: Face aux Faiseurs de Guerre: l'armée des ombres Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
    Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
    Page 4 sur 5

     
    Sauter vers:  

    Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
    Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
    Traduction par : phpBB-fr.com