FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum

FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement
Finance Européenne, Crise de la Dette, Banques, Zone Euro, Forum temporaire pour analyser l'activité , informer donner des nouvelles à ceux qui en ont envie .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Relance Européenne ou Nouvelle Servitude imposée par Monti Merkel

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> ARCHIVES Billets -> Archives Shadok
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Dim 21 Oct - 22:33 (2012)    Sujet du message: Relance Européenne ou Nouvelle Servitude imposée par Monti Merkel Répondre en citant

Relance Européenne ou nouvelle servitude imposée par Monti/Merkel
01 mai 2012 |

Ce plan n'est rien d'autre qu'une étape de plus dans la colonisation Européenne ..
Ce billet est plus long que d'habitude , mais j'ai cru nécessaire de développer le plus largement possible ce qui m'avait conduit à la conclusion qui est dans mon titre .

Depuis une petite semaine , Mario Draghi , Directeur de la BCE puis Angela Merkel et Mario Monti , qui organisent désormais des réunions secrètes rejoints récemment par Michel Barnier, se relaient pour parler de la nécessaire relance ...
Est-ce la peur de voir un François Hollande gagner les élections ?
Il y a deux jours Jean Claude Juncker a fait une déclaration publique demandant à François Hollande de renoncer à sa demande de modification des traités Européens.
Est-ce la prise de conscience que tous les modèles mis en place en Europe aggravent la situation, puisque désormais, même les Pays bas sont touchés par la récession et que leur taux de chômage augmente.
En tout état de cause : la relance semble désormais être à l’ordre du jour, même si elle s’organise de manière assez surprenante entre un Monti non élu (il faut le rappeler), ex dirigeant de Goldman Sachs .. et ancien Président d’une « officine » de pouvoir nommée la Trilatérale (On ne le rappellera jamais assez ), un Mario Draghi , issu du même cénacle, et une Angela Merkel .

Mais de quelle relance parlons-nous ?

Pour l’instant tout est assez flou et les conversations secrètes entre Merkel et Monti n’ont pas été très ébruitées. Encore une belle conception de la démocratie de la part des deux dirigeants.
Compte tenu des séquences électorales en cours , il paraît normal que la France soit tenue temporairement en dehors de ces négociations , mais souvenons-nous quand même qu’en Mars dernier, Merkel, Monti, Cameron, et Mariano Rajoy , avaient décidé de ne pas répondre aux demandes d’entretien de François Hollande .
Une chose est déjà sortie de ces réunions : Un accord conclu entre Monti et Merkel pour faire adopter les pactes européens le même jour. On ne peut que se demander si cet accord n’a pas de lien avec la déclaration de Hollande !!!
Dans ce contexte, l'autre objectif de Mario Monti serait de pousser l'Allemagne à accepter certaines mesures en faveur de la croissance sur le Vieux Continent. Mario Monti serait notamment favorable à un traitement de faveur pour les investissements, qui pourraient être retirés du calcul du déficit autorisé. La semaine dernière, à Bruxelles, Mario Monti avait évoqué "un traitement adéquat des investissements dans les comptes publics externes" et indiqué qu'une discussion était en cours avec Berlin mais n'avait pas encore débouché sur "des solutions spécifiques".
Michel Barnier aurait déjà approuvé ce plan dont on ignore toujours le contenu exact, néammoins, quelques phrases devraient retenir notre attention

Selon M. Barnier, une poursuite de libéralisation du marché intérieur de l'Union européenne pourrait être un soutien à la croissance sur le moyen terme.
"Sur le long terme, j'aimerais la mise en place d'une politique industrielle européenne dans des secteurs stratégiques pour que nous redevenions un centre manufacturier et non pas de simples consommateurs de produits chinois et américains."
Mais que contient ce fameux plan Marshall européen dont l’existence a d’ailleurs été démentie par Bruxelles.
On parle de 200 Milliards d’euros

Le financement serait fait à partir d’un « montage financier » qui s'appuierait sur la Banque européenne d'investissement (BEI) et le Mécanisme européen de stabilité financière (MESF),
Il s'agirait ainsi d'utiliser 12 milliards d'euros encore non utilisés du MESF pour attirer des fonds privés qui viendraient renflouer la BEI et serviraient de "garantie pour lancer des projets d'infrastructures publics-privés". Pour y parvenir, le montage s'appuierait sur des "instruments financiers sophistiqués et des obligations" garanties par l'UE et servant à financer ces projets qui seraient destinés "à des fonds de pensions et autres investisseurs", poursuit le quotidien.
Ma première réaction à la lecture de cet article fut de remarquer les destinataires de ces plans : les fonds de pension et autres investisseurs !!!

J’en conclus donc que les entreprises qui conduiront ces projets seront des entreprises privées cotées, totalement soumises au casino financier qu’est devenu le marché boursier.
Ces travaux seraient financés également par des obligations garanties par l’UE.
Dans mon langage , cela s’appelle faire garantir par les peuples des intérêts privés , sans pour autant prévoir de mutualisation des profits : encore un détournement de fonds publics.

Mais surtout quels sont ces travaux ???

Infrastructures, énergies renouvelables, et technologies de pointe.
Toutes ces notions sont des secteurs stratégiques pour l’Union Européenne.
Ce sont les infrastructures qui permettent les transports et leurs développements. Les énergies qui donnent l’indépendance et qui pourront s’avérer les substitut au nucléaire, quand aux technologies de pointe , inutile de compléter .
L’indépendance d’un continent ou d’un pays tient à de multiples facteurs, mais parmi eux, l’indépendance énergétique est certainement primordiale dans nos sociétés modernes.

Ces investissements stratégiques , surtout dans le domaine énergétique, peuvent-ils être laissés aux mains de financiers ou d’industriels cupides qui seront quoiqu’il arrive incapables d’établir une stratégie à moyen long terme (en particulier sur les énergies renouvelables et la sortie du nucléaire) .
Et d’ailleurs qui seraient ces investisseurs privés ??? La réaction naturelle vu l’objectif décrit par le journaliste de El pais sur les destinataires (fonds de pension) est bien de penser aux banques d’investissement, banques d’investissement qui sont justement en train de se chercher de nouvelles diversifications .
Les 80% de leurs revenus issus du trading étant en train de fondre comme peau de chagrin, surtout depuis les décisions de Delhi (réunion du 29 Mars 2012 des Brics) qui non seulement abandonnent le dollar dans leurs transactions, mais qui de plus, sont en train de penser à mettre en place un système de paiement international concurrent à celui de Swift, ainsi qu’une nouvelle Banque de Développement !!! .

Autant de perspectives plus que moroses pour les habituels bénéficiaires du contrôle du marché des capitaux que sont justement ces banques d’investissement.
Et qui sont ces banques d’investissement ?
Voici la ligue des champions !!!


Il y a quelques jours une petite nouvelle non neutre, peu médiatisée, provenait de Russie :

La banque centrale russe a acheté de la dette française en 2011

Et pas qu’un peu :
Les réserves de changes et d'or de la Russie totalisent 520 milliards de dollars (395 milliards d'euros), venant derrière celles de la Chine, du Japon et de l'Arabie saoudite.

Les réserves de change de la zone euro dans son ensemble représentent plus de 900 milliards de dollars. Le portefeuille d'actifs français de la banque centrale russe a augmenté de 16,6 % à 117,9 milliards - soit plus d'un cinquième du total.
et cédant tous ses titres italiens et belges, rapporte le journal Kommersant.

Cette décision Russe montre que non seulement la Russie a confiance en l’euro et surtout en la France. Qu’elle ait choisi la France plutôt que l’Allemagne n’a rien de très étonnant , les taux allemands sont tellement bas, que l’Allemagne n’arrive quasiment plus à couvrir ses émissions obligataires .. La rentabilité d’un placement reste quand même un des paramètres de décision, y compris au niveau d’un Etat.
Cette décision a également permis à la France de garder des taux stables, malgré les tentatives multiples de déstabilisation des agences américaines. Nous pouvons donc être désormais certains que les Russes vont avoir l’œil très ouvert sur leurs investissements.

Mais que se passerait-il si la France en venait à faire défaut ??
Tant que les créanciers sont majoritairement des institutions financières, l’impact serait très déstabilisant mais pas dramatique. Il en va tout autrement si les principaux créanciers sont des pays comme la Russie. Les moyens de rétorsion sont multiples (je ne parle même pas forcément des moyens militaires). Quelle est l’énergie qui nous est fournie par la Russie ?? : le gaz ...

« Le gaz consommé en France vient principalement de Russie »

Donc les plans d’investissement du trio Monti , Merkel, Draghi ne consistent en rien d’autre qu’à donner le pouvoir sur nos approvisionnement énergétiques futurs à une majorité de financiers non européens , qui sont en opposition totale avec nos fournisseurs actuels sur le plan financier et géopolitique.
De Gaulle qui était décidément un grand homme et un grand sage a toujours pensé que la force d’un pays ou d’un groupe de pays venait de son indépendance .

Les soi-disant plans de relance ne sont qu’un moyen de plus de voler aux populations européennes leur futur énergétique.
Alors oui, cette relance par la croissance doit se faire. Les investissements stratégiques énergétiques, et les infrastructures sont essentiels dans cette relance, mais en aucun cas, ces relances ne doivent être laissées aux mains de financiers étrangers qui ne se serviront de ce pouvoir que pour asservir et influencer l’avenir des européens.
Rappelons que Lagarde a vendu nos concessions de gaz en 2010 à JP Morgan et à Goldman Sachs .. Que le même Goldman Sachs a mis la main sur Endesa Gaz en Espagne et qu'il détient désormais 26% d'Eurotunnel .
Ces relances impératives et nécessaires ne peuvent prendre d'autre forme que des services publics, financés par une une création monétaire retrouvée, et non pas par le système privé, création qui ne créera pas pour autant d’inflation si la création monétaire faite par les banques est également contrôlée, mais qui donnera incontestablement un coup de frein au chômage et qui donnera à cette Europe que nous voulons, une chance d’être une Europe puissance , indépendante .
J’ai souvent comparé le rôle de la zone euro, variable d’ajustement de la politique monétaire américaine, à l’acteur Jacques Villeret dans le superbe film : le Diner de Cons, ne laissons pas ce rôle s’étendre à nos industries stratégiques. Et comme le dit samines , l'un des lecteurs de ce blog : effet Kiss Cool : on déstabilise et ensuite on rend dépendant (stratégie du Choc de Naomie Klein) .. Et cette déstabilisation commence parfaitement avec les plans de dérégulation du travail sur lesquels Martine Orange vient de nous faire un article un peu démoralisant mais très lucide .

La fin du modèle social européen au rendez-vous du 1er Mai


Sources :
http://www.lepoint.fr/economie/traite-budgetaire-europeen-juncker-tentera-d… hollande-s-il-est-elu-29-04-2012-1456411_28.php
http://www.trilateral.org/go.cfm?do=Page.View&pid=34
http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/merkel-monti-cameron-ligu-s-contre-… spiegel-219002
http://www.lepoint.fr/economie/le-plan-merkel-monti-pour-approuver-le-pacte… 04-2012-1456748_28.php
http://abonnes.lemonde.fr/economie/article/2012/04/30/michel-barnier-favora… initiative-de-croissance-en-europe_1693374_3234.html
http://fr.news.yahoo.com/plan-marshall-européen-200-milliards-deuros-135300… http://en.rian.ru/columnists/20120328/172440365.html
http://www.agefi.fr/articles/les-banques-d-investissement-vont-se-specialis… 1221892.html
http://abonnes.lemonde.fr/europe/article/2012/04/27/la-banque-centrale-russ… dette-francaise-en-2011_1692113_3214.html
http://www.connaissancedesenergies.org/le-gaz-consomme-en-france-vient-prin… de-russie-120222
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000021747111&…
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do? cidTexte=JORFTEXT000021755734&dateTexte=&categorieLien=id
http://www.mediapart.fr/journal/economie/300412/la-fin-du-modele-social-eur… rendez-vous-du-1er-mai


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 21 Oct - 22:33 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> ARCHIVES Billets -> Archives Shadok Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com