FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum

FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement
Finance Européenne, Crise de la Dette, Banques, Zone Euro, Forum temporaire pour analyser l'activité , informer donner des nouvelles à ceux qui en ont envie .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les partis et les Elus bafouent les fondements démocratiques

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Billets d'humeur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 14:59 (2013)    Sujet du message: Les partis et les Elus bafouent les fondements démocratiques Répondre en citant

Les partis politiques actuels , et leurs élus , bafouent constamment les fondements démocratiques qui sont les nôtres et en particulier le principal qui est la séparation des pouvoirs et l'indépendance de la justice  .. 


Lorsqu'ils laissent le Ministre des Finances essayer de transformer une décision judiciaire en négociation comme dans le cas de Dexia et du jugement du TGI de Nanterre en date du 8 Février dernier , ils piétinent l'indépendance de la justice puisqu'ils essaient de faire pression sur elle . 


Lorsqu'ils s'abstiennent d'exiger des poursuites contre les dirigeants responsables de fraudes bancaires comme dans le cas de la Fraude du LIBOR , ils bafouent la notion même d'égalité du citoyen devant la justice , puisque celle-ci ne s'exerce plus de manière équitable . 


Lorsqu'ils s'abstiennent de toute critique devant le refus de suivre les procédures votées au Parlement , comme l'absence de respect des procédures du Code des Marchés Publics dans la nomination d'un Conseil comme celui de la nouvelle banque d'investissement , ils oublient que la première de leur fonction est de vérifier que le pouvoir exécutif , garant de la Constitution , respecte les procédures édictées par le législatif (eux) .. 


Lorsqu'ils osent parler de justice sociale en préconisant de voter une nouvelle loi qui de toutes les manières n'a plus aucune importance puisque les "petits arrangements entre amis" prennent désormais le pas sur les lois ou les traités votés , ils ne font que montrer le mépris qu'ils ont pour la justice elle-même . 


Lorsqu'ils entérinent les aveux publics d'un banquier qui explique que c'est leur défaut de vigilance qui a permis de faire en sorte que les bénéfices bancaires soient intégralement pris sur le dos des contribuables et qu'ils ne font rien pour rectifier le tir et faire stopper cet inadmissible détournement de fonds publics qui ruine le pays qu'ils sont supposés défendre , ils se montrent inaptes à exercer la mission qui est la leur : faire respecter les lois et faire que les lois en question servent l'intérêt général et non des intérêts privés ou catégoriels . 


Ils montrent dans tous les cas de figure leur inutilité totale .. et  l'inutilité de s'inscrire à des partis dont les premières actions sont non seulement de bafouer tous nos fondements démocratiques , mais également de ne tenir aucune des promesses faites . Dans une république bananière , les partis sont inutiles , et la France n'est bien devenue rien d'autre qu'une république bananière , comme l'Europe . 


Donc les partis sont totalement inutiles .. ils coutent cher .. comme les élus,  pour ne rien faire et ils ne représentent plus grand monde comme vient de le démontrer le vote Italien qui a justement préféré donner la parole à quelqu'un comme Grillo qui semblait préférer l'intérêt des Italiens à des clivages politiques sans signification. 


Il pourrait bien se passer la même chose en Allemagne avec la création du nouveau parti : "Alternative Electorale 2013" 
et contrairement à ce que dit l'article , je ne suis pas sûre qu'il y ait un clivage politique dans ce nouveau parti qui se revendique comme mouvement citoyen . 


Si on en juge par la France qui croit encore que le parti socialiste défend des valeurs dites de gauche , il vaut mieux tout de suite se référer aux valeurs en question sans passer par le parti !!! et les valeurs en questions ce sont nos fondements philosophiques, ceux qui justement ont fait nos démocraties : 
la séparation des pouvoirs 
l'égalité du citoyen devant la justice 


et l'article 1 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen : les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit .. 


Encore faut-il que le DROIT existe !!!!


Et quand on entend un soi-disant appel des 100 députés socialistes parler de justice sociale , on a le droit d'éclater de rire , car pourqu'il puisse y avoir une justice sociale  ou une "démocratie sociale"  , il faut d'abord rétablir la justice tout court et ne pas passer son temps à piétiner ou à laisser piétiner les fondements démocratiques . 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 4 Mar - 14:59 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
lefeuvr3


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2013
Messages: 4
Localisation: Gareoult

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 17:06 (2013)    Sujet du message: Les partis et les Elus bafouent les fondements démocratiques Répondre en citant

Poussez un cri apporte indeniablement un soulagement :-)
http://www.wat.tv/video/cris-blogueurs-wat-happening-1827_2frap_.html
_________________
http://www.quiperdgagne.fr/


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 17:56 (2013)    Sujet du message: Les partis et les Elus bafouent les fondements démocratiques Répondre en citant

Quand Moscovici félicite la BCE , il veut sans doute dire que ce genre d'attitude est normale puisque la BCE prend la FED comme exemple !!!!



Il est joli celui là : La FED se fait payer pour faire un  témoignage qui dédouane Bank of America !!!!!




But in exchange for that $43 million, the New York Fed did something else for Bank of America. It agreed to testify on behalf of the bank in its legal battle against A.I.G. over fraud claims.


http://www.nytimes.com/2013/03/03/business/new-york-fed-agreed-to-testify-f…


TWO weeks ago, I wrote a column about a secret agreement struck in July 2012 by the Federal Reserve Bank of New York and Bank of America. The existence of the confidential deal was disclosed recently in court filings, which showed the New York Fed releasing Bank of America from all fraud claims on mortgage securities the Fed had bought as part of the government’s rescue of the American International Group in 2008.


Late on Thursday, a copy of the actual agreement came to light. It was filed by Bank of America in a California court that is hearing the matter of who owns those fraud claims — A.I.G. or the New York Fed. The agreement was also filed by the New York Fed in a related lawsuit in the Southern District of New York, where the New York Fed asked that the court keep the agreement under seal.
A reading of the document makes it clear why.
The agreement spells out the terms of a deal in which the New York Fed received $43 million from Bank of America’s Countrywide unit. The money changed hands to settle a narrow dispute involving cash flows on several mortgage securities held by an investment vehicle, known as Maiden Lane II. That vehicle was created by the New York Fed as part of the rescue of A.I.G., which had held the Countrywide securities. The previously confidential agreement released Bank of America from all litigation claims on the securities held by Maiden Lane II.
But in exchange for that $43 million, the New York Fed did something else for Bank of America. It agreed to testify on behalf of the bank in its legal battle against A.I.G. over fraud claims.
In that matter, Bank of America has argued that A.I.G. has no right to sue it for fraud because A.I.G. sold the securities to Maiden Lane II and so transferred the litigation rights to the New York Fed. A.I.G., however, maintains that the Maiden Lane agreement never specified the transfer of the right to sue for fraud and that an explicit transfer is required by New York law, which governs the agreement. The New York Fed provided Bank of America with two affidavits supporting the bank’s view of who owned the mortgage securities’ fraud claims.
Two weeks ago, it was unclear why the New York Fed gave Bank of America the affidavits. But now, its promise to testify “as needed,” shown in the formerly confidential settlement, addresses that oddity. It was a contractual obligation.
Interestingly, the New York Fed did not tell the California court that its affidavits came about because of its deal with Bank of America. The affidavits came from James M. Mahoney, a vice president at the New York Fed, and Stephanie A. Heller, its deputy general counsel.
But those affidavits differ from the position taken earlier by Thomas C. Baxter Jr., the New York Fed’s general counsel. In a letter to A.I.G. in October 2011, Mr. Baxter said that he and his colleagues “agree that A.I.G. has the right to seek damages” under securities laws for the instruments it sold to Maiden Lane II.
Michael Carlinsky, A.I.G.’s lawyer at Quinn Emanuel Urquhart & Sullivan, said on Friday that he found it “disturbing” that the New York Fed made a contract to “assist Bank of America in its defense of A.I.G.’s lawsuit.”
Also on Friday, I asked the New York Fed why it had included this promise of legal support for Bank of America in the settlement agreement. Jack Gutt, a spokesman, said in a statement that the New York Fed had intended to hold the litigation rights and that the declarations were true.
“The New York Fed did not agree to provide the declarations to benefit B. of A., but rather because doing so helped the New York Fed obtain the best possible settlement” for Maiden Lane II, Mr. Gutt said. “In agreeing to this provision as part of what the New York Fed believed was a favorable settlement agreement, the New York Fed was concerned exclusively with advancing the taxpayer interest.”
I also asked a Bank of America spokesman whether the bank had paid more in the settlement because of the New York Fed’s promise to testify. He declined to answer that question, saying, “Countrywide provided fair value for a complete release of claims by the Federal Reserve Bank of New York, and the Fed agreed to provide testimony standing behind what it had formally represented to Countrywide regarding the assignment of claims from A.I.G.”  



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:49 (2016)    Sujet du message: Les partis et les Elus bafouent les fondements démocratiques

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Billets d'humeur Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com