FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum

FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement
Finance Européenne, Crise de la Dette, Banques, Zone Euro, Forum temporaire pour analyser l'activité , informer donner des nouvelles à ceux qui en ont envie .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Marchés 2013
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 527, 28, 29  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> ARCHIVES Billets -> Archives Revue de presse
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 9 Jan - 00:15 (2013)    Sujet du message: Marchés 2013 Répondre en citant

INVESTING STRATEGIES
S&P 500 pullback likely: why a selloff is necessary 
Commentary: Action of the market, as measured by the S&P’s 500 Index, over the past weeks has been volatile, writes Lawrence G. McMillan.
• Why 'cliff' fight may boost dividends in 2013 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 9 Jan - 00:15 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 9 Jan - 00:25 (2013)    Sujet du message: Marchés 2013 Répondre en citant

From MARKETS 9:13pmFed weighs foreign banks derivatives deal‘Swaps push-out’ threatens increase in cost of capital

Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 9 Jan - 11:35 (2013)    Sujet du message: Marchés 2013 Répondre en citant

Eight smart trades for a hard landing in China
Societe Generale says the scenario is unlikely but not out of the question. And it lays out a trading strategy if it happens. | Japan's downside from a weaker yen: poor senior citizens (The Tell)
• Six things you didn't know about Jack Lew, the fellow who might be the next treasury secretary


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 9 Jan - 12:25 (2013)    Sujet du message: Marchés 2013 Répondre en citant

From COMPANIES 12:30amEx-SAC analyst named 20 alleged insider traders


Prosecutors tell judge that Wang ‘contributed’ to US probe


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 9 Jan - 14:36 (2013)    Sujet du message: Marchés 2013 Répondre en citant

13:19 Deutsche Börse n'est plus intéressé par Euronext (Reuters)

Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 9 Jan - 19:20 (2013)    Sujet du message: Marchés 2013 Répondre en citant

___________________________________
THE WALL STREET JOURNAL
The Afternoon Report

___________________________________

SAC Capital Advisors LP told its investors that U.S. securities regulators are considering bringing civil charges against the hedge-fund firm for its alleged role in an insider-trading case that has already ensnared a former portfolio manager.

Speaking on a Wednesday conference call with its investors, SAC President Tom Conheeney said the Securities and Exchange Commission sent the firm a so-called Wells notice last week indicating that the regulator may bring charges, the people familiar with the call said.

The SEC and federal prosecutors have accused Mathew Martoma, who worked for SAC's CR Intrinsic unit until 2010, of obtaining tips about a clinical trial for an Alzheimer's drug from a neurology professor working on it. The complaints allege that he traded on the information and advised SAC's billionaire founder, Steven A. Cohen, who was referred to as the fund "owner" but not named in criminal and civil complaints. Mr. Cohen wasn't charged.

http://online.wsj.com/article/SB10001424127887323751104578146882532022980.h…


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 9 Jan - 23:11 (2013)    Sujet du message: Marchés 2013 Répondre en citant

21:48 AIG exclut de traîner l'Etat américain en justice (Les Echos)
AIG exclut de traîner l'Etat américain en justice
Par Lucie Robequain | 09/01 | 21:48
 
 
Après avoir laissé plané le doute quelques jours, AIG exclut finalement de poursuivre l'Etat en justice. Des actionnaires de l'assureur continuent, eux de réclamer 25 milliards de dollars aux Etats-Unis.

Reuters
L'assureur AIG préfère finalement éviter le scandale : après avoir laissé planer le doute quelques jours, il a fait savoir mercredi soir qu'il ne porterait pas plainte contre l'Etat américain, se dissociant ainsi de certains actionnaires qui estiment avoir été spoliés lors du sauvetage de 2008 et réclament 25 milliards de dollars au gouvernement. Après un conseil d'administration mercredi matin, le président du groupe, Robert Miller, a tenté d'apaiser les choses en indiquant qu'AIG « continuait de remercier l'Amérique pour son soutien ».
Les experts étaient nombreux à avoir anticipé ce dénouement, jugeant peu probable que l'entreprise prenne le risque de l'impopularité : « Je ne vois pas AIG faire un énorme bras d'honneur à ceux qui l'ont sauvé », indiquait mardi Neil Barofsky, ancien responsable du programme de sauvetage des banques (TARP). Le seul fait qu'AIG envisage cette démarche avait provoqué, mercredi matin, un tonnerre d'indignation dans la presse américaine, sur les réseaux sociaux et même au Congrès.
L'initiative avait effectivement de quoi choquer : comme Lehman Brothers, l'entreprise a failli sombrer en septembre 2008, après avoir lancé des paris très hasardeux sur les « credit default swaps » (CDS), ces assurances contre le défaut de paiement. Elle ne doit sa survie qu'à l'Etat, qui lui a consacré plus de 182 milliards de dollars sous forme de liquidité et de garanties. « C'est comme si un malade faisait un procès à son docteur pour lui avoir sauvé la vie », résume Mark Williams, professeur de finance à l'Université de Boston. Le groupe, qui n'a pas peur du paradoxe, vient d'ailleurs de lancer une campagne publicitaire autour du slogan « Thank you America » pour remercier les contribuables de leur aide.
Taux d'intérêt « punitifs »
Les actionnaires ne contestent pas que le soutien de l'Etat était nécessaire. Mais ils estiment qu'il s'est fait dans de très mauvaises conditions pour eux. Leurs intérêts étaient défendus, mercredi, par un homme qui connaît l'entreprise mieux que personne : Maurice Greenberg, patron d'AIG pendant une quarantaine d'années, qui en était encore le premier actionnaire en 2008. C'est lui qui a engagé cette plainte contre le gouvernement américain, dès 2011.
Que lui reproche-t-il exactement ? D'avoir dilué le poids des actionnaires en acquérant 92 % du capital de l'entreprise et en lui appliquant des taux d'intérêt « punitifs », à hauteur de 14 %. L'Etat a effectivement beaucoup gagné dans cette opération (23 milliards de dollars au total). Il aurait également violé le cinquième amendement de la Constitution, qui interdit à la puissance publique de prendre possession de la propriété privée « sans une juste compensation ». Ces arguments n'ont pas convaincu le tribunal de New York, qui a déjà rejeté la requête des actionnaires. Ceux-ci ne disposent plus que d'un dernier recours, à Washington.


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 9 Jan - 23:33 (2013)    Sujet du message: Marchés 2013 Répondre en citant

L’INVITÉ Mercredi9 janvier 2013

2013 ou l’heure de vérité
La politique actuelle n’est qu’un écran de fumée visant à cacher une situation de risque systémique totalement inconnue jusqu’ici, par Pierre Leconte, président du Forum monétaire de Genève et gérant de fortune en Suisse


2013 ou l’heure de vérité
Pierre Leconte*
La politique actuelle n’est qu’un écran de fumée visant à cacher une situation de risque systémique totalement inconnue jusqu’ici, par Pierre Leconte, président du Forum monétaire de Genève et gérant de fortune en Suisse
* Président 
du Forum monétaire 
de Genève 
et gérant 
de fortune 
en Suisse
La Réserve fédérale n’a jamais pratiqué, dans l’histoire des banques centrales, une politique aussi laxiste. Elle achète pratiquement sans limite les obligations d’Etat émises par les Etats-Unis ou les agences gouvernementales de ce pays. Et elle imprime tout aussi sans limite et ex nihilo autant de dollars que nécessaire pour lui permettre d’atteindre cet objectif, comme pour entretenir ad infinitum la surévaluation extrême des actifs (actions comme obligations). Cela gonfle tellement son bilan, composé de papiers pourris c’est-à-dire sans valeur réelle, que celui-ci est hypertrophié. L’Etat fédéral n’a jamais connu, en temps de paix, un déficit budgétaire aussi important ni n’a été aussi surendetté, puisqu’il doit de nouveau solliciter du Congrès un onzième relèvement consécutif du plafond de sa dette publique, dont le principal n’est plus remboursable. Il continue pourtant d’augmenter à vitesse exponentielle. Toute cette gabegie a été rendue possible par la cessation de la convertibilité du dollar en or, la généralisation du mécanisme des réserves fractionnaires et la manipulation des taux d’intérêt à court terme que la Fed (comme plusieurs autres banques centrales) a réussi à fixer à un niveau négatif. Elle a ainsi rendu pour le moment quasiment indolore l’endettement généralisé de la plupart des acteurs étatiques ou privés.
Tant Bernanke qu’Obama et leurs supporters keynésiens estiment que les contraintes qui s’imposent à toute banque centrale et à tout Etat se trouvant dans des situations aussi dégradées ne s’appliquent pas à eux. En effet, le dollar étant la monnaie de réserve mondiale, ils disposent d’un blanc-seing permanent pour imprimer de la fausse monnaie et pour s’endetter. Le but est de financer le train de vie des Américains, lequel a depuis longtemps dépassé leurs moyens réels, sans que cela entraîne à un moment ou à un autre la chute des actifs US, notamment du dollar. Le dérapage inflationniste majeur et/ou la perte de confiance généralisée à l’endroit desdits actifs se traduiront par exemple par une forte remontée des taux d’intérêt à moyen et long terme (que les banques centrales ne contrôlent que difficilement, ainsi que le montre l’exemple de la hausse de ces taux dans les Etats les plus endettés de la zone euro). 2013 nous dira s’ils ont eu raison ou s’ils ont eu tort. Ce sera, en quelque sorte, l’heure de vérité.





Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 9 Jan - 23:45 (2013)    Sujet du message: Marchés 2013 Répondre en citant



Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 9 Jan - 23:51 (2013)    Sujet du message: Marchés 2013 Répondre en citant

HEDGE-FUND BATTLES
Best to avoid Herbalife 
as Loeb, Ackman clash? 


Hedge-fund manager 
Dan Loeb takes 8% stake in Herbalife, setting up a showdown with short seller Bill Ackman.
• SEC staff opens Herbalife inquiry: report 
• Herbalife bear Ackman welcomes stake by rival
• Al Lewis: What Herbalife sells is dreams 
• Herbalife shares worth $55 to $68: Loeb


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 9 Jan - 23:54 (2013)    Sujet du message: Marchés 2013 Répondre en citant

Why VIX's Plunge May Be Bad for Stocks

Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Jeu 10 Jan - 00:25 (2013)    Sujet du message: Marchés 2013 Répondre en citant


MICHAEL GAYED
What could kill a nascent rally 
There has been plenty of bullish action recently and plenty of reason for optimism. However, a healing credit market could mean trouble for stocks.


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Jeu 10 Jan - 12:01 (2013)    Sujet du message: Marchés 2013 Répondre en citant

INVESTING
Justin Bieber, financial adviser? Jaffe says no. 
Commentary: Never take money advice from a celebrity.
• Department stores' outlook bleak: analyst 
• 13 paying stocks for 2013 
• 4 charts that say ‘cult of equity’ is dying 
• What could kill a nascent stock rally 
• Here’s the biggest threat to Japan stock gains


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Jeu 10 Jan - 13:35 (2013)    Sujet du message: Marchés 2013 Répondre en citant

FINANCE-MARCHÉS 
L'opérateur boursier Bats victime d'un bug depuis 2008
10/01 | 10:15 
 
Près de 450.000 ordres passés depuis 2008 ont été affectés par des problèmes de prix. 


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Jeu 10 Jan - 14:11 (2013)    Sujet du message: Marchés 2013 Répondre en citant

HSBC : la cession de Ping An pour 9,4 milliards de dollars menacée
08/01 | 21:31 | Nicolas Madelaine 
 
Présentée en décembre dernier, l'acquisition aurait dû être une des plus grosses manoeuvres de fusions-acquisitions en Asie en 2012. 


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:39 (2016)    Sujet du message: Marchés 2013

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> ARCHIVES Billets -> Archives Revue de presse Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 527, 28, 29  >
Page 4 sur 29

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com