FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum

FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement
Finance Européenne, Crise de la Dette, Banques, Zone Euro, Forum temporaire pour analyser l'activité , informer donner des nouvelles à ceux qui en ont envie .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

CHYPRE : l'EUROGROUPE braque les dépôts clients des résidents chypriotes
Aller à la page: <  1, 2, 39, 10, 11, 12, 13  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Billets d'humeur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Lun 18 Mar - 18:17 (2013)    Sujet du message: CHYPRE : l'EUROGROUPE braque les dépôts clients des résidents chypriotes Répondre en citant

U.K. Banks Seek To Thicken Their Cash Cushions
Au vu du plan initial proposé par Chirstine Lagarde à 30% ou 40%, on peut effectivement penser que la cible de l'opération sont biens les Russes, et la Russie, pour écarter une coopération avec Chypre de ces derniers pour l'exploitation du gaz et du pétrôle. Dont les revenus à venir suffiraient à rembouser une dette classique.
Citation :
Mr. Rehn was the first to make a specific proposal. To raise funds, Cyprus should impose a special levy on deposits, taxing accounts of less than €100,000 at 3%, those up to €500,000 at 5% and those above at 7%.
Such a "solidarity levy "—the brainchild of Thomas Wieser, an Austrian who chairs technical discussion among euro-zone finance officials, and Mr. Asmussen—could avoid a straight "haircut" on deposits, which they feared could be too destabilizing for Cyprus and the rest of Europe. The tax would be applied to all Cypriot banks, not just the two in deep trouble.

But Ms. Lagarde had something else in mind. The IMF chief presented a much more radical plan, in which deposits above €100,000 in Laiki and Bank of Cyprus would have been cut by between 30% and 40%. The owners of senior bonds in the two banks would also have faced losses—a step that was ultimately rejected. That plan would've limited the international bailout to €10 billion and raise some €7.5 billion from depositors.
It quickly garnered the support of German Finance Minister Wolfgang Schäuble, as well as the delegates of Finland, the Netherlands and Slovakia—all countries with strong, bailout-wary parliaments.
"We found the plan tough, but clean and quick," said one of the officials involved in the talks.
Cyprus Finance Minister Michalis Sarris said losses on savings—whether through a straight-out haircut or a tax—weren't acceptable to his government. But Mr. Schäuble , who wanted Nicosia to raise at least €7.5 billion from depositorsrejected his alternative proposals.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 18 Mar - 18:17 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Lun 18 Mar - 18:31 (2013)    Sujet du message: CHYPRE : l'EUROGROUPE braque les dépôts clients des résidents chypriotes Répondre en citant

http://finance.blog.lemonde.fr/2013/03/17/chypre-leurope-confisque-une-part…


Le blog de Ugeux est souvent très documenté et très intéressant 


Les dépôts sont sacrés
Le cœur de la confiance du public dans le secteur bancaire est la protection dont jouissent les déposants, jusqu'à un certain montant. Remettre en question cette protection est extrêmement dangereux.
De plus, rien ne prouve qu'une telle extorsion de fonds soit légale, et ne pourrait pas être remise en question devant la Cour de justice européenne.
Qui plus est, une telle action et la manière sauvage dont elle a été mise en place avant même d'être approuvée par le parlement chypriote, représentent une décision dont la moralité est hautement douteuse. Il ne s'agit pas d'expropriation mais d'extorsion de fonds, de confiscation d'actifs, sous forme de taxation.
Ce précédent pourrait avoir des conséquences dramatiques et rendre la solution de futures crises bancaires quasi impossible. Les chefs d'État et les ministres des finances, dans toutes les crises, ont affirmé haut et fort que les déposants n'avaient rien a craindre. Ils viennent, lors de leur réunion de Bruxelles, de renier leur parole.
Une désapprobation mondiale
Depuis cette annonce, les réactions ne se sont pas fait attendre. Mohamed El Erian, qui dirige le principal fonds obligataire, PIMCO, s'est violemment opposé a cette décision. Paul Krugman, Prix Nobel d'économie, accuse clairement l'Europe de provoquer une panique bancaire. Une semaine de crise inutile s'ouvre.
Les réactions des marchés ne se font pas attendre : l'Asie s'interroge et fait baisser la valeur de l'euro. Ce coup de force est incompréhensible et ne peut être justifié par le blanchiment d'argent qui était connu depuis longtemps. Si l'on voulait un pays "propre" il ne fallait pas accepter Chypre au sein de l'Union Européenne.
Comme ce sont les chefs d'Etat et de gouvernement qui ont pris cette glorieuse décision la semaine passée, ils sont requis de répondre à la question : l'Europe respecte-t-elle les dépôts des particuliers ou les déposants européens doivent-ils les transférer massivement hors d'Europe?
L'Europe a franchi une étape dangereuse. La confiance est rompue. Même si Chypre devait revenir sur cette décision, les apprentis sorciers qui nous gouvernent ont rompu le pacte de confiance entre leurs citoyens et l'Union Européenne.
Le mal est fait, et le Roi est nu. Il est tenu de s'expliquer et d'assumer ses responsabilités. C'est une violation du droit européen qui ne saurait etre tolérée.


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Lun 18 Mar - 18:49 (2013)    Sujet du message: CHYPRE : l'EUROGROUPE braque les dépôts clients des résidents chypriotes Répondre en citant

Qui va porter l'affaire cette semaine devant la Cour de justice Européenne ?

Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Lun 18 Mar - 18:57 (2013)    Sujet du message: CHYPRE : l'EUROGROUPE braque les dépôts clients des résidents chypriotes Répondre en citant

Cyprus bailout
From WORLD 4:49pmCyprus banks shut until Thursday
©AFPConfusion surrounds plan to tax bank deposits


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Lun 18 Mar - 19:09 (2013)    Sujet du message: CHYPRE : l'EUROGROUPE braque les dépôts clients des résidents chypriotes Répondre en citant

Citation commentaire Nouveau 18/03/2013, 17:48Par JUDITH19

 





L'impact du "plan d'aide" sur l'économie de Chypre sera considérable
 
Le PIB de l'île méditerranéenne pourrait se contracter de 15 % en deux ans, car les ménages vont payer le tribut le plus lourd. Le secteur financier est, lui, voué à disparaître.
Le secteur financier ne compte que pour 7,9 % du PIB (données de 2011) de l’île si l’on exclut le secteur immobilier (fortement dépendant du tourisme). Au Luxembourg, par exemple, le secteur financier compte pour plus de 20 % du PIB. Le premier secteur qui génère de l’activité à Chypre, c’est la vente de détail (11 % du PIB), suivi de l’immobilier et des activités de l’administration centrale. Voici qui écorne l’image de Chypre "trou noir de la finance" qui serait une sorte de coffre-fort au milieu de la Méditerranée.
Selon les données de la Banque centrale chypriote et de l’office des statistiques, les dépôts bancaires s’élevaient à 69,94 milliards d’euros en novembre 2012. Les non-résidents comptaient pour seulement 35 % du total, soit 25 milliards d’euros. La part de la « Russie » dans ce total est difficile à estimer : officiellement, les déposants russes détiennent 1,2 milliard d’euros seulement (soit moins que les 1,24 milliard déposés par les Français) et les Britanniques sont les premiers déposants à Chypre. Sauf que souvent les oligarques passent par les « dépendances de la Couronne » et par Londres pour déposer leurs avoirs à Chypre. On le voit : non seulement la "faute" de Chypre n’est pas isolée, elle s’inscrit dans des pratiques internationales d’évitement fiscales
Enfin, le secteur financier chypriote est sans doute en état de mort clinique depuis vendredi soir. Après un tel coup, les investisseurs internationaux ne feront plus jamais confiance aux banques de l’île. Les inévitables retraits qui vont intervenir vont achever de fragiliser les deux grandes banques déjà affaiblies par le PSI grec décidé par l’Europe. On doit, ici, s’attendre à des licenciements massifs dans le secteur et, sans doute, à un "credit crunch."
 
Nomura estime que le PIB chypriote devrait se contracter de 15 % en deux ans. Or, depuis l’an passé, Chypre est déjà en récession. Le gouvernement avait déjà entamé un fort tour de vis. Le PIB a reculé l’an passé de 2,3 %. Le problème, c’est qu’on voit mal où va désormais l’économie chypriote : les mesures prises vont détruire un pan de son économie et les mesures favorables à la compétitivité risquent de ne pas peser lourd.
 
Le seul espoir de Chypre, c’est le gisement de gaz naturel qui a été découvert aux larges de ses côtes et qui sera exploité avec Israël.
Pour l’Union européenne, ce gisement aurait pu être une chance. Sauf que désormais, Chypre est à vendre et il y a fort à parier que ce gisement profitera à un tiers plus offrant. Déjà Gazprom aurait, selon la chaîne de télévision locale Sigma TV,  proposé au président chypriote de renflouer les banques du pays contre l’exclusivité de la gestion de ces gisements. L’offre aurait été déclinée. Mais face aux conséquences du plan européen, jusqu’à quand ? Au final, l’Europe, pour ne pas avoir voulu payer pour Chypre risque de voir cette source d’énergie dans les mains d'un tiers qui lui dictera sa loi…
http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20130318trib00…
donc Bilan de l'Opération Pieds Nickelés Européenne, Chypre sera ruinée, encore plus qu'avant, comme la Grèce,et à la merci de Gazprom.Génial!
 
 


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Lun 18 Mar - 19:27 (2013)    Sujet du message: CHYPRE : l'EUROGROUPE braque les dépôts clients des résidents chypriotes Répondre en citant

Une anthologie de déclarations :
SYNTHESE 3-Chypre pourrait modifier la taxation des dépôts
18/03 | 18:09
Discussions en cours sur l'exemption des "petits" comptesLes dépôts de plus de 100.000 euros pourraient êtredavantage taxésLe vote du parlement chypriote reporté à mardiBerlin et l'UE ouverts à une modification du projetLes marchés baissent mais évitent la panique (Actualisé avec précisions, réaction de responsables, clôturedes marchés européens)
Citations :
.../...
Le ministre français des Finances Pierre Moscovici a ainsi déclaré que le contexte chypriote n'était pas contagieux tandis que l'Elysée évoquait un cas "hyper-exceptionnel". (voir )
L'annonce ce week-end du projet de taxation de l'ensemble des sommes déposées dans les banques chypriotes, censé compléter une aide extérieure de 10 milliards d'euros, marque une rupture avec la pratique consistant à ne pas faire supporter aux épargnants le coût du renflouement des Etats.
../...
La zone euro a laissé le champ libre à Nicosie pour moduler la taxe, à condition que celle-ci rapporte le montant nécessaire.
Pour Jörg Asmussen, l'un des membres du directoire de la Banque centrale européenne (BCE), "l'important, c'est que la contribution financière de 5,8 milliards d'euros subsiste."
"Il s'agit du plan de réforme du gouvernement chypriote. C'est au gouvernement seul de décider s'il veut modifier la structure (...) de la contribution du secteur bancaire", a-t-il dit à la presse en marge d'une conférence à Berlin.
Wolfgang Schäuble, le ministre allemand des Finances, a assuré de son côté que son pays n'avait pas demandé la taxation des dépôts bancaires et qu'il était prêt à voir le dispositif modifié.
La France est elle aussi ouverte à une modification du taux de taxation des dépôts, a déclaré une source proche de l'Elysée.
Les ministres des Finances de l'Eurogroupe devaient s'entretenir par téléphone à 18h30 GMT de la situation à Chypre.
 
 
 


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Lun 18 Mar - 19:34 (2013)    Sujet du message: CHYPRE : l'EUROGROUPE braque les dépôts clients des résidents chypriotes Répondre en citant

18:27 Dette: Chypre crée des tensions sur les taux des pays fragiles en zone euro (AFP)

Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Lun 18 Mar - 21:24 (2013)    Sujet du message: CHYPRE : l'EUROGROUPE braque les dépôts clients des résidents chypriotes Répondre en citant

Why Wall Street shouldn't worry about Cyprus tax 
Trading Deck: The European bailout of the Cypriot government is the latest in a long line of threats to the now four-year-old bull market. And as with all the rest, this one will shake, but not spark a bear run.
• Here's why global markets were in an uproar over Cyprus deposit tax

• Stocks cut losses as fears ease | Hulbert: Cyprus crisis will blow over


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Mar 19 Mar - 01:14 (2013)    Sujet du message: CHYPRE : l'EUROGROUPE braque les dépôts clients des résidents chypriotes Répondre en citant

Exceptionnel : le gaz du Leviathan 
http://www.leblogfinance.com/2013/03/la-russie-impactee-par-les-taxes-impos…


certaines réalités commencent à parvenir aux neurones des journalistes des grands médias , mais c'est lent ... 
L'impact du "plan d'aide" sur l'économie de Chypre sera considérable


L’enjeu du gaz
Nomura estime que le PIB chypriote devrait se contracter de 15 % en deux ans. Or, depuis l’an passé, Chypre est déjà en récession. Le gouvernement avait déjà entamé un fort tour de vis. Le PIB a reculé l’an passé de 2,3 %. Le problème, c’est qu’on voit mal où va désormais l’économie chypriote : les mesures prises vont détruire un pan de son économie et les mesures favorables à la compétitivité risquent de ne pas peser lourd. Le seul espoir de Chypre, c’est le gisement de gaz naturel qui a été découvert aux larges de ses côtes et qui sera exploité avec Israël.
Pour l’Union européenne, ce gisement aurait pu être une chance. Sauf que désormais, Chypre est à vendre et il y a fort à parier que ce gisement profitera à un tiers plus offrant. DéjàGazprom aurait, selon la chaîne de télévision locale Sigma TV,  proposé au président chypriote de renflouer les banques du pays contre l’exclusivité de la gestion de ces gisements. L’offre aurait été déclinée. Mais face aux conséquences du plan européen, jusqu’à quand ? Au final, l’Europe, pour ne pas avoir voulu payer pour Chypre risque de voir cette source d’énergie dans les mains d'un tiers qui lui dictera sa loi…


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mar 19 Mar - 06:25 (2013)    Sujet du message: CHYPRE : l'EUROGROUPE braque les dépôts clients des résidents chypriotes Répondre en citant

Yanis Varoufakis | thoughts for the post-2008 world


Cyprus’ Stability Levy: Another sad euphemism (updated on 18th March)
They called it a ‘stability levy’, when they meant a tax on Cypriot depositors (including the savings of poor widows and small children) so that they spare holders of Cypriot government bonds (including hedge funds who are now having a party in Mayfair and New York) as well as minimise potential long-term losses by the European taxpayers. In effect, faced with the prospect of lending to Cyprus a sum equal to its GDP, so as to bail out its banks Ireland-style, the Eurozone balked. They realised, post-Greece and post-Ireland, that something has to give (beyond the minimum working conditions and social welfare provisions of common folk) in order to minimise the size of the aggregate loan. And they chose to hit depositors directly (at a rate of 9.9% if their deposits exceed 100 thousand euros and 6.75% for smaller deposits) before the oncoming austerity-driven plague eats into them instead (as it did in Greece, Ireland and Portugal were savings were used up by stressed household in the daily struggle to survive after jobs and benefits disappeared). Continue reading →




Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mar 19 Mar - 06:34 (2013)    Sujet du message: CHYPRE : l'EUROGROUPE braque les dépôts clients des résidents chypriotes Répondre en citant

Citation :


18/03/2013, 23:58Par SYCOPHANTE
L'article est très instructifs mais à aucun moment il ne dit à qui doivent être versés les 15,8 ou 17 Md€ d'aide dont 5,8 Md€ doit venir de ce racket sur les comptes bancaires..
Ce qui est particulièrement clair est que les dirigeants allemands ne prennent désormais plus de gants:
"le représentant allemand à la BCE, a eu raison de son opposition : ce dernier a menacé de retirer tous les fonds d’urgence apportés aux banques par la BCE. C’était la faillite bancaire immédiate".
Ce n'est donc même plus la BCE qui est la la manoeuvre, c'est le représentant de son actionnaire le plus puissant: le représentant allemand.
Les chypriotes sont des grecs à qui on interdit de rejoindre la Grèce et dont une partie du Pays est occupé illégalement depuis 1974 par les turcs.
Non content de réduire à la misère les grecs, les dirigeants allemands veulent en faire de même avec les grecs de Chypre. C'est la marque d'une grande continuité chez eux.
Qui rappellera aux Allemands qu'ils ont perdu la guerre ?  


http://www.mediapart.fr/journal/international/180313/chypre-la-zone-euro-av… 


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mar 19 Mar - 06:46 (2013)    Sujet du message: CHYPRE : l'EUROGROUPE braque les dépôts clients des résidents chypriotes Répondre en citant

Chypre : recul sur la taxation des petits dépôts
18/03 | 12:03 | mis à jour à 23:06 | Catherine Chatignoux et Anne Bauer 
 
L’Eurogroupe veut épargner les dépôts inférieurs à 100.000 euros. Il préconise une taxe de 15,6 %
pour les dépôts supérieurs à ce seuil. 


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mar 19 Mar - 06:56 (2013)    Sujet du message: CHYPRE : l'EUROGROUPE braque les dépôts clients des résidents chypriotes Répondre en citant

http://www.marketwatch.com/investing/currencies/toolshttp://www.marketwatch.com/column/europe-marketshttp://www.marketwatch.com/column/london-markets


What's next for Cyprus?
Key events to monitor over the coming 24 hours
Cyprus has become the epicenter of the euro-zone financial crisis. Find out which upcoming events could make or break Europe's long-running effort to contain its sovereign-debt crisis.
• Cyprus deposit-tax debate pushed to Tuesday | Why markets freaked out over Cyprus 
• Best tweeps to follow on Cyprus | Cyprus stirs Twitter reaction | Follow streaming Cyprus coverage
  


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mar 19 Mar - 11:43 (2013)    Sujet du message: CHYPRE : l'EUROGROUPE braque les dépôts clients des résidents chypriotes Répondre en citant

Nouveau 19/03/2013, 10:41Par DANYVES
Gideon Rachman
Europe’s leaders run out of credit in Cyprus

 
Cyprus bailout
From GLOBAL ECONOMY 9:25amCyprus scrambles to renegotiate bailout
©ReutersParliamentary vote delayed again as Russia criticises EU


Revenir en haut
netiskiv


Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2013
Messages: 1
Localisation: United Kingdom

MessagePosté le: Mar 19 Mar - 13:28 (2013)    Sujet du message: CHYPRE : l'EUROGROUPE braque les dépôts clients des résidents chypriotes Répondre en citant

Bonjour à tous,
Oui, nous sommes face à un racket, planifié et mis en oeuvre par des organisations dont le comportement est devenu quasi mafieux. Pour nous, une première solution évidente : sortir de Union européenne de toute urgence ! Cette organisation, qui a basculé dans des pratiques non seulement mafieuses mais dictatoriales, prend ses ordres auprès d'une oligarchie imprécise et d'un pays, les États-Unis, dont le seul souci était récemment de légaliser l'assassinat de ses citoyens ! Mais comment pouvons-nous rester un jour de plus en pareille compagnie ? 
Lire une analyse intéressante du précédent que constitue le racket des chypriotes sur le site de l'UPR 
http://www.u-p-r.fr/actualite/europe/le-racket-general-sur-les-comptes-banc…


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:21 (2016)    Sujet du message: CHYPRE : l'EUROGROUPE braque les dépôts clients des résidents chypriotes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Billets d'humeur Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 39, 10, 11, 12, 13  >
Page 10 sur 13

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com