FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum

FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement
Finance Européenne, Crise de la Dette, Banques, Zone Euro, Forum temporaire pour analyser l'activité , informer donner des nouvelles à ceux qui en ont envie .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc
Aller à la page: <  1, 2, 38, 9, 1012, 13, 14  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Billets d'humeur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 16:51 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

From GLOBAL ECONOMY 1:01pmSmall states reject Cyprus comparisonsLuxembourg, Malta, Slovenia and Latvia defend banking sectors

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 27 Mar - 16:51 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 17:09 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

Chypre : la Bourse d’Athènes au bord du krach
27/03 | 15:15 | mis à jour à 15:29

La Bourse d'Athènes s'est effondrée mercredi pour la deuxième journée consécutive. La Grèce craint des retombées sur son économie.
  • La Bourse d'Athènes s'est effondrée mercredi pour la deuxième journée consécutive, perdant 6,83% à la mi-séance, dans le sillage du règlement par l'Union européenne et leFMI du cas chypriote, dont la Grèce craint des retombées sur son économie.

     
     
    A 13H10 GMT, l'indice général réduisait toutefois légèrement ses pertes, à -5,16% (839,29 points), avec des valeurs bancaires relativement épargnées, subissant une chute limitée à 2,71%. Les craintes suscitées par la situation à Chypre avaient déjà fait chuter mardi la place d'Athènes de 4,9% , les économies des deux pays étant très interconnectées. Les télécoms grecs OTE, qui ont annoncé qu'ils détenaient 3 millions d'euros de dépôts bancaires à Chypre, désormais exposés à une forte décote, perdaient ainsi 7,92%.
    Selon les médias, les responsables grecs redoutent notamment une chute attendue des exportations vers Chypre et un assèchement supplémentaire du crédit, susceptible de peser sur la recapitalisation en cours des banques grecques.
    Les agences des trois filiales grecques de banques chypriotes Bank of Cyprus, Cyprus Popular Bank (Laïki) et Hellenic Bank, passées sous contrôle de l'établissement grec Banque du Pirée, ont par ailleurs rouvert normalement leurs portes mercredi. De nombreux déposants s'y sont pressés pour retirer leur argent, sans toutefois de mouvement de panique.

    Le Cac 40 au plus bas depuis début mars




Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 18:06 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

Luxembourg contaminé :
Luxemburg – External Debt = $2.2T. External debt to GDP = 3,700%
Yes, yes, I know. Luxemburg is different than Cyprus. Luxemburg is just a booking center, there are assets behind all of this debt. But at the same time, this looks like a very unstable situation.
I end with where I started, only an idiot would leave more than E100k in a Luxemburg bank (any EU bank for the foreseeable future). I believe that the deposits that are behind Luxemburg’s external debt are measured in the trillions, the vast majority of those deposits exceed E100k. It would not take much for this situation to slide out of control.



 


Read more: http://brucekrasting.com/the-week-that-was-money-centers-in-focus/#ixzz2OkzECPmu


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 18:23 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

Un rappel, de la viande de cheval :


Offshore Secrecy: The Horsemeat Scandal
TRIDENT TRUST COMPANY (CYPRUS) LIMITED :Rise Project
MAKOZE HOLDINGS LIMITED :Rise Project
horsemeat viktor bout - Google Search
Of fish, flowers, AKs, offshore banking, and now horsemeat | A Fistful Of Euros
Offshore Secrecy: The Horsemeat Scandal
 


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 18:41 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

WASHINGTON - L'Institut de la finance internationale (IIF), qui représente les principales banques du globe, a estimé mercredi que la solution adoptée à Chypre risquait d'être appliquée à d'autres pays de la zone euro et a mis en garde contre son impact sur la récession à Nicosie.

Selon nous, les investisseurs seraient bien avisés de considérer la solution trouvée à Chypre (...) comme le reflet de la façon dont les futures tensions (dans la zone euro, ndlr) seront gérées, écrit l'IIF dans un rapport sur la zone euro.

Le président de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem a récemment créé une polémique en affirmant que la solution retenue à Chypre (faillite bancaire et mise à contribution des gros déposants et des créanciers) pourrait être retenue dans d'autres pays fragiles de la zone euro.

L'Institut indique toutefois qu'il reste encore à voir si cette nouvelle approche sera généralisée dans la zone euro.

L'IIF fait par ailleurs part de son profond scepticisme sur les effets économiques du plan adopté par la troïka des créanciers (FMI, Union européenne, Banque centrale européenne), qui prévoit également de prêter dix milliards d'euros au pays en contrepartie de mesures d'économies et de réformes politiques.

La perte de richesse liée aux importantes pertes que les déposants devraient essuyer et la réduction forcée de la taille du secteur financier devraient provoquer une chute libre de l'économie chypriote, a indiqué l'IIF, assurant que la récession pourrait atteindre jusqu'à 20% entre 2013 et 2015.

Le lobby bancaire estime également qu'un des objectifs de ce plan --éviter un niveau de dette intenable-- semble difficilement atteignable et qu'un nouveau plan d'aide pourrait à terme s'avérer nécessaire.

Selon l'IIF, les créanciers de la troïka seront bientôt les principaux détenteurs de la dette chypriote et disposeront d'un statut préférentiel, ce qui rend très improblable le fait que des investisseurs privés veuillent à nouveau acheter de la dette chyrpiote.

D'importants risques demeurent, dès lors, qu'un nouveau plan d'assistance financière soit nécessaire après 2015, notamment si la remise en état du secteur bancaire s'avère plus lente que prévu, écrit l'IIF.


(AFP / 27 mars 2013 16h09)


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 19:26 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

Pour la responsabilité BCE sur les transferts : 


Article L330-1 
 



Lorsqu'une procédure de sauvegarde, de redressement ou de liquidation judiciaire est ouverte à l'encontre d'un participant à un système de règlement interbancaire ou de règlement et de livraison d'instruments financiers de l'Espace économique européen, les droits et obligations découlant de sa participation ou liés à cette participation audit système sont déterminés par la loi qui régit le système, sous réserve que cette loi soit celle d'un Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen.
Les institutions mentionnées du 1° au 6° peuvent avoir la qualité de participant indirect dans l'un des systèmes mentionnés au I lorsque leurs instructions de paiement ou de livraison d'instruments financiers sont introduites dans le système par l'intermédiaire d'un participant direct. Les relations entre un participant indirect et le participant direct par l'intermédiaire duquel le participant indirect introduit ses instructions dans le système font l'objet d'un contrat. Les stipulations de ce contrat ne peuvent limiter la responsabilité incombant au participant direct au titre des ordres qu'il introduit pour le compte du participant indirect. Le participant indirect doit être connu du gestionnaire du système. 

III.-Les instructions et opérations de compensation introduites dans l'un des systèmes mentionnés au I produisent leurs effets en droit et sont opposables aux tiers, y compris si elles ont été introduites avant l'expiration du jour ouvrable où est rendu un jugement d'ouverture de sauvegarde, de redressement ou de liquidation judiciaires à l'encontre d'un participant direct ou indirect et ce nonobstant toute disposition législative contraire et toute mention contraire de ce jugement. Le jour ouvrable est défini, nonobstant les dispositions de l'article L. 133-4, par les règles de fonctionnement du système. Cessent de produire leurs effets en droit et d'être opposables aux tiers les instructions qui ne sont pas devenues irrévocables au moment où le jugement est notifié au gestionnaire du système ou au moment où celui-ci en est informé par l'Autorité de contrôle prudentiel dans des conditions fixées par décret en Conseil d'Etat.


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 21:53 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

The Economist :




The Cyprus bail-outThis septic isle


Third, the decision to punish large depositors will also weaken the euro zone. Whatever the justice of saving Russian money-launderers, the best way to protect European taxpayers from the cost of cleaning up banks is to give all short-term creditors reason to stay put. Hitting them will discourage them from putting money into weak banks in peripheral economies, and make it even harder to keep sick banks alive in crises. When a run starts it is rational for others, even insured depositors, to join. The euro area has €8 trillion of deposits and only €4.5 trillion of annual government revenues: governments could not guarantee all the deposits even if they wanted to.
Greater instability, coupled with rising resentment of creditor countries in a stagnant periphery (see Charlemagne), is a bad outcome for northern European taxpayers. It would have been better to put up a bit more money and push on with building a better banking system. That means extra capital: large European banks are building up buffers but are still €112 billion short of the new Basel 3 requirements. It also means putting less flighty creditors in the line of fire, by adopting an EU-wide resolution regime requiring banks to issue bonds that absorb losses before big depositors do. And only a full euro-zone banking union, including a fiscal backstop and a joint deposit-guarantee scheme, will break the link between weak banks and weak sovereigns. Europe, sadly, is behind in all these things.


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 23:52 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

03/27/2013 - 17:03 -- by Beth Shah
EUR/USD Vols Spike On Cyprus Fears
As concerns over Cyprus escalate, volatility on the euro against the U.S. dollar is also increasing, causing option premium to rise. more


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 23:56 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

From GLOBAL ECONOMY 8:34pmCyprus imposes severe capital controls
©GettyRestrictions outlined as banks prepare to reopen


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Jeu 28 Mar - 00:00 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

RUSSIE Jeudi28 mars 2013

Des nouveaux oligarques bien plus discrets
Après les Boris Berezovski et autres Roman Abramovitch, voici l’arrivée de la troisième vague.Outre les très grande discrétion, ces hommes d’affaires sont totalement loyaux envers le président Vladimir Poutine


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Jeu 28 Mar - 01:16 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

22:52 USA-Deutsche Bank devra faire face à une plainte d'actionnaires (Reuters)

Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Jeu 28 Mar - 01:20 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

http://www.lepoint.fr/economie/chypre-les-gros-comptes-siphonnes-depuis-l-a…




Passer par Londres et Moscou

Malgré la fermeture des banques chypriotes depuis le 16 mars dernier et le gel des transactions bancaires, certains détenteurs britanniques, libanais, grecs et des ressortissants des ex-Républiques soviétiques auraient en effet trouvé la parade pour récupérer leur agent jusqu'au 25 mars. Selon l'agence de presse Reuters, ils ont notamment profité du fait que les filiales londonienne et moscovite des deux principales banques du pays au coeur de la crise, la Banque populaire de Chypre (aussi appelée Laiki) et la Banque de Chypre, sont restées ouvertes. Interrogée par l'Agence France-Presse le 27 mars, Bank of Cyprus a pourtant assuré qu'il n'était pas possible de retirer dans les agences de sa filiale britannique des fonds bloqués à Chypre. 

Mais selon Jacques Sapir, spécialiste de la finance, qui dit obtenir ses informations par un réseau de "correspondants", notamment d'anciens élèves, dans les deux capitales, il existe d'autres moyens qu'un simple transfert de fonds entre la maison mère et sa filiale. "Prenons l'exemple d'un Libanais installé à Londres. Il va voir la filiale de sa banque chypriote et lui demande de lui faire un prêt du montant de son compte bancaire. Il lui suffit d'apporter en collatéral les dépôts sur son compte pour l'obtenir. Il n'a aucune intention de rembourser ce prêt, la filiale se servira directement sur le compte", explique le directeur d'études à l'EHESS. 

Une manoeuvre, selon lui, à la limite de la légalité, mais que les autorités ne peuvent pas empêcher. "La Banque centrale européenne ne peut légalement pas s'y opposer, car les mouvements effectués à l'intérieur d'un groupe bancaire ne sont pas considérés comme des transactions." Les clients des deux banques chypriotes à Londres et à Moscou auraient aussi utilisé d'autres méthodes de contournement comme les exceptions au gel des comptes instaurées pour le commerce de produits humanitaires, de médicaments ou encore d'approvisionnement de jets en carburant. Les entreprises confrontées à des demandes de remboursement pouvaient aussi se voir accorder des fonds pour honorer leurs appels de marge sur certains contrats. 


Des sommes incertaines
Reste à savoir combien de non-résidents, particuliers comme entreprises, ont pu ainsi rapatrier leurs fonds de Chypre. Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, a d'ailleurs déclaré que la fermeture des banques avait "limité la fuite", mais que la BCE restait attentive à ce problème. Selon Chris Pavlou, jusqu'à vendredi vice-président de la banque Laiki vouée à disparaître, les sommes ainsi retirées se compteraient toutefois en millions d'euros, et non en milliards. 

Une déclaration en contradiction avec les évaluations fournies à Jacques Sapir, pour lequel les retraits d'argent des gros déposants non-résidents ont été de "4,5 milliards d'euros minimum". Pour l'instant, il ne s'agit encore que "d'évaluations au doigt mouillé", souligne l'économiste, mais cela pourrait se révéler "être beaucoup plus". Les 4,5 milliards qu'il évoque font d'ores et déjà froid dans le dos quand on pense que l'Eurogroupe espère récupérer 5,8 milliards en taxant uniquement les plus gros comptes bancaires...


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Jeu 28 Mar - 10:04 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant


EUROPE IN CRISIS
Moody's cuts Cyprus rating limit 
Credit-rating firm cuts upper limit for ratings to domestic debt issuers in Cyprus, citing possible exit from the euro zone.After Cyprus, euro zone will enter depression 
• How Cyprus could be next Detroit
• Euro-zone economic sentiment weakens 
• 'Whatever it takes,' Mario? (Trading Deck)


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Jeu 28 Mar - 10:38 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

It’s not all about the Russians
MOST OF the focus of the banking crisis, at least in the foreign media, has centred on how much... 28/03/20131 comment



MOST OF the focus of the banking crisis, at least in the foreign media, has centred on how much large Russian investors will lose, with little thought given to the millions of euros local authorities and educational institutions have tied up, or may lose in the banking fiasco, which will further impact the lives of the public.  
The University of Cyprus, which banks with Laiki (Popular) Bank, now have €5m remaining in their accounts as opposed to a planned €40m. According to university rector, Costas Christofides, the previous government failed to give the university its funding of €10m in December 2012. The university also stands to lose a total of €25m from the haircut on deposits at the bank which will leave it with a total of €5m.
One of the educational institutes has been hit by the current crisis is The Junior School with money tied-up at both the Popular Bank and Bank of Cyprus. Chairman of the board of the school, Nick Papandreou, explained that school fees were collected through accounts set-up at all of the major banks on the island and were due to be transferred to the school’s main account at the Co-op Bank on the first day banks remained shut – March 19. “The majority of parents had paid their fees at the Popular bank, and we stand to lose one month’s worth,” he said. He added that the school’s status would be unaffected although it was entering crisis-management mode. “This has caused a cash-flow problem for us, which equates to one month’s worth of payroll for our 150 strong staff,” Papandreou said. “I would really like to thank the staff for their understanding of the current situation and that they have accepted to only receive 50 per cent of their salary this month until we can sort out the situation,” he added. Papandreou said that the board of the school was planning on meeting last night to appoint members of a committee to look at the income and expenditure of the school to secure its long-term viability.
Limassol Municipality has money tied-up at both Bank of Cyprus and Popular Bank and it will affect when employees are due to receive their salaries. “Unfortunately municipality employees will receive their salaries slightly later than usual but the whole situation is very unclear and we don’t know what the next day will bring,” Mayor of Limassol, Andreas Christou said. The coastal town will make necessary cuts where possible to certain events but Christou explained that major works within Limassol would be unaffected by the banking situation. “We receive 65 per cent of our budget from permit collections and 35 per cent from state grants and we are not sure whether those amounts will continue to come in or not but the most important fact is that the municipality will continue operating,” he added.
As the head of the town’s sewage board, Christou revealed that he would have to adjust the board’s budget and plans. “Our budget was originally €330m and we have carried out works valued around €200m,” he said. “Of the €130m, €30m is tied up in Bank of Cyprus and Popular bank so we will have to adjust our plans,” he added.
Nicosia’s sewage board will also suffer from the situation and Mayor Constantinos Yiorkadjis told the Cyprus Mail that efforts are in place to finish the board’s works. On Tuesday the Mayor had called on the government to exempt Municipalities from any proposed haircut on deposits to avoid any complications with their operation.
Construction at Limassol Marina is continuing as planned despite reports in the local press yesterday, with work on the south eastern breakwater and the Peninsula currently in process. “Due to a lack in supply of certain materials, some works have had to stop temporarily but these will, however, resume on Tuesday April 2,” Limassol Marina public relations officer, Sophia Paraskeva said. Limassol Marina will be ready to welcome the first yachts in a few weeks.


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Jeu 28 Mar - 11:08 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

Campagne en cours, un titulaire de compte en banque est un investisseur :
Europe : qui doit payer pour le sauvetage des banques ?
28/03 | 07:00 | mis à jour à 09:26 | Renaud Honoré et Guillaume Maujean

Jusqu'à présent, les Etats de la zone euro avaient soigneusement évité d'impliquer les investisseurs privés dans les naufrages bancaires. Vit-on avec Chypre un cas d'école appelé à devenir la règle?
 


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:52 (2016)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Billets d'humeur Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 38, 9, 1012, 13, 14  >
Page 9 sur 14

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com