FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum

FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement
Finance Européenne, Crise de la Dette, Banques, Zone Euro, Forum temporaire pour analyser l'activité , informer donner des nouvelles à ceux qui en ont envie .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc
Aller à la page: <  1, 2, 3, … 12, 13, 14  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Billets d'humeur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 22 Mar - 16:41 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 22 Mar - 16:41 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 22 Mar - 16:42 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

Brussels Beat: Small Sum Causes Some Big Trouble

Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 22 Mar - 16:45 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

Bank of Cyprus veut une taxe au-dessus des 100.000 euros
22/03 | 13:49 | mis à jour à 15:36 | Les Echos

Vendredi, plusieurs responsables allemands ont affiché leur fermeté à l'égard de Nicosie. Le ministre des Finances est reparti bredouille de Moscou. Pour le gouvernement chypriote, il y a urgence.


INTERNATIONAL 
Moscou renvoie le problème chypriote à l'Europe
22/03 | 14:03 | mis à jour à 14:34 | Benjamin Quenelle 
 
La tension est retombée entre l'UE et la Russie. Mais le problème reste entier pour Chypre, toujours en quête de solutions devant compléter le plan de sauvetage européen. 


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 22 Mar - 17:07 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

Olivier Berruyer :

[Reprise] Chypre : La nuit où le sauvetage a échoué
[Chypre] Mon intervention de ce matin sur BFM Business







Edition après commentaire de Shadok :




Dernière édition par Danyves le Ven 22 Mar - 18:33 (2013); édité 2 fois
Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 22 Mar - 17:54 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

A propos de l'Europe aujourd'hui, et du rapport de force en son sein, un rappel historique pour un 50° Anniversaire :
Le mythe du couple franco-allemand - Traité de l'Elysée
Publié le 20 janvier 2013 dans Dossiers de fond


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Ven 22 Mar - 18:27 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

Danyves a écrit:
Olivier Berruyer :

[Reprise] Chypre : La nuit où le sauvetage a échoué
[Chypre] Mon intervention de ce matin sur BFM Business












Danyves : Gros bug dans ces chiffres .. 
Les montants américains n'incluent pas la fraction des 700 000 Milliards de dérivés .. car la législation américaine permet de les considérer comme étant hors bilan , donc non comptabilisables , ce que ne permet pas la législation Européenne . 


En fait le chiffre qu'il faudrait mettre aussi c'est celui du Luxembourg : là c'est 2000% du PIB . et question lessiveuse , c'est sans doute le champion toutes catégories . 


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 22 Mar - 18:30 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

Les banquiers vaudois dénoncent une fiscalité européenne hétéroclite
Vivier d’idées
L’inventaire «exclusif» réalisé par PWC a consisté en une photographie du système de fiscalité dans 37 pays d’Europe, dont la Suisse, a souligné Claude-Alain Barke, expert fiscal chez PWC. Remis à la cheffe du Département des finances Evelyne Widmer-Schlumpf, il montre à quel point les pays de l’UE sont un vivier d’idées audacieuses en matière fiscale.
En Europe, 26 pays sur 36 appliquent des taux d’impôts sur le bénéfice, qui varient selon les régions, l’industrie, la taille ou le profit de l’entreprise. Onze pays pratiquent des taux légaux très bas, égal ou en dessous de 15%. Le Portugal veut abaisser le sien à 10%, alors qu’en Suisse, il se monte à 35%, a cité à titre d’exemple M.Barke.
Page précédente1   2   Page suivante
 On notera que le Portugal veut adopter le taux d'imposition sur les bénéfices de 10% qui est celui de Chypre,  qu'on lui reproche vertement.


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 22 Mar - 18:41 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

Suite extraits article du Temps :


Cesser de s’autoflageller
L’ampleur des pratiques «extra-ordinaires» interpelle. Le 80% des pays de l’UE y recourent, a constaté Robert-Philippe Bloch, président de l’AVB.
Les attaque de l’UE «font croire croire que la Suisse est le vilain petit canard. Or le marché commun parle d’une voix à l’extérieur, mais pas à l’intérieur. Il devrait d’abord balayer devant sa porte, plutôt que de mettre ses pratiques sous le tapis. La Suisse est beaucoup plus transparente», a-t-il souligné.
A ce jour, aucune convention n’oblige la Suisse à suivre les injonctions de l’UE. Il convient, selon l’AVB, de renvoyer fermement l’Union Européenne à ses propres principes. «Il faut cesser de s’autoflageller et exiger préalablement une mise en conformité de tous les pays membres avant d’enjoindre la Suisse à respecter le ‘Code de conduite’, a poursuivi M.Bloch.


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 22 Mar - 18:59 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

Live coverage of Cyprus crisis: What would happen if deal failed

Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Ven 22 Mar - 19:28 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

http://www.liberation.fr/monde/2013/03/22/israel-et-la-turquie-font-un-pas-…


Netanyahou s'excuse auprès de Erdogan ... Tiens donc .. 


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 22 Mar - 19:38 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

A la Une du site du WSJ :


Netanyahu Apologizes to Turkey for Flotilla Raid
Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu apologized on Friday to Turkish Prime Minister Recep Tayyip Erdogan for a 2010 raid on a Turkish flotilla ship that left nine people dead, a move that will help restore strained ties between the countries. 


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Ven 22 Mar - 23:26 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

22 mars 2013 - 20:53
NICOSIE, 22 mars (Reuters) - Le Parlement chypriote a adopté vendredi des lois créant un "fonds de solidarité" rassemblant des actifs publics en vue d'une émission obligataire d'urgence et donnant au gouvernement le pouvoir d'imposer aux banques un contrôle des capitaux. Ces mesures s'inscrivent dans un ensemble de dispositions destinées à satisfaire les bailleurs de fonds internationaux en vue d'un programme de renflouement européen de 10 milliards d'euros censé éviter une banqueroute au pays. (Michele Kambas, Wilfrid Exbrayat pour le service français) ((Service économique; Tel 01 49 49 53 87; Reuters Messaging: wilfrid.exbrayat.thomsonreuters.com@reuters.net))



mon interprétation totalement personnelle : 
Superbe partie de poker  avec cette phrase  
donnant au gouvernement le pouvoir d'imposer aux banques un contrôle des capitaux


Ca m'étonnerait que Berlin accepte , ce sont bien les services publics sur lesquels ils lorgnaient qui seront mis en garantie dans ce fond, donc ce qui rend les privatisations impossibles  .. Et il pourrait même y avoir des investisseurs étrangers , qui abondent ce fond et demandent juste derrière , le contrôle des capitaux et des changes qui est lié .. 
Auquel cas, Chypre n'a plus besoin des liquidités de Draghi ..  et ils sont en train de préparer une superbe sortie de la zone euro .. 


J'ai envie de dire  Poutine /DRAGHI : 1/0 .. 


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 22 Mar - 23:36 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

On peut blanchir partout, dès lors que le montage juridique est structuré :


GESTION DE FORTUNE Samedi23 mars 2013

Grégoire Bordier: «Notre confiance a été abusée»
Le banquier privé a accepté de s’exprimer sur une affaire de fraude menée par trois de ses clients. Il déclare que la Finma a renoncé à ouvrir une procédure administrative



Le banquier privé a accepté de s’exprimer sur une affaire de fraude menée par trois de ses clients. Il déclare que la Finma a renoncé à ouvrir une procédure administrative
LES LIENS



Pour la première fois depuis septembre, Grégoire Bordier sort de son silence. Le banquier privé a accepté de répondre aux questions du Temps sur une affaire qui ne laisse pas d’étonner la place financière genevoise.
Il y a six mois, Le Matin Dimanche puis le Tages-Anzeiger avaient raconté comment Bordier & Cie avait réalisé pour le compte de trois clients russes plusieurs opérations de caisse portant sur 109 millions de dollars, réalisées en liquide, avec des fourgons fournis par UBS. Cette transaction, qualifiée par tous les experts interrogés de «hautement inhabituelle», était en réalité une étape dans une série d’opérations liées à une vaste fraude montée de Londres (lire ci-dessous).
Aux questions sur la possible légèreté avec laquelle Bordier a conduit ses affaires, son associé senior répond aujourd’hui «qu’après un examen approfondi de plusieurs mois et des échanges écrits extrêmement fournis, la Finma a renoncé à ouvrir une procédure administrative contre Bordier mais a néanmoins demandé à la banque de prendre des mesures dans le cadre de la surveillance ordinaire». Sollicitée, l’autorité de surveillance n’infirme ni ne confirme.
Grégoire Bordier, dont l’établissement affiche des avoirs sous gestion de quelque 10 milliards de francs, explique que «l’origine des fonds avait été vérifiée. Nous ­avions reçu des documents qui expliquaient la transaction et qui montraient que la source des fonds était sûre.» En mars 2011, une somme de 120 millions de dollars avait été versée sur le compte commun que trois Russes avaient ouvert rue de Hollande. Ils prétendaient tirer cette somme de la vente de leur participation dans une société russe, Ural Pharma.
«La société Ural Pharma existait bien, nous l’avions vérifié», poursuit l’associé. Qui précise que «ces clients, cadres supérieurs, actifs dans des banques et particulièrement bien éduqués, étaient connus de notre établissement avant l’opération de caisse. Je les avais aussi rencontrés. Nous n’avions aucune suspicion.»
L’opération de caisse a permis à chacun des trois clients de recevoir 36,3 millions de dollars sur son propre compte. Le temps passe, puis, après l’été 2011, «la relation avec ces clients évolue défavorablement. Ayant des soupçons, nous avons enquêté puis envoyé une déclaration de soupçon de blanchiment au Ministère public genevois.»


                                                                  Page précédente1   2   3   Page suivante


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Sam 23 Mar - 10:29 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

Sommet UE JAPON , reporté .


Plan B 
Le plan B commence à se dessiner , mais à mon avis il sera refusé par l'Allemagne à cause du fonds nanti sur les actifs qui sont justement les services publics sur lesquels les allemands voulaient  faire main basse 


Mais l'Allemagne refuse une implication des fonds de pension dans le plan d'aide. Selon un porte-parole du ministère allemand des Finances, la troïka avait déjà rejeté une telle proposition le week-end dernier.


https://www.boursorama.com/actualites/chypre-le-parlement-s-engage-dans-le-plan-b-90e164a54cde714e2e7ee34e022b7b38




Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Sam 23 Mar - 11:45 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

                    Pas de débat parlementaire à Chypre avant l'Eurogroupe


04:52 Report sine die Sommet UE-Japon: Tokyo "regrette" mais "comprend" (AFP)


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:49 (2016)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Billets d'humeur Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, … 12, 13, 14  >
Page 2 sur 14

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com