FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum

FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement
Finance Européenne, Crise de la Dette, Banques, Zone Euro, Forum temporaire pour analyser l'activité , informer donner des nouvelles à ceux qui en ont envie .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc
Aller à la page: <  1, 2, 36, 7, 812, 13, 14  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Billets d'humeur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mar 26 Mar - 20:38 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

Bailout Puts Strains on European Ties
The Cyprus bailout came at the price of deepening the political mistrust between the strong economies of Europe's north and the weaklings of the south. 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 26 Mar - 20:38 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mar 26 Mar - 22:18 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

21:01 Chypre doit rester un cas unique disent Hollande et Rajoy (Reuters)


Chypre doit rester un cas unique disent Hollande et Rajoy
26/03 | 21:01

La garantie des dépôts bancaires doit être un principe absolu dans la résolution des crises financières, ont déclaré mardi François Hollande et Mariano Rajoy, tous deux opposés à ce que le plan de sauvetage de Chypre crée un précédent. 
 
 
 
"La garantie des dépôts bancaires doit être un principe absolu, irrévocable", a dit leprésident français, lors d'une conférence de presse commune avec le chef du gouvernement espagnol à Paris. 
 
 
François Hollande a répété la position française selon laquelle le sauvetage de Chypre était "spécifique, unique, exceptionnel" du fait de l'hypertrophie de son secteur bancaire et qu'il n'avait donc pas vocation à servir de modèle. 
 
 
Des voix plaident à Bruxelles pour qu'une nouvelle directive européenne prévoit la mise à contribution des dépôts bancaires de plus de 100.000 euros en cas de sauvetage d'une banque, une disposition controversée du plan européen de 10 milliards d'euros pour éviter le défaut de paiement à Chypre. 
 
 
L'Espagne, qui plaide pour que ses banques en difficulté soient directement recapitalisées par les fonds européens, a dit qu'elle s'opposerait à ce qu'une telle disposition figure dans les textes européens.

"Les recapitalisations bancaires doivent se faire comme cela est prévu à travers le MES (Mécanisme européen de stabilité) et je ne serai pas favorable à une directive qui dit que les plans de recapitalisation des banques doivent se faire à travers les dépôts des épargnants", a promis l'Espagnol, soutenu par son hôte français. 
 
 
 
"Ceux qui mettent de l'argent dans les banques dans la zone euro ont une garantie sur les fonds qu'ils ont déposés, c'est un principe qui doit être respecté parce que il est le principe qui donne confiance et qui fonde l'union bancaire", a dit le président français. 


 
A Chypre, le président de la première banque de l'île a remis sa démission mardi et plusieurs milliers de personnes ont manifesté dans les rues de Nicosie, où les banques sont restées fermées pour le 11e jour consécutif au lendemain d'un plan de sauvetage qui s'annonce lourd de conséquences économiques. 
 


 
 
 
   
 
 
 


Dernière édition par Danyves le Mar 26 Mar - 22:32 (2013); édité 3 fois
Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mar 26 Mar - 22:22 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

Mood'ys Blues




Fitch says could cut Cyprus soon


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mar 26 Mar - 23:04 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant


15  Beaucoup d'argent aurait déjà quitté l'île via les filiales étrangères des banques chypriotes. Une fuite qui pourrait menacer le plan européen.



 
Pas de panique à Londres
Mais, comme le souligne également Reuters, les filiales des deux grandes banques chypriotes, la Laïki, et la Banque de Chypre (BoC) au Royaume-Uni et en Russie sont restées ouvertes la semaine dernière et n’ont pas posé de limites aux retraits de leurs clients. C’est peut-être là la faille qui pourrait coûter cher au « plan de sauvetage » de Chypre. Selon le quotidien britannique The Guardian, cette situation se poursuit à Londres. « Nous sommes ouverts, nous continuons les opérations comme à l’accoutumée et il n’y a pas de restrictions sur les comptes de nos clients », explique ainsi à ce journal Ruth Harvey de la filiale britannique de Laïki qui ajoute : « nous sommes assis sur une mer de liquidités. » Ce mardi, le chancelier de l’échiquier, le ministre des Finances britannique, a annoncé qu’il travaillait avec les autorités chypriotes à « une solution » pour les déposants britannique de la Laïki. Les Britanniques auraient environ 2 milliards d’euros de dépôts sur les banques chypriotes.
 
Un contrôle pas facile

Pas de panique, ni de signes d’activités particulière dans la filiale britannique, mais pas de restrictions non plus. Les non-résidents disposant de comptes dans les banques chypriotes ont-ils pu tranquillement vider leurs comptes ? Nul ne le sait, mais ceci expliquerait l’hémorragie de fonds signalée par la Banque centrale de Chypre la semaine passée. Le contrôle des capitaux chypriotes semble donc avoir des failles. Il va falloir bloquer toutes les transactions vers les filiales étrangères et discuter avec les autorités de ces pays pour déterminer le sort de leurs résidents disposant de comptes. Autrement dit, la mainmise sur les fonds des déposants non résidents est loin d’être chose aussi aisée que ce qui a été présenté par les Européens lundi matin.
Un élément clé du plan de sauvetage
Pourtant, le contrôle des capitaux est un élément clé de la réussite du plan. Sans lui, la recapitalisation de la Banque de Chypre et de la structure de défaisance de la Laïki deviendrait impossible. Le plan prévoit en effet de rééquilibrer le bilan de ces banques en faisant participer les déposants de plus de 100.000 euros. La participation pourrait être considérable, car les actifs de ces banques sont pratiquement inexistants. On parle de 30 %, voire de 50 %. Les déposants auront donc été tentés de retirer les sommes supérieures à 100.000 euros pour échapper au couperet. On ignore actuellement le montant des sommes qui ont quitté les banques chypriotes. La question est de savoir combien de déposants dépasseront les 100.000 euros et ce que ceux qui dépassent cette limite auront laissé sur leurs comptes. De cela dépend l’avenir et la réussite du plan de sauvetage. Si les retraits ont été trop importants, le plan deviendra impossible à mettre en œuvre.
Vers la Lettonie ?

Reste que l’on sent un peu de fébrilité. Reuters a cité un « banquier de la BCE » qui aurait mis en garde les autorités lettonnes. Riga serait soupçonnée d’avoir accueillis des fonds russes venant de Chypre. « Il a été clairement dit à nos amis lettons que s’ils veulent rejoindre l’euro, ils ne doivent pas fournir un refuge à l’argent russe qui sort de Chypre », a indiqué cette source. L’information a été démentie par le premier ministre letton et son ministre des Finances. Mais la Lettonie pourrait être une destination possible : la monnaie du pays, le lats, est fermement ancrée à l’euro et le système financier letton est remarquable de stabilité. Une monnaie forte et stable… Ce sont les mêmes raisons qui avaient attiré les Russes à Chypre dans les années 1990. Quant au président de la banque centrale chypriote, Panicos Demetriades, il a voulu rassuré les épargnants en annonçant à partir de jeudi un contrôle des capitaux « souple. » Une annonce néanmoins peu crédible au regard des besoins du plan.
 
Quelques commentaires :
 SinCity a écrit le 26/03/2013 à 18:53 :
Comme par enchantement, la faillite de banques ou de courtiers prend un tour avantageux pour quelques uns à la City. C'était le cas de MF-Global (US), c'est maintenant le cas de Laiki (Cyprus). Les britaniques ont encore un peu d'avance sur les continentaux en matière d'ingéniérie financière.
 BA a écrit le 26/03/2013 à 18:28 :
Mardi 26 mars 2013 : 1- D'abord, il y a eu la Grèce. 2- Ensuite, l'Irlande. 3- Ensuite, le Portugal. 4- Ensuite, l'Espagne. 5- Ensuite, Chypre. 6- Demain, ce sera le tour de la Slovénie. Slovénie : Moody's abaisse la note de la deuxième banque du pays NKMB. L'agence d'évaluation financière américaine Moody's a abaissé mardi la note de la deuxième banque slovène NKMB, en raison des craintes concernant l'économie du pays membre de la zone euro, qui pourrait être contraint de demander une aide européenne.
 capitalismetliberte a écrit le 26/03/2013 à 18:17 :
un battement d'aile de papillons dans hémisphérique sud provoque un cyclone dans le nord regardez bien le cyclone qui se met en place c'est facile a comprendre et envisager la suite n'est pas le fait des odieux spéculateurs .
 Répondre Suivre
 Toledo a écrit le 26/03/2013 à 18:05 :
Comme les filiales grecques des banques chypriotes ne sont pas soumises au plan, qu'elles sont recapitalisées par l'argent fourni par la troïka aux grecques et que les chypriotes ne peuvent plus remettre la main sur les dépôts, car tout à été vendu à la Banque du Pirée , cela va tourner au fiasco. Tel est pris qui croyait prendre. L'UE s'est peut être fait avoir. Mais doit-elle rendre des comptes ?
 Répondre Suivre
 Leo a écrit le 26/03/2013 à 17:59 :
Tout ce que l"Europe leur donne va aussitot alimenter les comptes OFF SHORE Pouquoi les garder en zone EURO???
jb a répondu le 26/03/2013 à 18:21 depuis un Iphone :
Oui et la BCE va-t-elle contrôler l'utilisation de ces fonds??? Si on en juge par l'efficacité du contrôle des banques par la même BCE on peut en douter.
 
Tony Meuter a écrit le 26/03/2013 à 17:56 :
Voilà dix ans que les financiers de la zone dollar recyclent en Europe leurs avoirs toxiques "au prix du marché" (sans transparence sur la valeur intrinsèque des titres échangés), placent leurs capitaux d'exploitation (dividendes, intérêts, assurances, frais divers...) en s'appropriant notre industrie stratégique, shortent l'euro tout en menant une extraordinaire et constante campagne de démoralisation l'euro visant à convaincre la population qu'il faut dévaluer voire faire éclater l'euro. C'est extraordinaire ! Il n'y a pas de stratèges financiers en Europe. Existe-t-il même une autorité financière? Un inventaire des pertes liées à ces pratiques ?
 Répondre Suivre
 La palice a écrit le 26/03/2013 à 17:49 :
les déposants britanniques des banques chypriotes rapatrient en catimini,avec l' assentiment de leur gouvernement,leurs avoirs dans les succursales londoniennes de ces dernières,malgré le blocus.Les russes font de meme en Lettonie.Deux pays européens qui ont une notion très large de la solidarité!Vivement l'UE à 6pays fondateurs et 21 partenaires.
 

 
 


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mar 26 Mar - 23:23 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant




Philippe Mabille, directeur adjoint de la rédaction | 25/03/2013, 20:04 - 1572 mots
Les dirigeants européens viennent avec la gestion calamiteuse du cas chypriote d'inventer un nouveau genre de crise bancaire. Après la crise de liquidité et celle de solvabilité, voici le cas d'école de la crise de stupidité ou comment l'inconséquence des responsables politiques le dispute aux égoïsmes nationaux et à l'absence de vision géopolitique de long terme. 





 S'ajoute à tout cela l'absence totale de vision géopolitique de l'Europe à court terme. Chypre s'en sortira peut-être, mais sans doute pas dans l'Europe. C'est comme si on avait décidé de livrer un Etat européen pieds et poings liés à des intérêts économiques non européens, russes notamment, à l'affût des ressources potentielles de gaz du petit pays du sud de la Méditerannée. Allo ! Mais allo quoi ! Vous avez vu où c'est situé Chypre, à Bruxelles. Pour ceux qui n'ont pas pris le temps de regarder une carte, c'est juste en face de la Turquie, de la Syrie et du Liban. Mais allo quoi...


 
 


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mar 26 Mar - 23:40 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

Mise à jour The Guardian :


Rescue bid for Laiki Bank UK
Treasury bids to stop UK branches being sucked into Cyprus bailout as another €13m is flown out for troops


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mar 26 Mar - 23:43 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

Extrait du live :


Cyprus bailout: eurozone policymakers at loggerheads over implications


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 00:13 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

Sapir : Sur le fait que la crise de confiance risque d’entraîner une panique bancaire à Chypre, et qu’une fuite importante de capitaux a eu lieu,  oui, c’est évident. Par ailleurs, il y a encore un autre aspect de ce plan qui va avoir des répercussions, c’est le fait que l’on traite les comptes des personnes physiques et des personnes morales, autrement dit des particuliers et des entreprises, exactement de la même manière. Cela pose un grave problème parce que la trésorerie des entreprises va être ponctionnée, et d’ores et déjà les entreprises russes qui travaillaient avec les banques chypriotes, ont annoncé qu’elles allaient déposer des poursuites, engager des procédures contre le gouvernement chypriote. Ces procédures peuvent être conduites dans le droit chypriote, dans le droit russe, dans le droit européen ou même international.


http://blogdenico.fr/entretien-avec-jacques-sapir-12-la-crise-a-chypre-et-s…


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 04:35 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

FINANCE Mercredi27 mars 2013

Les milliards à Chypre, objet de toutes les convoitises
Attirés par l’argent russe qui dort dans les coffres de l’île, des banquiers genevois s’envolent pour Chypre. Les fonds pourraient également partir pour Hongkong, Singapour ou Dubaï


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 04:44 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

shadok a écrit:
Sapir : Sur le fait que la crise de confiance risque d’entraîner une panique bancaire à Chypre, et qu’une fuite importante de capitaux a eu lieu,  oui, c’est évident. Par ailleurs, il y a encore un autre aspect de ce plan qui va avoir des répercussions, c’est le fait que l’on traite les comptes des personnes physiques et des personnes morales, autrement dit des particuliers et des entreprises, exactement de la même manière. Cela pose un grave problème parce que la trésorerie des entreprises va être ponctionnée, et d’ores et déjà les entreprises russes qui travaillaient avec les banques chypriotes, ont annoncé qu’elles allaient déposer des poursuites, engager des procédures contre le gouvernement chypriote. Ces procédures peuvent être conduites dans le droit chypriote, dans le droit russe, dans le droit européen ou même international.


http://blogdenico.fr/entretien-avec-jacques-sapir-12-la-crise-a-chypre-et-s…











Sapir : Il y a beaucoup de bêtises, pour ne pas utiliser un mot plus rude, qui ont été dites sur la question de Chypre et de la Russie depuis 10 jours. Premièrement, le modèle économique de Chypre n’est pas uniquement fondé sur le modèle bancaire. En réalité le premier secteur économique de Chypre, c’est le tourisme.
Deuxième point, sur la présence des Russes. Il est vrai qu’elle est importante, mais plutôt en transactions qu’en comptes. Il faut d’ailleurs dire que les immenses fortunes des oligarques russes ne se trouvent pas à Chypre. Elles se trouvent sur des banques luxembourgeoises, anglaises, aux Iles caïmans, ou même à Monaco, mais pas nécessairement à Chypre. C’était plutôt le haut de la classe moyenne russe qui est frappé dans cette histoire. Quoi qu’il en soit, au global, les dépôts des russes représentent certes à peu près 20 Mds d’euros surles 90 Mds qu’il y a à Chypre, mais il faut savoir que les dépôts des autres nations, autrement dit des grecs, des libanais, des britanniques, représentent environ 17 Mds. Au passage, quand on dit les russes, c’est un terme inexact, ce sont des représentants de l’ex CEI, des kasakhs, des ouzbeks, etc… La part de ces comptes de la CEI est donc importante mais est très loin d’être la seule d’importance significative au sein des non-nationaux.
Dernier point, Chypre n’est entré dans l’Union européenne qu’en 2004, n’a rejoint la zone euro qu’en 2008, et la présence des ex-soviétiques date des années 90. C’est donc en toute connaissance de cause que l’on a admis Chypre dans l’Union européenne et dans la zone euro. Bien des choses qui ont été dites la semaine dernière relèvent donc au mieux de la pure propagande, au pire de la stupidité la plus crasse de la part de ceux qui les ont prononcés.


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 04:51 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

Les voix de l'Allemagne ont parlé, y compris pour la BCE. Avec un dissident, Benoît Coeuré, après coup,pour le modèle, toutefois.
Autant que je sache Mario Draghi, d'habitude si prolixe, est resté silencieux.


Dernière édition par Danyves le Mer 27 Mar - 05:54 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 04:52 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

23:06 La Banque mondiale "prête" à travailler avec la nouvelle banque des Brics (AFP)

Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 06:50 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

 To trade Cyprus, trade Japan (Trading Deck)

Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 06:59 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

From GLOBAL ECONOMY 6:33pmDamage ripples through Cypriot economyBusinesses hurt by banking system paralysis

Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 09:11 (2013)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc Répondre en citant

Les fragilité du plan du 25 mars
Par ailleurs, la réussite dans le cas chypriote risque de ne pas être au rendez-vous. La banque Centrale de Chypre maintient la fermeture des banques jusqu’à jeudi. Nous verrons alors si un « bankrun », autrement dit une panique bancaire se déclenche. La population, traumatisée, n’a guère de raisons d’avoir confiance dans le système bancaire. Au-delà, la question de la réussite technique de ce plan est posée. On sait désormais qu’une partie non négligeable de l’argent de la Cyprus Popular Bank et de la Bank of Cyprus est sortie entre le 16 et le 25 mars. Ces sorties se sont faites soit par les filiales de ces deux banques (qui contrairement aux maisons-mères n’avaient pas été fermées), soit par les clauses d’exceptions que la BCE, qui avait organisé le blocus monétaire de Chypre a été obligée d’instaurer très vite. Les montants qui se sont évaporés sont au minimum de 4 milliards et pourraient atteindre jusqu’à 10 milliards d’euros. Les autorités monétaires n’auront pas le choix. Si elles veulent retrouver les montants nécessaires (5,8 milliards d’euros) tels qu’ils ont été prévus dans le plan, il faudra augmenter la taxe sur les dépôts de plus de 100 000 euros. D’une taxe de 30% on pourrait arriver à une taxe à 80%. Ceci équivaudrait à une confiscation des dépôts, et provoquerait la fuite des dépôts de moins de 100 000 euros, non seulement hors de la Bank of Cyprus mais aussi des autres banques chypriotes. Le plan, censé éviter un effondrement complet du secteur bancaire le provoquerait en réalité. Nous verrons très vite, à partir de Jeudi 28 mars en réalité, à quoi faut-il s’attendre. Mais on ne peut exclure que ce plan soit insuffisant et que de nouvelles négociations s’engagent dès la semaine prochaine pour un plan complémentaire. Si tel était le cas, nous serions revenus au point de départ. Notons enfin que des entreprises russes, dont la liquidité serait ainsi prise en otage dans le processus de taxation lourde des comptes de plus de 100 000 euros pourraient attaquer en droit international le gouvernement de Chypre, donnant naissance à des procédures multiples aux issues hasardeuses.


http://russeurope.hypotheses.org/1089


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:17 (2016)    Sujet du message: Chypre et le moment Russe mais aussi le moment Turc

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Billets d'humeur Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 36, 7, 812, 13, 14  >
Page 7 sur 14

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com