FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum

FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement
Finance Européenne, Crise de la Dette, Banques, Zone Euro, Forum temporaire pour analyser l'activité , informer donner des nouvelles à ceux qui en ont envie .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Convulsions mortifères des marchés financiers
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Billets d'humeur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 3 Mai - 15:30 (2013)    Sujet du message: Convulsions mortifères des marchés financiers Répondre en citant


Commentary spotlight
Nations repeating mistakes of 1930s
We are now reversing the trend
to greater global integration and returning to autarky, writes Satyajit Das.
7 stocks to short as others 'sell and go away'


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 3 Mai - 15:30 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 3 Mai - 17:20 (2013)    Sujet du message: Convulsions mortifères des marchés financiers Répondre en citant

http://www.regain2012.com/article-le-syndrome-d-oncle-picsou-117522016.html



Dans le monde d'Oncle Picsou .
" Les marchés forts et solides ont conclu que la Banque Centrale Européenne ne pouvait pas laisser la France à court d'argent ..." . ( Paul Krugman . Prix Nobel d'économie ) .
 ( Illustration : bagnoletenvert.com ) .
 
 

 
   Il y a à peine quelques jours, la France a levé pour 8 Mds d'€ d'emprunts, comme elle le fait régulièrement . Non seulement elle a obtenu des prêts à taux négatifs, mais les acheteurs se sont précipités pour acheter de la dette française : ils étaient trois fois plus nombreux que ne l'attendait l'Agence Française du Trésor chargée de placer la dette française . ( 4 Mds ont été empruntés à -0.002%, 2 Mds à 0.02% et 2 autres Mds à 0.008% ) .
   Une question, se pose aussitôt : mais pourquoi des investisseurs payent-ils pour nous prêter de l'argent ?
   Deux réponses s'imposent à nous, qui se complètent . La première est celle de l'Américain Paul Krugman, ci-dessus, la seconde est proposée par l'économiste Alexandre Delaigue, proposition que j'appellerai le " syndrome d'oncle Picsou ", à savoir : " Quand rien ne fonctionne, autant se planquer au chaud " .
   Qu'est-ce à dire ? Simplement que la dette française est une valeur sûre .
   Les dettes souveraines des grands états ne rapportent quasiment rien - du coup, sur ce marché, on ne rencontre pas de traders fous - mais elles intéressent au plus haut point les grandes institutions financières, finalement trés friandes de ces titres qui leur permettent de diversifier leur portefeuille, se mettant ainsi à l'abri de produits toxiques ou volatiles : plutôt payer que de se retrouver avec des actifs pourris qui ne valent plus rien du jour au lendemain . Ce constat doit d'ailleurs nous interpeller : il montre que la confiance entre banques n'est pas revenue et que la fluidité des capitaux pour atteindre l'économie réelle est loin d'être revenue .
   Ainsi dernièrement, la Banque Centrale du Japon achète beaucoup d'euros pour faire baisser le Yen et relancer son économie . Ce qui l'intéresse c'est la sûreté de l'actif et pas la maximisation du rendement .


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mar 7 Mai - 16:42 (2013)    Sujet du message: Convulsions mortifères des marchés financiers Répondre en citant

Walking debt
Time to banish the threat of zombie banks


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 8 Mai - 19:32 (2013)    Sujet du message: Convulsions mortifères des marchés financiers Répondre en citant

Roubini warns of market crash

Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mar 14 Mai - 19:24 (2013)    Sujet du message: Convulsions mortifères des marchés financiers Répondre en citant

Gold aims for fourth session decline in a row

Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Jeu 16 Mai - 18:25 (2013)    Sujet du message: Convulsions mortifères des marchés financiers Répondre en citant

Les chiffres du chômage en augmentation boostent WS .. 

Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 17 Mai - 11:03 (2013)    Sujet du message: Convulsions mortifères des marchés financiers Répondre en citant

Tumbling gold heads for seventh loss in a row

Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Ven 17 Mai - 11:16 (2013)    Sujet du message: Convulsions mortifères des marchés financiers Répondre en citant

Danyves a écrit:
Tumbling gold heads for seventh loss in a row




Un article très intéressant dans 24 H Gold : 
Or physique vs or papier: dans l’attente d’une rupture – partie III
http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-or-physique-vs-or-papie….


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 17 Mai - 17:59 (2013)    Sujet du message: Convulsions mortifères des marchés financiers Répondre en citant

Gold Selloff Deepens; Metal on Track for 26-Month Low
Gold extended its declines Friday, putting futures on track for a fresh 26-month low.

Gold for June delivery was recently down $27.20, or 2%, at $1,359.70 a troy ounce on the Comex division of the New York Mercantile Exchange.

The contract traded as low as $1,358.90 a troy ounce, below the April 15 settlement price of $1,361.10 a troy ounce, which was a 26-month settlement low.

See More Coverage »


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 17 Mai - 20:29 (2013)    Sujet du message: Convulsions mortifères des marchés financiers Répondre en citant



Market madness
Gillian Tett looks at how long the bull run could last






John M. D'Arecca | May 17 6:57pm | Permalink
We all know the story. Money printing raised stock markets and lowered volatility, but the system is growing more unstable every minute this situation persists. One reason has to do with short sellers. Normally, as equities rise, bears anticipate their eventual fall and open short positions. Too much money sloshing around the system guarantees that even the dogs are rising, so it is very difficult to make money by selling short. The bears capitulate and stop opening short positions while covering preexisting short bets feeding the rally even more.

The problem arises when the market begins to tumble. Ever wonder who in their right mind is buying while the market is imploding 5 to 10% in a single session? It is the bears closing their short positions by buying securities. Since those short positions are no longer being opened, there will be no buying pressure when the market desperately needs it.

Don't worry about that for now, just keep buying. As long as the music plays, get up and dance.

Full post with charts, images and links here:

http://dareconomic...-globe-05-16-2013/


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 17 Mai - 21:43 (2013)    Sujet du message: Convulsions mortifères des marchés financiers Répondre en citant

Gold futures 'get crushed,' losing $109 over 7 days

Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Lun 20 Mai - 14:11 (2013)    Sujet du message: Convulsions mortifères des marchés financiers Répondre en citant

From MARKETS 10:58am Gold tumbles as silver hits 2½-year low
©Bloomberg Volatile movements after reports of a large sell order
From COMPANIES 11:40pm


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Lun 20 Mai - 21:42 (2013)    Sujet du message: Convulsions mortifères des marchés financiers Répondre en citant

20
mai
2013
GEAB N°75 : sous les records des bourses l’imminente plongée en récession de la planète

 
Le douteux commerce des banques
Il va sans dire que le milieu financier n’est guère un modèle de transparence. Mais entre JPMorgan ou Bank of America qui ont « miraculeusement » réussi à n’avoir aucun jour de perte dans leur activité de trading au premier trimestre (7), ou encore les réserves d’or de JPMorgan qui se sont mystérieusement vidées (8) alors que par une drôle de coïncidence on a assisté à un krach sur le cours de l’or mi-avril, sans compter les diverses manipulations auxquelles se prêtent les banques au premier rang desquelles encore JPMorgan (9) et bien d’autres (10), ces opérations louches passent de moins en moins inaperçues.
 

Indicateur de l’économie mondiale de Goldman Sachs – Global Leading Indicator (GLI), croissance et accélération. Source : Goldman Sachs
Néanmoins, toutes les banques savent qu’une nouvelle tempête se profile et usent des moyens à leur disposition (plus ou moins légaux) pour se mettre à l’abri, et tous les coups sont permis, y compris entre les établissements eux-mêmes. C’est à cette aune qu’il faut lire les bilans mirifiques des différentes banques au premier trimestre permettant d’attirer les investisseurs ou tout au moins de repousser la débâcle, ou le minikrach du cours de l’or mi-avril vraisemblablement causé par un ou plusieurs de ces établissements financiers.
Ces âpres batailles en pleine tourmente économique laisseront des traces et les banques les plus faibles ou les plus touchées ne sortiront pas indemnes de la tempête. D’autant que les centres financiers font maintenant face à un nouvel adversaire, les États.
La stratégie en or des émergents
Quand certains pays doivent protéger leur économie pour survivre, aller chercher des recettes fiscales dans les paradis fiscaux, et en même temps laisser paradoxalement leurs banques utiliser des méthodes peu orthodoxes pour éviter la faillite, d’autres ont choisi de miser sur l’or. Alors que l’or-papier a connu un krach effrayant mi-avril, la demande pour l’or physique n’a jamais été aussi grande, ce qui confirme le découplage complet entre le marché de l’or papier et celui de l’or physique. Qu’arrive-t-il lorsque tout le monde s’aperçoit que les papiers de possession d’or n’ont aucune contrepartie physique ? Lorsque le contrat de propriété d’un lingot ne peut être honoré ? Le papier en question n’a plus de valeur. Il faut donc s’attendre à d’autres mouvements violents sur le cours de l’or papier. C’est pourquoi certains courtiers n’autorisent plus aucun levier pour les positions sur l’or papier (11). Ce découplage montre également que de gros problèmes sont à venir car la confiance est maintenant ébranlée.
Néanmoins, l’or physique a pour sa part de beaux jours devant lui. La Chine l’a bien compris et achète de l’or en masse (12).



Importations d’or par la Chine via Hong-Kong, 2012 et 2013 (en tonnes). Source : HK census and statistics department

Cette forte demande n’est pas anodine : elle révèle d’une part la stratégie de sortie du dollar de la Chine, d’autre part la volonté du pays de se protéger d’un choc à venir, et enfin l’anticipation que la possession d’or doit accompagner l’internationalisation du yuan. En effet, la possession d’or permet de crédibiliser le yuan au plan international, sans parler de l’hypothèse où l’or ferait partie intégrante d’un nouveau système monétaire international.
Car c’est la stratégie des BRICS : construire petit à petit un système mondial où ils seraient plus représentés, notamment en se passant du dollar et en utilisant leurs propres monnaies pour le commerce. Et par étapes, ce mouvement qui peut paraître lent mais qui en réalité est extrêmement rapide à l’échelle des changements à réaliser, permet de déplacer le centre de gravité mondial, et les émergents deviennent de plus en plus incontournables dans la marche du monde. C’est l’essence même de la « crise systémique globale » décrite et anticipée étape après étape par le GEAB depuis 7 ans.
Évidemment, ce mouvement n’est possible qu’avec son corollaire : la perte d’influence de l’occident et en particulier des États-Unis.


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Lun 20 Mai - 23:39 (2013)    Sujet du message: Convulsions mortifères des marchés financiers Répondre en citant

EU Widens Probe Into Energy Pricing
 
 By JENNY GROSS, JOHN W. MILLER and JUSTIN SCHECK
European Union authorities have widened their probe into potential energy-price manipulation in recent days, sending requests for pricing information to commodity-trading firms including Glencore Xstrata GLEN.LN -1.12% PLC, Vitol Group and Gunvor Group Ltd., say people familiar with the requests.
The companies, all based in Switzerland, received written questionnaires with general questions about how fuel pricing works, these people said. A spokesman for the EU declined to comment.
Last week, European antitrust regulators conducted unannounced inspections of oil giants BP BP.LN +0.55% PLC, Royal Dutch Shell RDSB.LN -0.24% PLC and Statoil STL.OS -1.15% ASA, in addition to price-index firm Platts, a division of McGraw Hill Financial Inc. MHFI -1.27% Platts publishes prices for a variety of fuel products that are widely used as standard measures.
The European Commission, the executive body of the EU, has declined to identify potential targets of its probe but last week said in a statement that it has concerns that the companies investigated last week "may have colluded in reporting distorted prices to a price reporting agency to manipulate the published prices for a number of oil and biofuel products."
Representatives for BP, Shell, Statoil and Platts have said they are cooperating with the investigation.
The probe comes at a time of widespread scrutiny of the price indexes and financial benchmarks that underlie billions of dollars in world-wide trading. Over the past year, three large European banks have agreed to pay more than $2 billion in settlements to U.K. and U.S. regulators related to allegations of alleged manipulation of an interest-rate benchmark.
The EU investigation comes after the International Organization of Securities Commissions, an umbrella group for regulators, published a report in 2012 questioning the transparency of fuel-pricing benchmarks and asking whether price-reporting firms should be subject to government oversight. While IOSCO stopped short of recommending regulation, it said pricing indexes may be vulnerable to manipulation.
Platts at the time said it would find external controls an "unacceptable intrusion on its right as a publisher to convey information, opinion and data."
Last week, Platts said impartiality is the biggest value it offers to the marketplace.
In a 2012 letter to IOSCO, French oil company Total SA FP.FR +0.86% said that, in certain cases, it sees "estimates of market prices on key indices that are out of line with our experience of the day and with the available information on which the price formation is based."
A Total representative wasn't immediately available to comment Monday.
—Laurence Norman contributed to this article.
Write to Jenny Gross at jenny.gross@dowjones.com, John W. Miller at john.miller@wsj.com and Justin Scheck at justin.scheck@wsj.com
 
 


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Lun 20 Mai - 23:40 (2013)    Sujet du message: Convulsions mortifères des marchés financiers Répondre en citant

JP Morgan dans le collimateur des juges et de ses actionnaires
07/05 | 15:02 | Lucie Robequain

La banque américaine est soupçonnée de nouvelles malversations.
 
JP Morgan s’expose à de nouveaux déboires juridiques. - Reuters
Le mois de mai promet d’être particulièrement chaud pour JP Morgan. Son PDG subit la fronde de ses actionnaires. Glass Lewis, un cabinet qui conseille les actionnaires de la banque les enjoint à voter en faveur d’une séparation des fonctions de président et directeur général afin d’instaurer un réel contre-pouvoir à Jamie Dimon qui cumule les deux rôle depuis 2006. Glass Lewis emboîte ainsi le pas au cabinet I.S.S. Dans un courrier d’une rare violence, celui-ci avait déjà recommandé un changement de direction. Il réclame aussi la démission de trois directeurs –David Cote, James Crown et Ellen Futter-, jugés inaptes à contrôler les risques de la banque.
Ces questions seront abordées lors de la prochaine assemblée générale qui se tiendra le 21 mai prochain à Tampa. « Nous ne faisons ce type de recommandations que dans des circonstances exceptionnelles », fait valoir I.S.S. Parmi les 10 plus gros actionnaires de la banque, au moins deux d’entre eux vont également plaider pour une séparation des pouvoirs de Jamie Dimon, ce qu’ils n’avaient pas fait l’an dernier.
Outre ces pression sur la gouvernance de la banque, Jamie Dimon est convoqué par les régulateurs cette semaine pour expliquer en quoi le contrôle des risques s’est amélioré depuis le scandale de la « baleine de Londres », qui lui a fait perdre quelque 6 milliards de dollars l’an dernier. La première banque américaine, qui a déjà perdu beaucoup de son aura avec cette affaire, s’expose encore à de nouveaux déboires juridiques. Malgré des résultats financiers au plus haut, elle alimente cette impression selon laquelle les banques sont encore trop grandes pour maîtriser leurs risques et, surtout, pour être lâchées par l’Etat en cas de faillite.
Elle qui a toujours été réputée pour sa maîtrise des risques –notamment pendant la crise de 2008-, est soupçonnée de malversations par pas moins de huit agences fédérales (bureau du contrôle des monnaies, gendarme de la bourse, régulateur de l’énergie, etc). « Malheureusement, nous nous attendons à de nouvelles sanctions dans les mois qui viennent », a reconnu Jamie Dimon dans une récente lettre aux actionnaires.
Parmi les différentes affaires en cours, deux risquent de particulièrement faire parler d’elles. Les juges soupçonnent JP Morgan d’avoir conçu des schémas de manipulation des marchés de l’énergie, en transformant des centrales électriques déficitaires en grosses sources de profit, a révélé le « New York Times » vendredi 3 mai. Des sanctions pourraient être prononcées dans les mois qui viennent par la commission de régulation de l’énergie. La banque est également mise en cause dans l’affaire Madoff : elle n’aurait pas collaboré avec les autorités, malgré les soupçons qu’elle pouvait avoir avant que le scandale émerge.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:59 (2016)    Sujet du message: Convulsions mortifères des marchés financiers

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Billets d'humeur Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
Page 7 sur 8

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com