FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum

FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement
Finance Européenne, Crise de la Dette, Banques, Zone Euro, Forum temporaire pour analyser l'activité , informer donner des nouvelles à ceux qui en ont envie .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Asie
Aller à la page: <  1, 2, 319, 20, 21
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Revue de presse financière
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Mar 27 Oct - 17:45 (2015)    Sujet du message: Asie Répondre en citant

http://french.xinhuanet.com/2015-10/20/c_134731092.htm
 
Le marché européen du RMB offshore prend un grand essor, avec le Royaume-Uni en tête (PAPIER GENERAL)
   
   
   
   
   
 French.xinhuanet.com | Publié le 2015-10-20 à 10:18
PARIS, 19 octobre (Xinhua) -- La récente annonce par la Banque populaire de Chine (PBoC) du lancement pour la première fois à l'étranger (à Londres) d'obligations à court terme "dans un avenir proche" reflète deux choses : le marché européen du renminbi (RMB) offshore a pris un grand essor sur le continent européen ces dernières années et le Royaume-Uni, traditionnelle place forte de la finance, a pris la tête en Europe dans le processus d'internationalisation du RMB.
UN RMB DE PLUS EN PLUS VISIBLE EN EUROPE
Depuis l'introduction test en 2009 du RMB dans le commerce transfrontalier, la devise chinoise est devenue visible pour les entreprises et les organisations financières en Europe.
"En 2010, alors qu'on commençait à fournir des produits financiers en RMB en France, certains clients me posaient des questions comme : quelle est la différence entre le RMB et le yuan?", se souvient Pan Nuo, directeur général de la succursale française de la PBoC, dans un récent entretien à Xinhua. "Mais aujourd'hui, ça serait incroyable que quelqu'un pose encore une telle question", dit-il.
Selon les statistiques de Swift, la plateforme mondiale des échanges financiers, l'Europe a représenté 10% de la valeur des transactions en RMB dans le monde entre juillet 2013 et juillet 2014 (Chine et Hong Kong exceptés), quatre pays européens se hissant dans le Top 10.
La croissance de ces transactions en RMB est impressionnante en Europe. Selon Swift, entre juillet 2013 et juillet 2014, les hubs européens du RMB tels que le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne et le Luxembourg, ont cru respectivement de 123,6%, 43,5%, 116% et 41,9%.
Pour la seule année 2014, le montant des transactions en RMB traité par la succursale française de la PBoC a atteint environ 177 milliards de yuans (près de 24,5 milliards d'euros), alors que le montant de clearing (compensation) a atteint 1.000 milliards de yuans (environ 139 milliards d'euros), selon M. Pan.
LE ROYAUME-UNI EN TETE DE PEU DEVANT SES CONCURRENTS
En tant que géant de la place financière, le Royaume-Uni a pris une certaine avance sur ses concurrents européens comme l'Allemagne et la France dans l'utilisation du RMB, bien que ces deux derniers ne soient pas loin derrière le champion.
Voici plusieurs faits notables : selon les statistiques de Swift, 26% des paiements en RMB offshore, à l'exception donc de la Chine et Hong Kong, ont été réalisés début 2014 au Royaume-Uni. En 2013, 60% des échanges en RMB dans les bourses ont eu lieu à Londres.
Le Royaume-Uni est aussi le premier pays occidental à avoir émis des obligations d'Etat en RMB et le premier des pays du G7 à avoir signé un accord de swap en RMB. Par ailleurs, la livre sterling peut être convertie directement en RMB, tandis que les bourses de Londres et de Shanghai réfléchissent à leur rapprochement.
Certes, il est à noter que l'Allemagne et la France, deux autres hubs majeurs en Europe, connaissent aussi leurs propres succès. Par exemple, l'Allemagne est le premier pays européen à avoir signé un protocole d'accord sur le lancement d'une chambre de compensation des paiements en RMB à Francfort, et ceci trois jours avant le Royaume-Uni.
En France, plus d'un quart des sociétés françaises ont réalisé au moins une opération commerciale transfrontalière en utilisant le RMB, ce qui est le niveau le plus élevé pour une nation européenne, selon une étude publiée en 2014 par la banque britannique HSBC.
Toutefois, "l'analogie de la courses de chevaux concernant les centres de RMB offshore n'est pas tout à fait juste, car peu importe qui termine premier : tout le monde est gagnant dans un marché en pleine croissance", a observé Caroline Wilson, consul général britannique à Hong Kong et Macao, lors d'un discours prononcé en janvier 2015.
Lire aussi :
L'internationalisation du RMB, un essor économique pour le monde (SYNTHESE)
LIMA, 12 octobre (Xinhua) -- Cette semaine, des annonces majeures ont grandement fait avancer la cause de l'internationalisation de la monnaie chinoise, ce qui devrait bénéficier davantage au monde.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 27 Oct - 17:45 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Mar 27 Oct - 18:24 (2015)    Sujet du message: Asie Répondre en citant

Londres: Avec son futur contrat à terme libellé en yuan, la Chine cherche à asseoir son influence grandissante sur les marchés mondiaux du pétrole, suscitant craintes et curiosité de la part des investisseurs étrangers.
La Chine est le principal importateur de pétrole au monde et le deuxième plus gros consommateur après les Etats-Unis, qui pourraient se voir dépasser par l'Empire du milieu en 2034 d'après le département américain de l'Énergie.

Il est donc naturel que ce pays soit l'endroit de choix pour un contrat à terme en Asie, explique Lin Boqiang, de l'Université de Xiamen.


http://prixdubaril.com/news-petrole/61186-chine-un-nouveau-contrat-petrolier-en-yu.html


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Lun 15 Fév - 12:06 (2016)    Sujet du message: Asie Répondre en citant

50% des Japonais n'ont plus d'épargne :
http://www.businessbourse.com/2015/12/03/philippe-bechade-japon-50-des-japonais-nont-plus-depargne/


Donc l'Etat Japonais est totalement coincé . 


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Lun 15 Fév - 12:07 (2016)    Sujet du message: Asie Répondre en citant

Une nouvelle réglementation très importante en Chine  : 
Financement des entreprises en direct .. 


http://french.xinhuanet.com/2016-02/14/c_135097579.htm
BEIJING, 14 février (Xinhua) -- La banque centrale chinoise permet depuis dimanche aux investisseurs individuels d'acheter tout type d'obligations aux guichets des banques.
Les particuliers disposant de revenus annuels dépassant 500.000 yuans (environ 76.500 dollars), trois millions de patrimoine financier et plus de deux ans d'expérience dans lesINVESTISSEMENTS BOURSIERS
, peuvent acheter n'importe quel obligation sur le marché de gré à gré, selon un règlement publié par la Banque populaire de Chine.

Auparavant, seuls les certificats de trésorerie étaientDISPONIBLES
 pour les investisseurs individuels.

La nouvelle politique vise à promouvoir le marché des obligations et le financement direct, a indiqué la banque centrale.
Le marché des obligations en Chine a connu un boom en 2015 grâce aux mesures prises par le gouvernement pour diversifier les canaux deFINANCEMENT DES ENTREPRISES
. Environ 22.300 milliards de yuans de nouvelles obligations ont été émises l'année dernière, soit près du double de l'année précédente.

En agissant ainsi , les Chinois gardent la solvabilité du crédit  et accélèrent les soutiens aux entreprises qui en ont besoin , sans idée de spéculation de la part des investisseurs . Ils permettent aux entreprises de diversifier leurs sources de financement, de s'affranchir de la tutelle des financiers  et ils limitent le pouvoir de ces derniers sur l'économie réelle . 


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:41 (2016)    Sujet du message: Asie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Revue de presse financière Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 319, 20, 21
Page 21 sur 21

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com