FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum

FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement
Finance Européenne, Crise de la Dette, Banques, Zone Euro, Forum temporaire pour analyser l'activité , informer donner des nouvelles à ceux qui en ont envie .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Banques 6 Derniers mois
Aller à la page: <  1, 2, 317, 18, 1922, 23, 24  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Revue de presse financière
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 9 Mai - 19:49 (2014)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois Répondre en citant

Goldman Sachs rattrapée par les affaires aux Etats-Unis
09/05 | 16:20 | mis à jour à 16:37 | Les Echos

La banque d’affaires américaine dit « coopérer » avec les autorités dans plusieurs affaires concernant ses recrutements de fils de dirigeants chinois, et la pratique du trading à haute fréquence.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 9 Mai - 19:49 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Mar 13 Mai - 09:39 (2014)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois Répondre en citant

http://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2014/05/11/antoine-peillon-on-essa…

voir les commentaires et en particulier l'article du Telegraph


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mar 13 Mai - 18:06 (2014)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois Répondre en citant



Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 14 Mai - 13:40 (2014)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois Répondre en citant

BNP Paribas sous la menace d'une amende record aux Etats-Unis
LE MONDE | 14.05.2014 à 11h11 • Mis à jour le 14.05.2014 à 11h32 | Par Anne Michel






Au moins 3,5 milliards de dollars, peut-être même 4 (2,5 à 2,9 milliards d'euros). Le montant de la lourde sanction financière qu'encourt aux Etats-Unis la banque française BNP Paribas, accusée par les autorités américaines d'avoir effectué des transactions en dollars avec des pays sous embargo américain (Iran, Soudan, Cuba…), se précise.
Des sources proches du département de la justice américain ont fait fuiter l'information, mardi 13 mai à New York, laissant entendre qu'une transaction pourrait être conclue dans les semaines à venir, dans le cadre d'une procédure pénale ouverte contre la banque.
Les Etats-Unis, dont le laxisme envers les banques a été critiqué outre-Atlantique après la crise de 2007, sont décidés à frapper fort.
Le ministre de la justice américain, Eric Holder, avait ainsi, le 6 mai, affirmé qu'il suivait l'affaire de près. Il avait déclaré, visant l'ensemble des banques actuellement visées par des enquêtes (dont des banques suisses), qu'« aucune banque n'est au-dessus des lois, (…) aucune entité trop grande pour faire l'objet de poursuites ». Les Etats-Unis veulent obtenir un plaider coupable de la part de BNP Paribas, sans toutefois lui retirer sa licence.
LA MENACE EST LOURDE
Selon des sources proches des discussions engagées depuis quelques semaines entre le département de la justice américain, le Trésor, les autorités de régulation financière américaines et BNP, les transactions incriminées ont été effectuées hors des Etats-Unis, depuis des pays où elles étaient légales. Mais elles l'ont été en dollars – donc ont été compensées à un moment donné sur le territoire américain –, ce qui les rend délictueuses aux yeux des Etats-Unis.
Pour BNP Paribas, qui avait été jusqu'à présent épargnée par les procédures judiciaires qui ont frappé d'autres grands noms de la banque ces dernières années pour infraction aux réglementations en vigueur (anti-blanchiment, anti-corruption, embargos, etc.), la menace est lourde.
Une telle amende établirait un record en matière de sanctions bancaires aux Etats-Unis, après la pénalité de 1,2 milliard de dollars acquittée par la banque sino-britannique HSBC fin 2012, notamment pour des faits de blanchiment d'argent issu d'activités criminelles.
A un tel niveau, elle grèverait les bénéfices 2014 de la banque, aujourd'hui l'une des plus solides et performantes d'Europe. Trois milliards d'euros, c'est peu ou prou deux trimestres de profits pour BNP Paribas…, donc potentiellement la moitié des résultats de l'année. Le groupe a réalisé 1,7 milliard d'euros de bénéfices au premier trimestre.
Mobilisé à plein sur l'affaire, le patron de BNP Paribas, Jean-Laurent Bonnafé, s'est rendu récemment aux Etats-Unis, pour une première rencontre avec les autorités, pour plaider la clémence. Selon le quotidien britannique Financial Times de mercredi, la banque souhaiterait que la décision finale vise une filiale plutôt que le groupe tout entier.
Anne Michel
Journaliste au Monde


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Jeu 15 Mai - 10:45 (2014)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois Répondre en citant

Justice jeudi 15 mai 2014
L’heure de vérité pour Credit Suisse
Washington pourrait annoncer rapidement l’inculpation de la grande banque suisse. Bureau secret, voyages clandestins: les documents américains décrivent ses pratiques d’évasion fiscale à grande échelle


Dernière édition par Danyves le Jeu 29 Mai - 22:04 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Jeu 15 Mai - 23:06 (2014)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois Répondre en citant

Credit Suisse to pay $2.5 bln to end tax probe

Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 16 Mai - 11:20 (2014)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois Répondre en citant

13 mai 2014 10 Leverage réel des banques françaises, 1° trimestre 2014 Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Banques françaises, Leverage
Un récapitulatif du leverage réel des 4 Gos banques françaises à la fin de ce dernier trimestre montre clairement que la confiance ne peut pas régner dans le système bancaire en France comme en Europe,





Sommes en milliard d’euros.
En comptabilisant correctement les données de ces banques, les banksters du Crédit Agricole (CASA) sont miraculeusement (potentiellement) sauvés par les péquenots des caisses régionales !
Les mécanos de la Générale sont au plus mal ainsi que Natixis qui se cache derrière BPCE.
Les banquiers, c’est-à-dire les cadres dirigeants de ces grandes banques connaissent très bien la gravité de la situation dans leur propre établissement, et il en est de même pour les autres.
Ce problème n’est jamais abordé dans les médias ni officiellement dans les milieux financiers selon cette méthode. Elle a pourtant été (plus ou moins) clairement explicitée par ce bon vieux Greenspan et d’autres dont la BRI, Axel Weber, la Fed et la Prudential Regulatory Authority du Royaume-Uni.
Je ne fais que reprendre leurs idées.
Il faudrait augmenter les capitaux propres des 4 Gos banques de 405 milliards d’euros pour respecter les règles prudentielles d’endettement telles qu’elles ont été définies par ce bon vieux Greenspan ou diminuer le total de leurs bilans de… 4 000 milliards !
En effet, le total de leurs bilans et de leurs dettes représente plus de 3 fois le montant du PIB annuel de la France, ce qui dépasse l’entendement alors que le total des bilans et des dettes des 8 plus grosses banques des Etats-Unis représente 60 % du PIB annuel, ce qui fait peur aux Américains !
Le leverage de nos Gos banques s’améliore globalement très (trop) faiblement par rapport au trimestre précédent.
Pour l’instant, il n’y a pas encore eu de tsunami bancaire, le marché interbancaire ne fonctionne plus, la crise rampante perdure, le désordre allant croissant.
Tout est simple.


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mar 20 Mai - 00:27 (2014)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois Répondre en citant

ss




©Bloomberg

5:35pm WORLD
Vatican watchdog sees suspect transactions rise Five of 202 cases passed to prosecutors


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Jeu 22 Mai - 19:15 (2014)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois Répondre en citant

Scandale : Jérôme Kerviel révèle que la Société Générale aurait effectué des gains records grâce au 11 Septembre 20 Mai 2014

Quand la mort rend heureusee Scandale : Jérôme Kerviel révèle que la Société Générale aurait effectué des gains records grâce au 11 Septembre Tabou. En 2009, l'ex-trader aujourd'hui incarcéré avait dévoilé une étrange information qui demeure ignorée par...
Lire la suite


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Jeu 22 Mai - 19:15 (2014)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois Répondre en citant

Max Keiser: « les banquiers sont tués par d’autres banquiers pour toucher l’argent de l’assurance »

Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Jeu 29 Mai - 16:24 (2014)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois Répondre en citant

Mesures Européennes pour le renflouement des banquiers adoptées
http://www.wikistrike.com/2014/05/texte-officiel-de-l-ue-sur-le-renflouemen…


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Jeu 29 Mai - 20:27 (2014)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois Répondre en citant

Ou trouver l'argent :
U.S. Seeks More Than $10 Billion Penalty from BNP Paribas
The U.S. Justice Department is pushing BNP Paribas to pay more than $10 billion to resolve a criminal probe into allegations it evaded U.S. sanctions against Iran and other countries for years, which would represent one of the largest penalties ever imposed on a bank, according to people familiar with the negotiations.

A final resolution of the yearslong investigation of the French bank is likely weeks away, and it's possible the ultimate settlement amount could total far less than $10 billion.

BNP and the U.S. authorities also remain locked in negotiations over whether the bank will temporarily lose the ability to transfer money into and out of the U.S., the people said.

See More Coverage »


Justice Dept. Seeks More Than $10 Billion Penalty From BNP Paribas French Bank Faces Criminal Probe of Alleged Sanctions Violations
[*]Email [*]Print [*]1 Comment
[*] Facebook [*] Twitter [*] LinkedIn






By
Devlin Barrett,
David Enrich and
Christopher M. Matthews
connect

Updated May 29, 2014 2:25 p.m. ET
The U.S. Justice Department is pushing BNP Paribas SA BNP.FR -0.77% to pay more than $10 billion to resolve a criminal probe into allegations it evaded U.S. sanctions against Iran and other countries for years, which would represent one of the largest penalties ever imposed on a bank, according to people familiar with the negotiations.
Previously


A final resolution of the yearslong investigation of the French bank is likely weeks away, and it's possible the ultimate settlement amount could total far less than $10 billion. BNP is looking to pay less than $8 billion, according to the people familiar with the settlement discussions, although a person close to the bank said its negotiators have never mentioned the $8 billion figure in talks with U.S. authorities.
BNP and the U.S. authorities also remain locked in negotiations over whether the bank will temporarily lose the ability to transfer money into and out of the U.S., the people said.
Prosecutors are continuing to try and extract a guilty plea from the bank and, in recent negotiations, have pointed to the muted market reaction in the wake of Credit Suisse AG CSGN.VX +0.22% 's admission to conspiring to aid tax evasion as evidence that a guilty plea by BNP would not be disastrous, according to a person familiar with prosecutors' thinking.
But the bank's ability to process dollar transactions has emerged as a sticking point in recent days, according to several people familiar with the discussions. Benjamin Lawsky, who heads New York's Department of Financial Services, has suggested a temporary suspension of its ability to clear U.S. dollar transactions be included in a final settlement, a person familiar with the matter has said.
BNP executives are concerned over the possibility the U.S. will temporarily restrict the bank's ability to transact in U.S. dollars, according to a person familiar with the bank's thinking. BNP has multiple businesses—including its investment bank, a corporate-finance unit and a trade-finance operation—that do many of their transactions in dollars.
In negotiations with the U.S., BNP executives and their lawyers have warned that their corporate clients and Wall Street trading partners have expressed anxiety to BNP about the possible dollar-transacting restrictions, according to people familiar with the discussions. BNP officials have warned the U.S. authorities that imposing such restrictions, even temporarily, could potentially destabilize the bank, these people said.
Officials from the Justice Department, the Manhattan U.S. Attorney's office and the Manhattan District Attorney have all participated in the negotiations.
BNP and prosecutors haven't come to terms on the size of the financial penalties the bank will ultimately pay. Prosecutors are pushing BNP to pay more than $10 billion and have expressed the view that the volume of the transactions BNP allegedly processed in violation of U.S. sanctions against Iran and other countries could actually warrant an even larger penalty and that the bank is already, in effect, getting a discount.
The tab for settling the case has rapidly ballooned. In February, BNP announced that it was setting aside $1.1 billion to cover the expected settlement. At the time, analysts regarded it as a surprisingly large sum. Two months later, BNP warned that "there is the possibility that the amount of the fines could be far in excess" of what the bank previously had set aside.
BNP has previously said that its internal investigation into the matter uncovered "a significant volume of transactions" from 2002 to 2009 that could be "considered impermissible under U.S. laws and regulations" related to sanctions.
In recent conversations with investors and clients, BNP Paribas officials have tried to assuage their concerns about a potentially large financial penalty, according to the person familiar with the bank's thinking.
They have pointed out that BNP had about €90 billion (about $122.5 billion) of shareholders' equity at the end of March, so it could easily absorb a multibillion-dollar legal settlement, this person said. The bank's ratio of equity capital to risk-adjusted assets, a key measure of its ability to absorb future losses, stood at 10.6% on March 31, well above regulatory minimums.
In addition, BNP officials have told investors and clients that as soon as the settlement is completed, the bank can raise billions of dollars in debt via a public bond offering, this person said. BNP executives were heartened by Credit Suisse's ability earlier this month to issue about $5 billion of debt a few days after pleading guilty to U.S. tax-evasion charges and paying $2.6 billion to settle the case.
—Andrew Grossman and Andrew R. Johnson contributed to this article.
Write to Devlin Barrett at devlin.barrett@wsj.com, David Enrich at david.enrich@wsj.com and Christopher M. Matthews at christopher.matthews@wsj.com


Revenir en haut
BA


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2013
Messages: 280

MessagePosté le: Jeu 29 Mai - 21:58 (2014)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois Répondre en citant

Jeudi 29 mai 2014 :


La justice US réclamerait plus de dix milliards de dollars à BNP Paribas.


La justice américaine incite BNP Paribas à payer plus de dix milliards de dollars (7,35 milliards d'euros) pour solder l'enquête pénale en cours sur les soupçons d'infraction aux sanctions contre l'Iran et plusieurs autres pays, rapporte jeudi le Wall Street Journal, citant des sources proches des négociations.


Un tel montant représenterait l'une des plus importantes amendes jamais infligées à une banque, ajoute le quotidien américain.


BNP Paribas cherche à limiter cette amende à moins de huit milliards de dollars, ont précisé les sources du WSJ.


Aucun représentant de BNP Paribas n'était disponible dans l'immédiat pour commenter ces informations.


Les autorités américaines enquêtent depuis plusieurs années sur des paiements en dollars impliquant des pays sanctionnés par Washington comme Cuba, l'Iran ou le Soudan.


BNP Paribas avait provisionné 1,1 milliard de dollars au quatrième trimestre 2013 pour ce litige mais a prévenu le 30 avril qu'une éventuelle amende pourrait largement dépasser ce montant.


Lors de l'assemblée générale annuelle de la banque, le 14 mai, le directeur général Jean-Laurent Bonnafé a indiqué que les discussions avec les autorités se poursuivaient et qu'il lui était impossible de communiquer un calendrier pour la suite de la procédure.


http://www.boursorama.com/actualites/la-justice-us-reclamerait-plus-de-dix-milliards-a-bnp-paribas-8c6c8ce49969360c3fd3710a7244eddb


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Jeu 29 Mai - 22:05 (2014)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois Répondre en citant

Amende 21:37
Violation d’embargo: les USA réclame plus de 10 milliards de dollars à BNP
Les autorités américaines demandent à la banque française BNP Paribas de payer une amende de plus de 10 milliards de dollars pour avoir violé pendant quatre ans l’embargo américain contre Cuba et l’Iran, rapporte le Wall Street Journal

BNP négocierait pour payer un peu moins de 8 milliards de dollars, écrit le WSJ, citant des sources proches du dossier.
Ce montant serait l’une des plus grosses amendes jamais infligées à une banque aux Etats-Unis.
La décision n’est pas encore arrêtée et les discussions pourraient encore prendre des semaines, ajoute le WSJ.
Les discussions entre la banque et le département américain de la Justice (DoJ), achoppent également sur la question de la suspension temporaire de la licence bancaire de BNP Paribas aux Etats-Unis, poursuit le journal.
Cette hypothèse aurait des conséquences lourdes car BNP Paribas veut développer ses activités de banque de financement et d’investissement aux Etats-Unis. Or une perte de licence lui interdirait de réaliser des transactions en dollars vers ou depuis les Etats-Unis.
Washington accuse BNP Paribas d’avoir contourné entre 2002 et 2009 des sanctions américaines contre l’Iran, le Soudan et Cuba. La banque y a effectué des paiements en dollars.
Une enquête interne de la banque avait recensé au début d’année un «volume significatif d’opérations qui pourraient être considérées comme non autorisées au regard des lois et des règles des Etats-Unis».
BNP a mis de côté 1,1 milliard de dollars pour ce litige.
Une amende de 10 milliards de dollars représenterait plus de quatre fois le bénéfice net réalisé par BNP Paribas au premier trimestre (1,7 milliard d’euros).


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 30 Mai - 11:32 (2014)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois Répondre en citant

  1. BNP et Crédit Suisse ne sont pas "au-dessus des lois"
    www.latribune.fr/.../bnp-et-credit-suisse-ne-sont-pas-au-dessus-des-lois.h...
    6 mai 2014 - Dans le cas de Credit Suisse, l'amende pourrait dépasser selon la presse le ... doit déterminer si BNP, mais aussi les françaises Crédit Agricole et Société ... étroite", il est "tout à fait possible de sanctionner pénalement les entreprises ... De la dictature commerciale des USA sur le reste du monde parce que ...


  2. Société Générale and Crédit Agricole Under US Investigation


    online.wsj.com/.../SB100014240527023047...Traduire cette page
    De Shayndi Raice - Dans 1 612 cercles Google+
    7 mars 2014 - French banks Société Générale and Crédit Agricole are under investigation for alleged money laundering and sanction breaches involving ...


  3. Société Générale et Crédit Agricole sous la menace d'une ...
    https://www.easybourse.com/.../societe-generale-et-credit-agricole-sous-l...
    5 nov. 2013 - Société Générale et Crédit Agricole sous la menace d'une amende ... proche du dossier, sans préciser à combien se monteraient les pénalités.


  4. BNP Paribas paye cher ses transactions avec l'Iran - 13 ...
    www.challenges.frFinance et marché
    13 févr. 2014 - BNP Paribas a passé une provision de 798 millions d'euros sur le seul 4ème trimestre, afin de couvrir les amendes et pénalités que va, selon ...





Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:15 (2016)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Revue de presse financière Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 317, 18, 1922, 23, 24  >
Page 18 sur 24

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com