FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum

FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement
Finance Européenne, Crise de la Dette, Banques, Zone Euro, Forum temporaire pour analyser l'activité , informer donner des nouvelles à ceux qui en ont envie .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Banques 6 Derniers mois
Aller à la page: <  1, 2, 318, 19, 2022, 23, 24  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Revue de presse financière
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 30 Mai - 11:39 (2014)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois Répondre en citant

BNP Paribas chute en Bourse, 3,5 milliards partis en fumée en quelques secondes 30/05 | 09:21 | Marjorie Encelot

La menace de perdre sa licence aux Etats-Unis, même temporairement, fait peser un risque systémique sur BNP Paribas. En Bourse, l’action dévisse de plus de 5%. La capitalisation a fondu de 3,5 milliards en quelques secondes.
Extrait :
Là, pas sûr que le dirigeant Jean-Laurent Bonnafé soit aussi « très confiant dans la capacité de la banque à gérer cette situation » comme déclaré lors de l’assemblée générale, il y a deux semaines. A l’inverse, certains spéculateurs ont du se réjouir de l’annonce. La semaine dernière, un trader hedge fund basé à Londres, en positions baissières (« short ») sur le marché, nous confiait : « Avec le va-t-en guerre de la justice américaine envers les banques crapules, on est gâté par le sort. » L’action BNP Paribas chute dans les premiers échanges (-5,4%, du jamais vu depuis deux ans) et, étant la cinquième capitalisation du Cac 40, la banque pèse sur la tendance de l’indice vedette parisien, entraînant par ailleurs les autres établissements français dans son sillage.  
Egalement sous le coup d’une enquête, Société Générale (-2%) et Crédit agricole (-0,3%) sont sanctionnés par les investisseurs qui craignent désormais la sévérité de la justice américaine. BNP, « la banque d’un monde qui change » ? Oui, mais pas en sa faveur. Il y a déjà plusieurs mois, HSBC, Standard Chartered, ING ou encore Barclays se sont acquittés d’amendes. Elle s’élevait à 1,9 milliard de dollars pour HSBC. Pourquoi un tel écart ? Selon les procureurs cités par l’agence Bloomberg, le crime est plus sévère pour BNP qui, en outre, n’aurait pas coopéré pleinement aux investigations. Une attitude arrogante qui va lui coûter cher.
Marjorie Encelot (@marjoriencelot)


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 30 Mai - 11:39 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Sam 31 Mai - 01:55 (2014)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois Répondre en citant

Blog de Paul Jorion

BNP Paribas : Qui a voulu déclarer la guerre aux États-Unis, et pour quelle raison ?
30 mai 2014 par Paul Jorion |

J’ai consacré il y a quelques jours un billet à l’affaire de l’amende colossale (10 milliards de dollars) dont la BNP Paribas pourrait devoir s’acquitter si les autorités américaines persistent dans la voie où elles se sont apparemment engagées. Mon billet s’intitulait : BNP Paribas : Des goûts et des couleurs, ou une affaire bien plus sérieuse ?, j’y rapportais ce qu’affirmait le Wall Street Journal : « selon des sources bien informées, une enquête interne menée par BNP Paribas à la demande des autorités américaines a révélé que la banque avait entrepris de masquer des transactions avec l’Iran ayant transité par les chambres de compensation américaines en soustrayant le code permettant d’identifier leur origine ».
Un certain nombre d’affaires récentes dans différentes banques nous fait penser qu’une stratégie éventuelle pour BNP Paribas consisterait à réagir à de tels bruits qui courent en annonçant dans un grand concert de communiqués de presse que l’employé subalterne ayant manifesté un comportement en effet aussi scandaleux a été licencié, et qu’une plainte pour détournement de fonds a été déposée contre lui.
Mais rien de cela ne s’est produit. On a même vu tout au contraire monter au créneau M. Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France, affirmant dans une conférence de presse le 23 mai que « Nous avons vérifié que toutes les transactions incriminées étaient conformes aux règles, lois, règlementations, aux niveaux européen et français », et qu’il n’y avait « aucune contravention à ces règles, ni d’ailleurs aux règles édictées par les Nations Unies ».
Malgré la dénonciation par Nixon en 1971 de l’ordre monétaire international mis en place en 1944 conformément aux accords de Bretton Woods, le dollar américain continue néanmoins de jouer à l’échelle internationale le rôle de monnaie de référence. Ceci signifie qu’une certaine quantité de dollars (appelés « eurodollars » pour une raison historique assez anecdotique : une opération en dollars par l’U.R.S.S. en 1957) circulent en-dehors du territoire des États-Unis pour régler des transactions commerciales entre d’autres pays, ce qui, logiquement, ne devrait pas inquiéter les États-Unis. Or depuis quelques années, ceux-ci ont cependant décrété qui rien de ce qui est dollar ne leur est étranger.
Il n’est pas même nécessaire d’être un avide lecteur de journaux pour savoir que les États-Unis sont extrêmement chatouilleux sur ces affaires d’embargos financiers décrétés par eux à l’encontre de Cuba et de l’Iran en particulier. Quelqu’un – imaginons qu’il soit banquier – pourrait très bien considérer que les Américains cherchent une mauvaise querelle aux régimes politiques de ces deux nations et communiquer son indignation à ce sujet – imaginons à son épouse entre la poire et le fromage – mais de là à décider pour autant d’aller narguer les autorités américaines sur un terrain à ce point miné, il y a un pas.
Si l’information du Wall Street Journal est correcte, à savoir qu’un rapport interne à la BNP, rédigé à l’intention des autorités américaines, a établi que le code d’opérations financières avec l’Iran a été falsifié, l’actualité nous suggère que si c’est un sous-fifre qui avait décidé dans cette banque d’aller narguer les États-Unis sur ce terrain hypersensible de leurs embargos financiers, son nom serait à la une des journaux et il serait déjà sous les verrous. Va dans le même sens le fait que M. Noyer monte au créneau pour déclarer que selon lui aucune infraction n’a eu lieu dans cette affaire, ni au niveau français, ni au niveau européen, ni même à celui des Nations-Unies, dont les compétences en matières financières ne défraient pourtant pas la chronique, suggérant qu’une justification en termes de sous-fifre des errements constatés (dont la note s’annonce particulièrement salée) était d’emblée exclue.
Qui a donc bien pu autoriser des opérations dont il est évident aujourd’hui que les États-Unis les considéreraient comme d’authentiques casus belli ? Qui a pu penser que tout cela passerait comme une lettre à la poste – s’il n’avait eu l’assurance d’une manière ou d’une autre que ce serait bien le cas ? … s’il n’avait pensé que le rapport de force entre la France et les États-Unis sur cette question était dans le pire des cas, équilibré.
Et puisque les choses sont apparemment en train de se passer autrement, et que 10 milliards de dollars pour une amende, c’est quand même une somme rondelette, que s’est-il passé pour changer la donne d’une manière à ce point radicale ?
 


 Catégories : Finance, Monde financier
Tags : BNP Paribas, Christian Noyer, embargo financier, Iran
 
Le Vendredi 30 mai 2014 à 23:57


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Jeu 12 Juin - 10:32 (2014)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois Répondre en citant

J.P. Morgan could cut pay, jobs

Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Jeu 12 Juin - 10:53 (2014)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois Répondre en citant

RBS, Ulster Bank Bail-in Risk? 'Danger Of Failing' Due To '£100 Billion Black Hole'
Published in Market Update  Precious Metals  on 9 June 2014


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Jeu 19 Juin - 21:38 (2014)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois Répondre en citant

June 19, 2014 5:21 pm
Hedge fund chiefs and former bankers enter the shadows
By FT reporters Author alerts
 


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 20 Juin - 23:57 (2014)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois Répondre en citant

  1. 2 hours ago


    We should find ways to love the shadow banks
    Since 2008 shadow banking assets – lending by institutions...remember clearly that some forms of shadow banking played dangerous roles in the run...Properly managed, the growth of shadow banking is a good thing. The biggest global... By Brooke Masters

  2. 3 hours ago


    Banking must stay out of the shadows
    The shadow banking system was at the centre of the financial...behaviour may migrate to new strains of shadow banking activity – where it could prove harder...Times series this week has shown, shadow banking is alive and well. In its post...

  3. June 19, 2014


    Hedge fund chiefs and former bankers enter the shadows
    ...regulations. The freer world of shadow banking offers welcome liberation. It...the migration of bankers into shadow banking is a clear pattern in western markets...biggest – and most concerning – shadow banking markets, suggests a far more... By FT reporters


  4. June 19, 2014


    Five facts about shadow banking
    Shadow banking is the talk of the town – and the talk of the FT, with a week-long series of pieces analysing this little-understood industry. Financial editor Patrick Jenkins offers the five important facts to remember about shadow banking. 2m 58secs



Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Lun 23 Juin - 15:07 (2014)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois Répondre en citant

http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/infos-conseils-valeurs/i…

BNP PARIBAS : BNP Paribas dans le rouge avant le couperet américain
23/06/14 à 11:37 - Investir.fr 0 Commentaire(s)


Who’s next ?
L’intransigeance des autorités américaines n’est pas de bon augure pour les autres banques françaises, elles aussi en discussions avec les autorités américaines. Société Générale et Crédit Agricole ont été contraintes de mener des audits internes sur leurs transactions en dollars. Certes, leur dossier serait moins accablant que pour BNP Paribas, dont les transactions frauduleuses s’élèveraient à 30 milliards de dollars. Elles ont toutefois de quoi être préoccupées. D’autant que les agitations du gouvernement français, qui a plaidé la clémence auprès de Barack Obama, ne semblent guère avoir eu d’effet sur le verdict final.
Krystèle Tachdjian


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mar 24 Juin - 11:42 (2014)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois Répondre en citant

6:42pm COMPANIES
France seeks German support on BNP caseParis officials look to limit US punishment of bank


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 25 Juin - 16:32 (2014)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois Répondre en citant

BNP Paribas aux Etats-Unis : les leçons d'un racket
Edouard Tetreau / Associé-gérant de Mediafin ; etatsunisdeurope.com |Le 25/06 à 06:00 | Lu 4744 fois
 
La menace de sanction que les Etats-Unis font peser sur la banque française plane sur l'ensemble des établissements de la zone euro. Il est urgent de présenter un front diplomatique uni face à l'impérialisme du droit américain.Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés. » Alors que la première banque de la zone euro va bientôt faire un chèque d'environ 9 milliards de dollars à l'administration Obama, on relira avec bonheur les fables de La Fontaine, en l'occurrence « Les Animaux malades de la peste ».
Le racket, puisqu'il faut bien l'appeler par son nom, ne fait que commencer pour les banques européennes. De bonnes sources new-yorkaises estiment qu'une douzaine d'autres établissements du continent européen attendent, fébrilement, que le couperet tombe sur leurs états-majors, et que leurs résultats se fassent siphonner pour le plus grand profit du Trésor américain et des agences qui ont aidé à ces opérations lucratives (le DFS, « Department of Financial Services » de Benjamin Lawsky, notamment). Tant pis pour le système bancaire et donc l'économie et la croissance de la zone euro.
Avec l'administration Obama, on se demande si « les jugements de cour vous feront blanc ou noir », selon que vous êtes anglophones et insulaires, ou européen et continental. Sans juger ici la réalité des faits reprochés à BNP Paribas, il convient de les mettre en perspective avec d'autres sanctions récentes, dans des domaines similaires. La très britannique banque, Standard Chartered, avait ouvert le bal en 2012 : 667 millions de dollars d'amende pour avoir dissimulé, dixit le DFS, 250 milliards de dollars de transactions interdites avec des clients iraniens pendant dix ans. BNP Paribas aurait dissimulé dix fois moins de transactions « illicites » que Standard Chartered, mais va payer une amende treize fois plus importante. Pourquoi une telle différence ? Est-ce parce que Sir John Peace, chairman de Standard Chartered, sut, mieux que ses homologues français, manier l'humour et la langue de Shakespeare, au point de présenter ces 250 milliards de dollars de transactions comme une « erreur de guichet » (« clerical error ») ?
De l'humour, il en faut aussi lorsque l'on compare le montant de l'amende infligée à BNP Paribas avec celui réclamé par l'administration Obama à HSBC en 2012 (1,9 milliard de dollars). Quels faits étaient reprochés, dans un rapport de 300 pages du Sénat américain, à cette banque mondiale ayant son siège social à Canary Wharf ? Des broutilles. 19,7 milliards de dollars de transactions vers l'Iran, la Corée du Nord, la Birmanie, entre 2001 et 2007. Mais aussi, cerise sur le gâteau, la mise en place d'un système remarquablement efficace de blanchiment de l'argent des principaux cartels de la drogue en Amérique centrale, notamment les très meurtriers cartels mexicain Sinaloa et colombien Norte del Valle. Ces derniers, ayant blanchi 881 millions de dollars grâce à HSBC, avaient poussé leur processus industriel de blanchiment jusqu'à préparer des enveloppes dimensionnées à la taille des guichets de banque d'HSBC Mexico. Est-on si sûr que les éventuelles fautes de BNP Paribas étaient graves au point de justifier une amende près de cinq fois supérieure à celle d'HSBC ?
Cette affaire BNP Paribas qui ne passe pas - en attendant les suivantes - vient souligner, à la veille du Conseil européen qui doit entériner la nomination de Jean-Claude Juncker à la présidence de la Commission européenne, deux défis majeurs pour l'Europe. Le premier concerne l'extraterritorialité des lois américaines (à travers le dollar, mais aussi les plates-formes numériques, sous droit américain), et sa dangerosité désormais avérée pour les entreprises, les économies et les sociétés européennes.

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/0203590452329-bnp-parib…


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 25 Juin - 22:45 (2014)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois Répondre en citant

N.Y. Attorney General Sues Barclays Over Stock-Trading Business
New York Attorney General Eric Schneiderman announced a lawsuit against U.K. banking giant Barclays related to the firm's stock-trading business.
The civil suit alleges Barclays engaged in fraudulent activity related to a stock-trading venue known as a dark pool. Barclays' dark pool favored so-called high-frequency traders, but misrepresented the degree to which such traders used the venue, the suit alleges. It also claims the bank falsely portrayed how it routes clients' orders.
A spokesman for Barclays declined to comment.
See More Coverage »


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Jeu 3 Juil - 09:58 (2014)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois Répondre en citant

le 6ème sommet des Brics 
http://reseauinternational.net/vi-eme-sommet-brics-les-graines-dune-nouvelle-architecture-financiere/


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Jeu 3 Juil - 10:43 (2014)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois Répondre en citant



Création de l' AAIB banque d'investissement pour les infrastructures ... créée la semaine dernière regroupant 22 pays Asie 
Financement d'infrastructures comme un chemin de fer de Bagdad à Pekin 
 !!!!

http://reseauinternational.net/chine-veut-creer-prix-institution-rivale- banque-mondiale/

Sommet des Brics en Juillet , avec création de la CRA (alternative au FMI ) destinée à stabiliser les parités des monnaies des Brics .. 
Invitation de l'argentine à ce sommet . 

Accords signés semaine dernière à Londre, Paris , Luxembourg , pour la création d'un marché des changes du Yuan ET (sans doute le plus important) d'une nouvelle chambre de compensation qui ne sera pas sous tutelle américaine , contrairement aux deux Chambres Européennes actuelles 

Dollar KO sans doute avant Septembre .. Game is totally over pour lui . Il redevient une monnaie comme les autres.
La suite prévisible et sans doute très rapide 
Arrêt des cotations des matières premières en dollars 

Création d'une nouvelle monnaie mondiale destinée à le remplacer (voulue par la Chine depuis 2009 ) .. 

Les CHinois , champions du monde du Jeu de GO , sont en train de boucler une partie qui met fin à un siècle de dictature financière américaine . 
Et ils l'ont fait avec un brio et une rapidité extraordinaire .. 

Les cow boys actionnaires de la FED ont toujours crû qu'ils étaient intouchables et indestructibles .. La chute va être très difficile à vivre pour eux .


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Jeu 3 Juil - 12:55 (2014)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois Répondre en citant

La semaine dernière la Chine a signé avec la banque centrale du Luxembourg et avec la Banque de France un accord pour le marché du Yuan : Cet accord prévoit la mise en place d'une nouvelle chambre de compensation.

La France ne m'avait pas étonnée malgré la soumission des politiques , le cas BNP continue quand même de faire du bruit dans le Landernau financier . 

Mais le Luxembourg , je viens de comprendre . 
Les transferts de capitaux vers l'Asie vont s'amplifier . 
Quel est le plus détenteur de capitaux en Europe : Le luxembourg 
Les banques luxembourgeoises ou les banques Européennes qui ont des filiales au Luxembourg ont un besoin impératif de pouvoir s'affranchir de la tutelle américaine .. Tant qu'il n'y a que Clearstream et Euroclear , c'est quasi impossible , même si Deutsche Boerse est Allemand sur le papier . 

La nouvelle chambre de compensation va donc être l'outil qui va permettre aux capitaux (quelle que soit leurs devises) de se diriger vers l'Asie , au lieu de se diriger vers les paradis fiscaux américains , sans que les américains ne puissent désormais plus rien faire .. 
Et c'est bien pour çà que cet accord a été signé avec des banques centrales nationales et pas avec la BCE


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Jeu 3 Juil - 13:40 (2014)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois Répondre en citant

http://www.theguardian.com/environment/earth-insight/2014/may/28/inclusive-capitalism-trojan-horse-global-revolt-henry-jackson-society-pr-growth


http://www.elrothschild.com/inclusive-capitalism


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Jeu 10 Juil - 17:54 (2014)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois Répondre en citant

Renflouement des banques allemandes 
http://www.marketwatch.com/story/germany-oks-plan-to-make-creditors-prop-up-banks-2014-07-09


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:20 (2016)    Sujet du message: Banques 6 Derniers mois

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Revue de presse financière Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 318, 19, 2022, 23, 24  >
Page 19 sur 24

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com