FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum

FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement
Finance Européenne, Crise de la Dette, Banques, Zone Euro, Forum temporaire pour analyser l'activité , informer donner des nouvelles à ceux qui en ont envie .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Retour vers le futur: L'Europe s'inspire du FarWest américain avec le droit de tirer sur les manifestants

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Billets d'humeur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Sam 25 Jan - 22:15 (2014)    Sujet du message: Retour vers le futur: L'Europe s'inspire du FarWest américain avec le droit de tirer sur les manifestants Répondre en citant

Retour vers le futur : L'Europe s'inspire du Far West Américain avec le droit de tirer  sur les manifestants 
 
Ayant observé les réactions et réflexions faites sur ce billet , j'ai modifié le titre en conséquence  .. Effectivement , il est plus justifié de parler de "Violation de l'abolition de la peine de mort que de son rétablissement" , tout étant comme toujours dans la sémantique ... 
 

L'Europe rétablit la peine de mort 
Mais oublie de prévenir les peuples européens de ce rétablissement . 




Elle ne la rétablit pas pour les pédophiles ou les crimes de sang , non , ceux là resteront  exemptés de peine capitale ; elle la rétablit pour le crime  de contestation sociale ... plus précisément pour :



c) pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection.»



Je vous laisse prendre connaissance de ce texte surréaliste publié au Journal Officiel du 14 Décembre 2007 , dans la plus stricte omerta médiatique. NON  malheureusement , ce n'est pas un hoax . 
Le journal officiel ci-dessous est tout à fait consultable sur les sites officiels de l'Union Européenne 
Citation:
14.12.2007 Journal officiel de l'Union européenne C 303/17 FR





EXPLICATIONS (*) RELATIVES À LA CHARTE DES DROITS FONDAMENTAUX (2007/C 303/02)


Les explications qui figurent ci-après ont été établies initialement sous la responsabilité du praesidium de la Convention qui a élaboré la Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne. Elles ont été mises à jour sous la responsabilité du praesidium de la Convention européenne, compte tenu des adaptations apportées au texte de la Charte par ladite Convention (notamment aux articles 51 et 52) et de l'évolution du droit de l'Union. Bien que ces explications n'aient pas en soi de valeur juridique, elles constituent un outil d'interprétation précieux destiné à éclairer les dispositions de la Charte.


TITRE I — DIGNITÉ 
..................................


  1. Les dispositions de l'article 2 de la Charte correspondent à celles des articles précités de la CEDH et du protocole additionnel. Elles en ont le même sens et la même portée, conformément à l'article 52, paragraphe 3, de la Charte. Ainsi, les définitions «négatives» qui figurent dans la CEDH doivent être considérées comme figurant également dans la Charte:


a) l'article 2, paragraphe 2, de la CEDH:
«La mort n'est pas considérée comme infligée en violation de cet article dans les cas où elle résulterait d'un recours à la force rendu absolument nécessaire:
a)  pour assurer la défense de toute personne contre la violence illégale;
b)  pour effectuer une arrestation régulière ou pour empêcher l'évasion d'une personne régulièrement détenue; 
c) pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection.

1. l'article 2 du protocole no 6 annexé à la CEDH:
«Un État peut prévoir dans sa législation la peine de mort pour des actes commis en temps de guerre ou de danger imminent de guerre; une telle peine ne sera appliquée que dans les cas prévus par cette législation et conformément à ses dispositions ...».    




http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:C:2007:303:0017:00…


Cette surprenante autorisation , faite en violation totale de la plupart des lois des pays Européens, n'aurait-elle pas été inspirée directement de la législation américaine qui autorise encore la peine de mort dans certains Etats ,  et qui autorise une détention totalement arbitraire et illimitée en vertu du NDAA décidé en catimini , le 31 Décembre 2012 Par le Président OBAMA lui même . 


Effectivement depuis 2007 , l'influence américaine s'est considérablement accru sur les résolutions Européennes .. en particulier une certaine résolution du 25 Avril 2007 , antérieure donc à la parution des modifications ci-dessus rétablissant la peine capitale. 


Cette résolution Européenne s'intitule : 

 
Citation:




Résolution du Parlement européen du 25 avril 2007 sur les relations transatlantiques



Le Parlement européen ,
—  vu ses résolutions antérieures sur les relations transatlantiques, notamment ses deux résolutions du 1er juin 2006 sur l'amélioration des relations entre l'Union européenne et les États-Unis dans le cadre d'un accord de partenariat transatlantique(1) et sur les relations économiques transatlantiques UE/États-Unis(2) ,
—  vu la déclaration UE/États-Unis du 26 juin 2004 sur la lutte contre le terrorisme et la déclaration du 20 juin 2005 sur le renforcement de la coopération concernant la non-prolifération et la lutte contre le terrorisme,





http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=TA&reference=P6-TA-2…

La suprenante parution au JO  de l'union Européeene du 14 Décembre , s'octroie donc le droit de rétablir la peine capitale  pour de présumés "terroristes"  qui auraient de plus l'idée d'inciter à des émeutes ou à des insurrections .  


Ce fameux partenariat Transatlantique fait actuellement la Une d'un bon nombre de nos médias  , pour des raisons tout à fait objectives : personne ne sait de quoi il s'agit et tout le monde s'inquiète . De nombreux aspects de nos vies quotidiennes sont affectées par ce fameux pacte . Qu'il s'agisse de notre alimentation avec les OGM ou les aliments carnés .. , de nos semences  , il paraitrait que très bientôt nous n'aurons plus le droit de cultiver nos potagers .. ou encore de notre énergie avec les autorisations que vient de consentir la Commission Européenne , pour les explorations et exploitations de gaz de schistes , contrairement aux recommandations du Parlement Européen lui même , ou encore de justice arbitrale qui n'est rien d'autre que la privatisation de la justice , la rendant ainsi totalement dépendante des lobbys  et faisant ainsi totalement disparaitre la notion inscrite en article 1 de notre Déclaration des Droits de l'Homme et du citoyen : 

Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit . 
 
Toujours est-il que textes  comme négociations sont restés totalement secrets ,  traitement parfaitement démocratique comme tout le monde le sait .. 

Heureusement certains sites de réinformation, comme celui de Contrelacour ,  très  au fait de ce qui se passe à Bruxelles,  s'inquiètent  de ces silences répétés  et avertissent sans relâche de ces dénis de démocratie  incessants .. pour ne pas parler de tentation totalitaire . 


Marché transatlantique : les gouvernements nationaux privés d’accès aux documents de la négociationou encore 

Marché transatlantique : le débat se focalise sur les tribunaux d’arbitrage au risque d’oublier le reste


Monsieur Karel de Gucht a d'ailleurs pris peur devant l'émotion populaire  provoquée  par ce manque d'informations .. Il n'a pas décidé pour autant de donner les informations , celles ci demeurent toujours secrètes .. Il a juste décidé de suspendre les négociations sur quelques points , dont la justice arbitrale , pour ne pas inquiéter les peuples Européens avant  les Elections européennes devant avoir lieu entre le 22 et le 25 Mai 2014 . 


Pourtant , ce partenariat transatlantique est assez bien décrit dans cette résolution d'Avril 2007 .. Il concerne à peu près tout ..  
- la politique étrangère Européenne et en particulier le proche Orient .. et bien sûr l'Iran .. La Syrie n'était pas encore à l'ordre du jour en 2007 !!!
- les visas 
- la gouvernance économique mondiale 
- les services financiers  et les mesures de régulation de circulation des capitaux "non contraignantes"  (sic)
- le rôle très particulier de l'Allemagne  dans l'économie et le commerce de ce nouvel ensemble
- l'environnement
- l'énergie 
- la propriété intellectuelle et la réforme des brevets


Ce texte est pour une fois assez clair .. Je ne peux que vous recommander de le lire . 


Il y a néammoins un article sur lequel il me parait essentiel d'attirer l'attention . 
Il s'agit de l'article 35 , dans la rubrique  



Citation:
Cadre institutionnel et rôle du Parlement
35.  souligne que seule la participation plus large à tous les niveaux du Congrès des États-Unis, du Parlement européen permettra réellement de renforcer l'ensemble du processus et que les échanges interparlementaires existants devraient être graduellement transformés en une "assemblée transatlantique" de fait.




Si on essaie d'analyser ce recouvre le terme "d'échanges interparlementaires existants" , il ne s'agit vraisemblablement  de rien d'autre que de mettre un terme à l'existence de nos Parlements Nationaux .. donc de nos démocraties . 


C'est d'ailleurs très exactement ce qui se passe depuis plus d'un an avec ce fameux pacte puisque les parlements nationaux ne sont plus consultés  . 
Ils ne l'ont pas été sur l'Union Bancaire Européenne  et sur  le rôle de la BCE  qui devient de plus en anti-démocratique  ,  vu le niveau de pouvoir qui viennent de lui être concédés par des technocrates  soumis aux lobbys .. 


Les Parlements  ne le seront pas plus sur le reste  jusqu'au jour ou les nécessités budgétaires feront prendre conscience de leur inutilité .. 


Le déficit démocratique de la zone euro : la liste de lecture des égarés 
Citation:
Paul de Grauwe
Citation:




La BCE ne connaît d’autre loi que la sienne.
 
 
 





L’économiste belge Paul De Grauwe, plutôt europhile, est lucide sur la façon dont le traité de Maastricht consacre l’irresponsabilité de la BCE : 
 
 
 
Non seulement la BCE est à l’abri de politiciens, mais les statuts [de la BCE] l’ont également placée au-delà de la portée des règles démocratiques qui sanctionnent les mauvais comportements. [...] 
 
 
 



C'est bien une Europe hideuse , totalement irrespectueuse de tous nos fondements démocratiques , et en particulier celui qui impose  une  séparation des pouvoirs entre l'exécutif  et le législatif, qui est en train de se construire à nos dépens .    Le Gouvernement Hollande a essayé de devance l'appel avec son  projet de loi  heureusement refusé à l'unanimité par le Sénat , présenté le 15 Janvier dernier,  par le gouvernement  et voulant instituer une loi d'habilitation de réforme du Code Civil par Ordonnance .
C'est à dire les pleins pouvoir à l'exécutif , ce qui ne se pratique en principe que quand l'état d'urgence est décrété . 


Le Code civil désormais réformé par Ordonnance fin de la démocratie  


C'est une Europe qui veut mettre les peuples en esclavage , au service de multinationales   ou d'établissement financiers sans âme ni conscience ,  réduisant l'humain à une variable d'ajustement pour reprendre les termes d'un certain Lakshmi Mittal .. S'exonérant totalement du respect des lois qui nous gouvernent , comme le montrent les "amendes" de plus en plus fréquentes infligées aux banques américaines comme Européennes, amendes toujours inférieures aux profits retirés, qui ne sont jamais accompagnées de sanctions pénales ,  et dont les préjudices ne sont même plus calculés ,  comme ceux concernant la fraude sur les taux ou sur les dérivés  ou encore les manipulations des prix des matières premières (énergie ou agriculture) . 


Cette Europe qui rétablit une peine capitale sans même prendre la peine d'en informer les populations concernées.. dont l'incohérence est capable d'exiger une uniformisation de légumes consommables, mais  qui est incapable de mettre en place une régulation de capitaux  et de  la fiscalité en particulier sur les entreprises .. comme viennent encore récemment de le démontrer les dernières découvertes concernant  Mac Donald, Apple, Star Bucks , Paypal , Google . 


Je crois que le bon sens populaire pour reprendre une expression chère à un certain Général de Gaulle , doit nous faire nous rassembler   de toute urgence pour refuser cette Europe  .. Quelques soient nos opinions politiques  .. quelques soient nos appartenances , pour nous comme pour nos enfants. 


Car lorsqu'elle sera définitivement en place , il sera trop tard .. et je n'aurais sans doute plus le droit d'écrire un tel texte .. 


Merci de m'avoir lue . 
 


Dernière édition par shadok le Lun 27 Jan - 15:07 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 25 Jan - 22:15 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Sam 25 Jan - 23:41 (2014)    Sujet du message: Retour vers le futur: L'Europe s'inspire du FarWest américain avec le droit de tirer sur les manifestants Répondre en citant

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/20140116trib000809973/le-parlem…


Le parlement Européen menace de bloquer l'Union Bancaire 
L'accord conclu le 19 décembre entre les 28 sur les modalités de restructuration des banques en difficulté est jugé inacceptable par les présidents des groupes politiques du Parlement. Au motif que les décisions d'intervention seront prises par les Etats, et non par la Commissio


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Dim 26 Jan - 00:44 (2014)    Sujet du message: Retour vers le futur: L'Europe s'inspire du FarWest américain avec le droit de tirer sur les manifestants Répondre en citant

shadok a écrit:

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/20140116trib000809973/le-parlem…


Le parlement Européen menace de bloquer l'Union Bancaire 
L'accord conclu le 19 décembre entre les 28 sur les modalités de restructuration des banques en difficulté est jugé inacceptable par les présidents des groupes politiques du Parlement. Au motif que les décisions d'intervention seront prises par les Etats, et non par la Commissio





Mandataires révocables  a écrit le 17/01/2014 à 15:56 :
Une fois de plus, ceux que le peuples élisent n'ont de cesse de remettre ce pouvoir entre les mains de non élus. Mais ce pouvoir ne leur appartient pas. Ils n'en sont que les mandataires. Il serait bon pour chacun de savoir si ceux qui les représentent en sont, histoire de faire un bon coup de balais.


yokikon  a écrit le 17/01/2014 à 12:00 :
C'est une situation mariole. D'abord, les populations ont été et sont tenus à l'écart des décisions des gouvernants, ceux-ci annulant ou refusant tour référendum populaire, ensuite le foirail obèse européen est délétère extraordinairement, ses maquignons ayant des intérêts adverses et certains de ces maquignons ayant des "droits" centrifuges ahurissants, tel le Royaume Uni, sans parler des paradis fiscaux dont l'un obtint de longues années la présidence du club de l'euro-groupe.
Le foirail européen est anti-démocratique et délétère.



Le Parlement européen vient de se décrédibiliser  a écrit le 17/01/2014 à 11:38 :
Le parlement Européen était un des contre-pouvoirs, censé représenter davantage le peuple que la Commission des technocrates ou la BCE des technocrates et des incompétents notoires, mais là on voit que la technocratie sévit également au Parlement. « L'Europe est à reconstruire », c'est Marin Schulz Président actuel du Parlement Européen...et candidat au remplacement de Barroso à la Commission qui le disait récemment dans une interviiew donnée à de grands journaux européens, un mensonge de plus; M. Schulz n'est pas plus crédible que les autres. Mais il a au moins un point pour lui c'est que l'Europe est à démonter pièce par pièce en virant tous les technocrates et les alliés des grands lobbys qui règnent à Bruxelles et à Strasbourg. L'UE c'est à quelques exceptions près une machine contre les peuples des pays européens, une machine à favoriser les superprofits des multinationales à commencer par les multinationales américaines et allemandes, c'est rien d'autre.


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Dim 26 Jan - 02:06 (2014)    Sujet du message: Retour vers le futur: L'Europe s'inspire du FarWest américain avec le droit de tirer sur les manifestants Répondre en citant

En fait ces mesures se trouvaient déjà dans les annexes du Traité de Lisbonne mais je pense que beaucoup de gens ne les avaient pas vues . 


-dissimulées parmi ces annexes, on trouve des "explications" qui permettent tout simplement de ne pas appliquer la Charte des Droits fondamentaux (la partie II de la Constitution) dans des cas dont la définition est délibérément floue et extensible.

Ces annexes à la Charte des Droits fondamentaux figurent à l'article 12 de la section A de "l'acte final" de la partie IV, à la fin du texte constitutionnel, à l'abri du regard des nombreux électeurs qui auront abandonné la lecture avant la fin.

 

Peine de mort en cas d'émeute, d'insurrection, ou de "menace de guerre"

http://www.syti.net/ConstitutionAnnexes.html


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Dim 26 Jan - 02:43 (2014)    Sujet du message: Retour vers le futur: L'Europe s'inspire du FarWest américain avec le droit de tirer sur les manifestants Répondre en citant

Par La Voix de la Russie | Les autorités américaines ont payé quinze millions de dollars (environ onze millions d’euros) à la Pologne pour construire sur son territoire une prison secrète pour la CIA.

C’est ce qu’ont annoncé les médias américains, en se basant sur les déclarations d’un ex-agent anonyme. La somme a été payée en liquide à la Pologne.
Selon les informations des journalistes, les États-Unis et la Pologne ont signé un contrat, selon lequel les Américains pouvaient organiser dans le village de Stare Kiejkuty une prison secrète pour les personnes soupçonnées de terrorisme. À la suite de la Pologne, des endroits semblables sont apparus en Roumanie et en Lituanie, mais ont été actifs moins d’un an et demi et ont été fermés en 2009.
http://french.ruvr.ru/news/2014_01_24/Medias-CIA-a-loue-une-prison-en-Polog…

Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_01_24/Medias-CIA-a-loue-une-prison-en-Pologne-pour-quinze-millions-de-dollars-6581/


Revenir en haut
M art'IN


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2012
Messages: 11
Localisation: bretagne

MessagePosté le: Dim 26 Jan - 11:36 (2014)    Sujet du message: Retour vers le futur: L'Europe s'inspire du FarWest américain avec le droit de tirer sur les manifestants Répondre en citant

C’est dingue ! Neutral
_________________
M art'IN


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Dim 26 Jan - 18:22 (2014)    Sujet du message: Retour vers le futur: L'Europe s'inspire du FarWest américain avec le droit de tirer sur les manifestants Répondre en citant

http://www.wikistrike.com/article-valls-souhaite-moins-de-liberte-d-express…


Valls réduit la liberté d'expression sur twitter , avec l'aide des américains bien sur 


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Dim 26 Jan - 23:03 (2014)    Sujet du message: Retour vers le futur: L'Europe s'inspire du FarWest américain avec le droit de tirer sur les manifestants Répondre en citant

Un article qui fait vraiment réfléchir sur le sujet : donner la mort 
http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/la-peine-de-mort-est-reta…


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Dim 26 Jan - 23:47 (2014)    Sujet du message: Retour vers le futur: L'Europe s'inspire du FarWest américain avec le droit de tirer sur les manifestants Répondre en citant

http://www.reporterre.net/spip.php?article5317


Ces merveilleux traités qui transfèrent le pouvoir des Etats aux multinationales


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Lun 27 Jan - 00:40 (2014)    Sujet du message: Retour vers le futur: L'Europe s'inspire du FarWest américain avec le droit de tirer sur les manifestants Répondre en citant

Reporterre.net : adresse introuvable.

Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Mar 28 Jan - 01:02 (2014)    Sujet du message: Retour vers le futur: L'Europe s'inspire du FarWest américain avec le droit de tirer sur les manifestants Répondre en citant

Danyves a écrit:
Reporterre.net : adresse introuvable.




Marche très bien pour moi ... 
http://www.reporterre.net/spip.php?article5317


MANUEL PEREZ-ROCHA ET STUART TREW 
samedi 25 janvier 2014 
Alors que la Commission européenne poursuit en secret la négociation du traité transatlantique, dit Tafta, avec les Etats-Unis, il est utile d’examiner ce à quoi a servi le traité qui lui sert de modèle : l’Alena, entre les Etats-Unis, le Canada, et le Mexique. Le bilan est simple : il donne des pouvoirs exorbitants aux grandes entreprises.
 


Vingt ans après son entrée en vigueur, beaucoup a déjà été écrit sur les effets désastreux pour les travailleurs et les agriculteurs du Mexique, des États-Unis et du Canada, de l’accord de libre échange nord américain (Alena, en anglais NAFTA).
Mais l’Alena a également réécrit les règles de l’investissement international, et cela pourrait se révéler son legs le plus insidieux.
Les règles d’investissement de l’Alena étaient ostensiblement conçues pour donner aux investisseurs américains ou canadiens un moyen de régler les conflits avec le gouvernement du Mexique : les auteurs du pacte faisaient valoir que le système juridique mexicain était inefficace et corrompu.
La série de procès qui ont ensuite été intentés contre le Mexique et le Canada, en s’appuyant sur l’Alena, montre que le processus de règlement des différends relatifs aux investissements prévu par cet accord est un outil aux services des grandes entreprises pour faire chanter les États et empêcher des politiques sociales et respectueuses de l’environnement.
Une modification des règles au profit des multinationales
Le chapitre 11 de l’Alena a non seulement déréglementé la circulation des capitaux et facilité la délocalisation de la production à travers les frontières, mais il a également inclus un système de « règlement des différends » entre investisseur privé et État (Investor-State Dispute Settlement, ISDS, AGCS en français).
Cet arbitrage commercial international permet aux multinationales de contourner les tribunaux classiques respectueux de la souveraineté des États et de leurs droits nationaux, notamment sur la protection de l’environnement. Ce système permet aux multinationales d’appliquer directement des« protections » en vertu du contrat, en fait des normes minimales de traitement et l’interdiction de l’expropriation « indirecte » des investissements existants ou futurs.
Les recours selon l’AGCS sont des plaintes d’investisseurs nord-américains d’un pays contre une décision, la politique, le droit, la réglementation qui selon l’investisseur aurait violé les dispositions de l’Alena en matière de protection des investissements.
Par exemple, si un gouvernement met en œuvre une réglementation du travail ou de l’environnement qu’une multinationale n’aime pas, même si le règlement est légal et appliqué à toutes les entreprises qui travaillent dans le pays, cette société peut néanmoins poursuivre en dommages-intérêts ce pays à la Banque mondiale (Centre international de la Banque mondiale pour le règlement des différends relatifs aux investissements, dit Cirdi ou, en anglais, Icsid).
Le Canada et le Mexique ont été jusqu’à présent les plus grands perdants dans ce schéma. (Voir les poursuites contre le Canada.) Le gouvernement américain a fait face lui-même à plusieurs poursuites selon le chapitre 11, mais n’a jamais perdu un procès. Les trois pays ont dû payer des sommes énormes en frais juridiques, ou en honoraires versés à des tribunaux d’arbitrage.
Dans tous les cas, les perdants sont les citoyens ordinaires, parce que l’argent pour apaiser les sociétés et payer ces dépenses provient du trésor public. Et désormais les décideurs politiques devront y réfléchir à deux fois avant de passer une loi pour protéger le public contre les excès de l’entreprise.
Un modèle mondial paralysant
Le chapitre 11 de l’Alena a servi de modèle à plus de 3000 traités bilatéraux d’investissement qui sont en vigueur aujourd’hui. Le nombre de litiges d’investisseurs contre des Etats est en plein essor. 500 litiges sociaux contre les décisions de gouvernements sont en cours et les sociétés découvrent constamment de nouveaux moyens d’utiliser l’AGCS pour extraire d’énormes sommes des trésors publics sans même avoir à faire d’investissement tangible.
Ces règles ont un effet paralysant sur les gouvernements. La simple menace d’un procès d’investissement peut suffire à décourager un état de passer une nouvelle loi d’intérêt public qui pourrait interférer avec les bénéfices attendus d’une société.
L’effet sur le développement est également prononcé, puisque le principe du« traitement national » oblige les Etats à traiter de la même façon toutes les entreprises sur son territoire : cela contraint les gouvernements à aider les entreprises multinationales, alors qu’ils pourraient préférer ne soutenir que les petites et moyennes entreprises locales.
Ses promoteurs appellent cela « niveler le terrain de jeu », mais la réalité est que l’Alena a créé un ensemble de règles qui favorisent les investisseurs multinationaux sans rien leur demander en retour. On a interdit par exemple la possibilité d’exiger d’une entreprise multinationale qu’elle s’engage à fonctionner dans le pays pendant une certaine période de temps, ou se fournisse localement pour une partie de ses besoins.
À bien des égards, l’Alena est plus une prise de pouvoir des entreprises qu’un accord commercial, et ce n’est nulle part plus évident que dans son chapitre sur l’investissement. L’Alena et autres traités semblables accordent aux sociétés transnationales une totale liberté de mouvement des capitaux, de biens et de services, associée à la capacité de poursuivre devant des tribunaux secrets les pays où les gouvernements tentent de leur faire obstacle.
L’échec de ce modèle monolithique est occulté par la promotion qu’en font les trois pays de l’Alena, mais cet échec est de plus en plus évident pour le nombre croissant de personnes qui contestent l’extension des règles commerciales des entreprises grâce à des accords de libre-échange et d’investissement transpacifiques et transatlantiques.
Le résultat de cette nouvelle lutte est incertaine. Avec courage et persévérance, nous pouvons un jour être en mesure de faire reculer l’héritage de l’Alena et d’introduire de nouveaux modes de négociation et d’investissement qui aient pour objectif premier la santé et du bien-être des gens sur notre planète.
Jusque-là, nous sommes coincés avec un modèle qui met les entreprises en premier et donne aux tribunaux secrets le dernier mot.
 


Source : Foreign Policy in Focus, traduction par Elisabeth Schneiter pourReporterre.
Dessin : Nikita Mandryka, cadeau à Reporterre.
Lire aussi : La Commission européenne organise la propagande en faveur du traité de libre-échange avec les Etats-Unis


Pour une information libre sur l’écologie, soutenez Reporterre :



 


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:35 (2016)    Sujet du message: Retour vers le futur: L'Europe s'inspire du FarWest américain avec le droit de tirer sur les manifestants

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Billets d'humeur Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com