FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum

FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement
Finance Européenne, Crise de la Dette, Banques, Zone Euro, Forum temporaire pour analyser l'activité , informer donner des nouvelles à ceux qui en ont envie .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ukraine
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Intelligence et Guerre Economique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Mer 19 Fév - 12:18 (2014)    Sujet du message: Ukraine Répondre en citant

http://www.paulcraigroberts.org/2014/02/17/us-eu-paying-ukrainian-rioters-protesters-paul-craig-roberts/

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 19 Fév - 12:18 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
bergs2


Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2013
Messages: 106

MessagePosté le: Dim 2 Mar - 22:48 (2014)    Sujet du message: Ukraine Répondre en citant

Une fois de plus la france démontre de quoi elle est capable le boycotte ! Toujours le même crédo ,ils ne sont capables de rien du ,heureusement que les allemands sont plus intelligents Poutine accepte de discuter avec Merkel .Les anglais eux boycottent les paralympiques alors qu'il faudrait mettre en avant les efforts de ces personnes handicapés qui luttent chaque jours honte à cette UE nulle ....loin de moi l'idée de prétendre que Poutine est parfait ,néanmoins force est de constater que le coup de l'Ukraine est monté de toutes pièces par les ricains et les alliés de Une france en tête


La crise en Ukraine va-t-elle faire capoter le G8 prévu en Russie? Tensions —
Kiev a décrété l'état d'alerte et l'OTAN convoque ce dimanche une réunion d'urgence. Le Royaume Uni et la France suspendent leur participation aux réunions préparatoires du G8 prévu en juin à Sotchi.
Mis à jour à 21h32 167 Commentaires

1/60 Des soldats de l'infanterie navale veillent au grain dans le port de la mer noire de Sébastopol, en Ukraine. En 2010, après des accords arrachés dans la douleur, Kiev a accepté de laisser Moscou avoir son quartier général pour sa flotte à Sébastopol jusqu'en 2042 en échange d'une réduction de coût de 30% sur le gaz. La Russie s'est rendue maître ces derniers jours de la péninsule de Crimée où se trouve basée sa flotte de la mer Noire.
Image: AFP

   



Cet article est mis à jour automatiquement.

  • 21:30  

    Poutine accepte un «groupe de contact» pour «entamer un dialogue», annonce la chancelière allemande Angela Merkel.
  • 21:00   «Nous sommes au bord de la catastrophe», a lancé dimanche le Premier ministre ukrainien, Arseni Iatseniouk, à la suite de la menace choc de la Russie d'intervenir militairement sur le territoire de cette ancienne république soviétique. «Ce n'est pas une menace, c'est en fait une déclaration de guerre à mon pays», a-t-il ajouté, s'exprimant en anglais, comme pour mieux se faire entendre de la communauté internationale.
  • 20:30  

    Le gouvernement britannique va boycotter les jeux Paralympiques de Sotchi qui débutent le 7 mars, pour protester contre l'intervention militaire de la Russie en Ukraine, a annoncé dimanche le Premier ministre David Cameron ici à l'image.
  • 20:00   L'Otan appelle au déploiement d'observateurs internationaux en Ukraine.
  • 18:00   L'Ukraine a placé son armée en état d'alerte mais ses troupes, dans un piètre état général, ont pris soin de rester en position défensive en Crimée, où elles sont inférieures en nombre face aux forces russes.
  • 17:00   Les nouvelles autorités de Kiev ont engagé dimanche des poursuites pour haute trahison à l'encontre du chef de la marine ukrainienne, l'amiral Denis Berezosvki. Ce dernier a livré le QG de Sébastopol aux forces russes au lendemain de sa nomination.
  • 16:00  

    Le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier (ici à l'image), s'est montré sceptique dimanche quant à une éventuelle exclusion de la Russie du G8, plaidant en faveur d'une désescalade de la situation en Ukraine. «Le format du G8 est le seul format où nous, les Occidentaux, nous parlons directement avec la Russie et devrions nous vraiment sacrifier ce seul format ?», a déclaré M. Steinmeier, dans un entretien à la première chaîne de télévision publique allemande ARD.
  • 14:40   Un millier d'hommes armés bloquaient dimanche l'entrée d'une unité des gardes-côtes ukrainiens en Crimée, a annoncé le ministère ukrainien de la Défense dans un communiqué.
  • 14:30   Le ministre des Affaires étrangères William Hague a annoncé dimanche que le Royaume-Uni suspendait sa participation aux réunions préparatoires du G8 de Sotchi, avant de se rendre à Kiev. Peu avant, (voir post de 12:55) la France annonçait faire de même.
  • 13:00   Selon l'OTAN, la Russie «menace la paix et la sécurité en Europe» et doit «cesser ses activités militaires et ses menaces» sur l'Ukraine, a déclaré dimanche le secrétaire général de Anders Fogh Rasmussen.
  • 12:55   La France a décidé dimanche de «suspendre» sa participation aux réunions préparatoires du G8 de Sotchi prévu en juin, a-t-on appris de source diplomatique à l'Elysée.
  • 12:45  

    Le pape François a appelé dimanche lors de l'Angélus les parties en présence en Ukraine à surmonter leur «incompréhension» réciproque et demandé à la communauté internationale de tout faire pour promouvoir le dialogue.
  • 12:30   Le président ukrainien de transition, Oleksander Tourtchinov, a annoncé dimanche la fermeture de l'espace aérien du pays à tout appareil non civil. Il a estimé que les actions du chef d'Etat russe Vladimir Poutine s'apparentaient à une déclaration de guerre.
  • 12:30   L'Ukraine se «trouve au bord du désastre», à la suite de la «déclaration de guerre» de la Russie, a déclaré dimanche le Premier ministre Arseni Iatseniouk. «C'est l'alerte rouge. Ce n'est pas une menace, c'est en fait une déclaration de guerre à mon pays», a-t-il dit. «Nous appelons le président (russe Vladimir) Poutine à retirer ses forces armées» d'Ukraine, a-t-il ajouté.
  • 11:40   Le chef de la diplomatie espagnole José Manuel García-Margallo a écourté dimanche sa visite en Iran pour participer à une réunion avec ses homologues de l'Union européenne sur la crise en Ukraine, a-t-on appris de source diplomatique espagnole à Téhéran.
  • 10:55   L'Ukraine va mobiliser ses réservistes afin d'assurer la sécurité et l'intégrité de son territoire, a annoncé dimanche le responsable du Conseil de sécurité nationale, alors que Kiev dénonce une «agression armée russe».
    Selon Andriï Paroubiï, cette mesure doit permettre «d'assurer la sécurité et l'intégrité territoriale de l'Ukraine», après la «violation par la Russie des accords bilatéraux, notamment concernant la flotte de la mer Noire».
  • 10:30  

    La France souhaite «que soit suspendue la préparation du G8 de Sotchi» prévu en juin et condamne «l'escalade militaire russe» en Crimée, a déclaré dimanche le chef de la diplomatie française Laurent Fabius sur la radio Europe 1.
  • 09:00   Des militaires russes ont saisi des armes dans une base située dans la région ukrainienne de Crimée. Ils ont pressé le personnel du site de prendre le parti des dirigeants «légitimes» de la République autonome, a annoncé dimanche l'agence Interfax.

    En outre, le gouverneur de la région russe de Belgorod rapporte que des groupes armés ont tenté de bloquer une route qui relie les deux pays.
  • 07:15   Le Premier ministre canadien Stephen Harper a menacé de boycotter le sommet du G8 à Sotchi, emboitant ainsi le pas aux États-Unis après que Moscou eût donné le feu vert à une opération militaire en Ukraine, et a rappelé son ambassadeur à Moscou.
  • 07:00  

    Le chef de la diplomatie grec, dont le pays occupe la présidence tournante de l'UE, est attendu dimanche à Kiev où il rencontrera les nouveaux dirigeants ukrainiens. Il sera accompagné par son homologue britannique William Hague.
  • 06:30   L'Alliance atlantique a décidé de convoquer dimanche une réunion d'urgence des 28 ambassadeurs des pays membres de l'OTAN, avant une commission OTAN-Ukraine prévue dans l'après-midi, a indiqué samedi son secrétaire général Anders Fogh Rasmussen.
  • 23:00   Le président américain Barack Obama et son homologue russe Vladimir Poutine se sont entretenus par téléphone, apprend-on auprès d'un responsable américain ce samedi soir tard. Obama aurait enjoint Poutine à «replier [ses] forces dans leurs bases de Crimée», tandis que Poutine lui aurait rétorqué que la Russie avait «le droit» de protéger ses intérêts et ses citoyens.
  • 22:30  

    La Pologne a demandé samedi soir la convocation d'urgence du Conseil de l'Atlantique Nord (drapeau ci-contre), se sentant menacée par l'intervention armée potentielle de la Russie en Ukraine voisine.
  • 22:00   Le ministre américain de la Défense Chuck Hagel s'est entretenu au téléphone avec son homologue russe Sergueï Choïgu après que le recours à l'armée russe en Ukraine a été approuvé samedi par le Conseil de la Fédération à Moscou.
  • 21:30   Barack Obama réunit son équipe de sécurité nationale à propos de l'Ukraine et de la possible intervention russe décidée ce samedi 1er mars dans le pays.
  • 20:00  

    Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon appelle au calme immédiat dans la crise en Ukraine.
  • 19:40  

    Le président français François Hollande a estimé samedi que «tout devait être fait pour éviter une intervention extérieure» en Ukraine, ajoutant qu'un recours à la force par la Russie ferait peser «des menaces réelles sur l'intégrité territoriale et la souveraineté» du pays.
  • 18:40   Les points chauds se multiplient dans l'est et le sud russophones de l'Ukraine. Des irruptions d'hommes armés dans plusieurs sites stratégiques ou d'importantes manifestations pro-russes sont survenues. La capitale, Kiev, semblait en revanche tranquille samedi après-midi.
  • 17:50  

    On apprend que les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne prévoient de se réunir d'urgence ce lundi 3 mars pour tenter de démêler l'imbroglio ukrainien.
  • 17:25   Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunit d'urgence ce samedi pour faire le point sur la situation en Ukraine et en Crimée. Les ambassadeurs des 15 pays du Conseil se réuniront dans quelques heures.
  • 17:00  

    Le vice-président du Sénat Iouri Vorobev a estimé que le président Barack Obama avait franchi une «ligne rouge» et «humilié le peuple russe» en déclarant vendredi que toute intervention militaire en Ukraine aurait «un coût». Du coup, le Sénat russe a indiqué qu'il allait demander au président Vladimir Poutine le rappel de l'ambassadeur de Russie aux Etats-Unis.
  • 16:45  

    L'un des principaux responsables politiques ukrainiens, l'ancien champion du monde de boxe Vitali Klitschko (ici à l'image) , a appelé samedi le Parlement (ukrainien) à proclamer la «mobilisation générale» face à ce qu'il a qualifié d'«agression russe» en Ukraine.
  • 16:30   Réuni en session extraordinaire, la Chambre haute du Parlement (le Conseil de la Fédération) a autorisé «le recours aux forces armées russes sur le territoire de l'Ukraine, jusqu'à la normalisation de la situation politique dans ce pays».
  • 15:30   Dans la foulée de la demande de Vladimir Poutine, la chambre haute du parlement débat en session extraordinaire du bien-fondé du recours à l'envoi de troupes armées en Ukraine, «jusqu'à la normalisation de la situation».
  • 15:00  

    Le président russe Vladimir Poutine (ici à l'image avec son ministre de la Défense Sergei Shoigu) demande à la chambre haute de son parlement, le Conseil de la Fédération, d'approuver l'envoi de forces armées dans la région ukrainienne de Crimée.
  • 14:30   Vladimir Poutine ne s'était encore pas exprimé publiquement sur la crise ukrainienne, une semaine après la destitution du président ukrainien Viktor Ianoukovitch, alors que Kiev a accusé samedi Moscou d'avoir envoyé 6000 militaires en Crimée, région où l'ethnie russe est majoritaire.

Créé: 02.03.2014, 14h43


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 09:54 (2014)    Sujet du message: Ukraine Répondre en citant

Russia surprises with
rate hike as ruble plunges
S&P futures down nearly 1% | Gold rallies as Ukraine tensions spike
U.S., Europe threaten to punish Putin | Ukraine military on full alert
West ignored red flags from Russia | Full WSJ Ukraine coverage


Revenir en haut
bergs2


Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2013
Messages: 106

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 10:47 (2014)    Sujet du message: Ukraine Répondre en citant

La Russie et la Chine constatent leur concordance de vues sur l'Ukraine
MOSCOU - Les chefs de la diplomatie russe et chinoise ont constaté lundi leur concordance de vues sur la situation en Ukraine lors d'une conversation téléphonique, a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères.

Sergueï Lavrov et Wang Yi ont souligné la large concordance de vues de la Russie et de la Chine sur la situation dans ce pays et autour, selon un communiqué du ministère.

Les ministres sont convenus de poursuivre leurs contacts étroits sur ce thème, ajoute cette source.

La Russie et la Chine sont déjà des alliés sur plusieurs dossiers diplomatiques face aux Occidentaux, tels que la Syrie. Les deux pays ont ainsi bloqué plusieurs projets de résolution du Conseil de sécurité des Nations unies condamnant le président Bachar al-Assad.

Après le feu vert du Parlement russe ce week-end à une intervention militaire en Ukraine, les Occidentaux ont fait bloc contre Moscou.

Les dirigeants de sept pays membres du G8 - le huitième pays membre étant la Russie - ont annoncé dimanche la suspension de leurs préparatifs en vue du sommet du groupe à Sotchi (Russie) en juin. Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a par ailleurs prévenu que la Russie pourrait perdre son siège à la table du G8.


(©AFP / 03 mars 2014 09h08)


Revenir en haut
bergs2


Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2013
Messages: 106

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 10:50 (2014)    Sujet du message: Ukraine Répondre en citant

Ban Ki-moon va rencontrer le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov à Genève
GENEVE - Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon va rencontrer lundi à Genève le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov sur fonds d'aggravation de la crise en Ukraine.

Ban Ki-moon et Sergueï Lavrov vont avoir un déjeuner de travail à la mission russe à 13H15 (12H15 GMT), a indiqué à l'AFP une porte-parole de l'ONU à Genève, Corinne Momal-Vanian.

Les deux hommes participent lundi matin à l'ouverture de la principale session annuelle du Conseil des droits de l'Homme de l'ONU à Genève.

Mme Corinne Momal-Vanian n'a pas précisé quels étaient les thèmes de discussion, mais l'Ukraine devrait être au centre des discussions. Le secrétaire général de l'ONU a appelé samedi le président russe Vladimir Poutine pour lui demander d'entamer d'urgence un dialogue direct avec les autorités de Kiev.

Les experts estiment que la crise ukrainienne représente la plus grave crise entre l'Occident et la Russie depuis la chute de l'URSS en 1991.

Les Occidentaux, G7 en tête, multiplient les pressions sur la Russie, accusée par l'Ukraine d'avoir choisi la guerre, pour tenter de trouver une issue à l'un des plus graves conflits avec Moscou depuis la chute du mur de Berlin.

Les ministres européens des Affaires étrangères se retrouvent lundi à Bruxelles pour leur deuxième réunion d'urgence sur l'Ukraine en dix jours. Mais depuis, la situation s'est brutalement aggravée avec l'arrivée de soldats russes en Crimée.


(©AFP / 03 mars 2014 09h23)


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 11:48 (2014)    Sujet du message: Ukraine Répondre en citant

 La Chine vient de se manifester
http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/311014-des-manoeuvres-militair…

Les médias Européens oublient un petit accord pas neutre du tout
http://www.leblogfinance.com/2010/04/russieukraine-concession-sur-le-gaz-en…


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 11:58 (2014)    Sujet du message: Ukraine Répondre en citant

 Une carte des mairies Ukrainiennes
http://www.wikistrike.com/article-petite-carte-montrant-les-mairies-pro-rus…


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 12:02 (2014)    Sujet du message: Ukraine Répondre en citant

 BHL pète un cable  !!
Il se prend pour qui ?

http://www.wikistrike.com/article-bhl-menace-poutine-nous-pouvons-user-cont…


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 12:31 (2014)    Sujet du message: Ukraine Répondre en citant

 Charles Gave : à propos de l'Ukraine

Je suis ennuyé. 
Je me demande si une fois de plus , on ne serait pas en train de m’emmener en bateau.
Certes, j’ai une grande sympathie pour tous ces braves gens qui manifestent à Kiev contre un régime odieux, qui les exploite, s’en met plein les poches, tout en ne recherchant en rien ce que j’appelle « le bien commun ».
Ces manifestants sont en général Chrétiens, voir Catholiques (de rite Uniaque) pères ou mères  de famille, bons patriotes, et tout ce qu’ils veulent, c’est être entendus.
Bien entendu, toutes les sirènes de la nomenclature bien pensante se sont mises à mugir comme si nous étions un premier mercredi du mois à midi, et je me sens un peu abasourdi.
Et bien sur la sirène BHL, installée sur le toit du café de Flore fait plus de bruit que toutes les autres réunies. 
Or je suis un vieuxfinancier.                                                                                             Dans ma carrière, j’ai remarqué qu’un certain nombre d’individus-précieux avaient une capacité  remarquable à toujours se tromper.

http://institutdeslibertes.org/a-propos-de-lukraine/


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 13:04 (2014)    Sujet du message: Ukraine Répondre en citant

 ccord Chine Russie

http://presstv.com/detail/2014/03/03/353041/russia-china-in-agreement-on-uk…

Russia, China ‘in broad agreement’ on Ukraine


Revenir en haut
bergs2


Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2013
Messages: 106

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 14:08 (2014)    Sujet du message: Ukraine Répondre en citant

Des militaires russes continuent de débarquer massivement en Crimée
KIEV - Des militaires russes continuent de débarquer massivement en Crimée, en violation des accords internationaux, ont dénoncé lundi les gardes-frontières ukrainiens.

Au cours des dernières 24 heures, dix hélicoptères de combat et huit avions de transport russes ont atterri en Crimée, sans que l'Ukraine ne soit prévenue, contrairement aux accords entre les deux pays sur le statut de la flotte de la mer Noire russe, stationnée en Crimée, qui prévoient que Kiev soit informé 72 heures à l'avance de tels mouvements de troupe.

Depuis le 1er mars, quatre navires de guerre russes de la flotte de la Baltique sont également entrés dans le port de Sébastopol, selon la même source.

Des soldats non identifiés agissant pour le compte des autorités pro-russes locales ont pris le contrôle d'une partie de la Crimée, assiégeant les soldats ukrainiens dans leurs casernes.

La Crimée qui était aux mains des Turcs a été conquise par la Russie à la fin du XVIIIe siècle. Elle a d'abord appartenu, au sein de l'URSS, à la Russie, avant d'être rattachée à l'Ukraine en 1954.

La Russie a déjà augmenté de 6.000 soldats sa présence en Crimée d'après le ministère ukrainien de la Défense.

Le parlement russe a donné samedi le feu vert aux forces armées russes pour intervenir en Ukraine.


(©AFP / 03 mars 2014 12h31)


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Mar 4 Mar - 01:10 (2014)    Sujet du message: Ukraine Répondre en citant

 http://openews.eu/ukraine-2014-apres-la-revolution-orange-nouveau-coup-detat-incertitude-en-crimee/

Revenir en haut
bergs2


Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2013
Messages: 106

MessagePosté le: Mar 4 Mar - 11:48 (2014)    Sujet du message: Ukraine Répondre en citant

Ukraine: pas de solution en vue après un entretien avec Lavrov
GENEVE - Un entretien long et difficile avec le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov n'a pas permis de dire qu'une solution à la crise ukrainienne est en vue, a dit à la presse à Genève le chef de la diplomatie allemande Frank-Walter Steinmeier.

J'ai eu un entretien difficile, long et très sérieux mais il n'a pas été suffisant pour dire qu'une solution est en vue, a affirmé mardi le ministre allemand après sa rencontre lundi soir avec M. Lavrov. Je ne peux pas lancer un signal pour dire que nous sommes en bonne voie de trouver une solution et que l'Ukraine et la Russie vont se parler.


(©AFP / 04 mars 2014 10h40)


Revenir en haut
bergs2


Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2013
Messages: 106

MessagePosté le: Mar 4 Mar - 14:02 (2014)    Sujet du message: Ukraine Répondre en citant

International
Ukraine: un référendum sur le statut de Crimée prévu le 25 maiDossier: Règlement de la situation en Ukraine

Situation sur la péninsule de Crimée
© RIA Novosti. Taras Litvinenko


20:39 27/02/2014
SIMFEROPOL, 27 février - RIA Novosti
Sur le même sujet Multimédia
Un referendum sur l'élargissement des pouvoirs de la république autonome ukrainienne de Crimée se tiendra le 25 mai prochain sur décision du Conseil suprême (parlement) local, a annoncé jeudi par téléphone un porte-parole du parlement criméen.
"61 députés ont voté pour la tenue d'un référendum. 64 personnes se trouvaient dans la salle des réunions", a indiqué le porte-parole.
Pendant le référendum, les habitants de la république autonome devront répondre à la question "Approuvez-vous l'autodétermination de la Crimée au sein de l'Ukraine conformément aux traités et accords internationaux?".
Des habitants de la péninsule de Crimée ont lancé le 25 février une action à durée indéterminée devant le siège du parlement criméen en signe de protestation contre les nouvelles autorités de Kiev. Les manifestants réclament notamment un référendum permettant à la population de choisir le futur statut de la Crimée: rester une république autonome au sein de l'Ukraine, devenir un Etat indépendant ou réintégrer la Russie. Les manifestants réclament en outre le rétablissement de la Constitution en vigueur en Crimée de 1992 à 1998. Ce document accordait à la région le droit d'élire son président et de pratiquer une politique extérieure indépendante.
Région peuplée principalement de russophones, la Crimée a été rattachée en 1954 à l'Ukraine qui faisait alors partie de l'Union soviétique. Il s'agissait d'une décision purement formelle, car le transfert de ce territoire a été effectué à l'intérieur du même Etat. Après la chute de l'URSS en 1991, la Crimée est restée au sein de l'Ukraine, mais a reçu le statut de république autonome.


Revenir en haut
bergs2


Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2013
Messages: 106

MessagePosté le: Mar 4 Mar - 14:16 (2014)    Sujet du message: Ukraine Répondre en citant

L'usage de la force en Ukraine serait légitime selon Poutine


Toute décision d'employer les forces armées russes en Ukraine sera "légitime", a déclaré mardi le président russe Vladimir Poutine. "Nous avons une demande du président légitime" Viktor Ianoukovitch, a-t-il justifié devant les médias dans sa résidence en banlieue de Moscou.
L'homme fort du Kremlin a toutefois déclaré avoir dit au "président légitime" qu'il n'avait plus d'avenir politique. L'ex-président ukrainien s'est réfugié en Russie après avoir quitté précipitamment Kiev le 22 février dernier. Viktor Ianoukovitch aurait été assassiné s'il était resté en Ukraine, a affirmé Vladimir Poutine.
Le président russe a en outre nié que des forces armées de son pays encerclent les bases militaires ukrainiennes en Crimée. Selon lui, il s'agit de "forces locales d'auto-défense".
Un "coup d'Etat"

Vladimir Poutine a par ailleurs dénoncé "un coup d'Etat" et "une prise de pouvoir par les armes" en Ukraine. "Il ne peut y avoir qu'une seule appréciation sur ce qui s'est passé à Kiev et en Ukraine: il s'agit d'un coup d'Etat anti-constitutionnel, d'une prise de pouvoir par les armes", a-t-il dit.
"Le peuple ukrainien voulait le changement", mais on ne peut pas encourager un "changement illégal", a-t-il encore déclaré. Selon lui, le président ukrainien déchu Viktor Ianoukovitch est le seul président légitime en Ukraine.
Coopération militaire rompue

Et les Etats-Unis ont accentué leur pression sur la Russie en rompant toute coopération militaire à quelques heures de l'arrivée à Kiev du chef de la diplomatie américaine John Kerry. Le secrétaire d'Etat vient soutenir le nouveau pouvoir ukrainien confronté aux forces russes en Crimée.
Quant au géant russe Gazprom, il annulera à compter d'avril le rabais accordé à l'Ukraine sur les tarifs de ses importations de gaz, a annoncé son directeur général Alexei Miller à l'agence de presse Interfax. Il a aussi proposé à Kiev un prêt de 2 à 3 milliards de dollars pour rembourser ses dettes.


(ats / 04.03.2014 13h00)


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:14 (2016)    Sujet du message: Ukraine

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Intelligence et Guerre Economique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com