FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum

FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement
Finance Européenne, Crise de la Dette, Banques, Zone Euro, Forum temporaire pour analyser l'activité , informer donner des nouvelles à ceux qui en ont envie .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ukraine, Syrie, Vénezuela : Cherchez le gaz
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Billets d'humeur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Lun 17 Mar - 01:41 (2014)    Sujet du message: Ukraine, Syrie, Vénezuela : Cherchez le gaz Répondre en citant

La Russie envoie un avion de reconnaissance A-50 en Biélorussie

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 17 Mar - 01:41 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Lun 17 Mar - 16:58 (2014)    Sujet du message: Ukraine, Syrie, Vénezuela : Cherchez le gaz Répondre en citant

La crise ukrainienne révèle l’impuissance de l’UE et son alignement absurde sur la vision américaine de l’Europe.Date de parution: 11/3/2014
L’appréciation des évènements d’Ukraine par les occidentaux et leurs médias montre à l’évidence une inversion des valeurs du droit international qui atteint une dimension proche de l’absurde. Et l’ensemble des moyens de communication accompagne unilatéralement cette dangereuse perversion, seuls quelques rares organes semblant prendre un peu de recul face à une unique et paradoxale présentation de la vérité.


Pourquoi l'Europe n'a pas les moyens de gagner la bataille d’Ukraine
L'Ukraine est au centre des tensions qui morcellent aujourd'hui le continent européen. Un rapprochement semble s'opérer avec l'Union européenne, au grand dam de la Russie, mais que l'Ukraine pourrait regretter.

Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/pourquoi-europe-pas-moyens-gagner-batail…


Riposte à la riposte: les anciens combattants américains réclament le rattachement à la fédération de Russie
http://www.veteranstoday.com/2014/03/11/putin4prez/






Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 19 Mar - 09:47 (2014)    Sujet du message: Ukraine, Syrie, Vénezuela : Cherchez le gaz Répondre en citant

http://reveilcommuniste.over-blog.fr/article-menaces-de-guerre-directes-en-…

Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 19 Mar - 09:56 (2014)    Sujet du message: Ukraine, Syrie, Vénezuela : Cherchez le gaz Répondre en citant

Ukraine: responsabilité et irresponsabilités


Rédigé par Jacques Sapir le Mercredi 19 Mars 2014 à 01:13


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Mer 19 Mar - 19:23 (2014)    Sujet du message: Ukraine, Syrie, Vénezuela : Cherchez le gaz Répondre en citant

 Ce que l'Occident prépare : la dévastation sociale
http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2014/03/ukraine-voici-ce-que-l-oc…


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 19 Mar - 22:07 (2014)    Sujet du message: Ukraine, Syrie, Vénezuela : Cherchez le gaz Répondre en citant

Sanctions contre la Russie: la France a beaucoup à perdre (expert français)
Dossier:Sanctions contre la Russie
PARIS, 19 mars - RIA Novosti
Les pays européens dont la France ont beaucoup à perdre en cas d'adoption de sanctions économiques contre la Russie et pourraient accepter la séparation de la Crimée de l'Ukraine, a déclaré l'expert économique français Nicolas Doze à la chaîne de télévision BFM TV.


Sanctions antirusses: quelles retombées pour les pays de l'UE ?
Ukraine: Washington prêt à élargir ses sanctions contre la Russie
Pourquoi la Chine ne soutiendra pas les sanctions contre Moscou
Ukraine: Moscou prêt à riposter aux sanctions économiques
Sanctions de l'UE: un préjudice pour les économies russe et française (CCIFR)


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 19 Mar - 22:08 (2014)    Sujet du message: Ukraine, Syrie, Vénezuela : Cherchez le gaz Répondre en citant

Économie »
Hydrocarbures: le russe Rosneft invite Tokyo à participer à trois grands projets
TOKYO, 19 mars - RIA Novosti
Le groupe russe Rosneft invite ses partenaires japonais à participer à trois projets pétrogaziers importants, a déclaré mercredi à Tokyo le PDG du groupe, Igor Setchine, lors du 6e forum d'investissement russo-japonais.

Le russe Gazprom pourrait produire des hydrocarbures en Crimée
MOSCOU, 18 mars - RIA Novosti


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 19 Mar - 22:44 (2014)    Sujet du message: Ukraine, Syrie, Vénezuela : Cherchez le gaz Répondre en citant

 
 
Industrie du gaz : gros contrat russe pour une société nantaise GEA BTT
Par Emmanuel Guimard | 19/03 | 16:22 | mis à jour à 16:29
 
Le géant russe Rosneft devient le premier actionnaire de Pirelli
Par Pierre de Gasquet | 18/03 | 06:00
L'inquiétude monte dans les milieux d'affaires russes
Par Benjamin Quenelle| 17/03 | 06:00


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 19 Mar - 23:49 (2014)    Sujet du message: Ukraine, Syrie, Vénezuela : Cherchez le gaz Répondre en citant


google cache :
https://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:http://www.11points.c…
 
Adresse disparue du net
Standard Oil. The Luftwaffe needed tetraethyl lead gas in order to get their planes off the ground. Standard Oil was one of only three companies that could manufacture that type of fuel. So they did.

Without them, the German air force never could've even gotten their planes off the ground.

When Standard Oil was dissolved as a monopoly, it led to ExxonMobil, Chevron and BP, all of which are still around today. (But fortunately, their parent company's past decision to make incredible profits off of war have not carried on.) (Source: MIT's Thistle)


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 19 Mar - 23:51 (2014)    Sujet du message: Ukraine, Syrie, Vénezuela : Cherchez le gaz Répondre en citant

La puissance réelle des états 19 mars 2014

Des institutions financières devenues criminelles
  • Complicité de blanchiment d’argent sale :
    Jean-François Gayraud, haut fonctionnaire de la police nationale, spécialiste de la criminalité financière, auteur du "Nouveau Capitalisme Criminel" déclare ceci :
    "Il faut sortir de cette image d’Epinal, où seules des banques dites "rogue", les banques voyous du tiers monde ou des pays du sud seraient les seules coupables et responsables de complicité de blanchiment d’argent. De très grandes banques, très respectables, très connues s’en rendent complices de fait au niveau macro-économique."
    "Les masses financières dégagées par le crime organisé dans le monde moderne sont si importantes (au minimum de 1600 milliards de dollars par an), qu’elles ne peuvent pas être absorbées par l’économie réelle. Il faut des institutions financières qui soient complices. C’est mécanique, c’est inéluctable. "


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Jeu 20 Mar - 23:41 (2014)    Sujet du message: Ukraine, Syrie, Vénezuela : Cherchez le gaz Répondre en citant




Un pipeline russe en construction. - AFP
Ne pas se faire d’illusion : des sanctions économiques susceptibles de dissuader Vladimir Poutine d’envahir l’Ukraine orientale, voire la Moldavie, ou de punir l’annexion de la Crimée ne peuvent être indolores pour les Occidentaux. Si on fait commerce avec un pays c'est par intérêt, pas pour ses beaux yeux.

Les Occidentaux peuvent agir sur trois terrains. L’énergie, les placements russes à l’extérieur et les investissements en Russie. Un embargo européen sur les hydrocarbures russes (Washington n’en importe pas depuis 1917) priverait Moscou, en théorie, de la moitié de ses devises, provoquant un effondrement du rouble et une hyperinflation... Mais cela conduirait à la fermeture de bon nombre d’usines européennes, puisque Moscou fournit 27 % du gaz consommé en Europe et le tiers de son pétrole. Ce scénario est donc impensable. Au demeurant, Russes comme Européens pourraient trouver des clients ou, respectivement, des fournisseurs alternatifs. Selon Charlotte de Lorgeril, du cabinet Sia Partners, Moscou parviendrait à réorienter 20 % du gaz et 75 % du pétrole qu’elle vend à l’Europe. En cas d’embargo européen, elle perdrait 3,7 % de son PIB. Désagréable, mais surmontable.

Un gaz plus cher
Dans ce scénario, extrême donc peu probable, les Européens pourraient remplacer les 4,5 millions de barils par jour qu’ils importent de Russie, si l’Arabie saoudite jouait le jeu. Pour le gaz, des pipelines ne pouvant être construit en quelques semaines, l’Europe devrait se tourner vers le GNL (gaz naturel liquéfié) vendu aujourd’hui en Asie au double du prix européen. De nouvelles infrastructures permettraient de faire venir du GNL d’es Etats-Unis, du Qatar ou d’Australie, mais pas avant deux ans. Toute mesure sur l’énergie, même mineure, ferait en outre flamber les cours de l'or noir à court terme.

Des menaces de gel d’actifs peuvent amener les Russes à les transférer vers des cieux plus sûrs, sans avoir toutefois l’embarras du choix. Un tel transfert, vraisemblablement vers Singapour, affecterait la place financière de Londres, ce qui explique la prudence du gouvernement britannique. On compte 46 entreprises russes cotées à la Bourse de Londres, où elles ont levé 82,6 milliards de dollars au total. Les riches Russes possèdent aussi des biens immobiliers sur la Côte d’Azur ou les mégapoles occidentales prestigieuses, à tel point que, dans la capitale britannique, la blague court d’une annexion du quartier russe de Mayfair en représailles à celle de la Crimée. Mais une vague de ventes est peu probable : à chaque crise géostratégique des capitaux viennent se réfugier dans l’immobilier de prestige à Londres ou Paris. Si malgré tout les Russes vendaient leurs maisons londoniennes, cela se traduirait certes par une baisse des prix, mais pas par une sortie nette de richesse de Grande Bretagne. De toute façon, si Vladimir Poutine veut rester dans l’Histoire russe comme l’homme d’un rétablissement national, voire impérial, la sûreté des placements des oligarques en Occident lui importe peu.

Reste, enfin, sans doute le plus efficace, l’interdiction des crédits et transferts de technologies aux firmes russes. Au risque de provoquer un jeu du chat et de la souris via des sociétés écrans. Cela a amené l’Iran à la table des négociations sur le nucléaire... au bout de dix ans. Ces sanctions provoqueraient une chute rapide du rouble, « ce qui serait préoccupant, puisque cela renchérit les produits importés et donc réduit le pouvoir d’achat de nos clients  », souligne Oleg Rybalov, dirigeant de Utinet.ru, site de e-commerce. Quant à un embargo sur les transferts de technologies, il nuirait, certes, au cours de Bourse des firmes occidentales concernées, mais stopperait net la modernisation de l’économie russe.



inShare


Écrit par Yves BOURDILLON
Journaliste
ybourdillon@lesechos.fr
Tous ses articles


Écrit par Anne FEITZ
Journaliste
afeitz@lesechos.fr
Tous ses articles


Écrit par BENJAMIN QUENELLE
Correspondant à Moscou
Tous ses articles


Écrit par Nicolas MADELAINE
Correspondant à Londres
nmadelaine@lesechos.fr
Tous ses articles


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 21 Mar - 20:01 (2014)    Sujet du message: Ukraine, Syrie, Vénezuela : Cherchez le gaz Répondre en citant

http://www.reuters.com/article/2014/03/21/us-ukraine-crisis-russia-insight-…
CAST's Kashin said the prospects of Russia delivering Sukhoi SU-35 fighter jets to China, which has been under discussion since 2010, would grow.


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 21 Mar - 20:06 (2014)    Sujet du message: Ukraine, Syrie, Vénezuela : Cherchez le gaz Répondre en citant

3:22pm WORLD
Russian shares hit as sanctions bite Future US penalties expected to include more restrictions


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Sam 22 Mar - 09:13 (2014)    Sujet du message: Ukraine, Syrie, Vénezuela : Cherchez le gaz Répondre en citant

 http://blogs.mediapart.fr/blog/jean-huck/190314/copie-refaire-1
http://blogs.mediapart.fr/blog/jean-huck/220314/cpoie-refaire-2


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Sam 22 Mar - 09:57 (2014)    Sujet du message: Ukraine, Syrie, Vénezuela : Cherchez le gaz Répondre en citant

 http://www.legrandsoir.info/comment-l-occident-fabrique-les-mouvements-d-opposition.html

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:19 (2016)    Sujet du message: Ukraine, Syrie, Vénezuela : Cherchez le gaz

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Billets d'humeur Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
Page 4 sur 10

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com