FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum

FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement
Finance Européenne, Crise de la Dette, Banques, Zone Euro, Forum temporaire pour analyser l'activité , informer donner des nouvelles à ceux qui en ont envie .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

IRAK / IRAN

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Intelligence et Guerre Economique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Sam 14 Juin - 11:43 (2014)    Sujet du message: IRAK / IRAN Répondre en citant

IRIB- A en croire NY Times qui cite un haut responsable irakien,
" si les Etats Unis continuent à rejeter l'appel à l'aide de Bagdad, ce dernier pourrait demander de l'aide à l'Iran" ! le haut conseiller qui a requis l'anonymat poursuit : "Si l'aide demandée à Washington ne nous parvient pas, nous n'hésiterons pas à nous tourner vers l'Iran et à lui demander une appuie militaire" . le haut conseiller a fustigé l'action de l'administration US face aux terroristes de l'EIIL affirmant : " je ne vais pas accuser les Américains de tous les maux mais les Etats Unis n'ont pas laissé derrière eux une armée irakienne bien équipée et compétente . les Etats Unis ont quitté l'Irak sans que ce dernier soit équipé d'une vraie aviation et l'administration US doit être reprochée au moins sur ce sujet" . Le journal poursuit : " cette opinion n'est évidemment pas partagée par les responsables militaires et de renseignement des Etats Unis qui croient que la défaite de l'armée irakienne face à Daesh s'enracine dans la mauvaise gestion et le manque d'autorité des dirigeants irakiens ". le journal se réfère ensuite à la chaine CNN et le rapport non confirmé que cette chaine a diffusé jeudi au sujet de la présence militaire iranienne en Irak. sans avoir recours à aucun document officiel, " la chaine affirme que l'Iran possède déjà 500 effectifs répartis en trois unités militaires en Irak , effectifs qui font tous partie des Pasdaran" . NY Times revient ensuite sur les propos du haut conseiller anonyme de Maliki : " le gouvernement Maliki ne demande aux Etats Unis qu'un soutien aérien et de renseignement. Je ne confirme aucune information sur la présence militaire de l'Iran en Irak. mais il va sans dire que la donne va changer si les Etats Unis restent les bras croisés à regarder l'Irak s'enfoncer dans la crise. Si Washington reste inactif, l'Iran le remplacera et viendra au secours de l'Irak car l'Iran ne permettra pas que l'Etat irakien tombe. Les Iraniens batailleront ferme contre les terroristes " le haut conseiller anonyme de Maliki qui se confie très facilement à Washington Post poursuit : " ce n'est uniquement le gouvernement de Bagdad qui devra être critiqué pour ce débâcle. Il y a aussi la Turquie à qui il faut reprocher son aide à Daesh, une Turquie très en colère contre Bagdad pour son soutien à Damas. Ankara a tenté de renverser Assad mais il s'est heurté à la résistance de l'Irak. le gouvernement irakien n'est nullement inquiet de l'éventuelle progression des terroristes vers Bagdad ou pour la sécurité de cette ville. je ne crois pas que Daesh puisse aller de l'avant à ce point". le journal finit son analyse mais le lecteur reste sur sa faim . si Daesh est incapable d'avancer vers Bagdad, comment expliquer donc son avancée? n'est-il pas aidé par les commandos US et français ?



http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/328741-quand-l-irak-menace-les-etats-unis


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 14 Juin - 11:43 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Sam 14 Juin - 18:36 (2014)    Sujet du message: IRAK / IRAN Répondre en citant

Hélicos Russes pour aider Maliki 
http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/328761-irak-eiil-comment-poutine-aide-t-il-maliki-vid%C3%A9o


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Sam 14 Juin - 18:51 (2014)    Sujet du message: IRAK / IRAN Répondre en citant

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=177626&cid=86&fromval=1&frid=86&seccatid=28&s1=1
Ryad Téhéran , l'ultime confrontation . 



Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Lun 16 Juin - 12:25 (2014)    Sujet du message: IRAK / IRAN Répondre en citant

http://www.voltairenet.org/article184270.html
Partition de la Turquie en route ? 


Chypre, Tammar et leviathan , çà sent de plus en plus mauvais 
http://www.leblogfinance.com/2013/09/chypre-la-russie-assouplit-le-credit-pour-le-gaz-de-tamar-et-leviathan.html


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Lun 16 Juin - 13:41 (2014)    Sujet du message: IRAK / IRAN Répondre en citant

Partition de l'Irak proposée par les USA : 
http://fr.ria.ru/analysis/20071010/83321421.html


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Dim 22 Juin - 09:59 (2014)    Sujet du message: IRAK / IRAN Répondre en citant

IRAK, Turquie OCI , le candidat à la Présidence Turque
http://www.leaders.com.tn/article/l-ex-secretaire-general-de-l-oci-outsider-d-erdogan-a-la-presidence-turque?id=14375


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Dim 22 Juin - 18:24 (2014)    Sujet du message: IRAK / IRAN Répondre en citant

La stratégie Américaine au bord de la crise de nerfs ? 


On parle désormais d'une possibilité d'alliance Moscou/Téhéran contre la politique de Washington . 



http://www.lorientlejour.com/article/872957/les-etats-unis-ont-debloque-572…


Et Kerry se précipite au Caire  , en débloquant 572 Milliards de dollars d'aide à l'Egypte , pour voir Al Sissi  alors que ce dernier :



On peut se demander si ce subit afforlement n’aurait pas un rapport avec les Contacts qu’Al Sissi commence à établir avec un certain nombre de gouvernements du Proche Orient , ou mouvements, dont le Hezbollah :


« pour les analystes politiques, la rencontre Fahmi/Hassan marque un début, début d’un chapitre nouveau dans les relations entre l’Egypte et le Hezbollah. Fahmi est le fils d’Ismael Fahmi, cet ex ministre égyptien de AE qui a démissionné en signe de protestation contre la signatuere du traité de Camp David ?. Nabil Fahmi est aussi un proche de Baradaï . il a vécu et enseigné aux Etats Unis et plaide en faveur d’une reconstruction de la diplomatie égyptienne. C’est à Nabil Fahmi qui revient le mérite d’une normalisation des liens entre Le Caire et Moscou ou encore la visite du général Al Sissi à Moscou, une visite qualifiée de très réussi. Fahmi est aussi l’architecte du développement des liens égypto chinois dans le domaine militaire , un proche de Sissi et l’un de ses confidents. Fahmi se dit prêt à faire des efforts nécessaires pour établir des liens stratégiques entre le Caire et Téhéran et Riyad / il est sûr que la crise syrienne ne peut se résoudre sans une étroite coopération entre Téhéran, Riyad , Le Caire et Anjkara. Il y a quelques temps , le célèbre journaliste égyptien Haykar a ren,contré le secrétaire du Hezbollah, Nasrallah . certes , Hayka n’est pas un officiel mais cette rencontre a favorisé le terrain à une rencontre entre Fahmi et son homologue iranien Zarif. Riyad ne voit certes pas d’un bon œil ce rapprochement mais le Caire est bien indépendant en termes de politiques étrangers . »
http://french.irib.ir/analyses/articles/item/320084-al-sissi-hezbollah-le-r…


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Dim 22 Juin - 18:33 (2014)    Sujet du message: IRAK / IRAN Répondre en citant

Les premieres livraisons de pétrole Kurde en Israel ont commencé 
http://reseauinternational.net/conquete-du-nord-lirak-nest-pas-terminee-les-affaires-commencent-israel/


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Lun 23 Juin - 17:03 (2014)    Sujet du message: IRAK / IRAN Répondre en citant

Jihadisme et industrie pétrolière 23 Juin 2014

La raffinerie de Baïji. Jihadisme et industrie pétrolière Pendant que les médias occidentaux présentent l’Émirat islamique en Irak et au Levant comme un groupe de jihadistes récitant le Coran, celui-ci a débuté la guerre du pétrole en Irak. Avec l’aide...
Lire la suite Tag(s) : #Politique internationale


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 2 Juil - 10:38 (2014)    Sujet du message: IRAK / IRAN Répondre en citant

  • L'industrie française, cible et victime de la stratégie ...
    www.fondation-prometheus.org/.../l’industrie-française-cible-et-victime-...
     
     
    Depuis la mise en place de sanctions internationales (américaine, ... majeur avec unesociété américaine, pouvait entrevoir un avenir différent en Iran. Depuis le ...
     
    Extrait :
    Moins d’un an après avoir affirmé vouloir rester en Iran, après le départ de Peugeot,Renault a finalement annoncé sa décision de quitter le pays. Cette décision met en lumière la stratégie américaine visant à fermer aux entreprises étrangères, et notamment françaises, les marchés iraniens.  En effet, le 3 juin 2013, quelques jours seulement avant l’élection d’Hassan Rohani en Iran, les États-Unis se sont dotés d’une nouvelle législation : Le Président Barack Obama signait l’Executive Order Act 13645[6] comportant un volet résolument offensif et sans exemptions, qui sanctionne « ceux qui s’engagent en connaissance de cause dans des transactions financières ou autres liées au secteur automobile iranien » et notamment « la vente, la fourniture ou le transfert de biens ou de services importants liés à la construction ou l’assemblage en Iran de véhicules légers et lourds […] et des pièces détachées ».
    Officiellement, ce décret prétend lutter, à la fois, contre l’utilisation du secteur automobile comme source de financement pour le régime iranien, mais aussi contre l’emploi de la fibre de carbone utilisée pour la fabrication de voitures et pouvant également servir à la fabrication de… centrifugeuses ! Toutefois, comme l’indique Michel Makinsky[7], chargé d’enseignement sur l’Iran à la France Business School (Poitiers), ce sont les intérêts automobiles français qui sont directement visés par ce dispositif. Selon lui, « l’objectif réel de Barack Obama est de purger le marché iranien de toute concurrence étrangère au cas où un rapprochement s’ébaucherait entre Washington et Téhéran ». Contacté par Le Figaro[8], un sous-traitant français confirme qu’à travers « l’Executive order d’Obama, c’est un véritable nettoyage du marché automobile iranien qui se prépare pour faire place nette aux industriels américains, avant un deal politique entre Téhéran et Washington ».
    La composition et les méthodes d’un puissant lobby, l’United Against Nuclear Iran[9](UANI), à l’origine du départ de Peugeot et, vraisemblablement, de l’Executive Order Act 13645, éclairent la stratégie américaine. Comme le précise le site indépendant Gestion des Risques Interculturels.com[10], cette organisation est en partie composée d’anciens dirigeants politiques de premier plan et de militaires néoconservateursdisposant d’étroites connexions avec le renseignement américain, mais aussi britannique, allemand et israélien. Le 4 avril 2012, l’UANI a fait parvenir une première lettre à la direction de Renault mentionnant le contrat d’un milliard de dollars remporté par Nissan concernant la fourniture de 26 000 taxis à New York, tout en rappelant à Renault, les liens entre l’Iran et Al-Qaeda.  Une deuxième lettre a été envoyée le 16 juillet 2013, avec Barack Obama et John Kerry en copie, rappelle la participation de l’Etat français au capital de Renault et se termine ainsi : «Merci de nous faire savoir d’ici le 22 juillet 2013 si oui ou non vous allez agir pour mettre fin aux affaires de Renault en Iran ».
     

 



.../...
Le secteur automobile français n’est, d’ailleurs pas, le seul touché par ces sanctions. Le groupe Total qui, avant l’embargo pétrolier contre l’Iran s’y fournissait à hauteur de 80 000 barils par jour, a été contraint de verser, le 29 mai 2013, 400 millions de dollars aux autorités américaines afin de faire cesser les poursuites liées à des accusations de corruption dans le cadre de contrats pétroliers en Iran. Habitué au retournement géoéconomique, le groupe conserve toutefois un bureau de représentation à Téhéran et semble déterminé à réinvestir le pays, en cas de jours meilleurs[12]. Ce sont néanmoins des pans entiers de l’industrie française, bien établie dans le pays, qui sont aujourd’hui menacés.Parallèlement à ces sanctions et alors que les autorités françaises culpabilisent les entreprises qui s’implantent en Iran, les États Unis, préservent leurs intérêts économiques. L’ambassadeur d’Iran en France, Ali Ahani affirme que les exportations américaines ont augmenté ces dernières années de 50%, tandis que les exportations européennes ont chuté de moitié depuis la mise en œuvre de l’embargo sur le pétrole ! Les Américains y vendent, via des intermédiaires, notamment turcs, des ordinateurs, des téléphones, du Coca Cola, et d’autres biens de consommation.
Plus grave, plusieurs sources révèlent que les industriels américains, anticipant une détente économique entre leur pays et l’Iran, s’apprêtent à remplacer les entreprises étrangères évincées, afin de pleinement profiter des 50 milliards d’euros[13] de projets industriels que ce pays, riche en gaz et en pétrole, de 80 millions de consommateurs, compte réaliser, dès la levée des sanctions.



 


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Lun 7 Juil - 10:38 (2014)    Sujet du message: IRAK / IRAN Répondre en citant

AL SISSI prévient l'UE et les USA  
http://french.irib.ir/info/item/331788-irak-al-sissi-met-en-garde-l-europe-et-les-usa


Visiblement , la coalition anti BAO est en train de prendre une importance considérable 


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Mar 8 Juil - 17:26 (2014)    Sujet du message: IRAK / IRAN Répondre en citant

La Chine rejoint l’axe Syrie-Iran-Russie pour aider l’Irak
http://reseauinternational.net/chine-rejoint-laxe-syrie-iran-russie-aider-lirak/


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Mar 9 Sep - 23:16 (2014)    Sujet du message: IRAK / IRAN Répondre en citant

Appel à un Plan marshall de la part des pays arabes ?? 
http://www.romandie.com/news/Golfe-appel-a-un-Plan-Marshall-pour-venir-en-aide-aux-pays-arabes/515789.rom


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 10 Sep - 22:24 (2014)    Sujet du message: IRAK / IRAN Répondre en citant



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:10 (2016)    Sujet du message: IRAK / IRAN

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Intelligence et Guerre Economique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com