FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum

FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement
Finance Européenne, Crise de la Dette, Banques, Zone Euro, Forum temporaire pour analyser l'activité , informer donner des nouvelles à ceux qui en ont envie .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Marchés 2012
Aller à la page: <  1, 2, 319, 20, 21, 22, 23  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> ARCHIVES Billets -> Archives Revue de presse
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 21 Déc - 23:05 (2012)    Sujet du message: Marchés 2012 Répondre en citant


©BloombergFrom MARKETS 4:13pmICE sets $750m break fee on NYSE dealOther payments agreed if either group calls off takeover


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 21 Déc - 23:05 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Sam 22 Déc - 00:48 (2012)    Sujet du message: Marchés 2012 Répondre en citant

Donc quand les rescues des banques européennes se font en sauvant les exilés fiscaux et les spéculateurs  ou encore les transferts de blanchiement comme ceux qui ont entrainé la toute petite amende sans sanction de HSBC , c'est moral ?? Par contre , si ce sont les russes , qui ne font rien de pire ni de mieux à Chypre , c'est pas moral !!!! 
Bon c'est pas la même morale !!! .. 


En fait c'est simple la politique . Si on est anglo saxon  et qu'on triche , qu'on rackette, qu'on ment et qu'on fraude , c'est moral .. si on ne l'est pas , il faut immédiatement faire stopper ces scandales . 


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Sam 22 Déc - 06:15 (2012)    Sujet du message: Marchés 2012 Répondre en citant

CRIME ORGANISÉ Mercredi28 novembre 2012

Un témoin clé de la justice suisse meurt de façon suspecte
Sylvain Besson
Alexander Perepilichnyy avait donné des informations concernant la fraude touchant le fonds Hermitage en Russie


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Sam 22 Déc - 06:17 (2012)    Sujet du message: Marchés 2012 Répondre en citant

ANTI-BLANCHIMENT Samedi22 décembre 2012

Ce Suisse qui nettoie les finances du Vatican
Sylvain Besson








René Brülhart dirige l’organisme anti-blanchiment de la cité papale. Son premier défi: assainir la relation exécrable, dans ce domaine, du Saint-Siège avec l’Italie




Travailler dans un palais Renaissance à quelques mètres du pape, se retrouver seul dans la nuit romaine, à la sortie du bureau, devant le dôme colossal de Saint-Pierre… Et plonger dans les circuits financiers plutôt opaques du Vatican. C’est désormais le quotidien de René Brülhart, nommé le mois dernier à la tête de l’Autorité d’information financière (AIF), l’organisme anti-blanchiment du Saint-Siège. Sa mission s’annonce aussi inhabituelle que périlleuse.
Dans l’univers un peu gris des gendarmes financiers internationaux, ce Fribourgeois de 40 ans se démarque par un look soigné qui l’a fait comparer à James Bond. «Il est loyal, discret, indépendant, et il sait dire des choses désagréables de façon assez douce», explique l’un de ses anciens collègues.
Jusqu’à l’été dernier, il dirigeait le bureau d’annonces anti-blanchiment du Liechtenstein. Ses relations dans la très catholique principauté – la famille princière est très bien introduite au Vatican – l’ont sans doute aidé à décrocher son nouveau poste. Sa nomination vise à restaurer la crédibilité du Saint-Siège sur la scène financière internationale.
Dire qu’elle a été mise à mal ces derniers temps est un euphémisme. La première loi anti-blanchiment de l’histoire de la papauté, introduite en 2010, a été si mal formulée qu’il a fallu la réécrire quelques mois plus tard. En mai, Ettore Gotti Tedeschi, directeur de l’Institut pour les œuvres de religion (IOR), qui gère la fortune de l’Eglise et des congrégations catholiques, a été poussé à la démission. Il s’est dit menacé de mortaprès avoir été interrogé dans une affaire de blanchiment.
«Le Vatican a très mal commu­niqué dans cette affaire, préférant comme souvent ne rien dire», observe un connaisseur du Saint-Siège, qui décrit Ettore Gotti Tedeschi comme un «excentrique parlant de lui à la troisième personne». A l’automne, le prédécesseur de René Brülhart à la tête de l’AIF, Francesco De Pasquale, a été à son tour «placardisé» et écarté de toutes fonctions exécutives.
Depuis deux ans, le Vatican est la cible de sanctions financières italiennes qui obligent les banques de la Péninsule à exercer une «vigilance accrue» dans leurs relations avec le micro-Etat. L’Italie se plaint de difficultés dans l’entraide avec le Saint-Siège: «Dès qu’un flux financier vers le Vatican est repéré, cela donne lieu à des crispations politiques et diplomatiques, observe Claudio Foglini, spécialiste de la criminalité économique chez Scalaris. L’entraide est plus difficile entre le Vatican et l’Italie qu’entre l’Italie et la Suisse.» Améliorer les relations entre les deux Etats est la première priorité de René Brülhart – un travail que son statut d’Helvète neutre devrait faciliter.





Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Sam 22 Déc - 19:06 (2012)    Sujet du message: Marchés 2012 Répondre en citant

JOHN SHINAL
Buy Tesla's electric car, not its stock
MARK HULBERT
The Dow Theory's 
very own fiscal cliff
JEFF REEVES
Three health-care stocks to hold forever


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Sam 22 Déc - 23:54 (2012)    Sujet du message: Marchés 2012 Répondre en citant

From COMPANIES 6:51pm
Trustees settle over MF Global assets
Deal paves the way for an earlier-than-expected return of clients’ money
From WORLD 11:54pm


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Dim 23 Déc - 21:25 (2012)    Sujet du message: Marchés 2012 Répondre en citant

  ICE keeps its focus on futures  

Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Lun 24 Déc - 00:04 (2012)    Sujet du message: Marchés 2012 Répondre en citant

Costs of a Blocked ICE-NYSE Deal



The deal struck between NYSE Euronext NYX 0.00% and IntercontinentalExchangeInc. ICE -2.96% includes an array of potential fees that tightly bind the two exchange companies to their $8.2 billion pact as well as other terms that could ward off competing potential suitors for the NYSE. 
 
The exchange tie-up outlined Thursday included a separate agreement for Atlanta-based ICE to take over processing of trades on NYSE Euronext's London futures market, even if ICE's acquisition of the Big Board parent falls through. 
 
Enlarge Image





Associated PressNYSE CEO Duncan Niederauer, left, and ICE CEO Jeffrey Sprecher.


 
That arrangement could be a deterrent to other potential buyers of NYSE, because it gives ICE the exclusive right to process trades on NYSE's crown jewel London-based futures market for two years, according to a person familiar with the pact. 
 
ICE's deal Thursday to buy NYSE Euronext would vastly expand ICE from an energy-focused futures-market operator to a fully diversified exchange company. 
 
The agreement contained an array of so-called break-up fees that could come into play if the deal falls through for various reasons. 
 
ICE's pledge to pay NYSE Euronext $750 million, or 9.1% of the deal value, if competition authorities nix the merger ranks as a hefty potential fee. A 2012 analysis of antitrust termination fees by Shearman & Sterling LLP found that such fees averaged about 5.8% of transaction value across nearly 60 deals, though the size of the fees varied widely. 
 
Analysts have cited few overlaps that could trouble regulators in the ICE-NYSE combination, as ICE's derivatives markets are focused on commodities and NYSE's are geared toward financial futures. 
 
The deal includes a range of other termination fees. If one exchange company's board decides to back out of the deal, that firm would be required to pay $450 million to its partner, according to the merger terms. 
 
If NYSE Euronext opts to pursue a deal with a rival bidder, the Big Board parent would have to pay ICE $300 million. Should one company's shareholders fail to approve the deal, that company would have to pay its partner $100 million, according to the terms. 
 
As for the trade clearing pact, it speaks to the importance of clearing in the overall deal. By migrating NYSE's contracts to ICE's clearinghouse, the two exchanges expect to cut costs and collect greater revenue by charging firms to clear trades in NYSE's widely traded European financial futures. 
 
The arrangement calls for ICE to handle the business for a minimum of two years, even if the merger is blocked by regulators or if NYSE Euronext chooses to partner with another exchange company, according to a person familiar with the pact. 
 
Write to Jacob Bunge at jacob.bunge@dowjones.com 
 


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Lun 24 Déc - 09:59 (2012)    Sujet du message: Marchés 2012 Répondre en citant

FINANCE-MARCHÉS 
Les géants du CAC 40 ont les yeux rivés sur l'étranger
23/12 | 22:51 | Marina Alcaraz 
 
Ils réalisent désormais les trois quarts de leurs revenus en dehors de France. 


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Lun 24 Déc - 15:39 (2012)    Sujet du message: Marchés 2012 Répondre en citant

LCH Clearnet SA va baisser les prix sur les grandes valeurs
24/12 | 13:19 | mis à jour à 13:53 | Guillaume Maujean 
 
La filiale française de LCH a signé un nouvel accord avec Nyse Euronext sur la compensation des actions européennes. 


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Lun 24 Déc - 16:23 (2012)    Sujet du message: Marchés 2012 Répondre en citant

Facebook shares up in premarket as Needham ups price target


NEW YORK (MarketWatch) -- Analysts at Needham & Co. raised their target price for Facebook Inc.'s FB -4.02% stock from $25 to $33, which is 27% above current trading levels. In a research note Monday, the analysts also hiked their 2013 revenue estimate to $6.5 billion from $6.27 billion and their earnings-per-share estimate to 65 cents a share from 59 cents. They cited expectations for strong mobile revenue growth as well as the upside that comes from Facebook's global platform. "We are confident that each time Facebook discovers a successful new monetization format, Facebook can roll it out globally almost immediately and at a low incremental cost," the Needham analysts wrote. "It will be hard to catch this stock on the way up. In our view, buying it now would enable investors to participate in the potentially significant incremental returns on capital of this 'closed-system' global platform." 


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Lun 24 Déc - 19:09 (2012)    Sujet du message: Marchés 2012 Répondre en citant

Rosneft emprunte 16,8 milliards de dollars pour financer le rachat de TNK-BP
24/12 | 15:00
Le géant pétrolier a contracté deux emprunts, l'un de 4,1 milliards de dollars, l'autre de 12,7 milliards, auprès d'un syndicat de banques internationales, afin de financer l'acquisition du troisième producteur russe de brut.




Le géant pétrolier a contracté deux emprunts, l'un de 4,1 milliards de dollars, l'autre de 12,7 milliards, auprès d'un syndicat de banques internationales, afin de financer l'acquisition du troisième producteur russe de brut.


AFP
Le géant pétrolier russe Rosneft a annoncé lundi avoir obtenu un prêt de 16,8 milliards de dollars qui doit lui permettre de financer la coûteuse acquisition du troisième producteur russe de brut TNK-BP. Ce prêt se compose d'un crédit de 4,1 milliards de dollars sur cinq ans et 12,7 milliards de dollars sur deux ans , a précisé dans un communiqué le groupe, détenu actuellement à 75% par l'Etat russe. Il a été accordé par un large groupe de banques composé de Bank of America Merrill Lynch, Barclays, BNP Paribas, BTMU, Citibank, Credit Agricole, ING, Intesa Sanpaolo, JP Morgan, Mizuho, Natixis, Nordea, SMBC, Société Générale et Unicredit.
Dans un communiqué distinct, Rosneft a indiqué avoir signé un accord de long terme avec les courtiers en énergie Glencore et Vitol pour leur fournir jusqu'à 67 millions de tonnes de brut sur cinq ans. Le contrat prévoit un paiement à l'avance, pour un montant non précisé, le pétrolier indiquant simplement que le prix était calculé selon une formule correspondant à celle appliquée « aux acheteurs à moyen terme ».
TNK-BP valorisé 55 milliards de dollars par la transaction
Rosneft avait annoncé le 22 octobre avoir trouvé un accord avec le britannique BP et un consortium de milliardaires russes, AAR, pour leur racheter leurs parts respectives de 50% dans TNK-BP, un producteur de pétrole très rentable mais englué dans un conflit entre ses actionnaires. TNK-BP est valorisé 55 milliards de dollars par la transaction. Son rachat doit faire de Rosneft le premier producteur de brut coté dans le monde. L'opération doit aboutir à la montée de BP dans le capital de Rosneft, à hauteur de près de 20%.
Le rachat de TNK-BP par Rosneft équivaut par ailleurs à la plus importante nationalisation dans l'énergie russe depuis une décennie puisque ce rachat donne naissance à un géant assurant à lui seul quelque 40 % de la production russe. Avec cette opération, Vladimir Poutine concrétise une stratégie industrielle visant à établir un « champion » dans chaque secteur. Gazprom pour le gaz et Rosneft pour le pétrole.
SOURCE AFP


inShare


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Lun 24 Déc - 19:58 (2012)    Sujet du message: Marchés 2012 Répondre en citant

From COMPANIES 11:36amLSE agrees cut-price LCH.Clearnet dealNew European rules on capital lead to lower €340m offer

Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mar 25 Déc - 20:14 (2012)    Sujet du message: Marchés 2012 Répondre en citant

FINANCE-MARCHÉS 
Terres rares : le leader mondial prolonge l'arrêt de sa production
25/12 | 11:36 
 
Le groupe chinois Baotou Steel Rare-Earth Hi-Tech prolonge d'un mois l'arrêt de sa production, décidée en octobre. Objectif : enrayer la chute des cours. 
 


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mar 25 Déc - 21:50 (2012)    Sujet du message: Marchés 2012 Répondre en citant

From MARKETS 12:21pmJapan to strengthen insider trading rulesFines increased, and those who leak information face criminal penalties

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:20 (2016)    Sujet du message: Marchés 2012

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> ARCHIVES Billets -> Archives Revue de presse Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 319, 20, 21, 22, 23  >
Page 20 sur 23

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com