FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum

FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement
Finance Européenne, Crise de la Dette, Banques, Zone Euro, Forum temporaire pour analyser l'activité , informer donner des nouvelles à ceux qui en ont envie .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Austérité en Europe Novembre
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 59, 10, 11  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> ARCHIVES Billets -> Archives Revue de presse
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 9 Nov - 21:15 (2012)    Sujet du message: Austérité en Europe Novembre Répondre en citant

Google translate/traduction du commentaire de die Zeit :


Je sais ...
... comment les Français vont réagir.
Est-ce que le courant borgne parmi les aveugles essayer d'enseigner à d'autres économies de voir? Cette arrogance ne sera certainement pas descendre bien en France.





Lire : certainement pas bien reçue en France (ankommen : arriver)


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 9 Nov - 21:15 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 9 Nov - 21:29 (2012)    Sujet du message: Austérité en Europe Novembre Répondre en citant

Berlin étudierait un plan pour remettre la France sur le chemin de la croissance
09/11 | 16:57 | mis à jour à 18:41 | Thibaut Madelin

Selon Die Zeit et Reuters, le ministre des Finances Wolfgang étudie ce qui pourrait remettre la France sur le chemin de la croissance. Le sujet est extrêmement délicat pour Berlin qui dément.  Jean-Marc Ayrault est attendu jeudi en Allemagne.




 


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 10:53 (2012)    Sujet du message: Austérité en Europe Novembre Répondre en citant

Greek bailout 'unlikely on Monday'

Brussels officials say deal to release latest rescue funds may not be agreed at meeting of eurozone finance ministers


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 16:59 (2012)    Sujet du message: Austérité en Europe Novembre Répondre en citant

Bloomberg NewsA customer hands over payment at the central market in Athens.
Greece Tries Again to Cut Tax Evasion
Customers in Greece will be able to walk away without paying if they don't receive a record of their transaction, under new rules that aim to curb tax evasion.


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 19:17 (2012)    Sujet du message: Austérité en Europe Novembre Répondre en citant

Grèce : le coup d’Etat parlementaire dont personne ne parleClassé dans PolitiquePar Okeanos10 novembre 2012 - 19:53(dernière modification le 10/11/2012 - 20:06)
Laissez un commentaire

Mercredi avait lieu le vote du nouveau paquet de mesures d’austérité. Les médias ont beaucoup parlé de ‘mesures votées de justesse’, ‘dans un climat difficile’, avec des ‘manifestations émaillées de violences’. 

 

Pour ceux qui suivent vraiment l’actualité grecque heure par heure, la journée fut un peu … différente (tout est encore là). Mercredi, au parlement, chacun aurait pu assister a ce qu’on peut appeler un coup d’Etat parlementaire. Rembobinons les évènements et tentons de bien cerner le problème.


.../...


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 18:54 (2012)    Sujet du message: Austérité en Europe Novembre Répondre en citant

REVUE DE PRESSE DOMINICALE 16:51

Les «vacances» suisses des inspecteurs du fisc français

Selon une enquête du «Matin Dimanche» et de la «SonntagsZeitung», les agents français de la Direction nationale des enquêtes fiscales (DNEF) sillonnent la Suisse incognito pour pister les ressortissants français soupçonnés d’évasion fiscale. Un procédé illégal, même si les autorités fédérales avouent leur impuissance. Conflit fiscal toujours, le «Sonntags Blick» donne la parole à Nils Schmid, jeune ministre des finances du Bade-Wurtemberg


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 19:02 (2012)    Sujet du message: Austérité en Europe Novembre Répondre en citant

Le fisc français enquête illégalement en Suisse
ESPIONNAGEUne brigade spéciale d’environ 500 agents du fisc français chasse les fraudeurs à l’étranger avec des méthodes dignes des polars. Certains d’entre eux viennent en Suisse incognito. Et ils ont tous les trucs.


    Revenir en haut
    shadok
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Oct 2012
    Messages: 2 052

    MessagePosté le: Dim 11 Nov - 23:27 (2012)    Sujet du message: Austérité en Europe Novembre Répondre en citant

    Une Espagnole au chômage met en vente ses organes
    http://www.20minutes.fr/monde/espagne/1040260-espagnole-chomage-met-vente-o…
    ESPAGNE - Désespérée, la quadragénaire s'explique dans une vidéo...
    Une chômeuse espagnole, âgée de 44 ans, a annoncé ce dimanche proposer à la vente tous les organes qui ne seraient pas indispensables à sa survie pour se payer un logement pour elle et sa fille.
    «J'ai d'abord mis en vente un rein, maintenant je propose aussi les cornées de mes yeux, un de mes poumons, un morceau de mon foie... Je vends n'importe quel organe de mon corps à qui peut le payer, et je fais cela parce que je suis tout simplement désespérée», a déclaré la quadragénaire dans une interview filmée et diffusée ce dimanche sur le site Internet du quotidien El Mundo.


    Revenir en haut
    shadok
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Oct 2012
    Messages: 2 052

    MessagePosté le: Lun 12 Nov - 01:44 (2012)    Sujet du message: Austérité en Europe Novembre Répondre en citant

    L'Angleterre fait marcher sa planche à billets et se verse les excédents non consommés par les banques !!
    La BoE va faire des versements au gouvernement qui vont alléger la dette

    LONDRES - Le ministère britannique des Finances a annoncé vendredi que la Banque d'Angleterre (BoE) allait lui verser le surplus de trésorerie issu de son programme de rachats d'actifs, ce qui pourrait aider le gouvernement à réduire sa dette alors que cet objectif semblait compromis.

    Le programme de rachats d'actifs --dit d'assouplissement quantitatif-- de la banque centrale britannique, qui a atteint le montant de 375 milliards de livres, a été lancé en mars 2009, afin de venir en aide à l'économie du Royaume-Uni, alors en profonde récession, en injectant des liquidités dans le système financier.

    La dernière tranche de ce programme (de 50 milliards de livres) a été épuisée début novembre.

    Comme l'ampleur et la durée potentielle de ce dispositif ont augmenté de façon significative depuis sa mise en place, il fait sens de normaliser la gestion de ses surplus de trésorerie, dont les versements seront désormais réguliers, a expliqué le Trésor britannique dans un communiqué.

    Selon ses calculs, le dispositif devrait avoir accumulé entre mars 2009 et fin mars 2013 un surplus de 35 milliards de livres, si son montant total n'est pas de nouveau augmenté, qui sera versé à l'Etat en plusieurs fois sur les années fiscales 2012-2013 et 2013-2014.

    Le Trésor a fait valoir le fait que ce transfert devrait avoir un effet bénéfique sur les finances publiques et réduire la dette du Royaume-Uni.

    En effet, selon des économistes, cette opération devrait même permettre au gouvernement d'atteindre son objectif d'une baisse du ratio dette-PIB (Produit intérieur brut) en 2015-2016, un objectif qui paraissait jusqu'alors très compromis.

    Cette annonce pourrait bien avoir résolu le dilemme principal auquel faisait face le ministre des Finances avant le discours sur l'état de l'économie (du Royaume-Uni) du 5 décembre, à savoir resserrer de nouveau la politique budgétaire en annonçant de nouvelles mesures d'austérité ou accepter un revers politique en admettant que cet objectif n'est pas atteignable, a commenté Michael Saunders, économiste chez Citi.

    L'Office pour la responsabilité budgétaire (OBR), créé en 2010 pour surveiller les finances publiques du Royaume-Uni, a tout de même prévenu que la mise en place de ces versements réguliers de la BoE aura un impact positif à court terme sur les finances publiques mais que cet impact deviendra négatif quand la BoE procédera à un resserrement monétaire.

    Pour Vicky Redwood, économiste chez Capital Economics, ces opérations ne représentent d'ailleurs qu'un changement comptable et ne modifient pas le tableau d'ensemble d'une économie britannique qui peine toujours à se reprendre.


    (©AFP / 09 novembre 2012 17h39) 


    Revenir en haut
    Danyves
    Groupe des Six

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Oct 2012
    Messages: 8 405

    MessagePosté le: Lun 12 Nov - 11:55 (2012)    Sujet du message: Austérité en Europe Novembre Répondre en citant

    Starbucks wakes up and smells the stench of tax avoidance controversy


    Cafe chain executive to face questions from MPs, while protesters plan to turn branches into creches and refuges
    Share 1132


    Simon Neville and Shiv Malik
    The Guardian, Monday 12 November 2012





    Police protect a Starbucks branch during an anti-cuts march last month after the company's low tax bill was revealed. Photograph: Suzanne Plunkett/Reuters



    On an average day its outlets are a hive of social activity, hosting everything from business meetings to reading groups looking for that all-important appointment with a morning caffeine rush, approvingly overlooked by a branded community bulletin board. But Starbucksshould be careful what it wishes for.
    The direct action group UK Uncut plans to turn dozens of the coffee empire's UK branches into creches, refuges and homeless shelters to highlight the chain's tax avoidance tactics.
    The announcement of the action comes on the day a Starbucks executive faces questions from the House of Commons public accounts committee over why the company paid no corporation tax in the UK during the past three years, despite senior US management trumpeting the company's profitable operations in Britain.
    MPs will also question management representatives from Google and Amazon, both of which have faced criticism for basing their European operations in countries that have lower tax rates such as Ireland and Luxembourg.
    In his appearance before the committee, Starbucks' chief financial officer, Troy Alstead, will attempt to repair the company's reputation, which, according to research by YouGov, continues to suffer because of the controversy.


    Revenir en haut
    Danyves
    Groupe des Six

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Oct 2012
    Messages: 8 405

    MessagePosté le: Lun 12 Nov - 12:09 (2012)    Sujet du message: Austérité en Europe Novembre Répondre en citant

    From GLOBAL ECONOMY 11:44pmGreece battles to avert €5bn default
    ©AFPParliament approves budget but that might not ease EU deadlock


    Revenir en haut
    Danyves
    Groupe des Six

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Oct 2012
    Messages: 8 405

    MessagePosté le: Lun 12 Nov - 12:12 (2012)    Sujet du message: Austérité en Europe Novembre Répondre en citant

    Similitudes, par Etienne Haug [Chroniques d'un hiver européen]Classé dans Invités, Les indispensables
    Par Okeanos12 novembre 2012 - 11:44(dernière modification le 12/11/2012 - 11:58)
    Laissez un commentaire



    La Grèce n’est pas seule… 
     
    Imaginons un pays. 
     
    ..../....
    Car en effet, il n’est pas question ici de la Grèce. Cette description factuelle est celle des dernières années de la république de Weimar entre 1929 et 1933, les années sombres qui ont mené au nazisme et à la deuxième guerre mondiale. Le gouvernement dont il est question ici est celui du chancelier Heinrich Brüning, nommé à cette fonction en 1930 par le président fédéral Paul von Hindenburg. Son entêtement à mener une politique d’austérité extrême a fait imploser l’économie et la société allemande en l’espace de deux ans. 
     
     
    Cette expérience de cure d’austérité et ses conséquences, l’accession du parti nazi au pouvoir menant quelques années plus tard à la deuxième guerre mondiale, ne semble en fin de compte pas avoir été aussi traumatisante que cela. Il faut chercher très profond dans les archives internationales des trois dernières années pour trouver des journalistes ou des personnalités médiatiques faisant référence à ce précédent historique pour aborder la problématique actuelle. 


     
    Sous l’effet de l’austérité, le taux de chômage en Grèce est passé de 9,5% en juillet 2009 à 12,5% en juillet 2010, 17,8% en juillet 2011 et 25,1% en juillet 2012. 
     
     
    .../...


    Revenir en haut
    shadok
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Oct 2012
    Messages: 2 052

    MessagePosté le: Lun 12 Nov - 12:27 (2012)    Sujet du message: Austérité en Europe Novembre Répondre en citant

    Portugal : Des oeillets à la tenue de Deuil !!!


    Merkel persona non grata au Portugal . 
    http://www.melvineenaction.com/Europe/merkel-persona-non-grata-au-portugal.…


    Revenir en haut
    Danyves
    Groupe des Six

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Oct 2012
    Messages: 8 405

    MessagePosté le: Lun 12 Nov - 12:54 (2012)    Sujet du message: Austérité en Europe Novembre Répondre en citant

    Même dans le Financial Times, cela s'écrit :


     Wolfgang Münchau Competitiveness will not save euro




    High quality global journalism requires investment. Please share this article with others using the link below, do not cut & paste the article. See our Ts&Cs and Copyright Policy for more detail. Email ftsales.support@ft.com to buy additional rights. http://www.ft.com/cms/s/0/59aa706a-2a63-11e2-a137-00144feabdc0.html#ixzz2C0Le6Ov4


    November 11, 2012 8:19 pm
    Competitiveness will not save the euro
    By Wolfgang Münchau


    After Germany’s 2002 elections, its government embarked on a series of economic reforms, mostly to the labour and welfare sectors. The German economy continued to stagnate until about 2005 but experienced a solid recovery, interrupted by the 2009 recession. These are the facts. But the story told across Europe is that the reforms have caused a new German economic miracle.
    The argument is a logical fallacy of the post hoc ergo propter hoc variety: after this, therefore because of this. First the reforms, then growth, hence causality, hence universal applicability. Every European official seems to have bought into this chain of argument. And they are now applying their flawed logic to France.

    MoreON THIS TOPICWOLFGANG MUNCHAU
    Last week a report by Louis Gallois, former chairman of EADS, suggested measures to render France more competitive. The report and the debate that came with it reflect a wider intellectual muddle about the nature of reforms. I detect a triple misdiagnosis – about the effects of reforms in Germany; about the kind ofreforms that are now needed in France, and in Italy and Spain; and about the focus on competitiveness.
    The first of the three fallacies concerns Germany. Throughout the postwar period, Germany’s economy performed strongly in fixed exchange rate mechanisms. Its first economic miracle occurred during the Bretton-Woods era of the 1950s and 1960s, as it managed to devalue its real exchange rate against other members of the system. It should come as no surprise that Germany prospers in the eurozone doing exactly the same thing. The recovery that followed the financial crunch in the early part of the last decade was caused by a long period of wage moderation.
    So is there a link between reforms and wage moderation? If that were so, one could establish causality between the reforms 10 years ago and the subsequent increase in economic performance. To answer this question, one needs to look at the nature at the trade-off between wage policies and unemployment, and at other factors that were present. While German unions accepted lower wages to prevent job losses, the nature of the trade-off between inflation and unemployment – the so-called Phillips curve – has proved stable over time. German unions and employers moved along the curve to a position where wages were lower and employment higher, but the reforms did not change the nature of the trade-off itself. So could reforms then at least have contributed to that movement along the curve – by making unions accept such a trade-off in the first place? That question is harder to answer but my intuitive explanation is that the process of outsourcing to central Europe, an external shock, was the main reason trade unions acted as they did. In a country with low regional labour mobility, the closure of a factory would otherwise produce persistent unemployment.
    High quality global journalism requires investment. Please share this article with others using the link below, do not cut & paste the article. See our Ts&Cs and Copyright Policy for more detail. Email ftsales.support@ft.com to buy additional rights. http://www.ft.com/cms/s/0/59aa706a-2a63-11e2-a137-00144feabdc0.html#ixzz2C0MTgMb0


    Second, to fix the economic problems of France, one should apply a clear-headed and targeted approach. France and Spain suffer from high youth unemployment. The problem is well understood. It is caused by a fragmented labour market, which protects workers with a permanent labour contract but discriminates against outsiders and the young. With youth unemployment at 52 per cent in Spain, this should be the priority for economic reform. We should therefore distinguish between reforms that serve a specific and well-defined purpose – such as the introduction of a single labour contract, or a pension reform – from reforms with unproved effects. We should also separate specific reforms from those that stem from pure rightwing ideology.
    Lastly, why do we always focus on competitiveness? Businesspeople talk endlessly about it but it is a less useful concept on a macroeconomic scale. It conflates two concepts: macroeconomic competitiveness, as expressed by the real exchange rate, and total factor productivity, or TFP, a proxy for a country’s technological dynamism. A cut in unit labour costs is only a gain if you achieve it but nobody else does. Once you advocate it as a policy for everyone in the eurozone, you end up in a zero-sum game. We cannot all devalue at the same time. If we are saying that the eurozone should reduce unit labour costs to the level of Germany, why do we think that Germany will not do the same?
    So that leaves TFP. This would be fine, but then it would be better to focus on it specifically, rather than through the distraction of the nebulous concept of competitiveness. Furthermore, we may not know as much about TFP as we think.
    Specific reforms can be useful, but nobody should fool themselves that structural reforms could solve what is ultimately a balance-of-payments crisis. You have to resolve this crisis first – rather than seek refuge in the age-old debate Europeans love to waste their time with: on institutional reforms and structural reforms. They are both not irrelevant, but they are irrelevant to the resolution of this crisis.


    Revenir en haut
    Danyves
    Groupe des Six

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Oct 2012
    Messages: 8 405

    MessagePosté le: Lun 12 Nov - 14:38 (2012)    Sujet du message: Austérité en Europe Novembre Répondre en citant

    Un article de Martine Orange :


    Italie : Standard & Poor's et Fitch renvoyés en justice ?
    12 NOVEMBRE 2012 | PAR MARTINE ORANGE
    Le vent semble décidément avoir tourné pour les agences de notation. Alors qu'on apprenait la semaine dernière qu'un tribunal fédéral australien avait condamné Standard & Poor’s pour avoir « trompé » les investisseurs en attribuant une notation AAA, la plus haute note, à des produits hautement toxiques – CPDO (constant proportion debt obligation) – émis par la banque néerlandaise ABN AMRO, disparue pendant la crise, cette même agence, ainsi que Fitch, risquent d'être renvoyées devant la justice italienne dans une enquête pour manipulation de marché.
    Le parquet de Trani a demandé le renvoi de dirigeants et d'analystes des deux agences pour leur action lors de la dégradation de la note de l'endettement de l'Italie. Sont visés Deven Sharma, président de SP Financial Service entre 2007 et 2011, le directeur opérationnel du rating chez Fitch, David Michael Willmoth Riley, et cinq dirigeants des deux agences de notation (quatre pour SP, un pour Fitch), a annoncé  l'AFP.


    Revenir en haut
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:15 (2016)    Sujet du message: Austérité en Europe Novembre

    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> ARCHIVES Billets -> Archives Revue de presse Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
    Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 59, 10, 11  >
    Page 4 sur 11

     
    Sauter vers:  

    Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
    Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
    Traduction par : phpBB-fr.com