FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum

FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement
Finance Européenne, Crise de la Dette, Banques, Zone Euro, Forum temporaire pour analyser l'activité , informer donner des nouvelles à ceux qui en ont envie .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

KRACH BOURSIER SCENARIO D'une Catastrophe anoncée

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> ARCHIVES Billets -> Archives Shadok
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Mer 17 Oct - 09:51 (2012)    Sujet du message: KRACH BOURSIER SCENARIO D'une Catastrophe anoncée Répondre en citant






Krach Boursier: scénario d'une catastrophe annoncée
08 août 2011 


En Juillet dernier , je publiais un petit article sur ce même blog intitulé : marchés financiers : Economie de casino. Aujourd'hui , je vais rajouter "Casino truqué", en essayant d'expliquer le rôle des robots et des produits dérivés.


Tout d'abord , des marchés dont plus de 70% des volumes sont réalisés par des robots bancaires , qu'ils se nomment HFTP (High Frequency Trading program) ou algo trades, ont-ils encore le droit de s'appeler "marchés" ?


Un marché suppose un acheteur et un vendeur. Des robots qui opèrent au millième de seconde en scannant et en truquant les carnets d'ordre ne sont en aucun cas cet acheteur et ce vendeur. De plus ces pratiques ont déjà été dénoncées à la fois par la Sec américaine et par nos autorités européennes, mais une fois de plus rien n'a été fait. En effet, le simple fait de pouvoir plonger dans la profondeur d'un carnet d'ordre non accessible au public, et de prendre la décision qui s'impose en quelques fractions de seconde, ou de mettre de faux ordres dans ce même carnet, s'apparente à la fois à de la manipulation de cours et à du délit d'initié.
Nos régulateurs ont fait couler un peu de salive sur le sujet, mais comme d'habitude dans le cas, aucune mesure de régulation n'a été prise.


L'AMF reconnait elle-même son impuissance .


Un dernier chiffre circulait au printemps dernier comme quoi Goldman Sachs faisait à lui seul 20% des volumes mondiaux . On peut dire qu'à ce niveau : ils font le marché !!! et ils le font d'autant plus que les investisseurs particuliers ont déserté ces marchés . Désertion qui s'est amplifiée à la suite du Flash Krach du 6 Mai 2010 et de l'annulation de séance qui en a suivi .
Des commentateurs comme Marc Fiorentino s'étonnent assez régulièrement de la régularité des gains des grandes banques comme Goldman Sachs ou JP Morgan qui arrivent à des records du style 95% ou 100% de transactions gagnantes sur un trimestre .. Ces chiffres parlent d'eux mêmes .
En effet , non content de faire la quasi totalité des volumes, les banquiers émettent des produits dérivés : options de baisse ou de hausse sur des titres , des indices ou des métaux .
Dans la théorie , ils sont supposés acquérir les contreparties de ces produits dérivés . Mais la plupart du temps ce n'est pas le cas : l'exemple parfait en est sur les métaux ou la somme des produits dérivés existants sur l'or ou sur l'argent serait impossible à fournir si les clients désiraient transformer ces options d'achat en détention physique . Les banques se livrent donc à une création monétaire totalement incontrôlée par l'intermédiaire de ces produits .
Mais que font-elles de ces produits : déjà elles les utilisent pour leur propre compte de manière à spéculer en levier sur les variables qu'elles ont choisi de jouer : que ce soit des




dérivés indiciels destinés à couvrir des portefeuilles ou à amplifier un phénomène de hausse . Ensuite elles le vendent au professionnels et au public .




Et là nous pouvons citer l'invraisemblable cas Volskwagen qui eut lieu en 2008 ou des hedge funds ayant décidé de jouer le titre à la baisse se sont retrouvés dans un corner invraisemblable , car la société Porsche avait acheté pour 31% de Capital par l'intermédiaire d'options d'achat sur le titre lui-même à des banquiers , qui eux mêmes avaient acheté les titres nécessaires si ces options vendues venaient à s'exercer. Les Hedge funds qui avaient vendu les titres Volskwagen sans aucune contrepartie (vente à découvert à NU ou naked short) se sont donc retrouvé dans l'obligation de racheter à n'importe quel prix des titres qui en fait n'existaient plus , ce qui a fait doubler le cours de l'action en deux jours .


Les Hedge auraient perdu entre 20 et 30 milliards d'euros sur ce fameux corner Volskwagen .
Ce système s'applique également sur les indices .. Mais encore une fois , les banques "oublient" de se couvrir des contreparties nécessaires dans leur gestion indicielle . Ce qu'on appelle les ETF (exchange traded fund) sont actuellement très controversés de ce fait car beaucoup d'entre eux ne reposent sur rien .


Et nous en arrivons à la dernière phase de ce système démentiel : la variation des indices .
En fait à travers leurs robots qui font la majorité des transactions , les financiers n'ont désormais plus aucune difficulté à faire varier les cours des différents marchés boursiers planétaires . En fonction du nombre d'options vendues , ils vont donc pouvoir décider de faire varier en sens inverse du marché (ce qui optimisera leurs gains sur les options vendues) . C'est la raison pour laquelle depuis un an , on assiste à cette fantastique décorrélation des marchés boursiers de l'économie réelle : plus les statistiques sont mauvaises , plus la situation géopolitique est catastrophique , plus les marchés montent après de minuscules trous d'air .


Le terme casino truqué est donc tout à fait pertinent , puisque nous sommes désormais dans un monde ou le croupier lancerait sa bille en fonction de la disposition des mises sur le tapis de jeu , tout en sachant pertinemment ou il va la faire tomber .


Enfin dernière cerise sur le gâteau , les produits dérivés en question sont totalement arbitraires puisque leurs émetteurs sont désormais totalement juges et partie , manipulent les cours et les indices et si la situation ne tourne pas à leur avantage on voit des des manipulations insensées comme les pannes opportunes d'Euronext ou l'annulation de séance du 6 Mai 2010 .
Beaucoup de clients qui avaient acheté des produits de couverture (options à la baisse dont les cours montent si le marché baisse) attendent toujours le remboursement de leurs achats à la suite de l'annulation de séance du 6 Mai 2010 .


Et dernier paramètre qui n'est pas sans importance , certains de ces produits (warrants) sont affectés par une valeur temps . Plus le temps passe , plus ils se déprécient . Le client qui croit avoir couvert son portefeuille d'une baisse fait en fait un très mauvais calcul puisque la valeur des produits diminue naturellement avec le temps qui passe . Donc le produit peut très bien se revendre à un coût inférieur à son prix d'achat quelques semaines plus tard , même si le marché a baissé de 10% . Je ne parlerais pas de la volatilité pour rester claire et accessible, mais la valeur temps n'est pas le seul paramètre par lequel les banques peuvent jouer sur la cotation d'un dérivé .







Les émetteurs ont beau sortir de superbes notices explicatives de plusieurs pages que chaque utilisateur est supposé avoir lu et approuvé avant utilisation , il n'en demeure pas moins que ces produits sont totalement corrompus et que ce n'est pas l'explication de leur perversion qui va changer quoique ce soit au fait que les émetteurs sont totalement juges et partie .


Mais les banques sont désormais au dessus des lois qui nous gouvernent . Et la notion de juge et partie , qui enverrait n'importe quel chef d'entreprise non bancaire derrière les barreaux , leur est totalement autorisée sans que personne n'y trouve quoique ce soit à redire .


Tout ceci pour dire qu'il est désormais difficile de parler de "Marché" .. On peut parler de casino truqué , de baudruche en train de se dégonfler .. mais certainement pas de notion de marché ou il faut un vrai acheteur et un vrai vendeur , disposant au même moment des des mêmes informations .
Donc ce qui nous arrive aujourd'hui était totalement prévisible pour n'importe qui ayant pris la peine de se pencher un tout petit peu sur le fonctionnement de ces soi-disant marchés !!!!!







Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 17 Oct - 09:51 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
M art'IN


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2012
Messages: 11
Localisation: bretagne

MessagePosté le: Ven 19 Oct - 13:01 (2012)    Sujet du message: KRACH BOURSIER SCENARIO D'une Catastrophe anoncée Répondre en citant

Ben oui!  tout va pour le mieux...J'aimerai bien que ça leur pète à la gueule , que ça implose comme l'imagine F.Lordon. 
M art'IN
_________________
M art'IN


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Ven 19 Oct - 16:50 (2012)    Sujet du message: KRACH BOURSIER SCENARIO D'une Catastrophe anoncée Répondre en citant

Merci M artin 
Mais ce sont les fonds de pension de retraites qui exploseraient avec 


Revenir en haut
M art'IN


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2012
Messages: 11
Localisation: bretagne

MessagePosté le: Ven 19 Oct - 18:02 (2012)    Sujet du message: KRACH BOURSIER SCENARIO D'une Catastrophe anoncée Répondre en citant

De toutes façons ils vont les grignoter ces pensions de fond de retraite, en même temps que c'est la carotte qui nous empêche de bouger!
_________________
M art'IN


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Jeu 20 Déc - 17:30 (2012)    Sujet du message: KRACH BOURSIER SCENARIO D'une Catastrophe anoncée Répondre en citant

Un très bon article écrit en 2010 .. toujours d'actualité 
http://www.lesechos.fr/07/12/2010/LesEchos/20820-38-ECH_--trackers-----atte…


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:14 (2016)    Sujet du message: KRACH BOURSIER SCENARIO D'une Catastrophe anoncée

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> ARCHIVES Billets -> Archives Shadok Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com