FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum

FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement
Finance Européenne, Crise de la Dette, Banques, Zone Euro, Forum temporaire pour analyser l'activité , informer donner des nouvelles à ceux qui en ont envie .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Intelligence et Guerre Economique
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Intelligence et Guerre Economique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 14:54 (2012)    Sujet du message: Intelligence et Guerre Economique Répondre en citant

Pour débuter :

 L'affaire Gemplus
http://www.01net.com/editorial/191327/la-chute-de-gemplus/

http://en.wikipedia.org/wiki/TPG_Capital

http://fr.wikipedia.org/wiki/TPG_Capital

Comparer les wikis anglais et français. La comparaison est édifiante.


http://en.wikipedia.org/wiki/Category:TPG_Capital

Capital Markets 
Company Overview of TPG Capital, L.P


http://www.linkedin.com/company/tpg-capital


En se souvenant que les responsables poltiques français n'ont jamais vraiment écouté les conseils sur l'intelligence économique, et cela continue lamentablement aujourd'hui avec l'actuel gouvernement.


Michel Pébereau avait un outil de veille à la Compagnie Bancaire, avec l'Atelier, qu'il a écarté lors du rachat.


Dernière édition par Danyves le Sam 10 Nov - 16:15 (2012); édité 5 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 10 Nov - 14:54 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 14:59 (2012)    Sujet du message: Intelligence et Guerre Economique Répondre en citant




  1. Intelligence économique, compétitivité et cohésion sociale ...
    www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports.../index... - Translate this page

    Ce rapport rend compte du travail accompli et présente une série de 38 ... le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin a demandé à Bernard Carayon de "dresser ...






  2. Portail de l'Intelligence économique - Rapport Carayon 2006 : A ...
    www.portail-ie.fr › ... › Textes de référence - Translate this page

    16 juin 2011 – Remis en 2006 au Premier ministre par Bernard Carayon, « A armes égales » traite des moyens de renforcer la compétitivité de la France dans ...






  3. [MLH] Résumé du Rapport Carayon
    mael.le.hir.free.fr/.../resume-rapport-carayon.php - Translate this page

    Bernard Carayon introduit son rapport Intelligence économique, compétitivité et cohésion sociale par la lettre de mission que lui a confié le Premier Ministre ...






  4. N° 4159 - Rapport de M. Bernard Carayon sur la proposition de loi ...
    www.assemblee-nationale.fr/13/rapports/r4159.asp - Translate this page

    11 janv. 2012 – LES PRINCIPALES MODIFICATIONS APPORTÉES À LA PROPOSITION DE LOI PAR LA COMMISSION DES LOIS. — À l'initiative du ...






  5. [PDF] Rapport Mission CARAYON
    quoniam.info/competitive-intelligence/.../0000.pdf - Translate this page

    File Format: PDF/Adobe Acrobat - Quick View
    1. Intelligence économique, compétitivité et cohésion sociale. Rapport au Premier ministre de Bernard CARAYON, député du Tarn. Juin 2003 ...






  6. Bernard Carayon - Wikipédia
    fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Carayon - Translate this page

    Jump to Rapports parlementaires‎: N° 0256-36 Rapport spécial sur le projet de loi de finances pour 2003 - secrétariat général de la défense nationale et .




Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 15:14 (2012)    Sujet du message: Intelligence et Guerre Economique Répondre en citant




  1. Gemplus has become Gemalto
    www.gemalto.com/gemplus/index.html

    2 Jun 2006 – Gemplus combined with Axalto in 2006 to form Gemalto, a leader in Digital Security.

    Gemplus Press Release Archive - Gemplus result archives






  2. Gemalto, World leader in Digital Security
    www.gemalto.com/

    Solutions for the design and roll-out of secure documents and robust digital identity solutions. Identity & Access. We help organizations protect and manage their ...






  3. Gemplus International - Wikipedia, the free encyclopedia
    en.wikipedia.org/wiki/Gemplus_International

    Gemplus International SA was based in Luxemburg and acquired by the Texas Pacific Group in 2000 a provider of smart cards and related technologies until its ...






  4. La chute de Gemplus
    www.01net.com/editorial/.../la-chute-de-gemplus/ - Translate this page

    30 août 2002 – Comment, en à peine deux ans, Gemplus est passé du statut de réussite exemplaire à celui de gachis ? Deux hommes ?




Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 15:55 (2012)    Sujet du message: Intelligence et Guerre Economique Répondre en citant

  1. TPG Capital | LinkedIn
    www.linkedin.com/company/tpg-capital

    Welcome to the company profile of TPG Capital on LinkedIn. TPG Capital ( formerly Texas Pacific Group) is one of the largest private equity investment firms. ..






  2. Tpg capital Associate profiles | LinkedIn
    www.linkedin.com/title/associate/at-tpg-capital

    Associates at Tpg capital are on LinkedIn. You can view their full profiles and contact them directly.




Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 15:56 (2012)    Sujet du message: Intelligence et Guerre Economique Répondre en citant

TPG Capital Enters the Fray for Yahoo - NYTimes.com
dealbook.nytimes.com/.../tpg-capital-enters-the-fray-for-ya...



by Evelyn Rusli - in 12,659 Google+ circles - More by Evelyn Rusli

3 Nov 2011 – TPG Capital has signed a nondisclosure agreement with Yahoo, becoming one of the first private equity firms to begin formal due diligence on ...


Dernière édition par Danyves le Sam 10 Nov - 15:58 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 15:57 (2012)    Sujet du message: Intelligence et Guerre Economique Répondre en citant

  1. TPG Capital, L.P.: quotes & news - Google Finance
    www.google.com/finance?cid=16180348

    Get detailed financial information on TPG Capital, L.P. () including real-time stock quotes, historical charts & financial news, all for free!






  2. TPG Biotech: Our Team
    www.tpgbiotech.com/team

    Previously, Mr. Breck led the effort at TPG-Axon Capital for three years where they invested over $1.3 billion in such structured financings. Prior to joining TPG in ...






  3. TPG Capital - peHUB
    www.pehub.com/tag/tpg-capital/

    3 days ago – TPG Capital may be the next buyout shop to hit the fundraising trail. The PE firm founded by David Bonderman and James Coulter is ...






  4. TPG Capital - Jobs and Hiring Information from FINS.com
    www.fins.com/Finance/Companies/192/TPG-Capital

    Find jobs and hiring information about TPG Capital including overview, recruiting, statistics and more.




Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 16:00 (2012)    Sujet du message: Intelligence et Guerre Economique Répondre en citant



 
 
 
TPG Considers $8B – $12B for Fund VIIPosted on: November 07, 2012


TPG Considers $8B – $12B for Fund VIIPosted on: November 07, 2012

inShare8
TPG Capital may be the next buyout shop to hit the fundraising trail. The PE firm founded by David Bonderman and James Coulter is considering an $8 billion to $12 billion target for its next global buyout fund, two placement agents say.
TPG, which has invested in Univision, Energy Future Holdings and Petco, is gauging support among existing investors for Fund VII, one placement source says. Fundraising for TPG Partners VII LP is expected to begin during the first half of 2013, the person says. “The feeling seems to be that a realistic target would be about $10 billion,” the source says.
The $8 billion to $12 billion target could also include TPG’s Asia-related funds, a different source says.
Fund VII is coming in much lower than TPG’s last pool. In 2008, the buyout shop collected $19.8 billion with its sixth global buyout fund, TPG Partners VI LP. The pool is “troubled,” a second placement agent says. TPG VI has generated an IRR since inception of 1.46%,according to March 31 data from CalSTRS.
TPG’s prior pool, Fund V, collected $15 billion in 2006. The pool is producing a -4.67% IRR since inception, CalSTRS says.
Dow Jones LBO Wire, which first reported the fundraising, says TPG plans to begin marketing for fund VII next year. However, a different source says that TPG has made no decision on timing or a target for its next fund.
TPG has been active this year. In October, TPG agreed to buy FleetPride, a retailer of heavy-duty truck and trailer parts. The buyout shop, in July, inked a $1.9 billion deal for Par Pharmaceutical. The buyout shop also invested in Li Ning, the Chinese sports brand, in January. TPG Growth also took a minority stake in Survey Monkey last December.
TPG’s fundraising plans come as other buyout shops are also marketing. New Mountain Capital is expected to begin marketing for its next fund in 2013, which will reportedly have a $3 billion target. Bain Capital is out fundraising for its latest mega fund which has a $6 billion target, peHUB has reported. And, Apollo Global Management is expected to begin fundraising for its latest buyout fund this year. Apollo is reportedly seeking $10 billion to $12 billion for the pool.
Officials for TPG declined comment.
Photo courtesy of Shutterstock

Tags: Apollo Global ManagementBain CapitalNew Mountain CapitalTPG Capital


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 16:22 (2012)    Sujet du message: Intelligence et Guerre Economique Répondre en citant

peHUB | An Interactive Forum for the Private Equity Community


www.pehub.com/

8 hours ago – Private Equity Hub (peHub) is an interactive forum for the private equity community, which includes venture capitalists, buyouts professionals, ...


News Digest


Like us! Scoops & Analysis · News Digest · Vox Populi · Careers ...



Scoops & Analysis


PeHUB gets a guest blogger in private equity group pro Matt ...



Sign up for pehub wire


peHUB Wire is the daily must-read email for more than 60000 ...



Contact Us


STAFF Lawrence Aragon -- lawrence.aragon ...



peHUB Archive Subscription


Thank you for your interest in this peHUB article. To view peHUB ...



peHUB First Read


Sheryl Sandberg dumps another slug of Facebook shares, one ...



More results from pehub.com »



Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 16:23 (2012)    Sujet du message: Intelligence et Guerre Economique Répondre en citant




Thomson Reuters | Private Equity Hub (peHUB) | Financial
thomsonreuters.com/products_services/financial/financial.../pehub/

Private Equity Hub (peHUB) is the community website for private equity rofessionals. It is the one place to find the very latest private equity news,...




Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 16:26 (2012)    Sujet du message: Intelligence et Guerre Economique Répondre en citant

Jean-Louis Levet


Jean-Louis Levet, né en octobre 1955, est un économiste. Il est conseiller auprès du Commissaire général à l'investissement 1Louis Gallois.
Biographie
Titulaire d'un DESS de planification, Jean-Louis Levet obtient un doctorat de troisième cycle ès sciences économiques, puis un doctorat d'État ès sciences économiques. Il est lauréat de la Faculté de droit et de sciences économiques de Montpellier. Ses travaux portent principalement sur l'économie industrielle et les politiques publiques en faveur du développement du système productif.
Il devient chargé de mission, puis chef de la division « productique et automatisation de la production » à la direction générale du ministère de l'Industrie (1982-1988) où il a la responsabilité de multiples dossiers industriels dans l'industrie des machines, contribue à la définition et à la mise en place du programme national Productique destiné à favoriser la performance des entreprises de biens d'équipement, participe à la mise en œuvre du programme européen Eureka à l'initiative de la France. Il devient ensuite conseiller spécial pour les affaires économiques de Christian Pierret, président de la commission de surveillance de la Caisse des dépôts et consignations (1988-1990), puis directeur de la stratégie de la Société financière de participation industrielle en participant à la transformation de cette société en un groupe industriel et directeur général d'Expansion partenaires (1990-1991).
.../...


Membre du conseil scientifique de l'École doctorale EGEE de l'Université Paris XII, du conseil des experts de la Revue d'économie publique, du comité scientifique des Cahiers de la Sécurité (la revue de l'INHES), du comité éditorial de la Revue Géoéconomie et du programme européenMacrotec. Il enseigne l'intelligence économique dans le cadre du Master "Intelligence technique, scientifique et économique" de l'ESIEE (Université Marne la vallée).
Président-fondateur (1997-2002) de l'Association française pour le développement de l'intelligence économique (AFDIE) et initiateur des Rencontres nationales de l'intelligence économique (1998-2001), co-initiateur du premier DESS en France d'intelligence économique à l'Université de Poitiers(1997), il a créé et dirigé la revue L'Intelligence économique de 1997 à 2003.
Président du club « Démocraties » de 1993 à 1995, il a été responsable national du Parti socialiste, chargé de l'industrie (2005-2007), après avoir été délégué national chargé de la politique industrielle (2003-2005), puis le conseiller industriel de Ségolène Royal, candidate du PS lors des élections présidentielles de 2007. Responsable du Groupe de travail "Production" (depuis mars 2010), au sein de la Fondation Jean Jaurès.
Il a été auditeur de la 53e session de l'Institut des hautes études de la défense nationale (2000-2001).




 L'équipe du commissariat du commissariat général à l'investissement , Portail du gouvernement, consultée le 21 septembre 2012


Revenir en haut
samines
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2012
Messages: 98
Localisation: Poitiers

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 22:17 (2012)    Sujet du message: Intelligence et Guerre Economique Répondre en citant

C'est peut-être seulement en option à l'ENA (l'I.E.).
_________________
Être humain c'est aimer les Hommes, être sage c'est les connaître.


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 18:28 (2012)    Sujet du message: Intelligence et Guerre Economique Répondre en citant

Renault fait jouer la concurrence entre les différents pays Européens : 
Renault apporte des emplois et une bouffée d'air frais à l'Espagne en crise :


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 18:51 (2012)    Sujet du message: Intelligence et Guerre Economique Répondre en citant

Le "coup espagnol" de Renault :


.../...


La direction tente donc d'imposer le "coup espagnol" : la menace de ne plus donner la fabrication de tel composant ou projet dans telle usine si un accord (appelé "pacte") n'est pas signé par les représentants du personnel. Que contient ce pacte espagnol ? Le premier accord « négocié » couvre la période du 1er janvier 2010 au 31 décembre 2013. Quel est l'objectif de ce pacte ? Maintenir l'emploi ouvrier pendant la période de validité de l'accord. Que "lâche" la direction ? Production de 4 caisses de la gamme Mégane ; industrialisation d'un nouveau moteur essence ; montage d'un nouveau véhicule dans une usine de montage pour une équipe ; ingénierie et production d'un nouveau concept de véhicule électrique (il faut savoir que le Twizy est fabriqué en Espagne) ; maintien du niveau d'emploi ouvrier dont renouvellement des effectifs suite aux départs en préretraite de 1400 personnes ; transformation des 1050 emplois précaires en CDI sur la durée du pacte (donc un CDD qui ne dit pas son nom) ; pas de plan social non négocié avec les syndicats ; adaptation de la productivité de la main d'œuvre structurelle ; plan de préretraite pour les 60,5 ans et plus avec indemnisation dégressive selon l'âge ; utilisation du chômage partiel. Qu'ont accepté les syndicats, et les salariés ? Pas d'augmentation de salaire en 2010, puis accroissement de ceux-ci à la moitié de l'inflation sur 2011 - 2012 - 2013, et  un plus de 0,5% pour 2013 ; création d'une nouvelle catégorie professionnelle pour les ouvriers ; baisse de 3 jours de congés sur 2012 et 2013 ; des détachements obligatoires d'une usine à une autre avec une prime de transport et 3 jours de congés supplémentaires ; et enfin quelques aménagements mineurs pour améliorer la vie quotidienne (un service de cars, par exemple)
Il est assez facile d'imaginer la suite pour nos amis espagnols. La nouvelle convention qui vient d’être signée (2014-2016) stipule : augmentation des salaires plafonnée à la moitié de l'inflation ; une prime annuelle versée en fonction des résultats, elle aussi plafonnée à la moitié de l'inflation ; allongement de la durée du travail : un jour supplémentaire en 2014, puis 2 jours par an sur 2015-2016 ; nouvelle catégorie d'embauche (pour les jeunes, notamment) : contrat de 18 mois sur laquelle le salaire sera de 72,5% du salaire "oficial de 3e ; réduction de 10% de la prime de nuit ; cinq premiers samedis travaillés payés au salaire de base avec 2 heures de repos complémentaire ; les 1050 "CDI" de la période précédente se sont réduits à 800 et ont été prolongés jusqu'en 2016 ; et également quelques saupoudrages d'avantages sociaux (chèque crèche de 50 euros par enfant, aide scolaire de 150 euros, augmentation de 7 euros de l'aide pour enfants handicapés, etc).
A comparer les salariés d’un pays à l’autre, il est également très facile de trouver ailleurs des salariés encore plus mal payés, dans des conditions de travail encore plus déplorables, et il sera encore plus facile d’abaisser en cascade les conditions sociales des travailleurs du monde entier. Ainsi en serait-il de cette chaîne : France – Grande Bretagne – Espagne – Roumanie - Turquie – Russie - Maroc – et demain Inde et Chine…
.../...


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 18:59 (2012)    Sujet du message: Intelligence et Guerre Economique Répondre en citant





CYBERSÉCURITÉ 17:19

Kudelski, la division pirate
Mehdi Atmani
Réunion de crise. Christophe Nicolas préside la nouvelle division cybersécurité du groupe vaudois Kudelski. (Jean Revillard/Rezo)


Le groupe vaudois spécialisé dans les systèmes de cryptage se diversifie. Il inaugure ce mercredi une unité de lutte contre le piratage informatique. Une mue pour rassurer les actionnaires
.../...


Sandro Arcioni est ingénieur ETS et EPG à l’EPFL. Depuis plusieurs années, cet expert en opération d’information et d’influence ainsi qu’en cyberdéfense conseille les commandeurs de l’OTAN. Selon lui, la Suisse se borne à développer le volet réactif. Il plaide depuis plusieurs années pour une stratégie prospective globale, dite «environnementale». En Suisse, «il est impératif d’inventorier les pays ou les groupes dont les intérêts pourraient nous nuire», détaille-t-il. «Par exemple, la France, l’Allemagne ou les Etats-Unis vis-à-vis de notre politique bancaire. Berlin l’a prouvé officiellement en disant qu’il payerait pour des données bancaires volées. L’anticipation des risques de cybermenaces sur notre économie permet d’engager les moyens pour les contrer. Peut-être alors les banques suisses auraient-elles été mieux préparées pour éviter les affaires de CD volés avec l’Allemagne.»


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Jeu 22 Nov - 12:06 (2012)    Sujet du message: Intelligence et Guerre Economique Répondre en citant

L'avenir de la zone euro 


Un excellent article de Jacques Sapir sur le blog "post jorion" avec lequel je me sens bien plus en accord que celui de Jorion lui même . 


http://postjorion.wordpress.com/2012/08/02/253-jacques-sapir-sauver-leuro/


Et si l'on voulait continuer l'article de Sapir , nous sommes bien dans une Guerre économique .. dont la colonisation de la zone euro est l'enjeu. Encore faut-il le dire . 
Le bon diagnostic : quels sont les objectifs 


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:34 (2016)    Sujet du message: Intelligence et Guerre Economique

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Intelligence et Guerre Economique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
Page 1 sur 5

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com