FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum

FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement
Finance Européenne, Crise de la Dette, Banques, Zone Euro, Forum temporaire pour analyser l'activité , informer donner des nouvelles à ceux qui en ont envie .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Intelligence et Guerre Economique
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Intelligence et Guerre Economique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Dim 12 Jan - 10:02 (2014)    Sujet du message: Intelligence et Guerre Economique Répondre en citant

Qui est stratfor 
http://www.silviacattori.net/article5247.html


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 12 Jan - 10:02 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Lun 27 Jan - 18:13 (2014)    Sujet du message: Intelligence et Guerre Economique Répondre en citant

2013, l'année de la guerre économique
http://www.anteios.org/Guerre-economique-guerre-en-temps,34
http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/recherche-innovation/intellige…
http://lexpansion.lexpress.fr/economie/2013-l-annee-de-la-guerre-economique…


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 26 Mar - 22:14 (2014)    Sujet du message: Intelligence et Guerre Economique Répondre en citant

Quand un président des Etats-Unis considérait l'éconpmie et la finance comme stratégiques, alors qu'en France ou ouvrait grand les portes du démantèlement :


  1. Working Group on Financial Markets - Wikipedia, the free ...
    en.wikipedia.org/.../Working_Group_on_Financial_...‎Traduire cette page
    The Working Group on Financial Markets (also, President's Working Group on Financial Markets, the Working Group, and colloquially the Plunge Protection ...
    Plunge Protection Team - ‎Market Crisis of 2008 - ‎See also - ‎References



  2. Executive Orders - National Archives and Records Administration
    www.archives.govFederal RegisterCodificationTraduire cette page
    Executive Order 12631--Working Group on Financial Markets. Source: The provisions of Executive Order 12631 of Mar. 18, 1988, appear at 53 FR 9421, 3 CFR, ...


  3. Report by the President's Working Group on Financial Markets on ...
    https://www.federalregister.gov/.../report-by-the-presi...‎Traduire cette page
    16 juil. 2013 - Report by the President's Working Group on Financial Markets on the Long-Term Availability and Affordability of Insurance for Terrorism Risk.


  4. Plunge Protection Team (PPT) Definition | Investopedia
    www.investopedia.com/.../plunge-protection-team.asp‎Traduire cette page
    A colloquial name given to the Working Group on Financial Markets. The Plunge Protection Team was created to make financial and economic ...


  5. Secrets Of The Plunge Protection Team - Rense
    www.rense.com/general52/secretsoftheplunge.htm‎Traduire cette page
    Because of their manipulations, especially since 2001, U.S. financial markets are ... of America, and in order to establish a Working Group on Financial Markets...


  6. washingtonpost.com: Plunge Protection Team
    www.washingtonpost.com/wp-srv/.../plunge.htm‎Traduire cette page
    23 févr. 1997 - In the Oval Office, the president confers with the members of his Working Group on Financial Markets -- the secretary of the treasury and the ...


  7. [PDF]president's working group on financial markets - Coalition to Insure ...
    www.insureagainstterrorism.org/CIAT Comments...‎Traduire cette page
    16 sept. 2013 - response to the request by the President's Working Group on Financial Markets (“PWG”) published in the July 16, 2013 Federal Register.


  8. Statement by the President's Working Group on Financial Markets
    www.treasury.gov/press-center/press.../hp1177.aspx‎Traduire cette page
    6 oct. 2008 - HP-1177. Washington, DC-- The President's Working Group on Financial Markets issued the following statement today: Conditions in U.S. and ...


  9. President's Working Group on Financial Markets Releases Money ...
    www.treasury.gov/press-center/press.../tg918.aspx‎Traduire cette page
    21 oct. 2010 - WASHINGTON – The President's Working Group on Financial Markets (PWG) today released a report detailing a number of options for reforms ...


  10. Financial Markets Working Group | Mercatus
    mercatus.org/financial-markets-working-groupTraduire cette page
    The Financial Markets Working Group is a collection of seventeen university-based scholars with expertise across a wide range of economic issues relevant to ...






Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 4 Avr - 20:46 (2014)    Sujet du message: Intelligence et Guerre Economique Répondre en citant

Edito : Convergence IFRS : une guerre économique toujours active02-04-2014 dans Edito,Industries et souveraineté

Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 4 Avr - 20:49 (2014)    Sujet du message: Intelligence et Guerre Economique Répondre en citant

  1. Comment les normes IFRS peuvent-elles révéler nos secrets économiques aux Etats-Unis
  2. Edito : Pourquoi des Etats-Généraux de l’intelligence économique ?
  3. Edito : La guerre économique absente des présidentielles 2012 ?
  4. Edito : La place financière suisse au cœur de la guerre économique
  5. Edito : Les langues fourchues de l’intelligence économique


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Lun 7 Avr - 17:03 (2014)    Sujet du message: Intelligence et Guerre Economique Répondre en citant

revue de presse 10:42
Espionnage industriel: Nick Hayek tient tête aux Américains

Dans un entretien à la «Schweiz am Sonntag», le patron de Swatch Group dit ne pas être entré en matière sur une demande des experts antiterroristes états-uniens qui voulaient avoir accès à ses usines de montage. Bravo, lui disent les internautes. Qui ne tarissent pas d’éloges sur cet homme dont la poigne tranche, selon eux, par rapport à «la faiblesse de Berne face au fisc américain»


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mar 22 Avr - 17:42 (2014)    Sujet du message: Intelligence et Guerre Economique Répondre en citant

22
avr
2014

[Reprise] La confrontation financière entre les États-Unis et la Russie est plus dangereuse qu’elle n’en a l’air pour les deux camps, par Ambrose Evans-Pritchard


Citation:
Le Trésor américain fait face à une redoutable proie avec la Russie, le plus grand producteur mondial d’énergie avec une économie de 2000 Md$, de grands  scientifiques et un arsenal nucléaire de première frappe


Les États Unis ont construit une bombe financière à neutrons. Au cours des 12 dernières années, une équipe d’élite au sein du Trésor Américain a mis au point les outils d’une guerre économique, élaborant des plans pour mettre presque n’importe quel pays à ses pieds, sans avoir à tirer une seule balle.
La stratégie repose sur un contrôle hégémonique du système bancaire mondial, renforcé par un réseau d’alliés avec l’accord contraint des états neutres récalcitrants. Appelons cela le projet Manhattan du début du 21e siècle.
« C’est un nouveau genre de guerre, comme une insurrection financière rampante, qui a pour but d’enserrer le système financier vital, de nos ennemis, ce système est sans précédent dans sa portée et son efficacité », dixit Juan Zarate, agent de la Maison Blanche et du Trésor qui a participé à l’élaboration de la politique adoptée après le 11 septembre 2001.
« Le nouveau jeu géo-économique est probablement plus efficace et subtil que la compétition géo-politique passée mais il n’est pas moins brutal et destructeur » écrit-il dans son livre « La guerre menée par le Trésor : la libération d’une nouvelle ère de guerre économique ».
Gardez cela à l’esprit dans le même temps où Washington resserre l’étau sur la Russie de Vladimir Poutine, fermant lentement l’accès au marché pour les banques russes, les entreprises et autres entités d’états avec 714 milliards de dettes en dollars (donnée de Sberbank).
L’arme furtive est un « chapitre écarlate », inscrit dans la section 311 du Patriot Act. Une fois qu’une banque est marquée dans le collimateur – accusée de blanchissement d’argent ou de participer indirectement à des activités terroristes, une accusation suffisamment large – cette arme devient radioactive, prise dans « l’étreinte mortelle du boa constrictor », comme M. Zarate le dit.
Cela peut être une peine de mort, même si le prêteur n’a pas d’activités aux US. Les banques européennes n’osent pas défier les régulateurs américains. Ils coupent toute relation avec la victime.
C’est ce que les chinois ont fait, comme cela a été le cas en 2005, lorsque les US ont accusé Banco Delta Asia (BDA) à Macao de servir de vecteur au piratage commercial venu de la Corée du Nord. La Chine leur a retiré son soutien. BDA s’est effondrée en deux semaines. La Chine a aussi renseigné Washington lorsque M. Poutine a proposé une attaque coordonnée avec la Chine contre les actions de Fannie Mae et Freddie Mac en 2008, avec le but de précipiter la chute du dollar.
M. Zarate m’a dit que les US peuvent « faire cavalier seul » avec des sanctions si nécessaire. Donc, cela les importe peu que l’UE traîne ses pieds jusqu’en Ukraine, choisissant le plus petit dénominateur commun entre la Bulgarie, Chypre, la Hongrie et le Luxembourg pour les garder dans leur alliance. Washington a le pouvoir de leur dicter la marche à suivre.
Ce nouvel arsenal a dans un premier temps était employé contre l’Ukraine en décembre 2002. Leurs banques furent accusées de blanchir de l’argent provenant des milieux du crime organisé russe. Kiev a rapidement capitulé.


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Dim 1 Juin - 14:42 (2014)    Sujet du message: Intelligence et Guerre Economique Répondre en citant

Ceci peut expliquer cela :
Edito : United Against Nuclear Iran : Une arme informationnelle pour la conquête du marché iranien ?
Au lendemain du voyage de prospection en Iran organisé par le MEDEF et auquel ont participé plus d’une centaine d’entreprises françaises, l’organisation United Against Nuclear Iran a lancé une campagne de dénonciations et de menaces à l’encontre des principales entreprises ayant participé à ce voyage ( France Campaign ). Cette campagne est une attaque informationnelle, assumée par l’ONG, visant à empêcher toute implantation ou prospection d’entreprise étrangère en Iran dans le but affiché du respect des sanctions internationales imposées à l’Iran. Cependant, à l’heure où l’Iran multiplie les signes de bonne volonté et de coopération à l’égard de la communauté internationale, il convient de décrypter les objectifs réels de cette organisation et son rôle dans la conquête du marché iranien.
lire la suite…
Extrait :
Dans le cadre de la « France Campaign » lancée en février 2014, l’UANI attaque, à l’heure actuelle et selon son site, onze entreprises: Veolia, GDF Suez, Alstom, Alcatel-Lucent, Peugeot, Renault, NFM, Safran, CGA-CGM, Bureau Veritas, Aquiva. Quatre de ces entreprises ont déjà répondu à la lettre dont trois annonçant qu’elles suspendent leurs prospections ou rompent leurs contrats avec l’Iran (CMA-CGM, Bureau Veritas, Safran).  Cette ONG est ainsi suffisamment puissante pour parvenir à détourner nombres d’entreprise de leurs ambitions iraniennes.
 
UANI : Bras armé de Washington ?
Alors que les sanctions contre l’Iran ont été partiellement levées pour une durée de 6 mois le 20 janvier 2014 et qu’un accord définitif sur le nucléaire iranien permettant la levée totale de ces sanctions est attendu d’ici le 20 juillet 2014, les menaces et actions menées par cette ONG sont de nature à ralentir fortement toute pénétration française, et plus largement non-américaine, sur le marché iranien. Cet obstacle affiché pose la question de la partialité de cette organisation et des finalités réelles de son action. A ce titre, certaines sources dénoncent les relations fortes de l’ONG avec l’administration américaine et l’accuse de n’être que le « bras armé » de Washington pour la préservation des intérêts économiques américains en Iran. En effet, la direction de l’UANI est principalement composée d’anciens membres de l’administration Bush et des services de renseignement américains, britanniques et israéliens. Le président, Mike Wallace, est l'ancien ambassadeur des États-Unis à l'ONU, sous le président Georges W. Bush. Parmi les membres de son conseil consultatif, se trouve notamment James Woolsey, directeur de la CIA du président Bill Clinton et sous-secrétaire de l'US Navy sous le président Jimmy Carter; ainsi que Meïr Dagan, chef du Mossad sous trois Premier ministres d'Israël. Par ailleurs, les actions menées dans le cadre de la « Corporate campaign » visent majoritairement des entreprises non-américaines. Enfin, alors que plusieurs entreprises européennes et japonaises ont annoncé leur retrait ou la rupture de leurs contrats et prospections en Iran, certaines entreprises américaines pénètrent et se développent discrètement sur le marché iranien. En effet, alors que Peugeot a dû suspendre, en 2012, sous la pression de l’UANI ses activités avec son partenaire « Iran Khodro », General Motors est entré en contact fin 2013 avec ce même partenaire, « Iran Khodro » et serait, selon des sources locales, en train de négocier des contrats de partenariat pour le marché iranien. De même, le 5 avril dernier Washington a autorisé Boeing à vendre des pièces détachées d’avion de ligne à l’Iran. Boeing serait également en train de se positionner pour le remplacement de la flotte d’Iran Air.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:37 (2016)    Sujet du message: Intelligence et Guerre Economique

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Intelligence et Guerre Economique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5
Page 5 sur 5

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com