FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum

FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement
Finance Européenne, Crise de la Dette, Banques, Zone Euro, Forum temporaire pour analyser l'activité , informer donner des nouvelles à ceux qui en ont envie .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

MARCHE TRANSATLANTIQUE ou COLONISATION Européenne ?
Aller à la page: <  1, 2, 39, 10, 11, 12, 13, 14  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Les derniers Billets publiés:Retraites, Supervision bancaire, Deutsche Bank , Marchés, Compétitivité, Marché transatlantique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Lun 18 Fév - 10:31 (2013)    Sujet du message: MARCHE TRANSATLANTIQUE ou COLONISATION Européenne ? Répondre en citant

Gaz : les USA mettent en garde la Grèce contre une coopération avec la Russie

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 18 Fév - 10:31 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Lun 18 Fév - 10:50 (2013)    Sujet du message: MARCHE TRANSATLANTIQUE ou COLONISATION Européenne ? Répondre en citant

Un aveu.

Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Jeu 21 Fév - 12:40 (2013)    Sujet du message: MARCHE TRANSATLANTIQUE ou COLONISATION Européenne ? Répondre en citant

Un des créateurs du "laissez-faire" :


http://en.wikipedia.org/wiki/Richard_Cobden


Legacy
Cobden, and what is was called "Cobdenism" and later identified with laissez-faire, was subjected to much criticism from the school of British economists who advocated protectionism, on the ideas of Alexander Hamilton and Friedrich List. However, during much of what remained of the nineteenth century, his success with the free-trade movement was unchallenged, and protectionism came to be heterodox. The tariff reformmovement in Britain started by Joseph Chamberlain brought new opponents of Manchesterism, and the whole subject once more became controversial. The years of reconstruction following World War II saw a renewed fashion for government intervention in international trade but, starting in the 1980s, Margaret Thatcher in the UK and Ronald Reagan in the U.S. led a revival of laissez-faire that, as of 2006, holds some sway in mainstream economic thinking.


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Dim 24 Fév - 21:45 (2013)    Sujet du message: MARCHE TRANSATLANTIQUE ou COLONISATION Européenne ? Répondre en citant

ENTRETIEN Lundi25 février 2013

Vers un capitalisme civilisé

Quel est l’avenir du commerce mondial? Après douze années d’efforts diplomatiques, l’impasse du Cycle de Doha révèle les limites du multilatéralisme. Dirigé par Martin Khor, le Centre Sud s’applique à renforcer et à unifier les pays les plus pauvres de la planète, pour ensuite engager leur voix dans un dialogue collectif avec les nations économiquement plus avancées


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Jeu 28 Fév - 15:11 (2013)    Sujet du message: MARCHE TRANSATLANTIQUE ou COLONISATION Européenne ? Répondre en citant

http://www.humanite.fr/monde/le-cri-dalarme-de-melenchon-contre-le-marche-t…

Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 18:19 (2013)    Sujet du message: MARCHE TRANSATLANTIQUE ou COLONISATION Européenne ? Répondre en citant

Danyves a écrit:
http://www.humanite.fr/monde/le-cri-dalarme-de-melenchon-contre-le-marche-t…



Et encore il a pas vu la dernière nouvelle : la FED qui se fait payer des témoignages pour dédouaner les banquiers mafieux !!!! ... C'est également ce genre de corruption qui va nous envahir avec la nouvelle Union Transatlantique 


Et ensuite ils s'étonnent de voir un Grillo qui se bat contre la corruption faire 25% des voix ??? Ils sont vraiment tombés sur la tête 


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mar 5 Mar - 15:01 (2013)    Sujet du message: MARCHE TRANSATLANTIQUE ou COLONISATION Européenne ? Répondre en citant


Vers un accord de libre-échange avec les Etats-Unis?
Par François Nordmann


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Ven 8 Mar - 12:58 (2013)    Sujet du message: MARCHE TRANSATLANTIQUE ou COLONISATION Européenne ? Répondre en citant

La politique étrangère Européenne , traduite par la BCE , est désormais conduite par Washington

Sanctions contre l'Iran: Washington fait pression sur la BCE

Le département du Trésor américain a indiqué jeudi qu'il faisait pression sur la Banque centrale européenne (BCE) pour que celle-ci exclue totalement l'Iran de Target2, son système de règlements.
"Nous travaillons d'arrache-pied sur cette question depuis le règlement adopté par l'UE en décembre", a déclaré le sous-secrétaire au Trésor chargé du renseignement financier, David Cohen, devant la Commission bancaire du Sénat à Washington.
M. Cohen faisait là référence à un règlement ayant validé l'intensification des sanctions contre l'Iran décidé par l'UE le 15 octobre.
Il a fait valoir qu'aux yeux des Américains, ces mesures étaient de nature à permettre d'exclure l'Iran de Target2, le système de règlement-compensation de la zone euro.
Selon lui, il suffit que la BCE "publie des orientations pour confirmer" cette exclusion.
"Nous continuerons de faire pression sur la BCE (...) pour qu'elle applique au système de compensation de la zone euro les mêmes mesures de restrictions que l'UE applique à toutes les entreprises iraniennes", a-t-il ajouté.
Les nouvelles sanctions décidées par l'UE à l'automne instaurent une interdiction de principe de toute transaction financières entre les banques européennes et iraniennes, ménageant néanmoins quelques exemptions.
Pour les Occidentaux, ces sanctions ont pour but d'empêcher Téhéran de se doter de l'arme atomique sous le couvert de son programme de développement de l'énergie nucléaire. L'Iran ne cesse de répéter que cela n'est pas dans ses intentions et demande la reconnaissance de ses droits au nucléaire civil.


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 13 Mar - 10:02 (2013)    Sujet du message: MARCHE TRANSATLANTIQUE ou COLONISATION Européenne ? Répondre en citant

Citation :


Nouveau 12/03/2013, 19:07Par CALGONITE
La crise ? Elle est voulue !! Pour préparer le terrain à cet accord transatlantique qui nous sera présenté comme une "solution" à nos problèmes, comme ce bon Obama veut bien nous le faire croire :
L'UE est désormais plus favorable à un accord de libre-échange avec les USA
Il faut commencer à habituer la populasse à ce traité prévu pour 2015... Pour rappel :

Le Traité transatlantique : la braderie continue...

Vous avez aimé l’UE telle qu’elle a été conçue?
Le Traité de Lisbonne, Le TSCG, Le MES, le Two-pack ?

Vous allez adorer le Traité Transatlantique que nous ont concocté dans la plus grande discrétion les décideurs de L’Union européenne et des Etat-Unis.

L’ objectif est couru d’avance : plus grande libéralisation des échanges commerciaux et financiers, accompagnée de politiques judiciaires et sécuritaires communes. Bref l’UE puissance 10.

Libéralisons, libéralisons.

Place aux marchés, où tout se vend, rien ne se perd: les Hommes, le travail, les libertés, la démocratie, la sécurité, l’environnement, le social…

Ce traité est prévu pour 2015.
On ne sera pas sortis de la crise qu’on nous demandera de nouveau des efforts, des réformes d’adaptation et de mise en conformité…
Bref, on nous refera le coup « il n’y a pas d’autre alternative possible », on a pas le choix.

Le Traité transatlantique: la braderie continue.

« Ce projet risque d’avoir de lourdes conséquences sur nos systèmes démocratiques et ce, dans de nombreux domaines : finances et services publics en danger, inégalités sociales et pollutions environnementales accrues, répression des mouvements sociaux, atteintes aux libertés fondamentales, hégémonie des multinationales

Les Etats-Unis et l’Union européenne négocient depuis des années, en toute discrétion, la mise en place d’un marché transatlantique. Prévu pour 2015, ce projet implique :

la mise en place de nouvelles institutions transatlantiques – comme le Conseil Economique Transatlantique – qui agissent de façon non démocratique (pas de débat parlementaire, représentants non élus) pour influencer un nombre croissant de décisions politiques,

l’harmonisation de nombreuses législations européennes et américaines aussi bien sur le plan commercial que sécuritaire,

une diplomatie européenne de plus en plus alignée sur celle des USA,

la mise en place d’une gouvernance mondiale basée sur les normes marchandes.

Concrètement, le marché transatlantique s’instaure à travers des dizaines d’accords politiques signés entre les Etats-Unis et l’Union européenne (et, pour certains d’entre eux, les parlements nationaux), lesquels concernent tous les domaines de la vie : travail, santé, alimentation… Ainsi :

1-Le marché transatlantique uniformise tout ce qui est nécessaire à la libre circulation marchande (biens, services, investissements…) d’un côté à l’autre de l’Atlantique, en choisissant de renforcer prioritairement la « libre-concurrence » et la compétitivité.

2-Par cette extension géographique de la compétition économique, le marché transatlantique favorise les fusions/acquisitions d’entreprises, donnant aux firmes multinationales un contrôle de plus en plus grand de l’économie et de la finance

3-Le marché transatlantique menace l’autonomie politique des élus locaux. D’une part, il renforce le pouvoir financier des multinationales alors que certaines d’entre elles sont déjà aussi puissantes que des Etats

4-Renforçant le pouvoir des marchés financiers et des multinationales sur les pouvoirs politiques locaux, le marché transatlantique menace d’intensifier la privatisation des services publics et de la Sécurité sociale.

5-Le marché transatlantique ne répond pas par hasard aux exigences des firmes multinationales.

6-Loin d’être un espace de liberté pour tous, le marché transatlantique prévoit d’importantes mesures sécuritaires : pour défendre le droit à la propriété intellectuelle, mais aussi pour surveiller plus étroitement les populations.

7-Enfin, le marché transatlantique a également pour but d’étendre les logiques de marché compétitif à l’ensemble de la planète, accordant ainsi aux firmes multinationales un droit d’exploiter les populations et les ressources naturelles sans limites.


in   http://www.mediapart.fr/journal/international/100313/budget-les-eurodeputes…


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 13 Mar - 10:55 (2013)    Sujet du message: MARCHE TRANSATLANTIQUE ou COLONISATION Européenne ? Répondre en citant


"L'ARNAQUE - La Finance au-dessus des lois et des règles" par Jean de Maillard Vice-Président au Tribunal de Grande-Instance de Paris .
Extraits du livre cité en titre.
« La fraude comme la délinquance sont des variables d’ajustement de l’économie et de la finance »
« Si la fraude, la prédation, ou la spoliation deviennent des modes de gouvernance économique et politique reconnus ou tolérés, comment sont-elles apparues malgré la lourdeur des dispositifs censés les prévenir ? Comment ont-elles pu les subvertir sans que se déclenchent des signaux d’alerte et les réactions institutionnelles servant à les empêcher ? Pourquoi les mécanismes de protection sont-ils tous demeurés inertes ? S’interroger suppose de pouvoir distinguer résolument la fraude individuelle de la transgression collective, au lieu de voir la seconde comme le prolongement de la première . La fraude individuelle peut se dissimuler - d’autant plus facilement  que son auteur est un acteur politique ou économique de premier plan – et n’être découverte que lorsqu’il est trop tard, ou même ne l’être jamais. »
 « Les Etats-Unis ont fait le choix d’une fraude de « haute intensité » -, de même la France a contourné les obstacles politiques et sociaux à l’introduction d’un mode capitaliste et juridique nouveau en laissant les entreprises transgressées discrètement, mais massivement, l’ordre juridique existant sans intervenir . »
« L’entrée dans une nouvelle ère du capitalisme au seuil des années  1980 avait donc un enjeu de taille : comment passer d’un système dans lequel les structures pyramidales et centralisées étaient le pivot autour duquel  s’équilibraient des forces sociales et politiques opposées , résultat d’un compromis social historique encore actuel, à un capitalisme éclaté dans lequel la logique capitalistique n’est plus déterminée que par les nécessités de mises en valeur financière du capital et dans  lequel, par conséquent, autant les modes d’organisation traditionnels de la production que les relations sociales correspondantes apparaissent comme un obstacle ? »
«Or, les entreprises vont progressivement d’abord, massivement ensuite, recourir à toutes sortes de procédés interdits par le droit du travail français afin de passer d’un système assurant la stabilité des rapports sociaux et l’attachement des salariés à l’entreprise à un autre système assurant la flexibilité de la main-d’œuvre et la baisse du coût du travail. »
A titre d’exemple du constat accablant de la fraude économique régnant en France que dresse Jean de Maillard, Vice-Président du Tribunal de Grande-Instance de Paris dans son livre très instructif je citerai une partie du préambule du chapitre 11 intitulé « La Fraude comme alternative à la politique » :
« Ce n’est pas parce qu’elle est très importante que la criminalité crève pour autant les yeux. On tarde à voir une criminalité quand par ailleurs elle remplit des fonctions utiles. La criminalité mafieuse remplie des fonctions sociales. La criminalité financière remplit des fonctions économiques. Quand le système politique, économique et financier ne peut plus se d’elle, la criminalité devient système. »
Je terminerais par un autre constat de Jean de Maillard qui résume ce qui est en train de s’opérer en France en matière de mutation du travail à un rythme accéléré :«comme dans le cas français d’externalisation de l’emploi, les raisons sont d’abord sociales : restituer au capital sa liberté d’organisation et assurer une mutation en douceur et plutôt indolore, en l’espèce, d’une système juridique de protection sociale vers un autre moins favorable . »
Ce livre passionnant dressant un constat sans complaisance et très inquiétant de la société française en devenir est disponible en livre de poche :
http://www.amazon.fr/Larnaque-finance-au-dessus-lois-règles/dp/2070441415/r…


 La fraude n'explique pas tout, mais sans elle on ne comprend rien, 6 mars 2010
Par 
Lionel Conforto "Random Walks in Gex"



Ce commentaire fait référence à cette édition : L'arnaque: La finance au-dessus des lois et des règles (Broché)
"La fraude n'explique pas tout, mais sans elle on ne comprend rien" : cette extrait résume bien le projet du livre et la conception que se fait l'auteur, par ailleurs magistrat, du rôle de la tricherie dans l'économie. La fraude n'est pas un épiphénomène, ou un produit accidentel de l'économie saine. C'en est au contraire un élément systémique, un mode de fonctionnement normal, si l'on peut dire.

Ce livre ne s'imposera probablement pas comme un pilier majeur de la pensée économique, mais je vois au moins 3 bonnes raisons de le lire :
1) le regard historique: De Maillard s'extrait du contexte particulier de notre crise actuelle et la replace dans l'histoire des soubresauts qui ont agité l'économie mondiale depuis 1971, date de la fin de la convertibilité dollar-or décidée par Nixon. L'auteur évoque ainsi les euro-dollars, la fin de Bretton-Woods, les junk-bonds (sur le sujet on pourra lire le roman de Michael Lewis Liar's Poker, existe également en traduction française), la faillite des caisses d'épargne, la chute du hedge-fund LTCM (à ce sujet il existe un excellent livre :When Genius Failed: The Rise and Fall of Long Term Capital Management), etc. Cette perspective historique apporte un éclairage nécessaire sur la récente crise, dite des subprimes.
2) De Maillard n'est pas un économiste, c'est un juriste. Il apporte à la compréhension de l'économie un éclairage décalé, bienvenu dans une discipline qui semble parfois sclérosée par l'ancrage dans un corpus idéologique figé (si cette dernière formule vous semble lapidaire, il suffit d'écouter par exemple les chroniques économiques à la radio pour se convaincre de sa réalité)
3) Enfin, la conception que se fait l'auteur de la crise : la fin de l'économie de rattrapage, amorcée dans les années 60-70, a appauvri les pays anciennement industriels qui se sont endettés pour maintenir artificiellement leur niveau de vie. En raison de la mondialisation, les gains de productivités engendrés et l'endettement ont simplement créé un un excès de liquidités qui ne trouve plus de débouchés dans les systèmes productifs classiques. Ces liquidités s'investissent donc dans de la finance dite de Ponzi, c'est à dire de la cavalerie. C'est d'ailleurs en ce sens que la fraude peut selon l'auteur devenir un mécanisme de régulation de l'économie.


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 15 Mar - 22:59 (2013)    Sujet du message: MARCHE TRANSATLANTIQUE ou COLONISATION Européenne ? Répondre en citant

From GLOBAL ECONOMY 8:19pmHollande wants right to ‘cultural exception’France demand for transatlantic trade pact talks

Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mar 2 Avr - 06:49 (2013)    Sujet du message: MARCHE TRANSATLANTIQUE ou COLONISATION Européenne ? Répondre en citant

GLOBAL INSIGHT from GLOBAL ECONOMY 6:32pmChina left out of Obama free trade partyWashington seeks deal with EU and Trans-Pacific Partnership
©EPAG


Revenir en haut
shadok
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 2 052

MessagePosté le: Mar 2 Avr - 14:15 (2013)    Sujet du message: MARCHE TRANSATLANTIQUE ou COLONISATION Européenne ? Répondre en citant

un remarquable article D'alexandre Latsa : 
Le système d'exploitation occidental ne fonctionne plus 
http://alexandrelatsa.ru/2012/06/le-systeme-dexploitation-occidental-ne-fon…


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Lun 8 Avr - 20:11 (2013)    Sujet du message: MARCHE TRANSATLANTIQUE ou COLONISATION Européenne ? Répondre en citant

Pacte transatlantique, deux boiteux s’allient Myret Zaki Ce n’était rien de plus qu’une rumeur, ces dernières années. On savait que des discussions confidentielles entre l’Union européenne et le...

Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Sam 13 Avr - 22:02 (2013)    Sujet du message: MARCHE TRANSATLANTIQUE ou COLONISATION Européenne ? Répondre en citant

Recherche sur les intérêts germano-américains :





  1. [PDF]  bilan des relations germano-américaines et perspectives pour 2009
    www.france-allemagne.fr/.../Note_Cerfa_62_Zyla.... - Translate this page
    File Format: PDF/Adobe Acrobat
    Messie » des relations germano-américains comme l'espèrent certains Européens. Comme ses prédécesseurs, Obama défendra et imposera les intérêts des ...



  2. diploweb.com Geopolitique de l'Europe: Le partenariat ...
    www.diploweb.com/forum/hillard3.htm - Translate this page
    Le partenariat transatlantique germano-américain : ... En raison d'une telle imbrication des intérêts et des rapports de force de part et d'autre de l'Atlantique, ...



  3. La Basse-Saxe se félicite de l'intérêt de Daimler pour VW | WardsAuto
    wardsauto.com/la-basse-saxe-se-f-licite-de-lint-r-t-de-daimler-pour-vw
    Home > La Basse-Saxe se félicite de l'intérêt de Daimler pour VW ... de l'intérêt éventuel que le constructeur automobile germano-américain DaimlerChrysler ...



  4. La politique des emprunts étrangers aux États-Unis de 1914 à 1917
    www.persee.fr/.../ahess_0395-2649_1951_num_6... - Translate this page
    by P Renouvin - 1951 - Cited by 6 - Related articles
    Ces décisions présentent un intérêt évident pour l'étude. des origines de ..... 1915, et la crise des relations germano-américaines qui en a été la conséquence, ...



  5. Les intérêts allemands au Proche-Orient sont plutôt politiques qu ...
    www.monde-diplomatique.fr/1965/04/.../26551 - Translate this page
    En marge de la crise germano-arabe ... croit généralement, les intérêts économiques de l'Allemagne occidentale dans cette région sont très limités. ... Pays hispano-américains : le métissage par étapes est souvent le prologue à l'intégration ...



  6. Paris face aux relations politiques germano-américaines, 1945-1949
    www.europa.clio-online.deStartThemen - Translate this page
    Paris face aux relations politiques germano-américaines, 1945-1949 Von ... [9] Les représentants directs des grands intérêts américains en Allemagne, aux ...



  7. Les relations germano-américaines : une nouvelle perspective - Cairn
    www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE... - Translate this page
    by KD Voigt - 2009 - Related articles
    Coordinateur pour la coopération germano-américaine au ministère fédéral des ... le recours unilatéral à la force militaire si leurs intérêts de sécurité étaient en ...



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:59 (2016)    Sujet du message: MARCHE TRANSATLANTIQUE ou COLONISATION Européenne ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> Rubrique Finance -> Les derniers Billets publiés:Retraites, Supervision bancaire, Deutsche Bank , Marchés, Compétitivité, Marché transatlantique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 39, 10, 11, 12, 13, 14  >
Page 10 sur 14

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com