FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum

FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement
Finance Européenne, Crise de la Dette, Banques, Zone Euro, Forum temporaire pour analyser l'activité , informer donner des nouvelles à ceux qui en ont envie .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les Banques ARCHIVES 2012 2013
Aller à la page: <  1, 2, 325, 26, 2753, 54, 55  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> ARCHIVES Billets -> Archives Revue de presse
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Jeu 17 Jan - 20:00 (2013)    Sujet du message: Les Banques ARCHIVES 2012 2013 Répondre en citant

Bank 'kitchen sink' reports insult kitchens, investors 
Commentary: Muddied quarterly reports make it even harder to see B. of A., Citi as improving (First Take).
• Dimon lectured on 'London Whale' (First Take) | Billions in charges take bite out of B. of A.'s earnings


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 17 Jan - 20:00 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 18 Jan - 15:21 (2013)    Sujet du message: Les Banques ARCHIVES 2012 2013 Répondre en citant

Pratiques fiscales : l'UE adresse un ultimatum à la Suisse
18/01 | 11:55 | mis à jour à 14:06 | Jean Michel Gradt 
 
Bruxelles donne six mois à la Suisse pour améliorer ses pratiques fiscales, faute de quoi le pays sera placé sur liste noire. 


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Dim 20 Jan - 22:41 (2013)    Sujet du message: Les Banques ARCHIVES 2012 2013 Répondre en citant

FINANCEMENT 20:02

Les entreprises limitent leur dépendance aux banques
Crise et exigences en capitaux accrues poussent les banques à prêter moins ou à des conditions plus strictes. Les entreprises européennes se tournent davantage vers les obligations et cherchent d’autres alternatives, parfois au prix fort


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mar 22 Jan - 10:43 (2013)    Sujet du message: Les Banques ARCHIVES 2012 2013 Répondre en citant

Cette nuit en Asie : Pékin assouplit sa politique monétaire
22/01 | 06:46 | Gabriel Gresillon et Yann Rousseau 
 
 
 
La banque centrale chinoise compte désormais effectuer des opérations d'«open market» à très court terme. Une réforme qui pourrait rendre les liquidités structurellement plus abondantes, soutenant ainsi la reprise économique en cours. 
 


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mar 22 Jan - 13:57 (2013)    Sujet du message: Les Banques ARCHIVES 2012 2013 Répondre en citant

BANQUE CENTRALE 12:31

Tokyo promet des achats illimités d’actifs
Les pressions du nouveau gouvernement conservateur de Tokyo ont porté leurs fruits: mardi, la banque centrale du Japon a annoncé qu’elle allait racheter des actifs en quantité illimitée et doubler son objectif d’inflation


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mar 22 Jan - 14:49 (2013)    Sujet du message: Les Banques ARCHIVES 2012 2013 Répondre en citant

Banques : l'UFC-Que Choisir dénonce la "loterie tarifaire"
22/01 | 12:25 | Aurelie Abadie 
 
L'association de consommateurs constate jusqu'à 420 euros d'écart entre les banques pour un profil senior boursicoteur. Elle appelle les pouvoirs publics à introduire plus d'information et de transparence. 


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 23 Jan - 09:13 (2013)    Sujet du message: Les Banques ARCHIVES 2012 2013 Répondre en citant

©BloombergFrom COMPANIES 11:08pmItalian banking head quits over MPS scandal


Former chairman caught in derivatives dispute


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Mer 23 Jan - 20:49 (2013)    Sujet du message: Les Banques ARCHIVES 2012 2013 Répondre en citant

Monte Paschi examine trois produits dérivés
23/01 | 19:12
 
Banca Monte dei Paschi di Siena a annoncé mercredi que trois produits dérivés sur lesquels elle accuse des pertes et qui ont fait chuter le cours de son titre en Bourse de Milan étaient actuellement examinés.
Dans un communiqué, la troisième banque italienne dit croire que les 500 millions d'euros d'argent frais demandés à l'Etat en novembre pour éponger ses pertes suffiront et qu'une nationalisation n'est pas à l'ordre du jour.
Les dérivés sur lesquels la banque se penche sont Alexandria, structuré avec la banque japonaise Nomura, Santorini, monté avec Deutsche Bank, et Nota Italia, un dérivé noué avec une banque dont l'identité n'a pas été communiquée. 

 

 
 


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Jeu 24 Jan - 14:20 (2013)    Sujet du message: Les Banques ARCHIVES 2012 2013 Répondre en citant

From COMPANIES 11:44amBarclays executives named in Libor case
©ReutersIdentities of those included in disclosures to regulators released
From COMPANIES 9:46pm


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Jeu 24 Jan - 18:08 (2013)    Sujet du message: Les Banques ARCHIVES 2012 2013 Répondre en citant

Commerzbank to cut up to 6,000 jobsGermany’s second-largest lender seeks retail turnround

Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Jeu 24 Jan - 18:41 (2013)    Sujet du message: Les Banques ARCHIVES 2012 2013 Répondre en citant

MPÔTS 17:23

Conflit fiscal avec la France: «Les lignes rouges à ne pas franchir»

L’avocat fiscaliste Philippe Kenel décrypte, dans une étude juridique de 14 pages, l’évolution du dossier fiscal franco-suisse et indique les limites que les négociateurs suisses devraient, selon lui, ne pas franchir. Un document envoyé à l’ensemble de la classe politique


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 25 Jan - 09:08 (2013)    Sujet du message: Les Banques ARCHIVES 2012 2013 Répondre en citant

From COMPANIES 7:47pmItalian PM under fire over bank crisis
©EPAMonti offers to recall parliament as questions grow


Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 25 Jan - 09:09 (2013)    Sujet du message: Les Banques ARCHIVES 2012 2013 Répondre en citant

From COMPANIES 7:59pmBarclays top brass face fresh Libor heatEmail suggests executives knew about lowball submissions

Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 25 Jan - 09:10 (2013)    Sujet du message: Les Banques ARCHIVES 2012 2013 Répondre en citant

From COMPANIES 6:59pmFears over ECB longer-term funding schemeThreat that Europe’s weaker banks will be stigmatised

Revenir en haut
Danyves
Groupe des Six

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 8 405

MessagePosté le: Ven 25 Jan - 09:43 (2013)    Sujet du message: Les Banques ARCHIVES 2012 2013 Répondre en citant

-20130122-[s=461370_n=3_c=306_]-1616708[_SDV]@1]La recapitalisation des banques européennes divise la zone euro
Par Anne Bauer | 22/01 | 06:29

Les ministres des Finances ont du mal à s'accorder sur la façon dont le fonds de secours européen pourra recapitaliser les banques en difficulté sans impliquer les Etats. Chypre présente à cet égard un cas d'école.

Pierre Moscovici er Jeroen Dijsselbloem lors de l'Eurogroupe - AFP
 
Les ministres des Finances de la zone euro ont débattu hier des moyens de mettre un terme au lien entre la crise bancaire et celle des dettes souveraines. En juin dernier pourtant, la route a été clairement tracée par les chefs d'Etat et de gouvernement : pour que la recapitalisation de banques fragiles ne mettent plus en danger les finances publiques des Etats, comme cela s'est passé en Irlande ou en Espagne, il faut autoriser «la recapitalisation directe des banques par le Mécanisme européen de stabilité (MES)». 
 
Mais depuis six mois, les Etats ne parviennent pas à s'entendre sur les modalités de cette «recapitalisation directe»... Le MES doit-il apporter tous les capitaux nécessaires ? Doit-il ainsi devenir une espère de grande «bad bank», actionnaire de toutes les banques fragiles d'Europe ? Ne faut-il pas plutôt définir une part incompressible à la charge des Etats, afin de les responsabiliser ? Et si oui, comment la définir ? 
 
Mise en oeuvre complexe
L'idée exprimée par les chefs d'Etat était simple, sa mise en oeuvre est plus complexe. D'un côté, les Etats «contributeurs» : Allemagne, Finlande, Pays-Bas... ont averti qu'ils ne souhaitaient pas que le fonds de secours prenne en charge tout le fardeau des erreurs passées. De l'autre, les Etats du Sud et l'Irlande soulignent que pour couper le lien entre dette bancaire et souveraine, il faut aussi régler le passé. Hier, le sourcilleux président de la Bundesbank, Jens Weidmann, a encore lancé un avertissement : «L'union bancaire doit être la base de la stabilité future du système financier européen et pas un outil pour partager les mauvaises dettes héritées de la crise actuelle.» A l'inverse, le ministre des Finances français, Pierre Moscovici, a rappelé en arrivant à Bruxelles que la finalité de l'Union bancaire est de permettre au MES de soulager l'Espagne ou l'Irlande de leur fardeau bancaire. 
 
Dans un document distribué hier aux ministres, un groupe de travail a cherché à définir les actifs bancaires passés («legacy assets»), que le MES pourrait prendre en charge. «Ce sont des actifs historiques qui incluent des pertes cachées et futures qui pourrait amener une banque à avoir un ratio négatif de capita », peut-on lire. De fait, les experts proposent que les Etats restent responsables de de recapitaliser leurs banques jusqu'à un ratio de fonds propres minimum de 4,5%. Le MES pourrait ensuite prendre à sa charge les efforts supplémentaires à fournir au regard des règles de capitalisation de Bâle. Ils proposent aussi que les Etats garantissent une part des pertes futures, si pertes il y a. 
 
De son côté, le directeur du MES, Klaus Regling, a souligné qu'avec un montant maximum de 500 millions d'euros, le MES pourrait à terme avoir besoin de davantage, avec cette nouvelle mission de recapitalisation directe. En effet, celle-ci nécessite davantage de garanties qu'un prêt classique à un Etat souverain. Ce qui pose une difficulté supplémentaire ; 
 
Enfin, le MES ne pourrait être appelé à recapitaliser directement des banques que si ces dernières posent un risque «systémique» pour la stabilité de la zone euro. 
 
Difficulté pour Chypre
Ce qui va poser une difficulté pour Chypre. L'île, qui réclame une aide européenne, espère bien confier la recapitalisation de son secteur bancaire, estimé à quelque 60% de son PIB (10 milliards d'euros) au MES. Hier, l'audit attendu du gestionnaire américain Pimco sur le secteur bancaire chypriote n'était toujours pas disponible. Mais pour la zone euro, le secteur bancaire chypriote, surtout lié à la Russie, est-il «systémique» ? 
 
«Il faut vérifier si Chypre constitue un danger pour la zone euro dans son ensemble. C'est en effet l'une des conditions préalables pour que le MES puisse être utilisé», a averti hier le ministre des Finances alleman,d Wolfgang Schaüble, dans une interview accordée au Monde et au Süddeutsche Zeitung. Alors que le ministre français Pierre Moscovici a souligné l'importance de sauver l'intégralité de la zone euro, dont Chypre, son homologue finlandaise Jutta Urpilainen a rappelé qu'à l'avenir, les créanciers et actionnaires des banques défaillantes devaient être en première ligne, pas les contribuables... Contre son gré, Chypre est en train de devenir un cas d'école du débat qui s'ouvre entre les ministres des finances sur la recapitalisation directe des banques. 
 
 
 


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:01 (2016)    Sujet du message: Les Banques ARCHIVES 2012 2013

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FINANCES : Sortir de la boîte, Penser autrement Index du Forum -> ARCHIVES Billets -> Archives Revue de presse Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 325, 26, 2753, 54, 55  >
Page 26 sur 55

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com